Accueil » Les News » Attentat sur les Champs-Élysées

Attentat sur les Champs-Élysées


clip_image002 Vidéo.

Attentat sur les Champs-Elysées : « Il n’y avait pas de menace particulière contre les Champs-Elysées »…

http://www.msn.com/fr-fr/video/divertissement/attentat-sur-les-champs-elys%c3%a9es-il-ny-avait-pas-de-menace-particuli%c3%a8re-contre-les-champs-elys%c3%a9es-selon-le-porte-parole-du-minist%c3%a8re-de-lint%c3%a9rieur/vp-BBA5SEd

À trois jours du premier tour de l’élection présidentielle, un policier a été tué et deux autres ont été blessés sérieusement jeudi soir, lors d’une fusillade à l’arme automatique sur les Champs-Elysées. L’échange a eu lieu non loin du magasin Marks & Spencer, près de la station de métro Franklin D. Roosevelt. Une passante a également été touchée.

L’attaque a été revendiquée très rapidement par l’Etat islamique (EI) dans un communiqué rédigé en arabe de son agence de propagande Amaq. Le groupe jihadiste a par ailleurs présenté l’assaillant présumé sous son nom de guerre : Abou Youssef al Belgiki.

L’assaillant, qui a été abattu par des tirs de riposte, est, selon nos informations, arrivé en voiture peu après 21 heures. Il en est sorti avant d’ouvrir le feu sur un car de police et de se mettre à courir derrière les policiers, précise-t-on de source gouvernementale. Vers 22 h 30, les policiers ont mené des perquisitions au domicile de l’assaillant dans l’Est parisien.

Les Champs-Elysées ont été coupés à la circulation dans les deux sens et la préfecture de police a émis une alerte pour demander aux Parisiens d’éviter la zone. Les stations de métro donnant sur la grande artère ont été fermées. Les cafés et les rues adjacentes ont également été évacués, alors que dans le ciel, la torche d’un hélicoptère de la police balayait les rues. Des policiers lourdement armés hurlaient quant à eux sur les passants qui s’approchaient de s’en aller.

Depuis la semaine dernière, les candidats à l’Elysée bénéficient d’une sécurité renforcée, après la découverte d’un projet d’attentat pendant la campagne. Jeudi soir, leurs équipes présentes à Saint-Cloud pour l’émission télévisée avant le premier tour ont été prévenues quasiment en direct de l’attaque sur les Champs-Elysées, via leurs gardes du corps, des policiers appartenant au Service de protection de la personne (SDLP).

L’annonce de la fusillade est survenue pendant le passage de Benoît Hamon sur le plateau de France 2, donnant un côté totalement surréaliste à l’émission où il était question d’état d’urgence et de réduction du nombre de fonctionnaires. À 21 h 31, l’hypothèse d’une attaque terroriste était jugée «très probable», par une source policière citée encore par Reuters. A 22 heures, le porte-parole du ministère de l’Intérieur indiquait cependant qu’il était trop tôt pour se prononcer sur les motivations de cette attaque.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s