Accueil » Les News » Hollande / Juppé, la chute, Macron, prend l’ascenseur

Hollande / Juppé, la chute, Macron, prend l’ascenseur


Hollande / Juppé, la chute

Macron, prend l’ascenseur

clip_image001

Emmanuel Macron, le nouveau Rocard et la nouvelle coqueluche des Médias

Juppé 28 % Hollande 13 % Macron 24 %

En lançant hier à Amiens son mouvement politique  « en marche ! » Emmanuel Macron peut déjà s’enorgueillir d’avoir attiré l’attention de la classe politique. C’était LA question d’actualité politique ce matin. Et si on met de côté le Front National et le Parti de gauche, lorsqu’on parle du ministre de l’Economie, certains semblent se faire un devoir de mettre en sourdine leurs critiques, comme s’il ne fallait pas insulter l’avenir. Un avenir qui au-delà des clivages traditionnels pourrait bien passer par lui. Selon l’hebdomadaire le Point, Jean-Pierre Raffarin le verrait d’ailleurs « comme le meilleur Premier ministre d’Alain Juppé », « il n’y a pas d’incompatibilité entre les deux tempéraments » a-t-il complété ce matin. Le maire de Bordeaux évoquait lui-même le cas Macron le 17 février dernier. « Il vaut mieux être dans un gouvernement de droite que dans un gouvernement de gauche pour faire valoir des idées de droite ».

Un PS dubitatif sur la marche « d’Emmanuel Macron »

Mais son mouvement « ne sera pas à  gauche et « ne sera pas à droite » a confirmé hier celui qui n’a jamais pris sa carte au PS. « Emmanuel Macron me semble parfaitement compatible avec l’UDI » en conclut quant à lui  le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde. Décidément… Et comme nul n’est prophète en son pays c’est chez les socialistes qu’on est le plus circonspect sur la stratégie du jeune ministre. Une petite taquinerie sur Twitter de la part de Pascale Boistard qui conseille à ses followers d’écouter ce vieux tube de Jean-Jacques Goldman « je marche seul ».

Plus concret, le parton du PS, Jean-Christophe Cambadélis prédit « peu d’adhérents » en provenance de son parti à Emmanuel Macron mais « s’il contribue à élargir la majorité son apport est positif » estime-il. Voilà donc ce nouveau mouvement transformé en marche pied d’un François Hollande possible candidat à sa réélection en 2017, car pour ce qui est des ambitions présidentielles de l’ambitieux, Jean-Christophe Cambadélis se fait cinglant : « Vous savez, dans ma vie politique, des modernes qui ont terminé pas aussi bien qu’ils le pensaient, j’en ai vu des légions », comme « par exemple » Michel Rocard.

La suite : http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/emmanuel-macron-un-rocard-digital-jacques-seguela-1304814

CBV

Advertisements

Une réflexion sur “Hollande / Juppé, la chute, Macron, prend l’ascenseur

  1. Pingback: Le camp Juppé règle ses comptes | Le Canard Gaulois déchainé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s