Mémoires de bloggeur

Mémoires de bloggeur

image

Touche à tout

Christian-Bernard Vidal

De la politique à la nature en passant par le sport

L’historique du climat et ses caprices

La cuisine, les Champignons

Qui suis-je – Qui somme nous Mes ascendants, d’origines Européenne diverses

Sur le plan professionnel, apprentissage artisanal (plombier sanitaire)

Étude de commerce et comptabilité

Étude de dépannage radioélectricité (brevet de technicien)

Postes occupés tout au long de ma carrière

Chef de production chargé de la gestion de stock (années 60)

Fonction d’agent de maîtrise      (bonne à tout faire 1970/2001)

Médaille d’honneur du travail  (+42 années d’activité)

Médaille de la F I B

Reconnaissance de la Nation

Compagnon certifié du bâtiment (Chambre des métiers de France)

Retraité depuis 2001, pouvoir enfin profiter de la vie et surtout pouvoir dormir la nuit et non le jour

Actuellement retraité de l’industrie du bâtiment

Je suis né dans une famille de paysans modestes (agriculteurs) Mon grand-père, un tout petit exploitant agricole était tellement riche qu’il était obligé de faire des journées chez des propriétaires bien plus aisés que lui pour faire vivre sa petite famille et pouvoir conserver ce qu’il avait eu en héritage. Il est vrai qu’a la fin du 19me et au début du 20me siècle il suffisait de pas grand chose pour vivoter, un lopin de terre pour cultiver des légumes, du blé que mon grand père portait au meunier pour faire de la farine afin de l’échanger chez le boulanger contre du pain pour l’année, de l’orge, des fèveroles et de l’avoine pour les volailles et le bœuf, sans oublier les betteraves pour nourrir le cochon. Tout cela pour un semblant de liberté ce qui n’est plus possible à l’époque actuelle dans le monde paysan, les petits propriétaires n’ont plus que leurs yeux pour pleurer. Pour ma part je suis né en pleine guère (1943), je suis l’aîné de quatre enfants, deux garçons et deux filles, j’ai grandi comme tous les enfants de l’époque, c’est à dire avec des lendemains de guère très difficiles, pour Noël on se contentait d’une orange et de quelques bonbons au chocolat, il fallait faire avec les moyens dont disposaient nos parents (pas d’ordinateur cela n’existait pas) les jouets, c’était pour les enfants de riches! Mon premier vrai cadeau de noël, j’avais 10 ans (un dictionnaire pour l’école) Je suis allé à l’école jusqu’a l’âge de 14 ans, dès l’âge de 10 ans je remplissais mon premier panier de vendanges (il fallait aider le grand père qui avait quelque rangs de vigne pour sa consommation personnelle puis, à l’âge de 12 ans j’ai du aider ma mère pour les travaux de la terre pendant les vacances scolaires. Pour aller à l’école c’était la marche à pied à travers les champs, deux ou trois kilomètres ça use les souliers, à propos de souliers, on avait des socques à semelles de bois jusqu’après la guère. Contrairement à mes parents je n’ai pas fait carrière dans l’agriculture, ce que j’ai regretté beaucoup plus tard car l’odeur de la campagne me manquait énormément et surtout la liberté dans la nature. Dès l’âge de 18 ans je suis devenu compagnon plombier (après avoir participé au concours du meilleur ouvrier de France). A la suite d’un grave accident de chasse j’ai du abandonner le métier j’avais 21 ans, j’ai cependant subi des tests de capacité en vu d’apprendre un autre métier, j’avais deux options soit je devenais métreur en bâtiment après un stage de 3 mois dans un centre spécialisé pour adultes, soit je faisais 6 mois d’études accélérées pour devenir professeur technique ; au bout du compte je n’ai fait ni l’un ni l’autre. A 19 ans je suis parti pour l’Algérie en lieu et place d’un jeune homme qui refusait de faire son service militaire dans ce pays, (il fallait un volontaire pour le remplacer) pour tout remerciement je n’ai reçu aucunes paroles d’encouragements de la part de ce jeune homme pas plus que de l’armée entre autre. Quoi qu’il en soit je ne le regrette pas, j’ai fait mon devoir (servir avant tout la France) mon seul regret c’est de ne pas avoir accepté de partir en Guyane dans la Gendarmerie à l’heure actuelle j’aurai une retraite autre que celle que j’ai actuellement, mais comme il ne sert à rien de revenir sur le passé, je ne puis m’en prendre qu’a moi même et a personne d’autre. En ce qui concerne ma vie sentimentale et personnelle, elle se résume par ce que je considère comme un échec, je m’explique, je suis né dans une famille dont les parents ne s’entendaient pas, ce qui m’a profondément marqué pour la vie, en fait dès l’âge de 12 ans j’ai commencé à comprendre ce qui ce passait entre mes parents j’ai pris le parti de défendre ma mère et cela malgré mon jeune âge, à juste raison lorsque j’ai compris tout le calvaire que ma mère endurait depuis avant son mariage d’avec mon père, et cela a duré jusqu’au départ de celui-ci. Sur le plan personnel à part un ou deux flirts sans lendemains, échec sur toute la ligne, par deux fois je me suis trompé j’ai en quelque sorte frappé à la mauvaise porte et pour mon malheur je suis tombé sur deux aventurières (femmes de petite vertu sans le savoir) il est vrais qu’elles étaient bonnes comédiennes, ce qui m’a complètement écœuré de la gent féminine. Cependant je ne mets pas toutes les femmes dans le même sac il y a bien quelque part en ce monde une femme qui mérite bien le merveilleux et doux nom de compagne idéale (pour ma part je pense qu’il est un peut tard pour fonder une famille) ce qui me manque le plus c’est de ne pas avoir eu au moins un enfant bien à moi. Depuis le décès de ma mère, je vie seul dans la vieille maison qu’elle m’a léguée. Autre point qui concerne le désastre de ma vie, j’avais tout juste 21 ans c’est a dire un an après mon retour d’Algérie j’ai été victime d’un accident de chasse (ou plutôt une grosse bêtise) ce qui m’a valu de perdre un œil, depuis ce jour là je ne vous dis pas tout ce qui a pu me passer dans la tète surtout dès que j’ai appris que je devais subir l’ablation d’un œil je n’avais qu’une idée en finir avec la vie, puis petit a petit j’ai fini par accepter mon sort. Depuis je me rends compte combien la bêtise humaine est grande en ce monde, en plus de certaines moqueries, je dois affronter la discrimination de la part de l’administration préfectorale (Bureau de la circulation).

