Les multiples facettes de Juppé!

Les multiples facettes de Juppé…

clip_image002

(La coqueluche Juppé, c’est une invention des médias pour les besoins du PS et de Hollande qui, se voient rempiler en 2017… C’est de la propagande qui consiste à nous présenter Juppé sous la forme d’un paquet cadeau enveloppé dans un papier doré, pour mieux nous séduire et nous l’imposer. C’est exactement de cette façon et cette méthode là que jadis, Dieu le père « François Mitterrand » usait pour nous endormir.

Le pire c’est que bon nombre de Français sont aveugles comme les moutons de panurges, (ils n’y voient que du feu) et de toute façon les Français l’approuvent les yeux fermés ? C’est ce que les sondages veulent nous faire croire… Et pendant que la droite Républicaine sera occupée à se déchirer et à discuter sur les divisions interne du parti, la gauche en profitera et se frottera les mains, en pensant que… au bout du compte ils seront les seuls à affronter le FN au second tour de la présidentielle de 2017, la droite étant éliminée à cause de ses divisions.

Oui (Alain Juppé) je suis un faux Gaulliste, car autrefois j’ai voté Alain Krivine, candidat de la Ligue communiste, lors de l’élection Présidentielle de 1969, trouvant que Georges Pompidou manquait de punch. En mai 1968 j’ai défilé dans les rues de Paris. Tout comme mon copain Bayrou, je suis une vraie girouette, je vais toujours dans le sens du vent, (il est vrai que les médias m’apportent une aide certaine) peu m’importe la méthode et cela même si j’ai été condamné par la justice, car ma carrière et ma vanité passent avant tout, de toute façon je n’ai aucune honte.

Le 11 août 2010 je réagis aux annonces du Président de la République dans son discours de Grenoble du 30 juillet et notamment de l’annonce d’envisager une extension des mesures de déchéance de la nationalité Française… « Je reconnait son intérêt et prône l’application de la législation en vigueur plutôt que le vote d’une nouvelle loi. Je me prononce contre la loi interdisant le voile intégral dans l’espace public. Je plaide en mars 2011, pour une intervention de la communauté internationale en Libye, afin de protéger les populations civiles contre les violences commises par les troupes de Mouammar Kadhafi. Les commentateurs et une grande partie de la classe politique, et y compris de l’opposition de gauche, rejoignent alors cette position.

Le 20août 2014 poussé par les médias, (bien que je me sois engagé à ne plus briguer de fonctions nationales et de m’occuper uniquement que de la Ville de Bordeaux, j’annonce que je serai candidat à la primaire pour la présidentielle 2017.

Lors de la législative partielle de la 4ème circonscription du Doubs, qui s’est déroulée le dimanche 1er février 2015, je me prononce pour un vote socialiste afin de faire barrage au FN au second tour… Et puis il y a moi ! Le « Alain Juppé de 1990 », j’étais numéro 2 du RPR, je décide d’exclure un des membres du parti… car ce dernier appelle précisément à voter socialiste, afin de faire barrage au FN au second tour d’une élection partielle.

En conclusion, Le pouvoir fascine bien des gens, et le pire, lorsque des médiocres se hissent au niveau du pouvoir, ils sont aveuglés par la possession de ce pouvoir… Ils en oublient qu’ils doivent avant tout mettre ce pouvoir au service du peuple et non à leur propre service personnel. (Le Général De Gaulle disait au sujet des carriéristes; lorsque des gens comme cela ne pensent qu’à leur carrière et à leur compte en banque, un pays est fichu).

CBV

Hollande et Valls vers l’extrême droite !

L’extrême droitisation du Président Hollande et du premier ministre Manuel Valls

En 2010, deux ans avant son accession à la tête de l’Etat, François Hollande fustigeait en effet ce principe de déchéance. « C’est attentatoire à la tradition républicaine et en aucune façon protecteur pour les citoyens ». (Une proposition qualifiée dans un passé récent de ‘dangereuse’ par François Hollande et de ‘nauséabonde’ par Manuel Valls ».)

Benoît Hamon dénonce « une réforme inspirée et soutenue par le FN » l’ancien ministre a affirmé qu’il voterait contre cette proposition de révision de la Constitution visant à introduire la déchéance de nationalité pour les binationaux nés en France.

[Commentaire personnel, et cela n’engage que ma personne… si par principe et selon le droit International « nul ne peut être privé de nationalité » il s’agit avant tout de la nationalité du pays ou on est né et dont on est originaire… cependant il est anormal de posséder plusieurs nationalités, il faut choisir]

clip_image001

La peur de la défaite en 2017 les tenaille et leur fait perdre toutes notions de droits

Le chômage en baisse? (en catégorie (A) seulement).

