Plus ils sont instruits et moins ils sont intelligents

Plus ils sont instruits et moins ils sont intelligents, allez comprendre pourquoi ?

En fait le nombre et l’étendue des diplômes n’est pas synonyme d’intelligence… Loin s’en faut. (L’intelligence se caractérise avant tout par le comportement de la personne dans sa vie personnelle et vis-à-vis des autres)

clip_image001

®2018 Montage CBV ☺

Que n’entend-on pas sur « l’ENA » décrite comme étant l’« école des ânes »…

Et c’est dans cette école de hauts fonctionnaires que sont formés et sont issues la plupart de nos administrateurs et nos élites politiques.

Dans cette école sont formés nos édiles pour perpétuer une forme de pensée unique les rendant incapables de proposer une vision personnelle et juste, voire une réflexion intelligente et pragmatique sur les sujets qui nous préoccupent. Et paradoxalement ils ont pour ambition de devenir et d’être l’édile administratif de la Nation…

CBV

Publicités

Stratégie de manipulation massive des masses populaires

Stratégie de manipulation massive des masses populaires

Plus qu’une doctrine, une véritable religion… Ou la stratégie de la diversion.

clip_image002

Qu’ils soient de Gauche, de Droite, du Centre ou des deux extrêmes, il n’y a qu’une stratégie possible… Garder l’attention des citoyens « distraite » (faire diversion) loin des véritables problèmes sociaux, avec des sujets sans importance réelle et juste pour faire diversion (telle est la devise des médias et journalistes partisans de la diversion) cela fait vendre leur feuille de choux… (Le néo populisme naissant est plutôt dérangeant)

Méconnaissant les expériences déjà menées à l’étranger, les médias et certains responsables politiques Français dénoncent une nouvelle forme de « populisme » et participent à un assassinat de la démocratie représentative, un refus de la participation du peuple aux décisions qui concerne pourtant le bien-être de ce même peuple. C’est là une des raisons qui fait que certains refusent comme Christian Jacob ou Didier Peltier, l’idée même du référendum populaire, dont le résultat pourrait être contraire à leur idéologie personnelle, selon eux le peuple serait incapable de discernement ??? Ces gens là assoient leur légitimité sur le fait qu’ils sont élus … Donc partant de là, les citoyens n’ont plus qu’à se soumettre ! En oubliant qu’il n’y a pas si longtemps ils combattaient au cri de « Démocratie ». En clair, et une fois élus, nos édiles n’ont plus besoin de nous (Circulez, il n’y a plus rien à voir!) et les médias avec le concours de pseudos journalistes spécialistes de la politique, leur prêtent main forte

CBV

Nicolas Hulot ne sait pas trop à quel saint se fier

Hulot-faux-écolo

Nicolas Hulot ne sait pas trop à quel saint se fier (Mélenchon, François Hollande, Benoît Hamon)

Battu par Eva Joly, lors de la primaire présidentielle écologiste de 2011.

Après avoir refusé le ministère de l’Écologie proposé par les présidents Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, il est nommé le 17 mai 2017 ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, au sein des gouvernements Philippe I et II, sous la présidence d’Emmanuel Macron.

Lors de l’élection présidentielle de 2012, il déclare avoir voté pour le candidat du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, au premier tour, le trouvant plus pédagogue et plus performant qu’Eva Joly, en particulier sur les questions environnementales. Au second tour de l’élection, son choix s’oriente sur François Hollande

Le 5 juillet 2016, il déclare qu’il ne sera pas candidat à l’élection présidentielle de 2017 alors que les principales figures écologistes françaises avaient annoncé qu’elles le soutiendraient s’il se présentait, que les statuts d’une association dévolue au financement de sa campagne venaient d’être déposés en préfecture et qu’une équipe de campagne était en place depuis plusieurs mois. Il précisera que cette décision fut « la plus lourde  de son existence ». Au premier tour du scrutin, il vote pour le candidat PS Benoît Hamon.

clip_image002

En fait il n’y aurait que la gloriole qui l’intéresse, n’ayant aucune chance de devenir Président de la République, il accepte par vanité la fonction de « ministre d’Etat » et de ministre de la transition écologique.

CBV

Pourquoi la langue Anglaise est elle la langue des Etats-Unis ?

clip_image001 Benjamin Franklin Il participe à la rédaction de la déclaration d’indépendance des États-Unis, dont il est un des signataires, ce qui fait de lui l’un des Pères fondateurs des États-Unis. Pendant la révolution américaine, il négocie en France en tant que diplomate non seulement le traité d’alliance avec les Français, mais aussi le traité de Paris. Délégué de la Convention de Philadelphie, il participe à l’élaboration de la Constitution des États-Unis.