Etre jeune, et inconscient du danger

La vie est un long parcours semé d’embuches

Tout au long de sa vie, l’homme franchit les étapes qui sont nécessaires à son épanouissement, de la naissance jusqu’à sa mort.

Dès sa prime enfance, il forge son caractère, il passe de l’insouciance et de « l’innocence » à la maturité au fur à mesure qu’il avance dans l’âge, le chemin à parcourir est très long, il est semé d’embuches qui, s’il n’y prend pas garde le mèneront tout droit à la catastrophe.

Dans sa prime enfance, le rôle de ses parents est de l’éduquer, le préparer à la vie pour lui éviter de sombrer dans l’absurde, et à prendre conscience des dangers

Au cours de sa vie il franchit plusieurs étapes « ou stades », en premier dès sa naissance, jusque vers ses 10 ans il est dans l’âge de l’innocence (insouciant, il découvre la vie sans se poser trop de question)

Dès le début de l’adolescence, il commence à découvrir des choses dont il n’avait pas conscience, la transformation radicale de son corps et de « son esprit mental » il est facilement influençable, c’est le moment ou les grosses bêtises commencent à poindre, certaines plus ou moins graves que d’autres; on a coutume de dire chez les anciens que « 13/25 ans c’est l’âge bête » c’est malheureusement la vérité, et cela quel que soit l’éducation reçue.

