La chute des volumes de courrier s’accélère à la Poste

clip_image002

La chute des volumes de courrier s’accélère à la Poste. (Est-ce la fin du facteur ?)

Faut-il s’en étonner ? Avec l’intelligence artificielle tout est devenu facile et c’est bien plus rapide via l’internet, écrire à quelqu’un ou une administration

Il fût un temps où le rôle de La Poste consistait essentiellement à acheminer le courrier, mais pas que, le facteur portait les mandats à domicile et les colis ainsi que les télégrammes. En 1991, cette activité de distribution de plis et de cartes postales constituait encore 71 % des revenus de l’opérateur public. La révolution numérique – avec ses boîtes mails – étant passée par là, la lettre a rapidement perdu du terrain. L’année dernière, le courrier ne pesait plus que 28 % du chiffre d’affaires du groupe. Les volumes d’envois de courrier ont encore reculé de 7,3 % en 2018, « la plus forte baisse jamais enregistrée sur un an », a réagi Philippe Wahl, le PDG de La Poste, à l’occasion de la publication des résultats du groupe, jeudi 21 février.

Face à cette lame de fond, la stratégie du patron de La Poste consiste à développer d’autres métiers et à « basculer dans un autre modèle » pour « réduire cette vulnérabilité au courrier traditionnel », qui ne devra pas peser plus de 20 % de ses revenus à partir de la fin de l’année 2020.

Publicités

La phobie, sentiment de peur ou de haine ?

La phobie est actuellement utilisée à toutes les sauces et dans certains cas interprétée comme relevant de la haine (Homophobie, islamophobie, Cristiano-phobie, Judéo-phobie, etc. …) La phobie (suffixe) du Grec ancien φόβος / phóbos, signifie, peur, frayeur ou crainte.

clip_image002 clip_image004

Une phobie est une peur démesurée et irrationnelle d’un objet ou d’une situation précise. Il peut s’agir de l’agoraphobie (peur de la foule et des lieux publics), de phobies spécifiques telles que la claustrophobie (peur des lieux clos), ou de phobie sociale, qui est une crainte handicapante de relations sociales comme la prise de parole en public, la rencontre de nouvelles personnes ou de l’opinion ou jugement des autres. La phobie est généralement ressentie comme irrationnelle par le patient lui-même. Selon le psychiatre et psychanalyste Paul Denis, « la phobie, peur irraisonnée, irrationnelle, déclenchée par une circonstance sans danger, est sans doute le symptôme psychopathologique le plus répandu » ; c’est ce caractère de danger irréel qui distingue cliniquement la phobie de la peur.

L’objet ou la situation qui déclenche la phobie est nommée « phobogène ». (L’homophobie concernant l’homosexualité est un sentiment exprimant un caractère de danger et de méfiance justifiée envers ceux qui se livrent à des pratiques sexuelles contre nature) et n’a rien à voir avec un sentiment de haine comme certains le prétendent et ne peut pas faire l’objet d’une condamnation pénale… (Cependant il convient de noter qu’il y a en pratique un certain amalgame fait entre homo-sentimentalité et homosexualité, ce qui est regrettable)

Les phobies font partie de la catégorie plus générale des troubles anxieux.

À noter que photophobie et hydrophobie ne désignent pas des phobies d’ordre psychologique, mais sont des réactions à des stimuli physiquement insupportables en raison d’un état médical particulier : photophobie, crainte de la lumière, un des symptômes possibles de la méningite ; hydrophobie, crainte de l’eau, désignant, dans le cas d’un patient atteint de rage, l’impossibilité à avaler les liquides, dans la mesure où ceux-ci entraînent un spasme laryngé.

