Accueil » Les News » L’aveu involontaire de Laurent Delahousse

L’aveu involontaire de Laurent Delahousse


clip_image001 L’aveu involontaire de Laurent Delahousse, d’une machination orchestrée !

clip_image002

Chers amis, regardez sur le site de François Fillon le replay de son interview ce soir au JT de France 2 : vers la fin de l’interview, François Fillon rappelle la violence des attaques, notamment médiatiques, qu’il subit depuis des semaines. Laurent Delahousse lui pose alors cette question : « Est-ce que vous avez une idée sincère et profonde de qui a orchestré tout cela ? »

Cette question est stupéfiante et m’a fait bondir : elle est l’aveu d’un journaliste vedette du service public que « l’affaire Fillon » a bien été orchestrée. Car le journaliste ne lui demande pas s’il pense que tout cela a été orchestré, mais il lui demande bien s’il a une idée de « qui a orchestré tout cela ». C’est donc que dans son esprit, cette orchestration ne fait pas de doute !

Avec cette question qui est un aveu inconscient, toutes les dénégations de François Hollande, de Bernard Cazeneuve, du Garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas, d’Emmanuel Macron, de François Bayrou, des dirigeants et élus de gauche, du centre et même de droite, ainsi que de tous les journalistes « politiquement corrects » qui commentent dans le mensonge permanent la situation de notre candidat depuis des semaines en se pinçant le nez, pour tromper les français en leur affirmant que c’est le cours normal de la Justice et que cette théorie du complot n’est qu’une défense minable et scandaleuse d’un candidat coupable de détournement de fonds publics et d’emplois fictifs, oui, toutes ces dénégations qui se drapent dans la robe de la Justice et de la « morale » s’effondrent d’un coup.

Laurent Delahousse, par sa seule question, confirme qu’il y a bien une orchestration derrière cette campagne de calomnies sans précédent dans une élection présidentielle et que rien dans toute cette affaire n’est dû au seul cours normal de la justice. La vérité finit toujours par sortir !

Nous savions tous que cette procédure diligentée par le Parquet National Financier 70 jours avant l’élection était illégale, violait la constitution à travers la séparation des pouvoirs, violait le droit avec des motifs inopposables à un parlementaire et l’incompétence de ce parquet créé par François Hollande pour se saisir de ce dossier. Mais nous étions les seuls, avec quelques journalistes honnêtes et trop peu nombreux comme ceux de « Valeurs Actuelles » et « Causeur », à dénoncer cette machination orchestrée par le pouvoir socialiste pour abattre François Fillon, au profit de son candidat « en marche ».

Ce soir, nous avons la confirmation que nous n’espérions plus, et elle vient d’un journaliste vedette de la télévision publique considéré comme un grand professionnel. Cet aveu, je le souhaite, va poser un vrai problème aux trois juges d’instruction saisis du dossier car s’ils mettent François Fillon en examen, ils risquent pour le coup de discréditer la Justice aux yeux des français.

clip_image003

Merci Monsieur Delahousse ! J’espère simplement que l’Elysée ne vous le fera pas payer trop cher car ses locataires vont être furieux de cet aveu involontaire mais tellement clair. Il faut que tous les français en soient informés car venant après ce fantastique rassemblement des électeurs de François Fillon au Trocadéro, venus de toutes nos régions, pour soutenir leur candidat, c’est un tournant dans cette campagne qui le conduira à la victoire.

François-Xavier Serraz

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s