Accueil » Les News » Lagarde et Pécresse demandent l’exclusion de Christine Boutin !

Lagarde et Pécresse demandent l’exclusion de Christine Boutin !


De quoi je me mêle Mr Lagarde?

La présidente d’honneur du Parti Chrétien Démocrate avait appelé lundi au “vote révolutionnaire” pour la candidate du Front national dans une série de tweets.

Valérie Pécresse, C’est une ligne rouge que l’on ne peut pas franchir ???

Selon NKM… Dans la foulée de Jacques Chirac, avec Alain Juppé et comme François Fillon, rejoints par Nicolas Sarkozy hier, je me bats depuis toujours pour que la clarté s’impose alors qu’un danger capital pour la Nation et la patrie devient chaque jour plus pressant. C’est pourquoi dès dimanche soir j’ai annoncé que je voterai pour Emmanuel Macron. Face à l’extrême droite votons toujours pour la République.

Le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde a également souhaité jeudi sur Public Sénat que Christine Boutin soit exclue des Républicains et que le président du PCD Jean-Frédéric Poisson “clarifie” sa position.

Il pointe également du doigt Sens commun, un mouvement proche de la Manif pour Tous, pour ne pas avoir donné de consigne de vote au second tour.

Une position qui rejoint celle prise mardi soir par Christian Estrosi dans une lettre ouverte à Laurent Wauquiez, François Baroin et Christian Jacob.

Le président LR de la région PACA demande en prime l’exclusion de Françoise Hostalier, ancienne secrétaire d’Etat, qui a déclaré qu’elle voterait Front national pour favoriser une “majorité LR” aux législatives, a-t-elle expliqué à La Voix du Nord. 

De son côté, Christine Boutin a jugé ces réactions “grotesques”, affirmant qu’elle n’était “plus aux LR depuis des années”. Elle reste pourtant présidente d’honneur du PCD, parti associé LR, notamment pour la primaire de novembre 2016.

clip_image001

CBV : Nous y voilà, c’est toujours les mêmes qui après avoir semés le trouble au sein de l’UMP et de Les Républicains, dans un passé récent qui (au nom du pacte Républicain et du politiquement correct voulu par les socialistes), aujourd’hui s’apprêtent à vendre leur âme pour leur confort personnel (NKM, Christian Estrosi, Valérie Pécresse, Jean-Christophe Lagarde) non contents d’avoir agis contre leur camp et Sarkozy, ces trublions veulent imposer aux électeurs leur choix… De quel droit ? Depuis quand les électeurs sont ils les vassaux des politiques ? En ce qui me concerne, j’agirais en mon âme et conscience, et si j’en viens à m’abstenir ou à voter blanc, ce n’est pas cela qui changera la donne et ce n’est pas pour autant que M Le Pen sera portée au pouvoir. De toute façon tous ces gens-là nous prennent pour des neuneus, comme si nous n’étions pas capables de voir le piège dans lequel le pouvoir actuel nous a emmené. En 2002, suite à la défaite de Jospin, les socialistes avaient appelés à voter Chirac au nom du pacte Républicain, et c’est précisément ce qui se passe aujourd’hui mais dans l’ordre inverse. Les socialistes attendent la monnaie de leur pièce en retour.

Faut-il être aveugle pour ne pas voir que la position inconfortable de la Droite Républicaine est due d’une part aux attaques orchestrées par cette gauche revancharde et rancunière, avec l’aide de certains médias et de certains membres du gouvernement qui agissent par pressions, et également les agissements des personnes citées plus haut.

J’avais dans un premier temps reproché à Nicolas Sarkozy d’avoir manqué de courage en se contentant de changer le nom et de passer une couche de peinture neuve sur un édifice qui menaçait ruine, également Nicolas Sarkozy a manqué de courage en ne passant pas le Karcher pour nettoyer et virer toutes les brebis galeuses de la Chiraquie qui n’ont de cesse de semer la zizanie au sein du Parti.

En ce qui me concerne, nul ne me dictera ce que je dois faire lors du second tour, pour faire plaisir aux politiquement correct (pas question pour moi de me présenter au bureau de vote le pantalon à la main pour me le faire mettre une autre fois…) ce qui est sur, Macron n’aura pas ma voix, pas plus que MLP, rien ni personne n’y pourra rien changer (ce n’est pas aux vieux singes que l’on apprend à faire la grimace) Les partis politiques, quel-qu’ils soient ne sont pas propriétaires des voix des électeurs (dans le cas contraire cela se nomme (dictature)…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s