Je me souviens parfaitement avoir été jeune et d’avoir fais des bêtises comme tous les jeunes, cependant, il y a bêtises et bêtises, je ne me serais pas permis certaines brutalités ou exactions comme on le voit actuellement. Comme tous les jeunes, dès que des accusations étaient faites à l’encontre de la jeunesse, je peux vous dire que cela bouillait sous le casque, mentalement je traitais les vieux de tous les noms d’oiseaux, en clair c’était des radoteurs. Comme tous les jeunes je pensais que « le monde m’appartenait » les conseils des vieux étaient bon pour les autres, pas pour moi. « J’étais un contestataire »

Je peux vous dire qu’en prenant de l’âge je me suis aguerri, après l’âge bête, comme tout un chacun, je suis entré dans l’âge ou on devient plus raisonnable. « Il faut que jeunesse se passe » aujourd’hui je me dis en moi-même « qu’est-ce qu’on est bête quand on est jeune »

Après quelques claques prises dans ma jeunesse, en entrant dans la quarantaine, (dans le clan des vieux cons !) comme le disent les jeunes, je suis devenu vraiment mur, j’ai changé radicalement de mentalité, et ce n’est pas fini, au fur à mesure que j’avance dans l’âge (la soixantaine bien tassé) je me découvre encore, c’est vous dire que la vie est vraiment bizarre parfois, avec ses vicissitudes et ses aléas, quelque fois très douloureux et difficiles à supporter, comme la bêtise humaine et la phobie discriminatoire « avec parfois l’envie de ne plus exister tellement la bêtise de certains est insupportable et dure à vivre».

Aujourd’hui, je suis toujours libre car, même lié, ligoté, bâillonné, et au bord du précipice, nul ne peut m’empêcher de penser et d’avoir mes coups de gueules. La volonté est la clef de tout ce qui est offert dans la vie ; sans elle, point d’accès à la sagesse ni à la connaissance, je suis libre de faire ce que je veux, si cela est permit, le jugement des autres sur moi, même si cela me fait mal, sera toujours faux, incomplet, et inutile, que la vie soit longue ou brève, cela n’a pas d’importance, elle n’est que l’instant présent, le passé a existé il faut l’oublier, demain sera le futur.

Le passé quel qu’il soit vous collera toujours à la peau, comme un vêtement trop étroit

La vie sur terre est brève, la terre est un point minuscule dans l’immensité galactique, qui elle-même est un flot sans fin

La nature humaine est capable du meilleur comme du pire, les qualités, les défauts, les vices, les vertus, et toutes les actions humaines, tout cela fait parti de la vie d’un homme.

Femme, que veux-tu ? Qui es-tu ?

Confidente, copine, possessive, fêtarde, amoureuse, jalouse, légère, compréhensive, disposée, libre, libertine ou amante ?

Tantôt câline, tantôt rebelle, femme qui es-tu ?

Une confidente de tous les jours ? Une compagne ouverte et attentive, une complice de tous les instants prête à soutenir son compagnon dans les moments de cafard, ou les plus difficiles, bref la compagne idéale !

Ou, es-tu froide, calculatrice, mesquine, le mensonge faisant partie de ta vie ?

Pire, de nature volage, libertine ne reculant devant rien, ou seul le but que tu t’es fixée compte et peu importe les moyens pour y parvenir.

Femme es-tu capable de comprendre ton compagnon, de l’aider dans les moments ou il panique, au lieu de l’enfoncer encore plus dans le désespoir.

Femme es-tu capable de faire des concessions à ton compagnon par amour pour lui sans pour autant aller au-delà du raisonnable.

Es-tu capable de comprendre ses maladresses et de l’aider à les corriger ?

Si un jour ton compagnon te dit « je t’aime », vas-tu paniquer et le traiter de tous les noms d’oiseaux, ou bien vas-tu répondre à son aveu en lui avouant que tu attendais depuis toujours, qu’il se déclare enfin au grand jour.

Femme que veut dire pour toi ce mot « amour » ? Penses-tu sexe ou sentiments ?

Si dans la vie de couple, le sexe à sa place, les sentiments eux sont plus importants, ils sont inaliénables et n’appartiennent qu’aux vrais amis, aux vrais amants.

Femme qui es-tu en réalité ?

Devises Universelles / Amour, Fraternité

Les devises de la France : « Liberté, Egalité, Fraternité »

Celles de tous les peuples de la planète terre devraient être : amour, fraternité.

