Sapin le revenant !!!

clip_image002

Qu’a fait Michel Sapin le revenant et remplaçant de Macron

Ministre de l’Economie et des Finances du 4 avril 1992 au 29 mars 1993

Monsieur Magouille sous le règne de Mitterrand son maitre…

Michel Sapin a fait l’objet d’une enquête pour « complicité de répartition de dividendes fictifs » par les magistrats Jean-Pierre Zanoto et Philippe Courroye, chargés de l’instruction sur le volet financier de l’affaire du Crédit Lyonnais, banque publique alors sous sa tutelle quand il était ministre de l’Économie. Ces juges saisirent la Cour de Justice de la République.

Il y a aussi l’amande colossale infligée par la Justice Américaine infligée au Crédit Lyonnais et payée par le contribuable.

Le 2 avril 2014, il est nommé ministre des Finances et des Comptes publics.

Le 15 mars 2016, invité du journaliste Guy Birenbaum sur France Info, il se prononce contre l’instauration du revenu de base universel. Etc. …

Montebourg champion du second tour de la primaire du PS ???

clip_image001

Les indicateurs en font un adversaire redoutable pour le pouvoir sortant.

Un sondage secret ? Commandé par Solférino à l’institut Ipsos la première semaine de juillet, ne devait pas être rendu public. Révélés par le Point ce jeudi 25 août, les résultats de l’étude donnent un tout autre scénario que celui espéré par les dirigeants du PS, d’où peut-être cette discrétion. En effet, le résultat montre qu’Arnaud Montebourg s’imposerait à la primaire, que ses adversaires côté «réformateurs» soient François Hollande, Manuel Valls ou même Emmanuel Macron.

Quelles que soient les configurations de candidats, s’il participait à la primaire annoncée pour le mois de janvier prochain, Arnaud Montebourg arriverait en seconde position au premier tour. Dans l’hypothèse où François Hollande et Benoît Hamon se présenteraient, l’ancien ministre du redressement productif totaliserait 32% de voix, contre 37% pour le président sortant et 13% pour l’ancien ministre de l’Éducation. Montebourg l’emporterait ensuite face à Hollande au second tour avec 53% des suffrages.

Dans l’hypothèse où François Hollande renoncerait à se représenter au profit d’une candidature de Manuel Valls, ce dernier serait en tête au premier tour avec 35% des voix, talonné par Arnaud Montebourg avec 32%. Au second tour, l’ancien patron de Bercy battrait le premier ministre à plates coutures, avec 54% des voix contre 46%. Si, en revanche, c’était Emmanuel Macron (qui a déjà manifesté son refus d’intégrer la primaire) qui représentait l’aile droite du PS en l’absence du premier ministre et du président, l’ancien banquier serait en tête au premier tour avec 38% des voix. Il perdrait cependant de peu au second tour avec 48% des suffrages pour 51% à Arnaud Montebourg.

Ces indicateurs, recueillis par le parti socialiste, pourraient convaincre Arnaud Montebourg de concourir à la primaire promise par Jean-Christophe Cambadélis. Bien qu’il ait été l’un des principaux initiateurs de l’édition de 2011, Arnaud Montebourg n’a rien laissé filtrer de ses intentions quant à une éventuelle participation lors de sa déclaration de candidature à Frangy-en-Bresse, le week-end dernier. François Hollande et Arnaud Montebourg devraient clarifier leurs intentions dans le courant du mois de décembre. Les deux tours de la primaire pourraient avoir lieu les 22 et 29 janvier prochains.

Ce «sondage secret» a été réalisé entre le 1er et 4 juillet, selon la méthode des quotas, à partir d’un échantillon d’environ un millier de personnes, certaines d’aller voter à la primaire socialiste.

Baisse du chômage en Juillet ??? Merci les emplois saisonniers…

Comme tous les ans, les vacances d’été génèrent des emplois saisonniers (juillet, août) mais la fin des vacances d’été approche et dès septembre, ce sera également la fin des emplois saisonniers, s’y ajoutera le contingent de ceux qui ont finis leur scolarité et qui sont dans l’obligation de chercher un travail. (Rendez-vous fin septembre pour voir ou en est le chômage)

clip_image002

Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en juillet 2016

Demandeurs d’emploi par catégorie

Fin juillet 2016, en France métropolitaine, parmi les personnes inscrites à Pôle emploi et tenues de rechercher un emploi (catégories A, B, C), 3 506 600 sont sans emploi (catégorie A) et 1 935 500 exercent une activité réduite (catégories B, C), soit au total 5 442 100 personnes.