Arnaque Testeur

Arnaque Testeur et harcèlement en continu

clip_image002 clip_image004

Depuis un certain temps ce n’est que harcèlement deux à trois fois par semaine pour devenir « Testeur de produits » et cela-même si vous ne vous êtes jamais inscrit pour tester des produits

Ne répondez jamais à ce genre de sollicitation (plus que douteuse) et supprimez purement et simplement ces messages, mais surtout ne donnez aucunes informations bancaires (vous risquez de vous faire plumer.

Voici ce que nous voyons en cliquant sur le lien du message reçu dans la boite aux lettres « e-mail »

clip_image005 (Bien entendu le nom de l’interlocuteur change à chaque fois et il n’est donc jamais le même)

Bonjour,

Je fais suite à votre candidature en tant que testeur. J’ai le plaisir de vous informer que votre compte a été activé.

Néanmoins, nous avons besoin de quelques informations complémentaires afin de vous permettre de recevoir les premiers produits à tester.

Je vous invite donc à cliquer sur le lien ci dessous afin de finaliser votre candidature:
« Cliquez ici pour finaliser votre candidature » (j’ai désactivé le lien)

Je vous remercie d’ores et déjà de votre participation et vous souhaite la bienvenu parmi nous!

Le service recrutement

Ou autre message :

Contenu de l’arnaque Bonjour,
Nous vous proposons de rejoindre nos équipes de testeurs de produits: gagnez de l’argent en testant des produits de grandes marques. Vous pouvez également garder les produits.
Cela ne vous prendra que quelques heures par semaine et peut se révéler être un sérieux complément de salaire juste en donnant votre avis.
Si vous désirez participez ou en savoir plus rendez vous sur ce lien
Au plaisir de vous compter parmi nous. Toute l’équipe délégué à l’accueil des testeurs. (contact@testeur-jobs.info)

Autre adresse : (désactivées) (http: //myinbox2.info/?offre=4001&em=cGFweS1jYnZAaG90bWFpbC5mcg==&md64=MzMzNjU0NDgx&ds=3001_17)

(http: //testeur-jobs-ft.club/testeur_cheque.php?lasource=hotmail.fr3001_17&utm_source=1&utm_medium=&utm_campaign=hotmail.fr3001_17&news=)

Retrait définitif de Facebook et sans retour

Retrait définitif de Facebook et sans retour. (Il n’y a pas que les jeunes à déserter de plus en plus Facebook)

clip_image001

En ce qui me concerne, il m’aura fallu une dizaine d’années, pour que je comprenne qu’en réalité la prétendue amitié sur les réseaux sociaux n’est qu’un leurre, cette amitié là est fausse, car elle n’est que virtuelle, dans la réalité c’est exactement comme cela avait existé chez les cibistes des années 80/90, c’est un monde hypocrite et manipulateur. Au début j’ai cru au miracle et en plus j’ai commis l’erreur de me lier à des gens qui au demeurant répondaient à mes aspirations et mes choix politiques (Gaullistes) hélas pour moi j’ai fini par me rendre compte que j’avais mis les pieds dans un monde vicié et corrompu, plein de compromission qui passe son temps à critiquer l’adversaire au pouvoir tout en oubliant ses propres fautes du passé.

En fermant mon compte Facebook, je retrouve ma liberté d’expression, n’ayant de compte à rendre à personne, sauf à moi-même.

Comment fermer et Supprimer définitivement son compte Facebook

Le fait de supprimer définitivement son compte Facebook revient à effacer son compte, afin d’en retirer toute trace. Passé un délai de 30 jours après la demande de suppression de son compte Facebook, cette démarche est irrévocable et aucune réactivation n’est possible. Toutes les données stockées sont détruites. Si vous souhaitez récupérer vos données avant la suppression, vous pouvez créer une archive et rapatrier vos images et autres messages.

Pour supprimer facilement votre compte, cliquez sur ce lien ;

Pour désactiver son compte Facebook sans le supprimer définitivement

· Cliquer sur la flèche en haut à droite et sélectionner Paramètres.

· Dans la colonne de gauche, cliquer sur Général.

