Accueil » Les News » Ségolène Royal forfait pour les législatives, mais brigue un poste à l’ONU

Ségolène Royal forfait pour les législatives, mais brigue un poste à l’ONU


clip_image002

Ce dimanche, Ségolène Royal a annoncé qu’elle ne serait pas candidate aux élections législatives en juin prochain. « J’ai décidé de ne pas me représenter aux élections législatives, je suis élue députée depuis 1988 », a expliqué la ministre de l’Environnement, en marge d’une visite au Salon de l’agriculture. Elle a d’ailleurs eu cette phrase étonnante pour expliquer sa décision de ne pas se représenter : « Je suis élue depuis 1988, quatre mandats », une façon habile de ne pas évoquer son échec cruel de 2012, où elle avait annoncé son désir de présider l’Assemblée nationale avant même d’être élue députée…

Ségolène Royal a exprimé à plusieurs reprises ces derniers mois sa bienveillance à l’égard d’Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle. Mais elle a récemment critiqué sa volonté de supprimer l’impôt sur la fortune (ISF) et a regretté son absence de programme. Candidate malheureuse à la primaire socialiste de 2011, elle s’est aussi montrée ouverte à la proposition de revenu universel de Benoît Hamon, vainqueur de la primaire initiée par le Parti socialiste en janvier.

Des ambitions internationales

En octobre dernier, la ministre de l’Environnement avait confié au JDD avoir des ambitions internationales. Forte de son expérience lors de la COP21, Ségolène Royal entendrait même briguer la direction du PNUD (Programme des Nations unies pour le développement), l’une des plus grosses agences de l’ONU. Sur France Inter, en décembre, elle avait concédé à demi-mot son intérêt pour le poste. « On verra, ce n’est pas non », avait déclaré la ministre, interrogée sur une éventuelle candidature. « Candidate, non, parce que ça ne se passe pas de cette façon-là », avait-elle précisé, tout en enchaînant : mais « c’est vrai que je suis assez sollicitée pour continuer le travail sur la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de la planète ».

Une ambition qui semble se préciser depuis plusieurs semaines. Elle pourrait d’ailleurs bénéficier de l’élimination de Philippe Douste-Blazy pour le poste de directeur général de l’OMS qui permet à un autre Français de briguer un poste dans une autre agence majeure. Il aurait été difficile pour un pays membre des Nations unies de positionner deux de ses représentants à la tête de deux agences majeures, rappelait Le Journal du dimanche le mois dernier. Cette annonce-surprise de Ségolène Royal laisse-t-elle entendre que l’actuelle ministre de l’Environnement a déjà assuré son futur après la fin du quinquennat ?

Au sujet de sa bienveillance à l’égard d’Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle et du rapprochement de Bayrou avec Macron, elle a déclarée revenir dix ans en arrière (époque ou elle briguait le poste suprême de la Présidence de la République) cependant elle se garde bien de dire qu’à cette époque, elle avait tentée de soudoyer François Bayrou à Pau.

En 2008 j’avais écrit un pamphlet sur le sujet et dont j’en avais fais part à Bayrou par email

Voir ci-dessous le pamphlet en question : (Depuis, a été publié plusieurs fois entre autres) François Bayrou n’ayant pas apprécié cette intrusion dans son fief risquant d’ameuter le voisinage, par le tintamarre provoqué par Ségolène, ce qui aurait fait désordre.

Ségolène la Royale à François le Mousquetaire

(Parodie sur un fond de Victor Hugo)

La complainte de Ségolène, à François le beau Mousquetaire.

Ô toi mon bel ami, d’où me vient ma pensée, sois fier devant le seigneur ! Relève ta tête abaissée.

Ô toi d’où me vient mon bonheur ! Sois mon prince ! Quand je traverse cette lieue qui nous sépare, au sein des nuits Paloises, ta patrie étoilée et bleue rayonne à mes yeux éblouis.

C’est l’heure où cent lampes en flammes brillent sur mon parcours, l’heure ou les astres et les amans échangent des regards profonds. Je sonde alors ma destinée, je songe à toi mon beau mousquetaire, qui me viens des cieux, à toi grande âme, à toi, mon cœur mystérieux !

Moi, je te connais tout entier et te contemple à genoux ; mais autour de tant de lumière pourquoi tant d’ombre, ô mon sauveur ?

Bel ange, un joug te tient captif, cent préjugés sont ta prison, et ton attitude pensive, hélas attriste ta maison, viens à moi mon beau Mousquetaire.

Mais ton alliance et ton amour en secret peut me donner ce qu’il y a de pur et de beau, et mon invisible couronne, et mon invisible flambeau !

Va, sèche ton bel œil qui pleure, ton sort n’est pas déshérité. Ma part est encore la meilleure, ne te plain pas, ô mon beau Mousquetaire !

Ce qui manque et que tu m’offre, est bien peu de chose quand on est au printemps vermeil. Laisse donc, ô mon bel homme, ô mon beau Mousquetaire, sans le regretter un seul jour, ce que le destin te refuse pour ce que te donne mon amour pour le trône Républicain !

Je t’en supplie rejoins moi, notre alliance sera incontournable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s