Le chômage en baisse? (en catégorie (A) seulement).

clip_image002

Fausse joie du gouvernement : Le chômage dans son ensemble progresse

Les chiffres dévoilés par Pôle emploi en cette veille de Noël clôturent l’année sur une note positive: un léger recul du nombre des demandeurs d’emploi sans activité en novembre, surtout chez les jeunes. Mais le chômage dans son ensemble augmente toujours.

En cette veille de Noël, le gouvernement aurait tort de bouder son plaisir: le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité en novembre « a baissé de 15 000 par rapport au mois d’octobre, soit -0,4% » en France métropolitaine, se réjouit le ministère du Travail dans un communiqué. Principaux bénéficiaires de cette embellie, les jeunes. Le nombre d’inscrits en catégorie A de moins de 25 ans a diminué de 1,1% en novembre. Le chômage des jeunes recule d’ailleurs depuis le mois de mai, ce qui s’explique en partie par le recours aux nombreux contrats aidés lancés depuis 2012.

Faut-il pour autant se réjouir d’une « tendance favorable », comme y incite le gouvernement? Le chômage avait déjà baissé de 0,7% en septembre. Mais l’accalmie a été de courte durée. Un mois plus tard, la ministre du Travail Myriam El Khomri avait à nouveau dû commenter des statistiques particulièrement moroses: 1,2% de hausse, soit 42 000 chômeurs de retour chez Pôle emploi.

Cette fois encore, la baisse du chômage doit être nuancée car elle ne concerne que les inscrits en catégorie A, c’est-à-dire ceux qui n’ont exercé aucune activité. Or la plupart des chômeurs alternent entre des périodes d’inactivité et des petits boulots, en CDD ou en intérim. Quand le chômage de la catégorie A diminue, beaucoup de demandeurs d’emploi basculent en fait vers les catégories B et C, qui ont augmenté en novembre de 0,9 et 1,4%. Certes, ils ont retrouvé du travail, mais ils restent tenus d’en chercher car rien n’indique qu’ils seront encore en poste le mois suivant. Sur l’année, le chômage des trois catégories a bondi de 5,1%, avec 5,4 millions personnes en recherche d’emploi.

Une minorité de reprises d’emploi

Autre raison de ne pas crier victoire trop vite, les chômeurs qui disparaissent des listes de Pôle emploi ne sont qu’une minorité à le faire parce qu’ils déclarent retrouver du travail. La « reprise d’emploi déclarée » n’a représenté en novembre que 20,8% des motifs de sortie des listes. Certes, c’est mieux que le mois précédent (19%). Mais cela reste loin derrière les « cessations d’inscription pour défaut d’actualisation » (43%), les entrées en formation (8,7%) ou encore les radiations administratives (8,5%), même si selon Pôle emploi, une partie de ces cas peut aussi cacher des embauches.

Un chômage catastrophique chez les plus de 50 ans

Si le gouvernement se réjouit chaque mois de la situation des moins de 25 ans, rien ne réussit à stopper la poussée continue du chômage des « seniors ». Toutes catégories confondues, le nombre de demandeurs d’emploi de plus de 50 ans a encore progressé de 0,6% en novembre, et de 9,7% sur un an. Leur cas est d’autant plus préoccupant qu’ils sont également de plus en plus nombreux parmi les chômeurs de longue durée – sans emploi depuis plus d’un an -, dont le nombre a encore progressé de 0,6%, malgré le plan du gouvernement pour l’endiguer.

Hollande débloque sur la déchéance de nationalité et fait le jeu du front national.

Hollande débloque sur la déchéance de nationalité et fait le jeu du front national.

Déchéance de nationalité ! Une action nulle et sans effet (contraire aux droits Universels de l’homme) On acquiert la nationalité de différente façon, droit du sol, droit du sang, par le mariage, etc. …

Un individu né en France, de parents étranger ou, dont l’un des parents n’est pas d’origine Française a le droit de choisir sa nationalité au jour de sa majorité.

Il y a toute une panoplie de sanction à la disposition de la justice pour sanctionner un individu : rappel à la loi, la prison et la privation des droits civiques.

Droits de l’Hommes en Droit Universel

Article 15 (DUDH)

1. Tout individu a droit à une nationalité

2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.

http://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/021580826576-decheance-de-nationalite-un-elu-se-met-en-conge-du-ps-1187563.php

Pour l’action de Jean-Marie Darmian si je salut sa position et je le comprends, je me pose cependant des questions, qui est-il en réalité, Un humaniste et droit-de-l’hommiste intègre ou, seulement lorsque cela l’arrange ? En effet je connais ce monsieur depuis très longtemps, il avait tout juste 10 ans et son frère Alain était encore plus jeune… adopterait-il deux positions dans la vie ? (tantôt le cœur sur la main et défenseur de l’opprimé et tantôt son contraire) voir sa position contradictoire en cliquant sur le lien suivant : https://vivreabonnetan.wordpress.com/2012/05/31/campagne-pour-les-lgislatives-de-juin-2012-gironde-12e/#comments

En réalité Jean-Marie Darmian s’était fait piéger lors de la campagne des législatives de 2012 et avait laissé libre court à sa vindicte, alors qu’il était possible d’agir autrement dans le respect de l’administré au lieu de le salir (il est toujours temps de faire marche arrière)

Ce que je soupçonne c’est que Jean-Marie Darmian avait tout simplement oublié de transmettre mon dossier à Martine Faure (député de la Gironde)

 

image

Le chômage recule légèrement en novembre mais augmente de 2,5% sur une année !

