Accueil » Les News » Laurent Wauquiez : «J’appelle à la mobilisation des électeurs de la droite »

Laurent Wauquiez : «J’appelle à la mobilisation des électeurs de la droite »


clip_image002

INTERVIEW – Le vice-président de LR, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, annonce qu’il va sillonner la France pour dire aux électeurs de la droite et du centre que le temps des doutes n’est pas à la hauteur d’un pays qui joue son avenir.

LE FIGARO. – François Fillon arrive en troisième position du sondage. Êtes-vous inquiet?

Laurent WAUQUIEZ. – Il est temps de se battre. Je tire le signal d’alarme et j’appelle solennellement à la mobilisation générale des électeurs de la droite et du centre. La seule question qui vaille pour nos électeurs c’est: est-ce que vous voulez que la droite gagne en 2017 ou pas? Le sujet ce n’est pas François Fillon, c’est l’avenir de la France. Je ne peux pas accepter que nous perdions cette élection présidentielle.

Comment allez-vous vous engager?

Je vais sillonner la France, je vais me battre pour défendre nos valeurs et pour convaincre. Que chacun s’investisse. La droite a besoin de toutes les paroles. L’essentiel, encore une fois, c’est de savoir ce que l’on souhaite vraiment en 2017: les valeurs de la droite et du centre ou 5 ans de plus à gauche?

Qu’elle est votre réaction à l’ouverture d’une information judiciaire par le Parquet National Financier ?

Soyons francs, comme tous les Français, j’ai été troublé par les informations publiées. Mais François Fillon s’est expliqué, il faut que la justice fasse son travail sereinement et que nous, nous fassions le nôtre (parler aux Français)

Nous devons nous adresser à tous les électeurs de la droite et du centre, et leur dire que le temps des doutes n’est pas à la hauteur d’un pays qui joue son avenir.

Pour la France, c’est minuit moins une, et on ne peut perdre cinq ans de plus.

Comment accueillez-vous le soutient de François Bayrou à Macron ?

Ça ale mérite de clarifier l’offre politique. Ceux qui veulent que rien ne change, peuvent tranquillement voter pour Emmanuel Macron.

Souvent j’entends dire qu’il n’a pas de programme. C’est faux, Emmanuel Macron est l’héritier de toute l’idéologie de a gauche qui n’a eu de cesse de liquider l’héritage de la France. C’est l’idéologie de la déconstruction, ceux qui veulent que la France renonce à ce qu’elle est. Il n’aime pas notre histoire, il a d’ailleurs franchi toutes les limites de la repentance, il n’aime pas la Nation.

Une victoire de Macron serait un hold-up.

La France dans sa grande majorité aspire à une politique de droite, et on irait élire un président de gauche ?

Je vais mettre toute mon énergie pour que ça ‘arrive pas.

Quelle doit être alors la réponse de la droite à 55 jours du premier tour ?

Si je me bats, ce n’est pas par idolâtrie derrière une personne, mais pour que la France retrouve ses valeurs : Le travail, l’effort, l’identité de notre pays, le refus du communautarisme. La majorité du pays partage ces valeurs.

Il y a un mois, vous aviez demandé un signal en faveur de la France qui travaille. Avez-vous été entendu ?

Chacun connait mes convictions qui sont partagées par de nombreux élus, comme Christian Estrosi. Pour que la droite réussisse, il faut qu’elle porte un projet de réformes courageuses, ce que fait François Fillon. Mais il faut le compléter en s’adressant à la France qui travaille.

Vous connaissez ma proximité intellectuelle et affective avec Nicolas Sarkozy. Sa force est d’avoir parlé à cette France qui travaille. Je ne renie jamais mes convictions et je continuerai à défendre de toutes mes forces, les classes moyennes, ceux qui travaillent toute leur vie.

J’ai noté dans le projet des évolutions qui vont dans le bon sens, comme la baisse des charges salariales ou un geste en faveur des retraites.

N’oublions pas que, quand les gens votent pour la droite, ce n’est pas pour augmenter les impôts ! La droite, ce sont les économies sur la dépense publique. La France qui travaille a été déjà trop matraquée fiscalement durant les cinq années de François Hollande.

Votre nom est revenu comme possible « plan B » Y avez-vous pensé ?

Au cœur de la tourmente, j’ai été sollicité par des élus et des militants. Mais ma conviction a toujours été que si François Fillon ne réussissait pas, cela ouvrait la voie au chaos. Cette élection est telle qu’il nous faut tous être à la hauteur des enjeux et ne pas laisser place à des stratégies personnelles. J’ai toujours placé l’intérêt général avant mon intérêt personnel. Je n’ai rien fait pour fragiliser la candidature de François Fillon. A aucun moment. Cela aurait été catastrophique.

Le député LR du Rhône, Georges Fenech, était-il votre poisson pilote ?

Certains l’ont vu comme tel.

Ceux qui le connaissent savent à quel point il est attaché à sa liberté de parole. J’apprécie Georges Fenech. Mais quand je souhaite m’exprimer, je n’ai pas besoin de porte-parole. On me reproche habituellement plutôt de ne pas avoir la langue dans la poche ! Georges Fench a fait par d’un désarroi largement partagé sur le terrain. Mais il a compris que la page était tournée et que sonnait l’heure de la mobilisation. C’est son honneur.

Quel rôle comptez-vous exercer si François Fillon était élu ?

Ma liberté de parole est totale. Nous avons d’ailleurs des échanges réguliers avec François Fillon qui sont d’autant plus directs, que je n’attends rien.

Mon soutien est d’autant plus fort qu’il est fondé sur des convictions et non sur une promesse ministérielle. Je ne monnaie rien. J’ai été ministre, je ne souhaite pas le redevenir. Aujourd’hui, je suis président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, j’entends me consacrer à ce mandat.

Je veux montrer qu’une politique de droite est possible : Baisse de la dépense publique, refus de l’assistanat, défense des classes moyennes et de nos racines. L’enjeu n’est pas juste de gagner, c’est ensuite de faire le travail : Une droite qui assume ses idées. Et croyez-moi, je serai très attentif à ce qu’on tienne nos engagements.

Tout simplement faire ce pour quoi les gens votent pour nous.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s