Accueil » Réflexions et politique » Anti-Fillon un jour, pro-Fillon le lendemain, girouette toujours…

Anti-Fillon un jour, pro-Fillon le lendemain, girouette toujours…


Anti-Fillon un jour, pro-Fillon le lendemain, girouette toujours… En fait, en bon opportunistes, ils sont prompt à retourner leur veste (ils et elles)

Il y a longtemps que je dénonce cet état de fait… que voulez-vous c’est cela la politique. Ces derniers jours, nombre d’élus de droite ont lâché le candidat, avant de rapidement se raviser.

Le psychodrame autour de la candidature de François Fillon l’a montré : pour survivre en politique mieux vaut savoir retourner sa veste « toujours du bon côté ». Dauber sur Fillon, le jeudi. Le presser de se démettre, le vendredi. Convoquer la presse, le samedi… Et soutenir son programme, d’un tweet, le dimanche soir, pour mieux s’afficher à ses côtés, le lundi. Ils sont nombreux, le weekend dernier, à avoir tourné casaque.

En fait ce sont toujours les mêmes, et il n’y a pas que contre Fillon… Ces opportunistes nous ont déjà fait le même coup avec Sarkozy. « Ce sont de vraies girouettes de la politique » et Valérie Précresse fait figure de championne toute catégorie des « girouettes ».

Après sa trahison et surtout son manque de flair politique, Valérie Pécresse est très vite retombée sur ses pieds en re-ralliant François Fillon, dès la victoire de ce dernier acquise, elle n’est pas la seule entre autres, on y ajoute également la « faux jeton » Nathalie Kosciusko-Morizet, dans le domaine de la trahison, elle en connait un rayon et d’ailleurs si la mairie de Paris a été perdue pour la droite, c’est à elle et son fichu caractère que nous le devons.

Gérard Larcher et Bernard Accoyer, tous deux en proie au doute et prés à lâcher Fillon

François Baroin, Thierry Solère, Georges Fenech, les champions de la volte-face … Tous ces carriéristes ne pensent qu’à leur carrière et leur compte en banque, et comme le disait le Général De Gaulle, « lorsqu’il n’y a plus que des gens comme cela, un pays est fichu ».

clip_image001

Peut-être qu’ils chantent tous en cœur « Avec Fillon, on ne sait pas, quand il faut ou quand il ne faut pas, parler du temps ou bien parler de politique… Aller chez lui pour le suivre ou aller ailleurs !!! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s