En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A baisse sur trois mois de 0,1 % (–4 500). Ce nombre recule de 0,5 % sur un mois (–19 100) et de 1,2 % sur un an. Sur trois mois, le nombre de personnes exerçant une activité réduite courte (78 heures ou moins dans le mois, catégorie B) augmente de 1,8 % (+2,3 % sur un mois) et celui des personnes en activité réduite longue (plus de 78 heures dans le mois, catégorie C) s’accroît de 3,1 % (+0,8 % sur un mois). Au total, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C augmente sur trois mois de 0,8 % (+45 100). Ce nombre progresse de 0,1 % sur un mois (+7 500) et de 0,7 % sur un an.

Fin juillet 2016, 740 200 personnes inscrites à Pôle emploi ne sont pas tenues de rechercher un emploi. Elles sont soit non immédiatement disponibles et sans emploi (catégorie D, par exemple formation, contrat de sécurisation professionnelle, maladie), soit pourvues d’un emploi (catégorie E, par exemple créations d’entreprise, contrats aidés). Sur trois mois, le nombre d’inscrits en catégorie D augmente de 10,1 % (+1,6 % sur un mois) et le nombre d’inscrits en catégorie E augmente de 2,2 % (stable sur un mois).

En France (y compris Drom), le nombre de demandeurs d’emploi s’élève à 3 761 200 pour la catégorie A. Sur trois mois, il diminue de 0,1 % (–0,5 % sur un mois et –1,4 % sur un an). Pour les catégories A, B, C, ce nombre s’établit à 5 739 800. Sur trois mois, il augmente de 0,8 % (+0,1 % sur un mois et +0,6 % sur un an).

Pour lire la suite, c’est ici : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle-kaarpfd3e0.pdf

Selon certains médias, Nicolas Sarkozy est fini, il n’intéresse plus personne ?

Selon certains médias, Nicolas Sarkozy est fini, il n’intéresse plus personne ?

Sauf que… clip_image002

Il aurait vendu plus de 200 000 exemplaires de son livre et à chaque dédicace il rassemblait des milliers de personnes qui faisaient la queue. (Juppé est très loin d’avoir rassemblé autant de monde et surtout d’avoir eu un tel succès pour son livre)

Nicolas Sarkozy captive toujours autant les médias, et pour cause, la notoriété de Sarkozy fait vendre bien plus que certains autres prétendants. Il est deux fois plus cité et sollicité dans la presse qu’un certain Alain Juppé.

40% des jeunes soutiennent Nicolas Sarkozy, soit deux fois plus que Juppé qui est pourtant porté à bout de bras par une certaine presse très partisane et des journalistes, qui sont amnésiques comme ce n’est pas possible.

Les journalistes en oublient que l’avantage fiscal créé en 1934 pour leur profession, a été supprimé par Juppé en 1996 et a été rétabli par Jospin. Cet avantage fiscal pose question à l’heure ou les niches fiscale ont mauvaise presse et sont mal-vues par l’opinion publique, et ce n’est pas tout, depuis 1999 les journalistes ou pseudos journalistes sont autorisés à retrancher 7650 euros de leur salaire imposable, au nom des supposés frais professionnels non remboursés par leurs employeurs.

En 1996, au nom d’une vaste réforme sur l’impôt sur le revenu, le gouvernement juppé, tire un trait sur toutes ces niches fiscales « devenues sans rapport avec la réalité des frais professionnels supportés par les journalistes et qui ont donc perdu toute justification ». C’est à cette époque que l’on découvre que les journalistes ont nettement plus de moyens de pression que les ouvriers et c’est à cette époque que Juppé fait des concessions à la profession et c’est Jospin qui rétablira l’avantage fiscal, les journalistes pourront dorénavant retirer 50 000 F soit 7650 euros de leurs revenus. Il n’empêche que les journalistes sont les seuls à bénéficier de cette mesure, mais, comment justifier cette différence de traitement, face à l’impôt ?

En 2008 les journalistes demandaient de rétablir l’abattement de 30% sur leur revenu à Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres des journalistes et c’est ce qui est le point de départ de la campagne anti-Sarkozy.

Il faut ajouter à cela la pseudo indépendance de la presse grandement financée par les deniers publics, soit, un montant total de subventions à la presse, rien que pour l’année 2013 pour les 200 titres les plus aidés (288 823 413 euros) source Le Monde… Exemple pour l’Express : 6 349 770 euros de subvention plus des compensations de tarif postal d’un montant de 5 793 513 versées à la Poste

CBV

L’excision une pratique séculaire traditionnelle et barbare

L’excision une pratique séculaire traditionnelle et barbare

clip_image001

Les pratiques d’excision sont considérées comme traditionnelles dans la mesure où elles se sont installées dans un contexte animiste ou pharaonique (c’est-à-dire bien avant l’arrivée des grandes religions monothéistes dans ces contrées). L’excision fait souvent office de rite de passage et de reconnaissance de la petite fille dans sa société.