Pourquoi la langue Anglaise est elle la langue des Etats-Unis ? (selon certains, ce serait l’Etat de Floride qui aurait imposé la langue Anglaise) Cependant … Le gouvernement fédéral des États-Unis n’a pas de langue officielle, et, si l’anglais est la première langue par tradition, elle ne l’est pas par la loi.

La langue Française était par définition il y a bien longtemps, la langue diplomatique par excellence, ainsi que la première langue Olympique (Si le Français est classé malgré tout au même rang que l’Anglais, comme langue principale au sein de l’ONU, notre langue en a néanmoins perdu de sa suprématie à cause des Français eux-mêmes et de nos gouvernants qui font preuve d’un certain laxisme coupable en ne défendant pas notre langue

En 1753, Benjamin Franklin (qui parlait l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol et l’italien, et un peu de gallois et de latin), soulignait encore la propension des germanophones à continuer à parler et à écrire l’allemand, ce qui les rendait imperméables à l’anglicisation. Afin de mieux intégrer cette population immigrante, il suggéra de disperser ses membres sur l’ensemble du territoire et de tout faire pour les «anglifier» (angliciser). Benjamin Franklin écrivit aussi ce passage bien connu (1753):
Pourquoi devrions-nous laisser les rustres palatins déferler sur nos colonies et, en s’y concentrant, y établir leurs langues et leurs coutumes au détriment des nôtres? Pourquoi la Pennsylvanie, fondée par les Anglais, devrait-elle se changer en colonie d’étrangers, lesquels seront bientôt assez nombreux pour nous germaniser au lieu d’être par nous anglifiés, sans jamais être plus en mesure d’adopter notre langue et nos coutumes qu’ils ne sauraient acquérir la couleur de notre peau?
Bref, l’un des fondateurs des futurs États-Unis était déjà convaincu en 1753 que les colonies, alors britanniques, devaient rester anglaises et angliciser les nouveaux venus. Il savait aussi qu’une trop forte concentration d’immigrants de même origine et sur un même territoire nuisait nécessairement à leur «anglifying» (anglicisation).
Néanmoins, dans la version française de son autobiographie (Vie de Benjamin Franklin, écrite par lui-même, (dans un Français ancien) suivie de ses Œuvres morales, politiques et littéraires), publiée à Paris en 1791, Benjamin Franklin constatait avec résignation la prééminence du français comme langue internationale:
La langue latine, qui a longtemps servi à répandre les connoissances [sic] parmi les différentes nations de l’Europe, est chaque jour plus négligée; et une des langue modernes, la langue française, est devenue presque universelle. On la parle dans toutes les cours de l’Europe; et la plupart des gens de lettres, de tous les pays, ceux mêmes qui ne savent pas la parler, l’entendent assez bien pour pouvoir lire aisément des livres français. Cela donne un avantage considérable à la nation française. Ses écrivains peuvent répandre leurs sentiments, leurs opinions, sur les points importans [sic] qui ont rapport aux intérêts de la France, ou qui peuvent servir à sa gloire, et contribuer au bine général de l’humanité.
Il n’en demeure pas moins que Franklin conservait l’espoir que la langue anglaise allait bientôt gagner la «seconde place»:
L’immense collection d’excellens [sic] sermons imprimés dans cette langue et la liberté de nos écrits politiques sont cause qu’un grand nombre d’ecclésiastiques de différentes sectes et de différentes nations, ainsi que beaucoup de personnes qui s’occupent des affaires publiques, étudient l’anglais et l’apprennent au moins assez bien pour le lire; et si nous nous efforcions de faciliter leur progrès, notre langue pourroit [sic] devenir d’un usage beaucoup plus général.  »

CBV

Enquête sur le changement d’heure!

