Accueil » Les News » Les chantiers prioritaires d’Édouard Philippe

Les chantiers prioritaires d’Édouard Philippe


Le Premier ministre s’est exprimé à 15 heures pour son discours de politique générale.

« Soyons conquérants. L’évolution du monde donne toutes ses chances à la France, parce que ce nouveau monde a besoin de science et de raison, d’ordre et de loi, de technologies et de culture, de dialogue et de solidarité.

Et la France, c’est tout cela ». Édouard Philippe a balayé en effet de nombreux sujet ce mardi lors de son discours de politique générale.
Le Premier ministre a annoncé un véritable catalogue de mesures. Fiscalité, santé, justice, antiterrorisme, état d’urgence, formation professionnelle… Édouard Philippe n’a quasi rien oublié et présente les grandes orientations du quinquennat.

Une grande réforme constitutionnelle, construction de 15.000 places de prison supplémentaires, vaccins obligatoires pour la petite enfance, revalorisation de l’allocation pour adultes handicapés, plan pour le congés maternité et solutions de garde d’enfants, concertation sur la réforme de la taxe d’habitation, plan de lutte contre les déserts médicaux, sortie de l’état d’urgence, renforcement de la formation professionnelle, suppression des cotisations salariales sur l’assurance maladie, déficit sous la barre des 3%, les impôts baisseront de 20 milliards d’euros d’ici 2022, baisse du coût des charges pour les salaires proches du SMIC, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, suppression du régime social des indépendants, l’ISF resserré autour du seul patrimoine immobilier.

clip_image002

« J’ai l’honneur d’engager la responsabilité du gouvernement sur la présente déclaration de politique générale », a-t-il terminé. Les députés macronistes étant largement majoritaires à l’Assemblée nationale. L’issue du vote ne fait pas de doutes. Édouard Philippe va donc pouvoir mettre en place tout ce qu’il a annoncé. Un vaste chantier.

Edouard Philippe, un homme de caractères ??

D’un Premier ministre, on attend d’abord des chiffres : ceux du déficit, d’un plan quinquennal pour le logement ou de la formation professionnelle, de baisse ou de hausse des impôts. Le discours de politique générale qu’il a prononcé, le 4 juillet, en a été une bonne illustration.

C’est face à des parlementaires largement acquis à sa cause qu’Édouard Philippe prononce son discours. Les premiers applaudissements interviennent après à peine dix minutes de discours puis ne cessent de ponctuer toutes les annonces du Premier ministre. Peu expressifs lors du discours d’Emmanuel Macron la veille au Congrès de Versailles, les députés de La République en marche sont beaucoup plus réactifs.

À droite, on entend parfois quelques complaintes. Certains députés s’agacent même de voir leurs collègues de La République en marche applaudir de manière si systématique. Mais pour les Républicains, il s’agit avant tout de montrer que leur opposition n’a rien d’automatique ni de frontal. Lors de la réunion de ses troupes mardi matin, le président du groupe LR,

Plutôt que de voter contre, les députés LR ont majoritairement choisi de s’abstenir. En tout, 370 députés ont voté pour la confiance, 67 contre. Et pas moins de 129 se sont abstenus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s