Quand les instituts de sondages et les médias font un copier/coller… Pour ne pas se contredire !

Mélenchon en chute libre…

Le leader de La France insoumise (LFI) perd de sa cote d’influence, à 18% (-7 points). C’est pire dans son camp : -15 points, à 41% chez les sympathisants de la gauche, et -11 points (71%) chez les sympathisants de LFI.

clip_image002 Mélenchon crucifié par les siens…

Et Macron ???

La cote de popularité du chef de l’État baisse pour le 4e mois consécutif (29%, -3 points), selon le dernier baromètre BVA pour Orange, RTL et La Tribune, publié vendredi 26 octobre*. Soixante-huit pour cent des sondés trouvent Emmanuel Macron arrogant et 64% pas sincère.

Depuis plusieurs mois, et selon les sondages Macron en chute libre ? Le problème c’est que depuis le temps que Macron est annoncé en baisse dans les sondages, à l’heure actuelle il ne devrait pas être à 29% car c’est exactement ce niveau qui était affiché il y a 3 ou 4 mois, par contre le premier ministre fait selon les sondages un score supérieur de 12 points ! Cela ne vous rappelle-t-il rien ? Environ un an avant la présidentielle de 2012 François Fillon affichait 20 points de mieux que Sarkozy… Vraiment curieux, surtout lorsque les médias et certains politiques ont décidés de tuer politiquement un adversaire.

CBV

Publicités

Mélenchon la dégringolade

Mélenchon chute dans les sondages après son coup de sang

clip_image002

Jean-Luc Mélenchon risque de ne pas apprécier les résultats dévoilés dimanche par LCI dans son baromètre de l’action politique, réalisé avec Opinion Way. Le sondage a été effectué après son coup de sang face aux policiers venus réaliser la perquisition des locaux de la France Insoumise la semaine passée. Il perd ainsi 7 points dans ce sondage. Seulement 22% des Français sont satisfaits de l’action du député des Bouches-du-Rhône, c’est son pire score jamais réalisé ici. La claque est encore plus sévère parmi ses partisans, Mélenchon perd même 15 points auprès des Français ayant voté pour lui au 1er tour de l’élection présidentielle de 2017… Selon un autre sondage « Opinion Way/LCI » réalisé dès vendredi, 76% des Français désapprouvaient son attitude.

CBV

Mélenchon Je suis sacré

Mélenchon (Je suis sacré, on n’a pas le droit de me faire ça)

clip_image002

Et pourtant…

Jean-Luc Mélenchon ironise sur l’affaire Fillon

« Le temps de la justice, c’est le temps permanent »

Fillon Mis en examen dans une affaire d’emplois présumés fictifs, François Fillon a choisi de maintenir sa candidature, en se soumettant aux voix du peuple. « Ça n’est pas juste », fustige Jean-Luc Mélenchon, invité mercredi de la matinale d’Europe 1. « On est tous dans l’embarras parce que l’on essaye de s’en tenir aux règles de justice qui font qu’il y a une présomption d’innocence. Mais là où ça ne peut pas aller, c’est quand il dit : il y a un temps pour la justice et un temps pour le reste. Non ça n’est pas vrai !

http://www.atlantico.fr/pepites/jean-luc-melenchon-affaire-fillon-temps-justice-c-est-temps-permanent-2991695.html

Lorsque Mélenchon ironisait sur Fillon, Valls, Hamon, etc. …

« Une grande souffrance ». « C’est tellement sidérant, chacun sa croix, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise? », a dit le candidat à la présidentielle à des journalistes, en déplacement à Angoulême.  « Cette campagne est absolument folle ! Si ça se trouve, dans quinze jours, ce gars n’est plus candidat… », a-t-il ajouté. Et prenant une mine sombre, « il y a plein de gens autour de moi qui sont indignés, ça met les nerfs à vif, et pas que pour l’aspect moral ». Le représentant de la France insoumise à la présidentielle a conclu en expliquant que cette affaire représentait « une grande souffrance pour beaucoup de monde ».

http://www.europe1.fr/politique/pour-jean-luc-melenchon-les-gens-sont-indignes-par-laffaire-fillon-2962433

CBV

Mélenchon dans le collimateur de la justice

Deux enquêtes visent Jean-Luc Mélenchon

Le domicile de Jean-Luc Mélenchon, le siège de la France insoumises (LFI) et celui du Parti de gauche ont été perquisitionnés

clip_image002

Ces perquisitions sont menées par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions dans le cadre de deux enquêtes préliminaires ouvertes par le parquet de Paris. La première concerne de présumés emplois fictifs d’assistants parlementaires européens.

La seconde porte sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle, à la suite du signalement du président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

clip_image004

CBV ® 2018 ☺

Lorsque le Général de Gaulle s’appuyât sur le bon sens plutôt que sur l’illusion.

C de Gaulle2   Lorsque de Gaulle appela à la résistance, il s’appuya sur le bon sens, non sur l’imagination hasardeuse et l’illusion.     

Ne pas oublier ceci :

Peuple de gauche, ou peuple d’illusions perdues avec un passé rouge du sang des millions de victimes de la folie meurtrière du bolchévisme.

La réflexion politique demande des connaissances profondes et du réalisme. On ne fait pas de la bonne politique avec des promesses et des illusions pour faire face à une tache ardue et un monde de plus en plus corrompu, le choix n’est pas entre les petits ou grands trucages du pouvoir et le déni du réel tel qu’il se déploie en ce moment même à l’extrême-gauche » rouge, verte et consorts » qui hallucinent tout en pratiquant la politique de l’autruche.

