Accueil » Les News » Course aux ventes de livres entre Juppé, Fillon et Sarkozy

Course aux ventes de livres entre Juppé, Fillon et Sarkozy


Qui est le champion ? clip_image002

Fillon bat Juppé… dans la course aux ventes de livres et Sarkozy « La France pour la vie » fait la course en tête.

Le livre de l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, « François Fillon (Faire) » s’est mieux vendu que « Mes chemins pour l’école » d’Alain Juppé.

Un an avant les primaires du parti Les Républicains, c’est une autre course qui se jouait entre Alain Juppé et François Fillon. L’ancien Premier ministre de Jacques Chirac quand à lui, a sorti son ouvrage « Mes chemins pour l’école » fin août. L’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a publié, lui, « faire ». Et contrairement à ce que laisseraient entendre les sondages et autres enquête de popularité, c’est Nicolas Sarkozy qui a le plus de succès en librairie. (Comme quoi il ne faut pas faire confiance aux sondages qui ne servent qu’à manipuler l’opinion)

30.000 exemplaires pour Fillon. « Faire », qui évoque le parcours et les réflexions de François Fillon depuis son départ de Matignon, s’est vendu à 30.000 exemplaires en cinq jours. A tel point que l’éditeur a dû commander une nouvelle impression de 6.000 exemplaires. Le livre d’Alain Juppé, lui, se situe bien en dessous, à 24.000 exemplaires.

La moyenne des ventes d’un livre en France se situe autour des 3.000 exemplaires. Et cela descend à quelques centaines pour les livres politiques. Rappelez-vous celui de Christine Boutin, qui ne s’est écoulé qu’à… 38 exemplaires.

A coté le livre de Nicolas Sarkozy qui passe les 100 000 exemplaires, (106 630 exemplaires se sont écoulés depuis le 25 janvier) passe donc pour un « best seller ». De quoi faire des envieux et contredit les sondages…

Alain Juppé sur Europe 1

Revenant sur l’objectif de former 500 000 chômeurs, annoncé par François Hollande, Alain Juppé a dénoncé « un effet d’annonce », hors de portée. Remarquant qu’il est « surprenant que le président décrète l’état d’urgence contre le chômage près de 4 ans après son élection », il a appelé à « changer de logiciel en matière de politique de l’emploi ». Selon lui, il est nécessaire de créer des « déclics de confiance » pour nos entreprises, en simplifiant le Code du travail, abaissant à zéro les charges sur le SMIC et en s’orientant vers une dégressivité des indemnités de chômage.

Voir l’article en entier : http://www.al1jup.com/en_bref/alain-juppe-sur-europe-1/

Les chômeurs vont apprécier (tout comme le gouvernement socialiste et Hollande, Juppé veut une dégressivité des indemnités du chômage)

CBV

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s