Manifestations contre les ordonnances Macron

Manifestations contre les ordonnances Macron, le mouvement s’essouffle (Le nombre de manifestants en chute libre…)

clip_image002

Vont-ils remettre ça en février, comme annoncé histoire d’en rajouter?

A propos du mot « Libéral » Confusion et mélange des genres, ou amalgame ? Il faut savoir…

(Libéral, qui a plutôt le cœur sur la main exemple, la suppression de la taxe d’habitation est un acte libéral en faveur du peuple, quand à « libertaire » en politique et ou, avec une dose d’anarchie politico-syndicalistes)

clip_image004

La manifestation contre la politique d’Emmanuel Macron a réuni jeudi 8.000 participants à Paris, selon la préfecture de police, soit une participation réduite de moitié par rapport à la précédente journée d’action le 21 septembre (16.000 participants). La première mobilisation contre les ordonnances avait réuni à Paris le 12 septembre 24.000 personnes. Le mouvement s’est nettement essoufflé au cours des deux journées de mobilisation suivantes dans la capitale comme ailleurs en France. À Marseille, 2.500 manifestants selon la police. Les cortèges marseillais de FO et de la CGT, qui défilaient séparément, ne se rejoignant qu’à la fin, ont rassemblé 2.500 personnes au total selon la police, contre 3.000 lors de la dernière journée de mobilisation mi-octobre. La CGT, de son côté, estime que la participation est en hausse dans son cortège auquel s’étaient ralliés quelques représentants des organisations de jeunesse : 25.000 personnes, contre 20.000 il y a un mois ?

clip_image006

Ils font concurrence aux cœurs de l’armée rouge…

CBV

Publicités

Quand la cuisine politicienne devient indigeste…

Pourquoi ne pas « renouveler », voire changer le paysage politique en rajeunissant et surtout en modernisant l’ensemble, au lieu de conserver des institutions avec des discours qui sonnent creux et des intonations déjà rancies ?

Cependant, quel cauchemar pour les anciens qui ne veulent pas lâcher prise, que de constater que des jeunes intrus « arrogants à leurs yeux » viennent troubler leurs habitudes, étant attablés devant leur cuisine électorale d’un autre âge. Ces mêmes anciens qui tentent maladroitement de convaincre les électeurs de ne rien changer (tout va très bien comme cela !)

clip_image002

® CBV (pas de bol… à qui la faute ?) ☺

Un électeur averti est de moins en moins enclin à se comporter en machine à voter les yeux fermés, il examine toutes les propositions et les données qu’il peut objectivement recueillir, avant de fixer son choix. La véritable objectivité tient aussi d’une volonté de ne pas se laisser enfermer dans des querelles intestines, ou le vote préconisé contre un candidat déclaré, a trop souvent la faveur au détriment d’un vrai vote utile à la Nation.

Pas sur que la sanction populaire du printemps 2017, lors de la Présidentielle, soit entendue et serve d’avertissement et de leçon…

CBV

Eric Ciotti coupe le téléphone à Estrosi.

Nous ne pouvons pas donner tort à Eric Ciotti, pour la simple raison que C. Estrosi est coutumier des piques assassines (il n’a pas hésité à jouer faux contre Sarkozy entre autres) également il a tendance à se positionner en fonction de l’humeur politico-médiatique, pensant que la soupe est meilleure ailleurs, mais peut-être consulte-t-il un cabinet de voyantes qui lui indique la route à suivre ?

clip_image002

En tant que secrétaire départemental, j’ai considéré qu’à partir du moment où il avait apporté son soutien à nos adversaires, je n’avais plus à payer 4.000 euros par mois de frais pour sa permanence », confirme le député LR, bien décidé par ailleurs à lui contester la présidence de la fédération lors des prochaines élections internes, en 2018. Furieux, Estrosi s’en est ému auprès du siège parisien des Républicains, un peu interloqué… Dossiers locaux, cérémonies officielles, ligne politique, contrôle de la fédération LR : depuis les législatives de juin dernier, tout est prétexte à s’affronter entre le maire de Nice et le patron des Alpes-Maritimes. En attendant, peut-être, un duel fratricide aux municipales de 2020.

CBV

Sarkozy met en garde Wauquiez !!!