Il convient de savoir que l’on ne vit pas impunément et surtout indéfiniment à crédit et au-dessus de ses moyens., L’Europe, y compris la France, ne doit surtout pas écouter le chant des sirènes de l’ultragauche venant des Etats croulant sous la dépense et les emplois publics, en espérant les financer par la planche à billets, mais étant incapables de redynamiser des économies insuffisamment compétitives et donc juguler de ce fait la montée inexorable du Chômage.

N’écoutez pas les belles promesses mielleuses. Le véritable choix vous incombe il est entre le déclin, la fin de l’Union, ou de l’Euro, la mort et ou le redressement. Or la France et l’Europe ne peuvent être sauvées du marasme que par ceux qui entreprennent les réformes nécessaires aussi bien pour réduire les dépenses publiques que pour rendre nos économies plus compétitives, pour garantir nos frontières, pour sauvegarder nos identités culturelles, notre civilisation, aussi bien pour assurer notre sécurité que pour garantir notre indépendance.

L’Europe occidentale n’a maintenu pendant longtemps son niveau de vie enviable que par l’illusion de l’Etat-Providence, des déficits et de la dette sans avoir une véritable gouvernance (l’Europe n’a dès le départ, été conçue que de bric et de broc) elle en est restée au stade de l’enfance.

Les illusions post-soixante-huitardes font désormais partie d’un passé qu’il convient d’oublier il en est de même des illusions dont François Mitterrand nous a abreuvé abondamment.

Dernier point : si vous voulez connaitre la santé financière de votre commune http://vigiecitoyenne.nouscitoyens.fr/

Sondage Odoxa-Dentsu consulting concernant les successeurs de « De Gaulle » et Pompidou

Un sondage Odoxa-Dentsu consulting pour France info et le Figaro dresse le palmarès du meilleur président des 40 dernières années et donne la vision des Français sur la Ve République. Alors qu’on célèbre jeudi 4 octobre le soixantième anniversaire de la Constitution.

clip_image002clip_image004

Tous deux survolent de très loin le classement des présidents depuis la création de la 5ème République (surtout le Général De Gaulle)

Encore un sondage manipulateur. Surtout que le Général De gaulle suivit de Georges Pompidou « survolent largement tous les présidents ayant exercés depuis la création de la 5ème République »

François Mitterrand meilleur président de la République de ces quarante dernières années, selon un tiers des Français ??? (Les Français adultes et inscrits sur une liste électorale sont environ 47 000 000 : 3 = 15 666 667) les 996 personnes dont nul ne peut en contrôler quoi que ce soit ne représentent en réalité qu’à peine « 0,002% ».

Quand à classer Mitterrand (le roi de la magouille, surtout lors de sont second mandat) il y a de quoi se révulser

56% des Français ne sont plus attachés à la Ve République ?? Doit on croire que 56% des Français seraient adeptes de « LFI » La France insoumise de Mr Mélenchon et sa 6ème République ? Permettez-moi d’en douter très fortement (Mélenchon étant plutôt classé en 4ème position sur l’échiquier politique).

Le Sénat jugé inutile ? (Faut-il rappeler que ce n’est pas sur le projet de régionalisation que le Général De Gaulle a été désavoué en 1969, mais sur le projet de réforme du Sénat) Ben voyons, il est inconcevable de toucher au train-train d’une institution qui en définitive, représente depuis 1785 le parti de la bourgeoisie et de villes bourgeoises et ne représente pas directement le peuple.

Ce qui est anormal et va à l’encontre de l’article 3 du titre 1 « De la souveraineté », c’est que nos gouvernants se permettent de modifier la Constitution sans en référer au peuple (le peuple étant jugé incapable de discernement par certains des politicards)

Pour les élections au suffrage universel à deux tours (si cela est utile pour la présidentielle) cela pose un problème de conscience pour les législatives ou autres lors du vote du second tour, alors que la majorité simple serait souhaitable dès le premier tour.

Polémiques et déformations à satiété de tout ce que font ou disent nos gouvernants.

Depuis quelques temps c’est devenu une habitude de critiquer, de déformer et de s’adonner à la polémique sur tout ce que font les ministres et le président de la République (quelle que soit la couleur politique au pouvoir)

clip_image001

Et si Macron leur faisait supprimer les avantages fiscaux (niche fiscale) à tous ces journalistes, (chiche) avantages déjà supprimés par Juppé sous Chirac et rétabli partiellement par Jospin (7650€) de déduction fiscale et les 30% de déduction pour de pseudos frais des journalistes, qui ne sont pas remboursés par leurs entreprises, alors que le simple citoyen lambda n’a droit qu’à 10% de déduction sur sa feuille d’impôts, et, ce n’est pas tout, il ne faut pas oublier les subventions scandaleuses attribuées à la presse écrites qui se chiffre en centaine de millions, et qui à l’heure de l’internet ne sont plus de mise et ne se justifient plus surtout pour les grands groupes, nous ne sommes plus au 19ème siècle (aujourd’hui l’information circule à la vitesse de l’éclair). Mais c’est vrai que les socialistes de Jospin en passant par Hollande, ont vite compris l’avantage qu’il y avait à entretenir la gent journalistique…

CBV