Accueil » Non classé » Loalwa Braz Un cambriolage qui finit mal

Loalwa Braz Un cambriolage qui finit mal


clip_image001

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le corps de Loalwa Braz, l’interprète de la Lambada, a été retrouvé calciné dans une voiture. Un drame qui est survenu à Saquarema, à 100 km de Rio de Janeiro. Quelques heures après la terrible découverte par les pompiers, trois hommes ont été interpellés.

Un cambriolage qui finit mal , la suite ici : http://www.msn.com/fr-fr/divertissement/actualite/un-cambriolage-qui-finit-mal/ar-AAm3kRT?li=BBoJIji&ocid=HPCDHP

Kaoma – Lambada

https://www.youtube.com/watch?v=XOK2eAzyVyo

Kaoma est un groupe de musique formé d’anciens musiciens de Touré Kunda : Chico (bassiste, originaire de la Martinique), Jacky (guitariste, guadeloupéen), Jean-Claude (claviériste, originaire de Toulouse), Michel (batterie et percussions), Fania Niang (choriste, sénégalaise de Paris, ancien mannequin notamment pour Jean-Paul Goude) et Loalwa Braz (la chanteuse, brésilienne, reconnue dans son pays grâce à une carrière solo bien remplie auparavant), ainsi que Monica Nogueira, chanteuse depuis l’âge de 6 ans, aussi reconnue dans son pays et qui a représenté la beauté de la femme brésilienne dans tous les clips du groupe Kaoma. Le rythme de la Lambada a été rapporté en France en 1989 par des producteurs français (dont Olivier Dorsac) qui s’étaient rendus au Brésil.

La Lambada, premier single du groupe, violait le droit d’auteur de la chanson Llorando se fue, du groupe bolivien de musique andine Los Kjarkas (la flûte de pan a été remplacée par l’accordéon dans La Lambada).

Le vidéo-clip diffusé en boucle à la télévision a contribué à faire de La Lambada le tube de l’été.
En 1989, le titre La Lambada reste classé en France pendant 27 semaines dont 12 semaines numéro 1.

La véritable origine de la Lambada

Llorando se fue est une chanson bolivienne du groupe Los Kjarkas, sortie en 1981.

Elle a été reprise par le groupe Cuarteto Continental du Peru en 1984.

Une version en portugais, plagiée par le groupe français Kaoma, sort en 1989 sous le nom de Lambada et Chorando Se Foi (Lambada). Elle devient sous ce nouveau titre un standard en France comme « tube de l’été », puis dans toute l’Europe, au Japon, en Australie et aux États-Unis.

clip_image003

https://www.youtube.com/watch?v=mT4T5GyGqRQ

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s