Accueil » Les News » Bruno Le Maire prêt à "sauter dans le vide"

Bruno Le Maire prêt à "sauter dans le vide"


clip_image002

Photo montage Papy CBV

Bruno Le Maire prêt à « sauter dans le vide » (Heu !!! Sans parachute ?)

Nous connaissons déjà un certain Bayrou, surnommé « la Girouette » avec Bruno Lemaire ils sont deux maintenant… Mais au fait… serait-ce déjà le divorce avec Marine Le Pen ? Réalité ou intox ??? http://www.lejdd.fr/politique/bruno-le-maire-pret-a-sauter-dans-le-vide-3322313

Bruno Le Maire se dit prêt à « sauter dans le vide »

14h01 , le 7 mai 2017

Il pourrait aller aux législatives sous l’étiquette LR-Majorité présidentielle. Un choix que Bruno Le Maire fera « dans les jours à venir » en fonction des signaux envoyés par Emmanuel Macron.

A la primaire de la droite, Le Maire avait porté le thème du « renouveau », convaincu que l’envie de changement balaierait la « vieille politique » en 2017. Avec 2,4% des voix, l’échec a été cuisant. « Je n’y suis pas arrivé. Macron y est arrivé », constate-t-il aujourd’hui. Qu’est-ce qui a fait la différence? « Il a été plus transgressif que moi. » Un silence. « C’est une leçon pour l’avenir. »

Si Le Maire n’a pas l’intention de claquer la porte des Républicains, il pourrait la prendre dans le nez : François Baroin a menacé d’exclure ceux qui se rapprocheraient de ­Macron. « Je ne m’en soucie pas trop. Ce sont les électeurs qui décident, pas les appareils politiques », réplique Lemaire. Son camp va l’accuser de trahison? « Trahison de quoi? De mes idées? » Avec Macron, « il y a des nuances, oui. Des incompatibilités, non ». Trahison de sa famille politique? « Quelle famille politique? Ceux qui travaillent avec Sens commun, la droite libérale, les Européens ou les souverainistes? » Trahison de ses électeurs? « Non. Parce que c’est eux qui décideront. » Et d’insister : à droite, « nous devons participer au gouvernement de la France, pas décorer les linteaux des cheminées du gouvernement ». De même, il défend « une majorité dans laquelle les gens de droite aient leur place comme gens de droite ». Car « personne ne me fera renier mon passé politique ni mes convictions », avertit l’ex-ministre de l’Agriculture. Simplement, « quand les extrêmes font plus de 40% des voix, il est peut-être temps de changer de logiciel. Je ne ferai pas la politique du pire ».

On se rappellera, qu’en cette période, les manipulations grossières se multiplient jusqu’à la dernière minute au niveau des sondages, ce qui consiste à prendre les Français pour des oies blanches, la Commission nationale de contrôle de la campagne ferait mieux d’enquêter sur les fuites de sondages, les manips grossières de l’extrême droite, ou de la gauche qui ferraille pour ne pas perdre le pouvoir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s