Qu’en est-il exactement ? Etre libre et pouvoir faire tout ce que l’on veut pourvu que cela soit autorisé par la loi et dans le respect de la liberté d’autrui, cela existe-t-il vraiment ? La réponse est non, trop de gens sont pieds et points liés à un système de dictature ou la liberté est surveillée et n’est qu’un mirage inaccessible.

A l’inverse d’autres ont trop de liberté et en abusent, cela s’appelle anarchie. Ces gens là n’ont que faire des autres, ils font ce qu’ils veulent, et au diable la morale ou le qu’en dira-t-on.

Egalité entre tous les peuples, cela est-il réel ?

Là aussi la réponse est non, actuellement au 21ème siècle de l’aire Chrétienne, il y a trop de différences, trop d’inégalités trop d’injustices et cela même dans des pays qui devraient être sans reproches aucuns, comme la France, pays des droits de l’homme par principes.

Amour, Fraternité, ne devraient faire qu’un, ces deux sentiments vont de pair et sont inaliénables, ils appartiennent aux seul vrais amis, hommes, femmes, peu importe, seul les sentiments sont importants.

Trop de gens font un amalgame et mélangent tous les genres, cette attitude est néfaste, elle mène à tous les excès.

L’amour de son prochain devrait être universel et inaliénable, amour ne rime pas forcément avec sexe.

Il n’est pas interdit à des gens de même sexe d’avoir des sentiments profonds de fraternité et d’entretenir une véritable amitié, une grande complicité sans pour autant en être le vassal, il n’est pas interdit à ces mêmes gens de cohabiter ou de vivre ensemble, il n’existe aucunes lois Laïques ou Divines qui interdisent à des gens de même sexe de vivre ensemble et de partager. Là aussi il ne faut pas faire d’amalgames, entre amour, fraternité et sexualité, les gens du même sexe qui vivent ensemble ne sont pas obligatoirement des « homosexuels » surtout en ce qui concerne les femmes, cela est impossible, de-même il ne leur est pas interdit d’avoir une sexualité saine et normale chacun de leur coté avec des partenaires du sexe opposé, il ne faut pas faire d’amalgame et verser dans les fantasmes sexuels malsains que la morale réprouve, à juste raison, trop de gens sont victimes de la bêtise humaine qui est plébiscité par des dirigeants politiques qui n’ont rien dans la tête, ou sont esclaves de l’Empire du sexe.

L’amitié vraie

Sentiment inaliénable appartenant aux seuls vrais amis et non aux hypocrites.

L’amitié est un don de soi-même, un don sans compter, c’est le cadeau le plus précieux que la vie puise nous faire, entre amis on apprend à donner, à être moins égoïste.

Souviens toi, c’est toujours dans le besoin que l’on compte ses vrais amis, au final tu t’apercevras qu’ils ne sont pas très nombreux, tu risque même de ne voir personne en te retournant le jour ou tu en auras le plus besoin, ce jour là tu risque d’être vraiment seul. (Seule)

Si par bonheur cet ami (amie) existe réellement, quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive, chaque fois que tu en auras besoin, cet ami là répondra présent.

Cependant n’en abuse pas, ne demande pas à ton ami de décrocher la Lune pour toi en sachant que cela est impossible, ne demande pas à ton ami de supporter le poids de tes fautes à ta place, cela serait mesquin de ta part et surtout malhonnête

Souviens toi l’amitié est un sentiment fraternel très profond que seul les vrais amis possèdent.

Il me souvient d’avoir eu dans ma vie passée, des gens qui ce disaient mes amis, en réalité c’était ce que j’appelle des faux-culs, des gens plutôt intéressés qu’autre chose, ce genre de personnage est à oublier. « Ne pas confondre amis, et simples relations de copinage » la valeur n’est pas la même.

« Le Christ est mort, pour nos péchés et selon les Ecritures ». Dans la volonté de Dieu !

Ce n’est pas tout-à fait exact, le Christ a été crucifié pour « expier nos fautes »

Etant chrétien je ne polémiquerai pas sur le sujet ni sur le fait que le Christ soit mort ou pas sur la croix, il y a trop de mystères qui entourent cet épisode de la foi Chrétienne.