Largement favori à la présidence des Républicains, Laurent Wauquiez est attendu sur sa capacité à rassembler. L’exclusion récente du parti de plusieurs leaders des Constructifs a accentué les tensions à droite. Plusieurs voix se sont élevées contre la bienveillance accordée dans le même temps au président de Sens commun, Christophe Billand

Selon Christian Estrosi « la girouette qui n’hésite pas à jeter des piques assassines » Le parti Les Républicains fait honte aux valeurs du gaullisme et du rassemblement Depuis plusieurs semaines, Laurent Wauquiez promet de son côté le rassemblement d’une droite « vraiment de droite ». Je n’ai pas peur des différences quand elles sont au service d’une même vision et d’une colonne vertébrale.

clip_image001® Montage CBV ☺

Commentaire perso : à l’adresse de Sarkozy et d’Estrosi… (A trop vouloir ratisser large, on finit par se prendre un râteau en pleine figure) et vouloir poser ses fesses sur plusieurs chaises, c’est se placer en équilibre instable. (Dans ce domaine Sarkozy a la mémoire courte) Qu’il se fasse oublier…

Nombreux sont ceux et celles qui s’interrogent sur le véritable intérêt que représentent les partis politiques et les candidats en campagne. Ce qui nous préoccupe le plus à nous citoyens responsables et électeurs, c’est quel avenir nous attend, après les joutes oratoires de tous ceux qui rêvent de siéger, soit au parlement, soit dans les Régions ou Territoires ou de devenir Président ? Pourquoi ne pas renouveler le paysage politique en rajeunissant et en modernisant ? Au lieu de conserver des institutions avec des discours et des intonations déjà rancies. Quel cauchemar pour les anciens qui ne veulent pas lâcher prise de constater que des jeunes intrus « arrogants à leurs yeux » viennent troubler leurs habitudes étant confortablement attablés devant leur cuisine électorale, ces mêmes anciens de la politique qui tentent maladroitement de convaincre les électeurs de ne rien changer dans leurs habitudes et de voter pour eux. Un électeur averti est de moins en moins enclin à se comporter en machine à voter, il examine toutes les propositions et les données qu’il peut objectivement recueillir, avant de fixer son choix, la véritable objectivité tient aussi d’une volonté de ne pas se laisser enfermer dans des querelles intestines et séculaires ou le vote contre un candidat déclaré a trop souvent la faveur au détriment d’un vrai vote utile à la Nation. La seule chose qu’il reste à espérer, c’est que les électeurs sauront déjouer les manœuvres de cuisines électorales, pour décider en leur âmes et conscience de ce qui est le mieux pour la Nation toute entière et ne pas céder au lobbying politico mafieux et partisan.

Ne pas oublier : En politique, le mensonge est une institution. C’est surtout une religion.

Cela va de la simple mauvaise foi à la grande imposture, voire la trahison.

Si Estrosi et Sarkozy avaient été en politique du temps du Général De Gaulle, il est plus que certain qu’ils auraient eu droit à des réprimandes sévères.

Christian Estrosi « (tel Bayrou) la girouette » qui n’hésite pas à jeter des piques assassines, et est capable de trahir, suivant en cela le sens du courant de l’humeur politico-médiatique.

Nicolas Sarkozy a la mémoire courte, lui aussi, aurait eu droit à bien plus que des réprimandes verbales de la part du Général De Gaulle (son retournement de veste au sujet de la loi Taubira concernant le mariage gay) ce qui est considérait par le peuple comme une trahison et un aveu sur le fait que la droite depuis la loi instaurant le Pacte de solidarité, n’aurait cessé de se moquer des Français, alors qu’il était possible d’agir autrement.

Autre point, Sarkozy a deux visages et deux positions qui diffèrent, d’un coté il se fait fort (par écrit) de respecter les droits des personnes victimes d’un handicap et dans les faits sa position est différente ignorant les principes fondamentaux. (Si nécessaire je suis en mesure de lui fournir les preuves).

CBV

Des députés LREM ont embauché les enfants de leurs collègues…

clip_image002 Assemblé Nationale

Ou est le problème ?

Ce fait n’est pas nouveau, une façon comme une autre de contourner la loi… Ils le font dans tous les partis politique (c’est le FN qui a montré la voie à suivre dans ce domaine il y a quelques années déjà) Cela fait partie des petits services entre amis et se pratique jusque dans les administrations locales.

