Accueil » Justice » Le parti socialiste en perdition, est aux abois…

Le parti socialiste en perdition, est aux abois…


clip_image002

Pour tenter d’enrayer l’hémorragie il fait feu de tous bois avec la complicité à peine voilée de certains médias. Les dossiers sortent dans la presse les uns après les autres et la justice s’en empare à une vitesse hypersonique alors que d’autres affaires bien plus graves trainent pendant une éternité.

Tous ceux qui font de l’ombre au PS ont droit à un traitement de faveur spécial.
Pour François Fillon, et bien que cela soit légal, c’est l’emploi de sa femme et de ses enfants.
Pour Emmanuel Macron, c’est sa déclaration sous-évaluée à l’ISF qui ressort ?
Pour Marine Le Pen, c’est le Parlement européen qui réclame 340 000 euros pour de présumés emplois fictifs.
Pour Benoît Hamon, c’est sa politique électoraliste à Trappes qui défraie les médias.

Il y a tout intérêt à regarder ou nous posons les pieds pour ne pas risquer de marcher sur une peau de banane.

Et ce n’est pas tout, ceux qui affichent clairement leur appartenance politique de droite sur Facebook ou ailleurs, sont censurés sur action du gouvernement qui se passe bien volontier de la case justice (en clair il ne fait pas bon d’être opposé au gouvernement en place…) Disons-le tout net, personne n’est épargné. C’est un signe qui ne trompe pas, les cadavres dans les placards ressortent comme par hasard ! Les médias martèlent les sujets qui sonnent bien à leurs oreilles – revenu universel, “transition énergétique”, etc. … et ignorent ceux qui intéressent le plus les Français.

Curieusement cette justice si prompte à réagir actuellement à la simple lecture du Canard Enchainé, est restée muette en ce qui concerne le trésorier de campagne de François Holland, et pour tant il y a matière à enquêter, ne serait-ce que sur la forme (Jean-Jacques Augier, par le biais d’une société écran « Eurane SA » il possède deux sociétés offshore. (Pour quelle raison la justice financière ne s’est elle pas intéressée de prés à cette affaire ? La justice ne fonctionnerait-elle que contre les opposants ?

Biographie du trésorier de campagne de François Hollande :
Jean-Jacques Augier est un inspecteur des finances, militant politique et homme d’affaires français

2000-2002 : Secrétaire national du Parti radical de gauche (PRG).

2001-2005 : Conseiller municipal de Paris, Ve arrondissement.

2012 : Trésorier de campagne de François Hollande.

Il possède la holding financière Eurane SA dont il est en 2002 président-directeur-général, et à ce titre actionnaire de deux sociétés offshore dans les îles Caïmans. Le 4 avril 2013, Le Monde rapporte que son nom apparaît dans la liste Offshore Leaks publiée par l’ICIJ après les aveux de Jérôme Cahuzac (l’ancien ministre ayant reconnu avoir possédé un compte bancaire à l’étranger le 2 avril 2013, soit deux jours plus tôt), ce qui incite le président de la République à réagir publiquement en indiquant qu’il « ne connait rien des investissements de Jean-Jacques Augier ».

Jean-Jacques Augier confirme ses participations dans des sociétés basées aux Iles Caïmans, mais déclare que celles-ci sont légales ?

CBV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s