Accueil » Les News » Enquête préliminaire ouverte sur l’emploi des filles de Bruno Le Roux

Enquête préliminaire ouverte sur l’emploi des filles de Bruno Le Roux


clip_image002

Enquête préliminaire ouverte sur l’emploi des filles de Bruno Le Roux

Après les révélations sur l’emploi des filles du ministre de l’Intérieur comme assistantes parlementaires à l’Assemblée nationale, le parquet a annoncé ce mardi avoir ouvert une enquête préliminaire sur les faits dénoncés. Elle a été confiée à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), précise le parquet dans un communiqué.

Comme l’a révélé lundi l’émission Quotidien, les deux filles de Bruno Le Roux ont été embauchées par leur père dès l’âge de 15 et 16 ans, sur des périodes de vacances scolaires mais parfois en parallèle de cours en classe préparatoire ou d’un stage. La polémique provoquée par ces révélations a été immédiate au sein du gouvernement et dans la sphère politique. Bruno Le Roux, qui a annoncé tous ses déplacements, apparaît sur la sellette. Il doit rencontrer ce mardi le Premier ministre, qui a annoncé sa convocation dès lundi soir.

« Lorsqu’on est attaché à l’autorité de l’Etat, on est impeccable face aux institutions et aux règles qui les régissent », a lancé Bernard Cazeneuve lors de l’inauguration des nouveaux locaux de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice, mardi matin. Il n’a pas directement évoqué la polémique, mais le message de fermeté, en l’absence de son ministre de l’Intérieur qui devait initialement être présent, est apparu limpide.

Affaire Le Roux: pourquoi une enquête est ouverte si rapidement

clip_image004 Vidéo.

Moins de 24 heures après les révélations de l’émission Quotidien sur les contrats d’assistantes parlementaires des filles de Bruno Le Roux, le parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire mardi en début d’après-midi. Une rapidité qui rappelle celle avec laquelle le PNF avait agi dans l’affaire Fillon. « C’est dans les habitudes du parquet national financier d’ouvrir très rapidement une enquête. Éliane Houlette, qui dirige ce PNF, en a fait même un principe personnel (…). Il est possible que Bruno Le Roux soit amené à s’expliquer très rapidement dans ce dossier », explique Sarah-Lou Cohen, chef du service police-justice de BFMTV.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s