Accueil » Les News » Présidentielle 2017: Macron dans le collimateur des médias russes ?

Présidentielle 2017: Macron dans le collimateur des médias russes ?


Présidentielle 2017: Macron dans le collimateur des médias russes ?

clip_image002

« Julian Assange » Wiki Leaks… S’invite dans la Présidentielle pour Sputnik News et Russia Today.

Et si les Russes venaient en aide à Fillon ? (les Russes n’ont pas oubliés l’affaire des deux navires qui ont été finalement vendus à l’Egypte par le gouvernement socialiste Français)

Après Fillon c’est au tour de Macron, mais également Marine Le Pen

Le candidat à la présidentielle, intéresse des médias proches du Kremlin, dont le monde entier redoute une nouvelle ingérence dans une élection après l’épisode américain.

Pendant que François Fillon se trouve dans une tempête politico-médiatico-judiciaire pour les soupçons d’emplois fictifs pesant sur sa femme Penelope, le nouveau candidat favori des sondages doit-il s’inquiéter de vents glaciaux venus de Moscou ? En ce début de mois de février, Emmanuel Macron commence à faire l’objet d’un intérêt tout particulier de médias russes, notamment de Sputnik News et Russia Today, dont les liens ténus avec le Kremlin et plus précisément Vladimir Poutine posent question sur leur crédibilité. Ces deux médias ont d’ailleurs été cités dans un récent rapport du Parlement européen concernant la « guerre de désinformation et de propagande russe« .
Une attention qui, aux lendemains des soupçons d’ingérence du Kremlin dans l’élection américaine, intrigue. « Les médias russes colportent des rumeurs dans l’élection française », estime même le Washington Post. Comme le souligne Le Temps, le pouvoir russe verrait plutôt d’un bon œil une victoire de François Fillon ou de Marine Le Pen, deux candidats aux tendances russophiles.

WikiLeaks à nouveau en embuscade…

Dans un premier temps, le 3 février dernier, c’est une sortie du fondateur de WikiLeaks dans le journal « Izvestia » qui a été très remarquée. Julian Assange affirme dans ces colonnes être en possession de données remarquables sur l’ancien ministre de l’Économie. « Nous possédons des informations intéressantes concernant l’un des candidats à la présidence française, Emmanuel Macron », dit-il dans des propos rapportés par Sputnik News. Ces éléments proviendraient du piratage russe des mails de « Hillary Clinton » et de John Podesta, qui était son directeur de campagne. Sans donner plus de détails sur la pertinence, l’importance ou la teneur des informations qu’il détient, Julian Assange ne manque pas moins de rappeler le potentiel explosif qu’ont généralement ses publications : « Le monde entier a été enthousiasmé par nos publications sur les candidats ».

Pour Izvestia, il ne fait aucun doute que Julian Assange « va jeter de l’huile sur le feu de la campagne présidentielle en France », si l’on en croit le titre donné à l’interview. C’est aussi en substance ce qu’indique un tweet remarqué d’un journaliste travaillant pour le compte de la BBC. « C’est peut-être une coïncidence mais il est amusant que Julian Assange obtienne des fuites de mails qui nuisent aux candidats auxquels Moscou est opposé. Désormais, c’est au tour de Macron« . À ces assertions, repérées par la déclinaison française de Russia Today, WikiLeaks a tenu à se défendre, en assurant avoir « tweeté des infos sur tous les candidats ». En effet, des milliers de documents mentionnant notamment les noms de Marine Le Pen ou encore François Fillon.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s