L’excision ne figure nulle part dans le coran, c’est une pratique ancienne de l’Afrique sub-saharienne, quand à la circoncision pour l’homme, elle remonte à Abraham pour des raisons d’hygiène (les maladies vénériennes faisaient des ravages) de nos jours ça continu avec le Sida, la Syphilis, l’Hépatite, le staphylocoque, etc. … Quoi qu’il en soit ces deux pratiques sont à proscrire.

Cette horreur remonte à la nuit des temps, l’époque des Pharaons.

L’excision est actuellement défendue et justifiée au nom de :

La préservation de la virginité (considérée comme un idéal féminin au mariage) ;

L’amélioration du plaisir sexuel masculin (par le rétrécissement du vagin ou de l’orifice vaginal) ;

L’interdiction de l’accès à l’orgasme des femmes (considéré comme malsain par les partisans de l’excision) ;

Raisons hygiéniques ; Raisons esthétiques ;

Patrimoine culturel ou traditionnel (initiation à l’état de femme, peur que le clitoris n’empoisonne l’homme ou l’enfant à la naissance…).

Dans de nombreux cas, on observe que les mères participent activement aux mutilations de leur(s) fille(s) dans le but d’améliorer leurs chances de faire un « bon » mariage.

Le clitoris est souvent considéré comme une imperfection de la création divine, un résidu masculin devant être ôté pour que la femme soit finie. De la même manière la circoncision ou ablation du prépuce est censée enlever à l’homme la partie féminine restante. « Les hommes se sentent menacés par ce qui aurait une apparence phallique chez la femme, c’est pourquoi ils insistent pour que le clitoris soit enlevé ».

Les musulmans ne sont pas les seuls. Des communautés chrétiennes au Ghana ou au Togo, du sud du Nigeria, du Burkina Faso, du Kenya, de l’Afrique de l’est en général et des coptes en Égypte, pratiquent les mutilations sexuelles ainsi que des communautés musulmanes et la communauté juive des Falashas.

Les pays où la grande majorité des femmes sont excisées soit plus de 85 % : Djibouti, Égypte, Éthiopie, Érythrée, Guinée, Mali, Sierra Leone, Somalie, Soudan.

Les pays où seules certaines fractions de la population étant touchées et où 25 à 85 % des femmes sont excisées, proportion variant selon l’ethnie, la catégorie sociale et la génération : Burkina Faso, Centrafrique, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée-Bissau, Kenya, Liberia, Mauritanie, Sénégal, Tchad.

Les pays où seules quelques minorités ethniques sont concernées et où la proportion d’excisées est inférieure à 25 % : Bénin, Cameroun, Ghana, Niger, Nigeria, Ouganda, République démocratique du Congo, Tanzanie, Togo.

La petite histoire du maillot de bain et la polémique sur le Burkini

L’évolution du maillot de bain (certains n’hésitant pas à s’afficher à poils)

Nous autres occidentaux, nous sommes mal placés pour donner des leçons dans ce domaine, car nous ne sommes pas exempts de tous reproches…

clip_image001

Grâce à de nombreuses pionnières dans l’émancipation de la femme, nous pouvons dévoiler notre corps sans avoir peur de sortir de notre cabine de plage.

Jusqu’en 1850, l’aristocratie qui prônait la blancheur de la peau et la pudeur, se rendait à la plage pour des activités diverses comme se ressourcer, se promener, pêcher… très rarement pour se baigner et encore moins pour bronzer.

En 1850, on adaptait des vêtements de ville inconfortable et peu pratique. A la révolution industrielle, la bourgeoisie accède à son tour aux plages normandes comme l’aristocratie avant elle.

En 1860, les prémices du maillot de bain, il était composé d’au moins 6 pièces. La pudeur exigeait que le minimum du corps soit visible. Un pantalon bouffant jusqu’aux genoux, une chemise large à manche courte, un ceinture, un bonnet et parfois des bas et des chaussures.

L’homme ne déroge pas à la règle. Il doit comme la femme porter un pantalon et une chemise. On parle alors de costume de bain unisexe, même si le pantalon de l’homme est légèrement plus court.

La première femme ayant osé porter un maillot de bain moulant est une championne de natation d’origine Australienne : Annette Kellerman en 1905.

Son maillot de bain dénude les jambes et les bras tandis que le reste du corps est moulé. cette sportive marqua un avancement certain dans l’histoire de l’émancipation de la femme. Il faudra tout de même attendre plusieurs années avant que cette mode arrive sur les plages.

