Accueil » Les News » Nous exclurons le travail détaché sur nos chantiers

Nous exclurons le travail détaché sur nos chantiers


clip_image001Nous exclurons le travail détaché sur nos chantiers

Chers Amis,

Comme vous le savez sans doute, chaque année en France, des milliers d’entreprises font appel à certains salariés pour profiter d’une main d’œuvre à bas prix, souvent au détriment de nos travailleurs français.

Les entreprises du secteur du bâtiment et des travaux publics sont les championnes en la matière : en seulement dix ans, elles ont augmenté de 985% leur part de travailleurs détachés concentrant à elles seules près de 40% des salariés étrangers de France.

Chers Amis,

Comme vous le savez sans doute, chaque année en France, des milliers d’entreprises font appel à certains salariés pour profiter d’une main d’œuvre à bas prix, souvent au détriment de nos travailleurs français.

Les entreprises du secteur du bâtiment et des travaux publics sont les championnes en la matière : en seulement dix ans, elles ont augmenté de 985% leur part de travailleurs détachés concentrant à elles seules près de 40% des salariés étrangers de France.

Dans une Région où le secteur BTP emploie des centaines de milliers de personnes, je me refuse à assister passivement au démantèlement de notre tissu économique et à la faillite de nos entreprises, qui sont en concurrence déloyale sur leur propre marché avec des sociétés qui n’ont pas les mêmes obligations.

C’est pourquoi dès 2016, nous avons décidé de réorienter les achats et les investissements régionaux, pour qu’ils bénéficient autant que possible à l’économie et aux entreprises de notre région, en luttant coûte que coûte contre le recours au travail détaché sur les chantiers publics.

Les règles que nous avons mises en place sont simples : chaque entreprise qui souhaite devenir prestataire de la Région Auvergne Rhône-Alpes doit déclarer sur l’honneur qu’elle n’a pas recours à des travailleurs détachés, s’assurer que tous les salariés sur le chantier maîtrisent la langue française et se soumettre aux contrôles des brigades mandatées par la Région.

Nous resterons bien entendu aux côtés de nos partenaires mais nous attendons d’eux la même rigueur sur les chantiers que la Région leur confie afin d’y exclure le travail détaché.

Quand nous avons construit l’Europe, et quand les pères fondateurs ont voulu unir l’Europe, c’était notamment pour harmoniser les règles du droit du travail, les charges sociales et faire en sorte qu’il puisse s’exercer une concurrence économique saine entre tous les pays membres.

Aujourd’hui, dans un pays qui comptabilise près de trois millions de demandeurs d’emploi, où chaque année ce sont plus de 60 000 petites et moyennes entreprises qui font faillite, cette concurrence n’est pas équitable.

Alors oui Chers Amis, soyez-en convaincus, nous mènerons ce combat jusqu’au bout et nous exclurons le travail détaché sur nos chantiers.

Nous continuerons à nous battre pour défendre notre économie et nos entreprises, qui, enracinées dans leurs territoires, investissent, financent notre système de protection sociale et emploient nos jeunes.

Laurent WAUQUIEZ

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s