Accueil » Les News » La petite histoire du maillot de bain et la polémique sur le Burkini

La petite histoire du maillot de bain et la polémique sur le Burkini


L’évolution du maillot de bain (certains n’hésitant pas à s’afficher à poils)

Nous autres occidentaux, nous sommes mal placés pour donner des leçons dans ce domaine, car nous ne sommes pas exempts de tous reproches…

clip_image001

Grâce à de nombreuses pionnières dans l’émancipation de la femme, nous pouvons dévoiler notre corps sans avoir peur de sortir de notre cabine de plage.

Jusqu’en 1850, l’aristocratie qui prônait la blancheur de la peau et la pudeur, se rendait à la plage pour des activités diverses comme se ressourcer, se promener, pêcher… très rarement pour se baigner et encore moins pour bronzer.

En 1850, on adaptait des vêtements de ville inconfortable et peu pratique. A la révolution industrielle, la bourgeoisie accède à son tour aux plages normandes comme l’aristocratie avant elle.

En 1860, les prémices du maillot de bain, il était composé d’au moins 6 pièces. La pudeur exigeait que le minimum du corps soit visible. Un pantalon bouffant jusqu’aux genoux, une chemise large à manche courte, un ceinture, un bonnet et parfois des bas et des chaussures.

L’homme ne déroge pas à la règle. Il doit comme la femme porter un pantalon et une chemise. On parle alors de costume de bain unisexe, même si le pantalon de l’homme est légèrement plus court.

La première femme ayant osé porter un maillot de bain moulant est une championne de natation d’origine Australienne : Annette Kellerman en 1905.

Son maillot de bain dénude les jambes et les bras tandis que le reste du corps est moulé. cette sportive marqua un avancement certain dans l’histoire de l’émancipation de la femme. Il faudra tout de même attendre plusieurs années avant que cette mode arrive sur les plages.

La mise en place des congés payés en 1936, et l’évolution des transports permettent à un grand nombre de français de découvrir les vacances à la plage. Le maillot de bain devient l’accessoire indispensable.

clip_image003 Costume de bain en 1870

clip_image005

La mode masculine en 1910

Louis Réard et le bikini

clip_image007

Louis Réard baptisa son maillot du nom de l’atoll américain Bikini, où venait de se dérouler un essai nucléaire. Ce maillot fût commercialisé avec le slogan » Le bikini, la première bombe anatomique » dans une simple boite d’allumette.

Celui-ci n’était pas accessible par tout le monde, pour Mme Thorez, épouse du secrétaire général du parti communiste, cette mode bourgeoise humiliait la classe ouvrière puisque le prix du bikini correspondait au tiers du salaire d’une dactylographe.

Dans certains pays, ce maillot a été interdit sur les plages (Belgique, Australie, Espagne, Portugal, Italie..).

Le bikini rentrera peu à peu dans les mœurs, il faudra tout de même attendre les années 1970 pour l’adoption complète du bikini par les femmes.

Le bikini devient de plus en plus populaire au sein du public féminin devenant le symbole de l’émancipation féminine.

Après le bikini, le monokini (seins nus) et le microkini (string) ont vu le jour.

Le bikini est devenu comme son inventeur le pensait, un incontournable des plages et piscines, malgré le scandale provoqué à sa sortie, il fait aujourd’hui figure d’élégance. Les miss défilent en bikini au même titre qu’en robes de soirée.

Evolution :

clip_image008

Tout ça pour dire que la polémique actuelle est totalement stupide et que le Burkini a tout simplement un siècle de retard sur la mode occidentale

CBV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s