Accueil » Réflexions et politique » Ghislaine Ottenheimer insulte les sympathisants de droite dans le journal Chalenges

Ghislaine Ottenheimer insulte les sympathisants de droite dans le journal Chalenges


Selon Ghislaine Ottenheimer rédactrice en chef de Chalenges (un journal, normalement dédié à l’économie et au monde de la finance)

Le candidat LR se fait passer pour la victime d’une machination et se fait le héros du peuple contre le microcosme, alors qu’il en est l’incarnation. Ce faisant, il abîme la démocratie.

Des autorités judiciaires accusées de bafouer l’Etat de droit et de voler l’élection aux Français. Des journalistes hués. Mais jusqu’où est prêt à aller François Fillon pour se sauver ? Il en appelle au peuple contre le système. Les élus ? Rien à faire, le peuple est là. Le parti ? Idem… Lui, le pourfendeur de la France d’en haut ? Ne pas être énarque n’est pas un brevet d’antisystème… Quelle posture indigne pour un homme qui fait de la politique depuis 36 ans, qui a été conseiller général, maire, président de conseil général, président de région, député, sénateur, ministre… Qui est élu de l’arrondissement le plus huppé de France, etc. … etc. …

En fait, l’article de Ghislaine Ottenheimer relève de la diffamation et de la manipulation politico-politicienne qui n’a rien à voir avec l’économie et la finance. Mais il est vrai que l’animosité et la haine viscérale de madame Ottenheimer à l’encontre de Fillon et de la droite a une source (vu sa biographie, nous sommes en droit de nous demander si elle s’aime elle-même?)

clip_image002

« Ghislaine Ottenheimer : « Sarkozy a voulu m’humilier »

Lettre ouverte à Madame Ottenheimer, « rédactrice en chef » au lieu d’éclabousser Fillon de vos vomissures, si vous commenciez par votre cas à vous et celui des Médias corrompus?

Non Madame Ottenheimer les Français ne sont pas tous dupes de vos machinations (nous ne sommes pas tous des neuneus si c’est cela que vous pensez, pour votre gouverne «  le journal Le Monde » a publié le montant total des subventions à la presse pour l’année 2013 dont pour votre canard profite largement (Chalenges, « 2 108 527 euros de subvention » + un montant de compensations tarif postal versée à la Poste pour votre canard « 2 053 106 euros »

Vous qui éclaboussez Fillon de vos vomissures, pourquoi ne parlez-vous pas de vos avantages à vous et des « 7650 euros » que vous retirez de votre déclaration d’impôts + les 30 % d’abattement qui vous sont accordés gracieusement alors que le plus simple des mortels n’a droit qu’à 10 %. … En fait il faut remonter à 1934, année ou a été créée la niche fiscale vous concernant, que Juppé avait supprimé lorsqu’il été premier ministre et rétablie par Jospin et confirmée par Hollande qui en a rajouté.

Madame Ottenheimer, en 2008 les syndicats de journalistes demandaient le rétablissement des 30 % d’abattement en leur faveur, ce que Nicolas Sarkozy refusa et ce qui lui attira les foudres du monde journalistique, (Jean-François Kahn en étant l’initiateur au début ou il militait pour DSK et dès lors, vous journalistes vous n’avez eu de cesse que de salir la droite. (En matière de morale, commencez donc par vous, car que vous le vouliez ou pas les avantages qui vous sont accordés pour raison de clientélisme politique, ressemblent fortement à une forme de corruption. Lors de la campagne Présidentielle la gent journalistique s’est faite forte de montrer ses muscles, car il fallait abattre le Candidat Sarkozy qui avait eu l’audace de refuser les 30 % réclamés par les journalistes.

Enfin votre journal qui est normalement apparenté au monde de la finance dérive fortement. Chalenges, propriété du groupe Perdriel également propriétaire du « Nouvel Observateur » vraiment étrange … La politique économique du journal « Chalenges » et la politique politicienne de l’OBS sont contradictoires et en principe ne font pas bon ménage.

En matière de démocratie il semblerait que vous ayez une vision toute particulière… En 1932, De Gaulle disait : « En France, la gauche trahit l’Etat, la droite trahit la Nation »

J’ajouterai « Une certaine presse trahit la démocratie en manipulant l’opinion publique »

Désormais c’est au peuple de répondre aux journalistes en montrant que lui aussi a des muscles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s