Le chômage recule légèrement en novembre mais augmente de 2,5% sur une année !

Le nombre de chômeurs sans aucune activité en novembre a baissé de 15.000 par rapport au mois d’octobre, soit -0,4 %. La France compte 3.574.800 demandeurs d’emploi en novembre.

Fin novembre 2015, en France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité s’établit à 3.574.800. Il diminue de 0,4 % sur un mois et augmente de 2,5 % sur un an. Il s’agit là des dernières statistiques de Pôle emploi au terme d’une sombre année pour le chômage.

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C est de 5.442.500. Ce nombre augmente de 0,1% sur un mois et de 5,1% sur un an. En novembre 2015, ce nombre diminue de 0,7% pour les moins de 25 ans (-0,7 % sur un an), augmente de 0,1% pour les 25-49 ans (+4,8% sur un an) et s’accroît de 0,6% pour les 50 ans ou plus (+9,7% sur un an).

Bernard Tapie revient en politique

Bernard Tapie revient en politique !!!

Pour se refaire une santé (financière…)

Oui, je reviens en politique confie Bernard Tapie en exclusivité dans le JDD.
Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/bernard-tapie-revient-en-politique-pour-faire-barrage-au-front-national-2502591.html#Sw1IbmmHaIVVl8wb.99

L’ancien ministre, qui se dit aujourd’hui « ruiné » après avoir été condamné jeudi 3 décembre à rembourser plus de 404 millions d’euros dans l’affaire de la cession d’Adidas, a d’ores et déjà prévu de mettre en place un « plan Tapie 2016 » pour lutter contre le chômage des jeunes, qu’il veut tout simplement « interdire » et éradiquer « en réinvestissant tous les fonds actuellement engloutis dans des formations et programmes inefficaces ». « En capitalisant intelligemment tout ce qui est dépensé à tort et à travers, on aurait de quoi donner un travail à tous les jeunes qui le souhaitent et qui devront l’accepter », via notamment « des formations pour des métiers dont le marché du travail a besoin ».

Pour cet ancien député des Bouches-du-Rhône, les politiques font actuellement une erreur en promettant «l’apocalypse si le FN arrive au pouvoir», car ceux qui votent pour ce parti ont déjà, à tort ou à raison, le sentiment de la vivre. Il faut, dit-il, que les politiques apportent des remèdes aux causes des problèmes des électeurs FN, à commencer par le chômage, surtout des jeunes, les plus nombreux à voter FN.

«Que les anciens Premiers ministres Raffarin et Ayrault se mettent à cogiter ensemble pour résoudre le problème, c’est sympathique, mais s’ils savaient comment résoudre le problème ils l’auraient fait lorsqu’ils étaient au pouvoir…», cingle Bernard Tapie.

clip_image001 https://youtu.be/3Osr2lDDRGo

La nouvelle alliance stratégique FN + PS

FN+PS, ou l’alliance stratégique et de fait, main dans la main, pour éliminer la droite républicaine.

Pourquoi la dénomination « UMPS » n’est pas justifiée et au contraire, c’est FNPS qu’il convient de dire… la preuve, n’en déplaise aux adeptes du Front National. (FN et PS, vrais partis frères et faux ennemis.

Au premier tour le FN arrive en tête dans 6 régions (Nord-Pas-de-Calais, Provence-Alpes-Côte-D’azur, Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon, Alsace-Champagne, Centre-Val-de-Loire, Bourgogne-Franche Comté), ex éco en Normandie avec les LR et UDI-MODEM, et se trouve en 3ème position dans 4 régions (Bretagne, Pays de Loire, Aquitaine, Limousin Poitou-Charentes, Iles de France) et la Bretagne étant la seule région ou le PS est arrivé en tête

Exemple en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes au premier tour, la liste FN est en troisième position derrière le PS et alliés, en se maintenant au second tour, la liste FN favorise la réélection de la liste de gauche.

Idem pour le PS qui se maintient bien qu’arrivé en troisième position dans 9 régions sur 12… L’esprit républicain si cher au PS n’a pas été respecté par les dissidents.

Les électeurs ont tranchés, 7 régions pour la droite et ses alliés, 5 pour la gauche et aucune pour l’extrême droite

clip_image002 La nouvelle alliance stratégique