Accueil » Justice » Facebook enfin condamné en France

Facebook enfin condamné en France


clip_image002

Facebook siège entrée signe à 1 Hacker Way, Menlo Park, Californie

Enfin une bonne nouvelle

« La CNIL condamne Facebook à 150.000 euros d’amende »

Mon compte Facebook fermé depuis le début de l’automne 2016 de manière abusive par un certain « Thomas » curateur de Facebook. En effet j’ai refusé (ce qui est mon droit et, est parfaitement légal) de transmettre des données personnelles (photocopie de carte d’identité, Téléphone ou tout autre document… je me suis résolu à saisir la CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) par lettre recommandée avec « AR » le 10 octobre 2016, suivi d’un autre recommandé du 27/12/2016 adressé cette fois à la Présidente de la Commission Nationale et complété par un dernier recommandé du 09/01/2017

Attendant avec impatience un courrier de la CNIL pour donner suite aux requêtes que j’ai adressées fin 2016 et début 2017

Adresse de la CNIL : CNIL Commission Nationale Informatique et Liberté, 3 Place de Fontenoy, TSA 80715, 75334, Paris Cedex 07

Présidente : Isabelle Falque-Pierrotin

Info :

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a annoncé mardi avoir condamné Facebook au montant maximal de 150.000 euros d’amende pour « de nombreux manquements à la loi Informatique et Libertés » dans sa gestion des données des utilisateurs.

Ciblage publicitaire. « Il a notamment été constaté que Facebook procédait à la combinaison massive des données personnelles des internautes à des fins de ciblage publicitaire. Il a aussi été constaté que Facebook traçait à leur insu les internautes, avec ou sans compte, sur des sites tiers via un cookie » (témoin de connexion), a expliqué la Cnil. Facebook compte 33 millions d’utilisateurs en France et près de deux milliards au niveau mondial. 

Italie : WhatsApp écope d’une amende pour partage de données avec Facebook

L’Autorité italienne de la concurrence a par ailleurs annoncé vendredi avoir infligé une amende de trois millions d’euros à l’application de messagerie WhatsApp pour avoir incité ses utilisateurs à partager leurs données avec Facebook. Le partage de données avec WhatsApp a déjà valu à Facebook de nombreuses critiques en Europe, en particulier du groupe G29, qui réunit les autorités nationales de protection de données des différents Etats membres de l’UE (dont la Cnil française).

**************************************************************************

clip_image003

Il faut savoir qu’en réalité, sous le couvert de « réseau social », se cache une entreprise de diffusion publicitaire… Certes chacun a le droit de gagner sa vie (pourvu que cela soit fait de façon honnête) en respectant la vie privée des gens

Christian Papy-CBV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s