Accueil » Réflexions et politique » Question de suprématie entre police nationale et police municipale

Question de suprématie entre police nationale et police municipale


Question de suprématie entre police nationale et police municipale

(La parole d’un policier municipal ne pèse pas lourd et ne vaut rien face à la toute puissance nationale)

Dans l’affaire de Nice, c’est une question de divergence et de prestige politique (droite contre gauche)

clip_image002

Dans cette triste affaire il y a une question de suprématie. Autrefois c’était la guéguerre entre policiers et gendarmes (ils ne s’aimaient pas beaucoup) le législatif les oblige à travailler désormais ensemble. Pour la police Nationale c’est un peu la même chose, policiers nationaux et municipaux, ce n’est pas le grand amour et si de surcroit les municipaux ont la malchance d’être salariés d’une commune dirigée par un parti politique adverse, je ne vous dis pas.

Ce qu’il faut combattre, c’est l’arrogance des nationaux à l’encontre de la police municipale, c’est parole contre parole (la parole d’un policier municipal vaut celle d’un policier national, à moins d’apporter la preuve du contraire).

CBV

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s