Accueil » Réflexions et politique » Suppression des niches fiscales sauf pour les journalistes !

Suppression des niches fiscales sauf pour les journalistes !


Comment Hollande a fait du clientélisme pour être assuré d’être élu en 2012 !

Nicolas Sarkozy est l’homme à abattre pour la gent journalistique

clip_image001 C’est cela que l’on appelle l’égalité de traitement

Exonération fiscale, en pratique, tous les salariés sont exonérés de 10% de leur revenu au nom des frais professionnels. Les journalistes quand à eux, bénéficiaient d’une déduction supplémentaire de 30%.

En 1996, au nom d’une vaste réforme sur l’impôt sur le revenu, Le gouvernement tire un trait sur toutes ces niches fiscales, «devenues sans rapport avec la réalité des frais professionnels supportés par les intéressés et qui ont donc perdu toute justification».Une profession va particulièrement se plaindre, les journalistes. Une manifestation réunissant 2.000 personnes parcourt alors les rues de Paris. Une dizaine de titres de la presse quotidienne régionale lancent une opération «homme invisible», un boycott photographique des parlementaires favorables à la suppression de la niche. On découvre à cette occasion que les journalistes ont nettement plus de moyens de pression que les ouvriers.

Sous Jospin, il est décidé de rétablir l’avantage fiscal, mais sous une forme un peu plus juste. Au lieu des 30%, les journalistes pourront dorénavant retirer 50.000 F (soit 7.650 €) de leurs revenus, une mesure qui favorise les bas salaires et limite l’avantage pour les plus riches. Il n’empêche que les journalistes sont les seuls à bénéficier de la mesure. Comment justifier cette différence de traitement face à l’impôt?

Avant la primaire socialiste, les syndicats de journalistes notamment de l’humanité ont demandé à Mr François Hollande de rétablir l’abattement de 30% pour les journalistes, de plus, chose étrange une certaine Valérie Massonneau (plus connu sous le nom de Valérie Trierweiler,) fut la porte-parole des journalistes accompagnée bien sûr d’Audrey Pulvar. A savoir qu’en 2008 cette demande de rétablir les 30% fut demandée par les journalistes à Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres du monde journalistique, depuis ce jour la campagne anti-Sarkozy commença et s’est amplifiée.
Donc un journaliste célibataire gagnant 2500 € par mois pourrait à partir de 2012 grâce à Hollande, déduire 9000€ au lieu des 7650€.
De plus les journalistes de l’audiovisuel lui ont demandé un abattement supplémentaire de 10% pour les frais dit: « frais esthétique » du fait qu’ils doivent en permanence faire des soins esthétiques pour être présentables devant les caméras. Soit 40% d’abattement.
Mr Hollande leur a promis qu’il leur rétablira ce droit dès septembre 2012 s’il est élu.

Taxer les riches rien de plus normal, mais pas eux, car avec leur salaire de smicard ils ne pourraient plus vivre, on les comprend d’ailleurs fort bien. 42500 journalistes bénéficieront de cet avantage grâce à Hollande, mais on peut aussi se déclarer journaliste fiscalement sans carte de presse.
Et des proches de journalistes, qui ne sont pas journalistes se déclarent journalistes sans carte de presse, sport très prisé chez les amis de l’Humanité et du Canard Enchainé. Dans ce débat, les journalistes sont juges et parties puisqu’ils ont le pouvoir de mobiliser ou non l’opinion publique. Mais ces derniers ne veulent aucunement que l’on touche à leurs avantages et désirent les accroître. Remarquez que ce n’est pas plus glorieux que les parlementaires qui votent eux-mêmes leurs rémunérations.

Pour François Hollande, il est important d’avoir la majorité des journalistes à ses côtés afin de nous faire avaler tous les mensonges de sa politique.
Pour un chef d’état il est très important d’avoir le pouvoir médiatique de son côté, même si cela doit passer par l’attribution de niche fiscale, afin d’avoir une emprise sur les médias. Ce qu’avait parfaitement comprit François Mitterrand.

Avec François Hollande, après le département le plus endetté de France, la Corrèze, nous aurons le pays le plus endetté d’Europe, la France.

Les Français vont encore devoir travailler comme des dingues pour engraisser tout ce petit monde.
Merci messieurs et mesdames les journalistes …

Journalistes : 30% d’exonération sur les cotisations sociales

clip_image003

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s