Autre fait, l’Eglise catholique refuse d’admettre que Jésus, avait une compagne « Marie-Madeleine » avec qui il a eu une fille « SARA » là aussi je ne polémiquerai pas, de même sur la véritable identité de l’apparition de l’immaculé conception à Lourdes (si toutefois cela est réel) les mots « je suis l’immaculé conception ne prouvent pas qu’il s’agit de Marie mère de jésus ?

Sous prétexte de vivre avec le temps présent, une certaine catégorie de citoyen a tendance à revenir en arrière, c’est-à-dire au 21ème siècle avant Jésus-Christ, époque ou en guise de liberté, c’est l’anarchie complète qui régnait, quand aux représentants de la « foi Chrétienne » certains ont tendance à dériver dangereusement sous couvert de religion, c’est à croire qu’en 2009 beaucoup sont encore arriérés et agissent au détriment du bon sens et dans l’irrespect des valeurs reconnues universellement (avec pour prétexte, la liberté absolue et l’athéisme) le rejet complet de toute forme de religion, en dérivant vers le droit Payen intégriste

Ces dérives sont dangereuses, des millions de gens meurent de l’excès de fantasmes sexuels et autres, de part le monde

La société actuelle dériverait-elle vers une certaine lâcheté et le vice,  ou,  « le désespoir » des victimes de ces dérives est un péché 

Le droit marital

Ecritures saintes et Droit International sur le fondement légal du mariage.

Sainteté du mariage. Interdits matrimoniaux et sexuels.

Lois de YAHWEH (Dieu, Allah) pour les Musulmans.

Yahweh parla à Moïse en ces termes : Parle aux enfants d’Israël, et dis leur : Vous ne ferez pas ce qui ce fait dans le pays d’Egypte ou vous avez habité, et vous ne ferez pas ce qui ce fait dans le pays de Chanaan ou je vous conduis : Vous ne suivrez pas leurs lois.

Vous pratiquerez mes ordonnances ; l’homme qui les pratiquera vivra avec elles. Aucun de vous ne s’approchera d’une femme qui est sa proche parente, pour découvrir sa nudité « la chair de sa chair (au sens sexuels) »

Tu ne découvriras pas la nudité de ton père, ni la nudité de ta mère, ni la nudité de ta sœur, fille de ton père et fille de ta mère.

Tu ne prendras pas la sœur de ta femme pour en faire une rivale (maitresse) en découvrant sa nudité à coté de celle de ta femme de son vivant.

Tu n’auras pas commerce avec la femme de ton prochain, pour te souiller avec elle.

Tu ne coucheras pas avec un homme comme on fait avec une femme : c’est une abomination.

Tu ne t’accoupleras pas avec une bête pour te souiller avec elle. La femme ne se tiendra pas devant une bête pour s’unir à elle, c’est une atroce souillure. Ne vous souillez en rien de cela.

Le droit au mariage tel que défini en droit International

Dès l’âge nubile l’homme et la femme ont le droit de se marier et de fonder une famille.

L’homme et la femme ont pour mission d’assurer la continuité de l’espèce humaine, le mariage est un sacrement qui scelle l’union libre et consentie de l’homme avec une femme dans le but de fonder une famille avec des enfants (en terme religieux le mariage est une bénédiction du Céleste)

Même au sein d’un pays, dit « Laïc », les engagements pris en conformité avec la charte des Nations-Unies (Déclaration Universelle des Droits de l’homme) doivent êtres respectés. Nul pays n’ayant le droit de se livrer à la destruction des principes fondamentaux énoncés dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Certains pays et non des moindres, étant soumis à la loi de l’empire du sexe au détriment des valeurs universellement reconnues, et s’étant livrés à la destruction des principes fondamentaux régissant le droit International (avec la bénédiction non avouée des Nations-Unies qui fait silence sur le sujet) se rendant coupable de complicité passive et de déni d’action, ce qui veut dire que les mots Morale et Décence, ne figurent plus dans le vocabulaire du monde moderne (Occidental)

L’anarchie étant en passe de supplanter le bon sens, et les règles de liberté.