Une pratique totalement légale, sauf à répondre d’une possible prise d’intérêts. (Difficile de croire que le Figaro découvre juste maintenant ce qui se fait depuis pas mal de temps et notamment au FN)

Dans les faits il y a un amalgame entre emplois familiaux et emplois fictifs, de toute façon et même si cela choque quelque part au point de vue de la vindicte populaire, le fait d’embaucher un proche de la famille ou le fils et ou la fille d’un ami ou collègue n’est pas contraire aux droits fondamentaux et universels. À l’encontre de ceux qui dénoncent ces emplois, c’est faire beaucoup de bruit pour rien d’autre que la critique à tout va…

Pour contourner l’interdiction des emplois familiaux qui va entrer en vigueur, au moins deux élus du groupe majoritaire ont embauché des enfants d’autres députés LREM.

La question des emplois familiaux continue de faire polémique à l’Assemblée. Dans la foulée de l’affaire Fillon, la Chambre haute a interdit aux parlementaires d’embaucher des membres de leur famille comme collaborateurs parlementaires. La loi sur la moralisation de la vie publique, qui comprend cette mesure, doit entrer en vigueur le 15 décembre prochain. Alors, à l’approche de cette date butoir, les députés s’organisent. Certains élus de la majorité ont trouvé la faille pour contourner l’interdiction: faire embaucher leurs enfants par l’un de leurs collègues. Une pratique totalement légale, à une seule condition: lorsqu’un collaborateur parlementaire a un lien familial avec un autre député, il doit en informer «sans délai» le député pour lequel il travaille ainsi que l’administration de l’Assemblée.

CBV

Le Pourquoi de la déroute de la gauche socialiste et de ses alliés ?

clip_image002

® Montage CBV

Le FN, cet allié de fait des socialistes et engraissé par le Ps à une unique fin (tout faire pour barrer la route à la droite Républicaine) suivant en cela les suggestions de feu « Pierre Bérégovoy » qui estimait que le PS avait tout intérêt à faire monter le FN pour barrer la route à la droite

En 2012, Hollande a gavé les oies blanches crédules en menant campagne sur le slogan « Le changement c’est maintenant » En fait de changement, mis à part le mariage gay en totale incompatibilité avec la Constitution et il est vrai avec la complicité de Jean-Louis Debré et ses collaborateurs pour qui, il appartenait au gouvernement d’en prendre la responsabilité, (moyennant quoi le conseil fermerait les yeux ), violant en cela les droits fondamentaux et universels (DUDH/ONU) et violant du même coup les obligations de la France de respecter les accords internationaux « signés/ratifiés et ou adhésion » mais c’est vrai, violer ou ne pas respecter les accords, c’est devenu une mode, en France, les socialistes ont fait la démonstration d’un certain amateurisme Juridico-judiciaire coupable

Dans les faits et en réalité à part le mariage gay, les socialistes avec Hollande, n’avait pas de réels projets, pas d’idées, et pire, pas de vision à court ou à long terme pour la France, et cela malgré l’embauche d’un conseillé sorti tout droit de la « finance » ce seul ennemi de François Hollande. En réalité le PS depuis le second mandat de Mitterrand (Dieu le père) et sur les conseils de Bérégovoy, n’a eu de cesse en ne travaillant qu’à la division du peuple, pour tenter de garder le pouvoir et en jouant avec le feu, en maintenant le FN à un nivaux tel que la droite s’en est trouvée muselée, ce qui a fait que Sarkozy, Fillon et les autres n’ont pas vu venir le danger et se sont révélés incapables de réagir. Pire cette droite s’est enfermée dans des querelles fratricides dévastatrices (le clan Chirac/De Villepin contre le clan Balladur/Sarkozy) Nous connaissons la suite.

Résultat, la gauche socialiste s’est autodétruite, idem pour la Droite Républicaine incapable de réagir, et pire en tentant des alliances ou des accointances avec le groupe identitaire, n’est-ce pas François Fillon… (Reconstruire cette droite risque de s’avérer une tache ardue) il va falloir faire des sacrifices, bon courage.

CBV

Mélenchon compare les manifestations des Vénézuéliens à celle de la loi El Khomri

Alors que des milliers de Vénézuéliens manifestent contre leur président Nicolas Maduro, Jean-Luc Mélenchon a comparé ces protestations aux manifestations contre la loi El Khomri en France ?

Comparaison malencontreuse car trois personnes ont été tués au Venezuela, a rappelé Jean-Jacques Bourdin. « C’est abominable », a alors commenté le leader de la France insoumise. « Je suis en train de faire campagne en France », a-t-il tenté de se rattraper pour donner le change.

Mélenchon s’énerve. Lol… Voir la vidéo.

clip_image002

https://www.youtube.com/watch?v=Vs8flbuUtU0

La réponse à la Question de Bourdin

clip_image004

CBV