Accueil » Réflexions et politique » Pénélope Gâte et manipulation politique

Pénélope Gâte et manipulation politique


Ils sont 117 à avoir utilisé ou à utiliser les services d’un proche comme assistant parlementaire

En droit Français, il n’y a rien d’illégal

(Source Jumbo Roger … expéditeur inconnu).

clip_image002

clip_image004

clip_image006

clip_image008

Tous les parlementaires perçoivent une indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) Au 1er janvier 2013, le montant brut de cette indemnité est de 5 770 euros par mois pour un député.

À l’Assemblée nationale, le député bénéficie de 9 504 € par mois (montant au 1er janvier 2013) de « crédit collaborateur » pour rémunérer jusqu’à 5 collaborateurs. C’est l’Assemblée nationale qui paie les cotisations sociales patronales. Si c’est un membre de sa famille, le salaire est limité à 50 % du montant total du crédit, soit 4752 €. Au Parlement européen, le budget Frais d’assistance parlementaire est de 15 496 € par mois (en 2007). Au Sénat, le crédit collaborateur est de 7 548,10 € bruts mensuels.

Le système fait qu’aucuns contrôles ne sont effectués, donc nous sommes en droit de nous demander ou va l’argent qui n’est pas dépensé, puisque selon le système en vigueur, l’argent qui n’est pas dépensé n’a pas à être obligatoirement rendu !!! (ou pas encore?)

Autre point que les médias et journalistes moralisateurs oublient : l’avantage fiscal créé en 1934, pour les journalistes, supprimé par Juppé et rétabli par Jospin, pose actuellement question à l’heure ou les niches fiscales ont mauvaise presse.

Depuis 1999, les journalistes sont autorisés à retrancher 7.650 euros de leur salaire imposable, au nom des frais professionnels non remboursés par leurs employeurs, et ce n’est pas tout, ces mêmes journalistes bénéficieraient d’une déduction supplémentaire de 30 % « merci Hollande »

Ce n’est pas tout, selon le Journal Le Monde, la presse perçoit un montant total de subventions qui en 2013 s’élevait pour les 200 titres les plus aidés (288 823 413 euros) en moyenne (1.444 117,065 €) cette somme est puisée sur les impôts que le bon contribuable verse à l’Etat. 

A lors les moralisateurs, qu’avez-vous à dire ? Elle n’est pas belle la vie ?

CBV

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s