Anarchie se traduit par : idéologie qui rejette toute autorité et toutes lois, quelle soit, Laïques ou Divines, et préconise la liberté absolu et la spontanéité de l’individu au détriment des règles de décence et de morale. En clair nous revenons à une époque préhistorique ou régnaient les lois païennes, les règles de morale étant absentes.

N’y a-t-il pas là matière à demander réparation pour le non respect des valeurs morales et divines ?

Le monde vaste et mystérieux des Religions

La planète terre compterait quelques 190 Religions ou sectes différentes.

L’adoration d’un Dieu existe depuis la nuit des temps, certaines peuplades vouent une grande croyance dans les vertus plus ou moins fallacieuses et un certain pouvoir qui seraient attribuées, tel à un bovin, un crocodile, ou tout autre animal, d’autre vouent une certaine croyance aux arbres ou aux astres, tel le Soleil et la Lune, ou bien à un être mystique, mystérieux qui aurait l’apparence mi-homme, mi-animal.

Pour les religions les plus importantes, comme le Judaïsme, l’Islam, la Chrétienté) il n’existerait qu’un seul est unique Dieu, et ayant pour référence Abraham, et les commandements de Dieu le premier des commandements (Tu n’adoreras pas d’autre divinités que Dieu lui-même) un autre des commandements (Tu ne tueras pas).

Le Prophète Mohamad (Mahomet) est le seul depuis Abraham à avoir combattu, pourquoi a-t-il violé le commandement de Dieu (Tu ne tueras pas) ? L’Archange Gabriel ne peut lui avoir ordonné cela. Pourquoi a-t-il tué des gens au nom de l’Islam ?

Pour les Chrétiens en général ce n’est pas Jésus qui a créé cette religion ou ce culte, Jésus pratiquait la Thora, la religion Chrétienne Catholique, a vue le jour quelques 120 ans après la mort présumée de Jésus sur la croix, faire de Jésus un Dieu ne va-t-il pas à l’encontre du premier commandement de Dieu, (Tu n’adoreras pas d’autre divinité que Dieu lui-même) ? Les Chrétiens Catholiques prétendraient-ils détenir la vérité à eux seul ? (Si vérité il y a), l’Eglise Catholique interdit le mariage aux Prêtres pourquoi, au nom de quel commandement de Dieu ? A propos de l’apparition de Lourdes, si cela a réellement existé ? Les mots soi-disant prononcés (je suis l’Immaculée Conception) ne prouvent en rien qu’il s’agisse de Marie la mère de Jésus, pourquoi l’Eglise Catholique refuse-t-elle d’admettre que Jésus avait une compagne (Marie-Madeleine) avec qui il a eu une fille (Sara) les mots prononcés à Lourdes (je suis l’Immaculée Conception) n’auraient-ils pas été prononcés par (Sara) fille de Jésus (conçue par le fils de Dieu) ? Donc conçue de la main de Dieu

Quand bien même, si le Pape venait à m’excommunier cela ne changerait en rien ma foi, le Pape ne détenant pas les pouvoirs du Céleste.

Levée de boucliers après l’interdiction des minarets en Suisse

La question de la construction de minarets en France, pays laïc depuis 1905 se pose-t-elle ?

La pratique de l’Islam en tant que religion, est-elle interdite ?

Soyons sérieux, le monde Chrétien est bien plus tolérant en matière de religions que certains pays Islamistes Intégristes et même certains modérés

L’interdiction de la Burqua (voile intégral) est un bien pour les femmes musulmanes, faut-il rappeler que les femmes voilées, ce n’est pas la volonté du prophète, son épouse n’a jamais été obligée de se voiler, la Charia ou loi coranique n’est pas l’œuvre du prophète

Posez-vous la question de savoir pourquoi une femme non musulmane est elle obligée de se voiler ? Dans le cas de refus elle encourt de sévères sanctions, voire la lapidation.

« Les Européens ont largement déploré le choix des Suisses, qui ont voté à 57,5% l’interdiction des minarets à l’appel de la droite populiste, et ne cachaient pas leurs craintes face aux conséquences d’une telle décision. »

Islamophobie et haine de l’Islam ? Qui pose cette question ? Sinon les médias, qui jette de l’huile sur le feu ? C’est encore les médias. La haine millénaire du Chrétien par ces mêmes Islamistes qui crient au scandale, est passée sous silence

Ecrire que les Européens ont largement déploré le choix des Suisses est plutôt présomptueux et hasardeux, s’agissant simplement des propos de certains politiques laïcs, posez donc la question de savoir ce qu’en pensent les Français et les Européens par voix de référendum juste pour voir ! Je vous conseille de ne pas mettre votre main au feu.