· Choisir Gérer votre compte, puis cliquer sur Désactiver votre compte en bas de l’écran.

En désactivant simplement votre compte Facebook, vous pourrez y revenir plus tard et en le réactivant tout simplement avec votre mot de passe.

CBV

Merci monsieur le président Macron

Que l’on ai voté pour lui ou pas, Emanuel Macron, est le premier président et le seul à reconnaitre véritablement les droits de ceux qui ont servi en Algérie de juillet 1962 à juillet 1964.

Merci Monsieur le Président de la République, Emanuel Macron, en mon nom et au nom de tous mes camarades, « anciens appelés du contingent » ayant servi en Algérie entre le 2 juillet 1963 et le 1 juillet 1964 au titre des opérations extérieures.

Ici je vous livre une partie de la lettre honteuse que m’avait adressé Wladislas Marek président national de la FNACA … (Monsieur vos courriers du 14 septembre et du 12 octobre 2006 concernant la période qui a suivi la fin officielle de la guerre d’Algérie n’ont pas manqué de retenir toute mon attention.

Comme le prévoit l(article L 1er bis du code des pensions militaires d’invalidité, la période prise en considération pour l’attribution de la carte du combattant va jusqu’au 2 juillet 1962. Elle prend donc en compte les actions de feu ou de combat intervenues entre le cessez-le-feu qui a mis fin officiellement à la guerre d’Algérie le 19 mars 1962 et l’indépendance de l’Algérie qui a pris effet le 3 juillet 1962.

Lorsque le parlement a adopté à l’unanimité, la loi n°99-882 du 18 octobre 1999 reconnaissant la guerre d’Algérie, personne ne demandait d’y inclure la période qui a suivi l’indépendance. D’ailleurs la position qui consisterait à prétendre subitement a durée jusqu’en 1964 n’est pas défendable puisque nos deux pays n’étaient plus en conflit et que les pertes de l’armée française entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964 du fait d’attentas isolés, 28 en deux ans d’après le ministère de la défense, ne sont en rien comparables à celles subies pendant la guerre.etc. … voir copie de la lettre

********************************************************************************************

La vérité historique de la Guerre d’Algérie est toute autre (ce qui est regrettable, c’est de constater que l’ancien président de la FNACA a été roulé dans la farine par le ministre de la défense du gouvernement « Jospin ». en effet après le 2 juillet 1962 c’est plus de 500 militaires français (hors supplétifs qui sont officiellement reconnus « morts pour la France » et dont plus de la moitié ont été tués par faits de guerre. Ce triste constat permet d’évaluer une moyenne mensuelle de 23 « Morts pour la France » donc nous sommes très loin des 28 annoncés dans la lettre de Wladislas Marek

Honte à tous ces connards, pour qui nous avons été expédiés en vacance en Algérie, honte à tous ceux qui partent du principe que le 19 mars 1962 commémore la fin de la guerre d’Algérie.

D’après les archives du service Historique du ministère de la défense, il est constaté :

En 1962 : 1039 morts (hors supplétifs). De juillet à décembre 1962, on compte 305 morts pour la France, 120 disparus, 75 blessés.

En 1963 : 122 militaires morts pour la France. Avec pour le seul mois de juin 1963 : 20 tués et 57 blessés (2 officiers et 55 hommes de troupe). C’est dans cette période que j’ai eu le triste privilège de transporter le cercueil d’un jeune appelé, tué sur la route qui le menait vers son affectation de Béni-Abbés ou il n’est pas parvenu. Un mois plus tard j’ai échappé par miracle à une tentative de meurtre par noyade dans la piscine de Béni-Abbés

En 1964 : 46 militaires morts pour la France.

