Accueil » Réflexions et politique » François Hollande sacré «homme d’Etat de l’année»

François Hollande sacré «homme d’Etat de l’année»


François Hollande sacré «homme d’Etat de l’année» par la fondation américaine The Appeal of Conscience.

clip_image002 Un autre sacre, Français celui-là

Il succède au Britannique David Cameron, mais aussi à Nicolas Sarkozy ou encore à Angela Merkel. François Hollande a reçu le « prix de l’homme d’Etat » de l’année 2016, dans la nuit du lundi au mardi 20 septembre, à New York (Etats-Unis). Cette récompense a été remise au chef de l’Etat par la fondation américaine The Appeal of Conscience. La France « souffrante » mais « inspirante » Cette organisation a distingué le président de la République pour « son leadership dans la sauvegarde de la démocratie et de la liberté », lors des attentats djihadistes qui ont ensanglanté la France en janvier et novembre 2015. Et pour saluer « sa contribution à la stabilité et à la sécurité du monde ». « Au-delà de ma personne, en remettant ce prix, vous honorez la France, a déclaré François Hollande. La France inspirante, celle qui défend partout la liberté, la démocratie, les droits de l’homme. La France souffrante, celle qui a été attaquée cruellement par les terroristes, parce qu’elle incarne un mode de vie, une culture, une idée. (…) L’idée du progrès et de la liberté. »

Un autre son de cloche face à l’inconscience coupable de la Fondation Américaine qui très certainement n’a pas vécue les horreurs des attentats.

La France «ne vaincra pas le terrorisme en trahissant ses valeurs»: le discours du père d’une jeune femme victime.

Georges Salines a perdu sa fille Lola, 29 ans, le 13 novembre 2015 au Bataclan. Aujourd’hui président de l’association « 13 novembre : fraternité et vérité », il était le premier à s’exprimer lors de la cérémonie en hommage aux victimes du terrorisme, organisée lundi 19 septembre aux Invalides à Paris. « Victime, c’est une situation peu enviable et une étiquette bien lourde à porter », a-t-il commencé. Il a ensuite lu le mot d’une amie de sa fille. « Reprendre une vie normale, c’est ne pas être rappelé à son traumatisme tous les quatre matins. Laissez-moi faire mon deuil de mon amie Lola », a-t-elle écrit. « Je comprends ce qu’a dit cette jeune femme et je respecte son droit à l’oubli. Mais voilà, son amie Lola c’était ma fille. Et moi j’ai suivi un chemin différent qui passe par ma présence ce matin parmi vous », réagit-il. « Cet hommage me semble indispensable » Georges Salines a ensuite évoqué d’autres attentats. « Aucune cause ne vaut qu’on arrache le pied d’un enfant de 8 ans. Aucune. Victimes innocentes de toutes les violences terroristes, vous êtes mes frères et mes sœurs et je veux que mon pays aussi vous affirme cette fraternité. Voilà une première raison pour laquelle cet hommage me semble indispensable », poursuit-il. « Cet hommage national peut aussi servir ça : à rappeler que parmi les victimes du terrorisme, les musulmans sont très nombreux et sont aussi nos frères. La République française ne vaincra pas le terrorisme en trahissant ses valeurs (…) mais en étant fidèle à son slogan : Liberté, Egalité, Fraternité », a-t-il conclu.

CBV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s