Faut-il rappeler que les guerriers du prophète ont envahis les lieus Saint Judéo-chrétien en Palestine. Faut-il rappeler que les Musulmans n’ont pas abandonnés l’idée de la conquête de la planète toute entière pour l’Islamiser, faut-il rappeler que ces mêmes Islamistes ont la haine féroce envers les Chrétiens pour les avoirs stoppé dans leur conquête et de les avoirs chassés ou contraints à changer de religion en Europe de l’ouest !

Faut-il rappeler que pour les fondamentalistes Musulmans, la seule religion de Dieu c’est l’Islam.

Bien que je ne le souhaite pas, je peux vous dire que si certains pays occidentaux devenaient musulmans, cela aurait pour effet de remettre certaines valeurs au gout du jour (Chiche, suivez le fond de ma pensée)

Lois du CELESTE «  Dieu »

Le Livre de la Bible est la parole de Dieu adressé aux hommes, cette parole vivante et efficace, est plus effilée qu’aucun glaive à deux tranchants, qui pénètre jusqu’au point de division de l’âme et de l’esprit

La loi ancienne et la loi nouvelle (Jésus face aux tentations du Diable)

Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais il vit également de toute parole qui sort de la bouche de Dieu

Qui donc fera l’aumône ne le claironnera pas.

Il est écrit aussi : Tu ne mettras pas à l’épreuve le seigneur ton Dieu

Il est écrit : Tu n’adoreras pas d’autre divinité que Dieu lui-même. C’est au seigneur ton Dieu que tu rendras hommage, et tu ne rendras de culte qu’à Dieu seul

Loi ancienne. Les plus grands commandements :

Tu aimeras le seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit.

Tu aimeras également ton proche comme toi-même

Il est écrit : Tu ne tueras pas

Celui qui tuera est bon pour la condamnation

(Dieu ne permet pas que l’on tue en son nom, seul Satan est capable d’un tel commandement)

Ne suivez pas l’exemple de ceux qui prônent la guerre sainte au nom de Dieu, car c’est l’enfer qui vous attend et non le paradis

Sainteté du mariage. Interdits matrimoniaux et sexuels

Aucun de vous ne s’approchera d’une femme qui est sa proche parente.

Tu ne prendras pas la sœur de ta femme, pour en faire une rivale.

Vous ne ferez pas ce qui ce fait dans le pays d’Egypte ou vous avez habité, et vous ne ferez pas ce qui ce fait dans le pays de Chanaan ou je vous conduis ; vous ne suivrez pas leur lois.

Vous pratiquerez mes ordonnances et vous observerez mes lois, en les suivant.

Tu n’auras pas commerce avec la femme de ton prochain, pour te souiller avec elle.

Tu ne coucheras pas avec un homme comme on fait avec une femme ; c’est une abomination.

Tu ne t’accoupleras pas avec une bête pour te souiller avec elle. La femme ne se tiendra pas devant une bête pour s’unir à elle ; c’est une atroce souillure

Ne vous souillez en rien de cela, car c’est en cela que sont souillées les nations (peuples) que je vais bannir.

Lois morales et culturelles :

Tu n’exploiteras pas ton prochain, et tu ne le dépouilleras pas.

Tu ne maudiras pas un sourd, et tu ne mettras pas devant un aveugle ce qui pourrait le faire tomber ; mais tu craindras ton Dieu.

Vous ne commettrez pas d’injustice dans le jugement : Tu ne prendras pas le parti du pauvre, et tu n’auras pas égard au puissant ; mais tu jugeras ton compatriote selon la justice

Tu n’iras pas calomniant les gens de ton peuple. Tu ne te chargeras pas du sang de ton prochain.

Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur, mais tu reprendras ton compatriote, afin de ne pas te charger d’un péché à cause de lui.