… Non à la double heure d’été, c’est une hérésie contraire à la logique même du réel et une invention de Giscard D’Estaing qui avait tout simplement oublié que nous avions déjà une heure d’avance sur notre horaire normal.

clip_image001

L’Union Européenne compte deux fuseaux horaires, trois avec l’Europe de l’Est

Pour moi la double heure d’été c’est non ! (le changement d’heure permet d’économiser l’équivalent de la consommation d’électricité de 800 000 ménages ? Lorsque le passage à l’heure d’été a été créé nous économisions quelques 300 000 tonnes d’équivalent pétrole, quand à l’économie d’électricité, dans les années 70/80 les lampadaires et surtout les enseignes publicitaires ont fleuries à qui mieux-mieux. De ce fait la consommation électrique a augmenté (Cela ne représente que 0,07% de la consommation annuelle en France.) Juste un détail et qui a son importance, avec le passage à l’heure d’été la France a 2 heures d’avance sur l’heure du soleil ou GMT +2 pendant que les Allemands et les Italiens n’ont qu’une heure d’avance, soit GMT + 2 et en hiver GMT+1 (La France, la Belgique et l’Espagne ne sont pas sur le même fuseau que l’Allemagne… si la France économise l’équivalent de consommation d’électricité de 800 000 ménages, les Allemands et Italiens, avec seulement une heure d’avance en été doivent faire seulement la moitié. L’autre argument mis en avant par la sécurité routière ne tient pas debout. Le constat est le même que pour le passage à l’heure d’été, il ne faut pas oublier que le soleil se couche à Berlin, Allemagne, environ une heure plus tôt qu’à Paris et une heure 25 plus tôt qu’à Bordeaux (l’équation est pourtant simple) Ce qui est certain, nos édiles de la fonction d’Etat avec 2 heures d’avance sur l’heure solaire en été et en faisant la journée continue, profite d’une heure de plus de préplacement dans la piscine ou à la plage lorsqu’ils sont tout proche de l’océan. Et pendant ce temps là ceux qui travaillent de nuit ou embauchent à 4 heures du matin ne font pas d’économie, bien au contraire.

clip_image003

L’heure moyenne de Greenwich, en anglais Greenwich Mean Time

Le méridien de Greenwich traverse l’Espagne sur sa partie Est et la France sur sa partie Ouest (sur sa partie gauche = – 30 minutes et sur sa partie droite = + 30 minutes. En étant à l’heure de Berlin nous ne somme pas en phase avec notre fuseau horaire.

Voir ici l’article de MSN Actualité :

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/changement-dheure-bientôt-la-fin/ar-BBLEVOW?li=BBoJIji&ocid=HPCDHP

Que fait l’opposition ? Serait-elle figée, comme pétrifiée par l’échec infligé en 2017

Que fait l’opposition ? Serait-elle figée, comme pétrifiée par l’échec infligé en 2017 par des électeurs très mécontent ?

clip_image002 .

En dehors de la critique à-tout-va que fait l’opposition actuellement et surtout les « LR » Aucune stratégie de reconquête à l’horizon… Seraient-ils devenus aphones ? Bon d’accord c’est les vacances, mais il va falloir se réveiller, les élections Départementales, c’est en 2018, les Européennes c’est en 2019, dans quelques mois, suivies un an plus tard des municipales, 2020.

Un an après l’électrochoc « Macron » propulsant au sommet de l’Etat un électron libre de tout appareil partisan, l’opposition dite « classique », de droite comme de gauche, restée en état de sidération après le désaveu historique infligé par des électeurs désabusés

« Malgré le bilan en demi-teinte d’Emmanuel Macron, cependant il a réformé la SNCF, ce que l’opposition de droite n’avait pas réussie avant. Mais celui de l’opposition est encore plus sombre, « Les LR » comme le « PS » n’ont aucune stratégie de reconquête, aucun programme alternatif et aucune organisation. Leurs champs de contestation paraissent bien dérisoires aux sujets majeurs qui préoccupent les Français, comme l’immigration clandestine soutenue par certaines ONG. »

Si les socialistes et les Républicains ont donné de la voix à l’occasion de l’affaire Benalla, les deux partis sont encore sous le coup du séisme électoral de 2017 dont ils ont du mal à se remettre. Quand à leurs propositions elles se font toujours attendre et ce n’est pas au dernier moment qu’il faudra se réveiller et enclencher le turbo… cela risque d’être trop tard.

Surtout pas comme pour la campagne de 2017 ou la droite ne parlait que d’alternance au lieu de proposer une alternative (c’est ce que les Français attendaient… Bordel de merde)

CBV

Affaire Benalla et acharnement

Affaire Benalla et acharnement «  politico-médiatique »

clip_image001

Et si les médias avaient poussé Macron en avant pour favoriser en douce le retour de François Hollande ???

L’affaire Benalla , l’acharnement et la campagne de dénigrement cela parait suspect.

Tous les régimes présidentiels ont eu leurs barbouses ou service de sécurité parallèle au service de sécurité de la présidence.

Soyons vigilant… Ne nous laissons pas manipuler , se rappeler qu’en politique tous les coups sont bons…

CBV