Accueil » Les News » La gestion de France Télévisions épinglée

La gestion de France Télévisions épinglée


clip_image001

Coup dur pour France Télévisions. La commission des Affaires culturelles du Sénat a rendu mercredi un avis défavorable à la feuille de route, qui fixe les missions et le budget du groupe audiovisuel public d’ici à 2020. Choix stratégiques irréalistes, manque de mutualisations, achats de programmes hasardeux… le rapport de sénateur Jean-Pierre Leleux est particulièrement saignant envers la gestion du groupe. Certes, cet avis n’est que purement consultatif. Mais il invite clairement sa présidente, Delphine Ernotte, à revoir sa copie.

Si le rapport salue les efforts de mutualisation réalisés en vue du lancement de la nouvelle chaîne d’info, il épingle en revanche le manque d’initiatives du groupe pour accélérer les nécessaires convergences de moyens et de coordinations stratégiques au niveau de l’audiovisuel public (France Télévisions, France Médias Monde, Arte, INA…). Des efforts qui pourraient être source d’économie, alors que les moyens vont tendre à se réduire…

Un projet de plateforme de VOD par abonnement difficilement rentabilisable

Au rang des grands projets épinglés, le rapport émet de sérieux doutes sur la viabilité de la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) défendue par la présidente de France Télévisions. D’après le sénateur, un tel projet ne peut qu’être source de pertes, sur un marché déjà saturé par des acteurs comme Netflix, Canalplay et alors même que de nouveaux entrants tels Amazon ou HBO devraient également débarquer sous peu. Le rapport rappelle que Canal + avait accumulé près de 135 millions d’euros de pertes en deux ans suite au lancement en 2013 de sa plateforme de SVOD allemande « Watchever ».

Preuve de l’hérésie du projet de France Télévisions : les dirigeants de TF1 et M6 auditionnés par le sénateur ont eux mêmes expliqué avoir abandonné leur idée de plateforme commune aux deux groupes… faute de modèle économique viable.

Un climat social dégradé… frein à toute réforme

Selon Jean-Pierre Leleux, la dégradation récente du climat social au sein des rédactions de France Télévisions constitue un obstacle sérieux à la modernisation du groupe. Et d’ajouter ce mercredi lors de son audition au Sénat : « tout laisse penser que France Télévisions et ses salariés sont aujourd’hui au bord de la crise de nerfs faute de véritable cap. »

Les incroyables « sureffectifs » de France 3

Le rapport pointe l’absence de politique manifeste en vue de rationaliser les effectifs de France 3 qui s’élèvent aujourd’hui à plus de 3.000 personnes… soit l’équivalent de l’ensemble des personnels des groupes TF1 et M6 réunis ! Un chiffre d’autant plus stupéfiant que beaucoup de documentaires et de fictions de France 3 sont aujourd’hui réalisés par des producteurs indépendants.

Des financements de productions pour le moins étranges

Parmi les perles dénichées : le rapport du Sénat dénonce le fait que la direction de France Télévisions aurait préféré recruter 300 intermittents, plutôt que de recourir au personnel de Médias France Productions, pour produire une nouvelle grande série quotidienne à Montpellier. Ce, alors même que la filière production du groupe dispose d’un budget de prés de 900 millions d’euros.

Une politique d’achat de programmes (parfois) hasardeuse

Enfin le rapport tacle la politique d’achat du groupe public qui n’hésite pas à surenchérir sur ses concurrents privés pour mettre la main sur des fictions américaines. Le hic, c’est qu’in fine les coûts d’acquisition des programmes de France Télévisions se révèlent – toujours selon ce même rapport – deux fois plus importants que ceux de ses concurrents pour des résultats d’audience moindres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s