C’est pour ces raisons que je demande à tous mes camarades ayant servi en Algérie entre le 2 juillet 1962 et la 1er juillet 1964, de boycotter ou de quitter la « FNACA »

N’oublions pas l’immense douleur des familles de tous ceux qui sont morts là-bas et, en suivant la logique de la FNACA, il n’y a pas eu d’acte de guerre contre eux ! C’est de leur faute qu’ils sont morts… La guerre s’est subitement arrêtée net le 19 mars 1962

Faut-il rappeler et souligner que la guerre d’Algérie, est à mettre au crédit de l’administration coloniale de l’époque ? Soutenue par la gauche Française qui était au pouvoir « SFIO » et le parti communiste, et cerise sur le gâteau, un certain « François Mitterrand » était farouchement opposé à l’indépendance et prônait une sévère répression par la guerre, de Bizerte à Casablanca)

Voici mon allocution :

Fauchés en plein élan à l’aube de leur vie

clip_image002

« En patrouille le long de la frontière Algéro-marocaine »© CBV

«  Des mots qui pleurent et des larmes qui parles »

(Une citation d’Abraham Cowley)

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Ils avaient presque tous entre 19 et 20 ans, donc mineurs (les appelés du contingent) ils étaient animés par la joie de vivre, une joie propre à cette jeunesse insouciante qui croque à pleine dent dans la vie. Puis un jour, sans leur demander leur avis, ils ont été expédiés vers l’enfer, (la guerre) « officiellement, en opération de maintient de l’ordre », loin de leur foyer, ils étaient très loin de penser qu’un jour ils seraient stoppés dans leur élan, les yeux grands ouverts avec l’expression d’un visage d’enfant qui n’a pas compris pourquoi, et qui, comme on le disait en pareil cas, « Ils sont morts comme des cons », la bouche grande ouverte et les yeux écarquillés…  et pourtant ils ne demandaient qu’une seule chose, « profiter de leur jeunesse et de leur joie de vivre ».

Grande est la douleur et la colère des familles de ceux qui sont morts pour une guerre qui n’aurait pas due exister.

Pour ceux qui ont eu la chance de revenir vivant, dans quel état physique et mental revinrent de nombreux jeunes appelés? Combien furent victimes d’accrochages et blessés à jamais dans leur corps et leur âme? Combien furent déséquilibrés psychologiquement par ce qu’ils ont vu ? Doit-on oublier que les appelés du contingent furent forcés mais pas obligatoirement consentants ? Doit-on oublier le désarroi des familles des appelés qui sont morts pour une guerre qui n’était pas la leur ?

Non la guerre en Algérie n’a pas pris fin en juillet 1962 et encore moins un certain 19 mars 1962, mais s’est poursuivie jusqu’au départ du dernier militaire en juillet 1964.

Honte à cette France coloniale d’autrefois qui s’est livrée à des actes qu’elle réprouvait sur son propre sol, en privant de leur liberté et de leur dignité des peuples vassalisés. (Seuls les hypocrites et les égoïstes pensent que leur douleur pour la perte de l’empire colonial, est « plus forte » que celle des familles qui ont perdues un fils, ou un frère et même pour certaines, un fiancé ou un mari dans cette guerre d’Algérie et d’Afrique du Nord.) Et pourtant cette France là clame tout haut qu’elle est la patrie des droits de l’Homme…Pour les appelés et leurs familles, mais pas que… ce fut un véritable traumatisme pour toute une génération. Certains sont restés profondément marqués dans leur chair et le moral par le conflit.

CBV (Christian-Bernard Vidal)

Bonne année 2019

clip_image001

Au seuil de la nouvelle année 2019, j’aimerai être le Céleste Dieu pour vous apporter joie et bonheur.

J’aimerai être un ange gardien de votre bonheur.

J’aimerai être un magicien pour offrir à toutes et tous, soutien et réconfort.

Mais hélas, mille fois hélas, je ne suis qu’un pauvre mortel parmi les mortels

Aussi je ne peux que vous donner mon amitié.

Bonne et heureuse année 2019 à toutes et tous.

CBV