Accueil » Réflexions et politique » Conseil national « Les Républicains »!Conseil national « Les Républicains »!

Conseil national « Les Républicains »!Conseil national « Les Républicains »!


Le conseil national des Républicain s’est tenu à la Mutualité à Paris, le parti est sensé définir son projet pour 2017, qui a finalement été approuvé par les conseillers nationaux.

[Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet n’ont fait qu’un petit tour au Conseil national des Républicains. Bruno le Maire et Henri Guaino sont absents. Ils dénoncent le programme taillé sur mesure pour Nicolas Sarkozy. « Je ne participerai pas au vote car cela entretient une confusion regrettable entre Nicolas Sarkozy président du parti et Nicolas Sarkozy candidat en campagne pour les primaires », a précisé Alain Juppé.]

clip_image002

Le conseil national du parti Les Républicains s’est ouvert samedi 2 juillet à la Mutualité à Paris en présence de Nicolas Sarkozy et de près d’un millier de personnes, chargées d’entériner le projet du parti pour 2017, à quelques mois d’une primaire source de divisions. Car les candidats déclarés montrent leur opposition au projet de Nicolas Sarkozy, président du parti. Alain Juppé, candidat à la primaire, est arrivé en début de matinée, et a prévenu dès le départ qu’il ne restera pas jusqu’au bout et qu’il ne votera pas en faveur du projet de son rival en vue de fin 2016.
Après s’être entretenu quelques minutes en privé avec lui, le maire de Bordeaux est ensuite parti dans un café en face, où il discutait en fin de matinée avec une dizaine de jeunes. « Je pense que cela entretient une confusion regrettable entre un Nicolas Sarkozy président du parti, et un Nicolas Sarkozy candidat« .

Le projet finalement approuvé

Hervé Mariton, qui est candidat à la primaire, a pris la parole à la tribune pour contester le projet de l’ancien président de la République : « Je pense que les mesures que tu proposes ne sont pas suffisantes« , a-t-il attaqué. « Je rappelle que, pour gagner au deuxième tour, il faut réunir 21 millions de Français. Donc il faut ouvrir notre esprit », a rétorqué Nicolas Sarkozy pour débuter un week-end qui s’annonçait compliqué.
Mais sans surprise, le millier de conseillers nationaux (les « parlementaires » du parti) a finalement approuvé le projet. Seulement quatorze personnes ont voté contre, en brandissant le côté rouge du bulletin. Sous forme d’un livre de 366 pages, le texte reprend les propositions des dix-huit conventions menées par LR depuis une quinzaine de mois.

*****

Nota : Le dernier mot reviendra aux électeurs qui sont libres et les seuls maitres de leurs choix. Dans un premier temps lors de la Primaire et dans un second temps lors de la Présidentielle de 2017…. Il risque d’y avoir des désillusions, surtout si en définitive certaines promesses sont oubliées ou classées au rang des oubliettes.

Abrogation = réécriture d’une loi (ne pas confondre avec suppression) ce n’est pas la même chose.

Une promesse pour l’UMP (pour le coté politique) ou, une promesse désormais dans les oubliettes ?

[Guillaume Peltier abrogation du mariage gay ?

« On est très nombreux et très majoritaire à la base, à souhaiter la suppression de la loi Taubira qui crée un inconfort, une instabilité et des dérives juridiques lourdes et qui s’en prend à un équilibre fondamental (Le droit de chaque enfant à disposer d’un père et d’une mère) a toutefois souhaité Guillaume Peltier. »]

BFM-TV 17/11/2014 à 21h31 Mis à jour le 18/11/2014 à 23h40

Source : http://www.bfmtv.com/politique/mariage-pour-tous-quand-peltier-decrypte-sarkozy-847173.html

CBV

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s