La mise en place des congés payés en 1936, et l’évolution des transports permettent à un grand nombre de français de découvrir les vacances à la plage. Le maillot de bain devient l’accessoire indispensable.

clip_image003 Costume de bain en 1870

clip_image005

La mode masculine en 1910

Louis Réard et le bikini

clip_image007

Louis Réard baptisa son maillot du nom de l’atoll américain Bikini, où venait de se dérouler un essai nucléaire. Ce maillot fût commercialisé avec le slogan » Le bikini, la première bombe anatomique » dans une simple boite d’allumette.

Celui-ci n’était pas accessible par tout le monde, pour Mme Thorez, épouse du secrétaire général du parti communiste, cette mode bourgeoise humiliait la classe ouvrière puisque le prix du bikini correspondait au tiers du salaire d’une dactylographe.

Dans certains pays, ce maillot a été interdit sur les plages (Belgique, Australie, Espagne, Portugal, Italie..).

Le bikini rentrera peu à peu dans les mœurs, il faudra tout de même attendre les années 1970 pour l’adoption complète du bikini par les femmes.

Le bikini devient de plus en plus populaire au sein du public féminin devenant le symbole de l’émancipation féminine.

Après le bikini, le monokini (seins nus) et le microkini (string) ont vu le jour.

Le bikini est devenu comme son inventeur le pensait, un incontournable des plages et piscines, malgré le scandale provoqué à sa sortie, il fait aujourd’hui figure d’élégance. Les miss défilent en bikini au même titre qu’en robes de soirée.

Evolution :

clip_image008

Tout ça pour dire que la polémique actuelle est totalement stupide et que le Burkini a tout simplement un siècle de retard sur la mode occidentale

CBV

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient…

clip_image001

Ils nous prennent pour des demeurés en nous faisant toutes les promesses que nous voulons entendre de leur bouche.

Mare de ces politicards, qui du jour au lendemain changent d’opinion au même rythme qu’ils changent de chemise, en fonction de l’humeur ou de la tendance du moment, ils sont prompts à vous sortir l’image d’un politique au service du pays et des administrés, mais ce n’est qu’un effet d’annonce stratégique purement politique. Dès le lendemain ils auront oublié ce qu’ils disaient la veille. Comme de toute façon, les promesses n’engagent que ceux qui y croient et nous sommes un certain nombre à nous laisser endormir par ces belles promesses.

Marre de ces politicards qui ne pensent qu’à leur compte en banque en cumulant les mandats et par ricochet, les indemnités qui vont avec.

Mare de ces politicards qui, un jour vous disent qu’ils abrogeront telle ou telle loi et qui le lendemain partent du principe que maintenant que les autres ont fait le sale boulot, nous ne reviendrons pas dessus, exemple : le mariage gay un certain Guillaume Peltier qui le 23 avril 2013 sur Europe 1, « Je prends un engagement et je me battrai jusqu’en 2017 pour ce faire ; c’est que l’UMP s’engage à organiser dès 2017 un référendum visant à abroger cette loi » Guillaume Peltier a d’autre part appelé tous ceux qui manifestent contre l’ouverture du mariage aux couples de même sexe à rejoindre l’UMP » .

http://www.europe1.fr/politique/mariage-gay-peltier-ump-promet-un-referendum-en-2017-1492625

Que dire de Marine Le Pen qui dans la foulée de l’UMP annonce qu’elle abolirait le mariage pour tous si elle arrivait au pouvoir…

« Mariage Gay (invité de l’émission C Politique sur France 5) la Présidente du Front National annonce qu’elle reviendrait sur la loi ouvrant le mariage aux homosexuels « Moi au pouvoir, j’abolirai le mariage pour tous »

http://www.huffingtonpost.fr/2013/05/19/mariage-gay-marine-le-pen-annonce-abolirait-mariage-pour-tous-si-pouvoir_n_3303138.html

Comment Marine Le Pen a fait la cour aux gays

Depuis 2011, la patronne du FN multiplie les clins d’œil aux électeurs homosexuels de droite. Une stratégie de conquête qui porte aujourd’hui ses fruits.

Marine Le Pen la diva des Homosexuels ! Lorsque Marine Le Pen succède à son père en janvier 2011, le ton est à l’apaisement. En plaidant pour l’abrogation du mariage gay qui serait remplacée par une union civile, Marine Le Pen – qui n’a pas défilé lors des Manifs pour tous – ménage à la fois ses électeurs de gauche et les « gay friendly ». De quoi achever de convaincre les homos très à droite qui hésitaient encore à glisser un bulletin de vote FN. À tout cela s’ajoute aussi la peur du musulman supposé homophobe. « L’homosexuel est devenu une figure emblématique de l’imaginaire du FN pour témoigner qu’il défend les valeurs libérales face au totalitarisme islamiste »

http://www.lepoint.fr/politique/comment-marine-le-pen-a-fait-la-cour-aux-gays-15-12-2014-1889935_20.php

Christian- Bernard Vidal (Papy CBV)