Tu ne te vengeras pas, et tu ne garderas pas de rancune contre les enfants de ton peuple.

Mais tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous observerez mes lois

Interdits assurant la sainteté des prêtres

Nul ne se rendra impur parmi son peuple, il ne peut se rendre impur parmi son peuple et profaner sa personne.

Ils seront saints pour leur Dieu, et ils ne profaneront pas le nom de Dieu.

Ils ne prendront pas pour femme une prostituée ; ils ne prendront pas une femme répudiée par son mari.

Si la fille d’un prêtre se déshonore en se prostituant, c’est son père qu’elle déshonore.

Commentaire personnel :

Contrairement à ce que prêche l’Eglise Catholique, la loi Divine n’interdit pas le mariage des prêtres

(Le mariage étant entre un homme et une femme consentants) et non entre gens du même sexe, le mariage étant le principe fondamental de la famille, pour assurer la continuité de la race humaine

Dis moi c’est quoi les droits de l’homme

Raconte-moi !

Hé bien vois-tu, les droits de l’homme, c’est en quelque sorte une convention Démocratique qui impose à l’Etre humain et aux Etats, le respect des droits et libertés de chacun tel qu’ils sont prévus par la loi, dans le respect de la morale de la décence et des valeurs Divines Universellement reconnues.

Depuis quand cela existe ?

En réalité depuis bien plus longtemps que la plupart des gens le pensent, il faut remonter avant Jésus-Christ. C’est le Cylindre de Cyrus, rédigé en 539 avant Jésus-Christ par Cyrus le Grand de l’Empire achéménide de Perse (ancien Iran) après sa conquête de Babylone, est souvent considéré comme le premier document des droits de l’homme. Pour la version moderne, cela date de 1948 (1946/1948) dont le thème est « Dignité et justice ».

Dis-moi, on entend dire que la France est le pays des droits de l’homme !

Ce n’est pas tout à fait exact, en réalité c’est la déclaration Française des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qui a servie de base au professeur René Cassin, pour élaborer un document qui deviendra plus tard la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Ça sert à quoi les droits de l’homme ?

C’est en quelque sorte une charte qui impose en théorie aux Etats parties, le respect des droits et des libertés de l’Etre humain, à travers les pactes suivants : Pacte international relatif aux droits civils et politiques, et le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturel, entrés en vigueur le 3 janvier 1976 et qui rendent obligatoires leur application par les Etats parties les ayant signés ou ratifiés.

Est-ce que les Etats respectent à la lettre les résolutions de la DUDH et de la charte des Nations-Unies ?

Non pas vraiment, les Etats parties ont le droit de déposer des amendements ou de formuler des réserves, même s’ils ont signés ou ratifiés les conventions applicables, certains même se sont livrés à la destruction des principes fondamentaux en matière de droit marital.

Les Etats parties sont-ils obligés d’introduire les résolutions de la DUDH dans leur législation ?

La Déclaration 53/144 du 9 décembre 1998 et son annexe (Résolution 2200, A (XXI) ainsi que les pactes de 1966/ 1976 font obligation aux Etats parties d’introduire dans leur Législation les mesures législatives, administratives et autres nécessaires pour assurer la garantie effective des droits et libertés, même en France les droits de l’homme ne sont pas introduis dans leurs totalités.

Dis-moi les Instances Internationales protègent-elles efficacement les citoyens victimes de discriminations ou d’abus?

Non pas vraiment, en théorie, mais seulement. Dans la réalité il en va tout autrement les Etats parties bénéficiant d’une très grande latitude en la matière. Il suffit de voir ce qui ce passe de part le monde pour comprendre

A quoi cela sert-il de déposer un amendement ou une réserve pour les Etats ?

Bien que les Etats parties n’aient pas le droit de déroger à leurs engagements pris vis-à-vis de la Charte des Nations-Unies, cela leur permet de se soustraire en partie à leurs obligations et se permettent quelques fantaisies, par exemple dans leur Législation, seule une partie des conventions est introduite et non la totalité et cela même si les Etats en question ont signés ou ratifiés les dites conventions, cela leur sert d’alibis en cas de conflit avec les particuliers.

La France qui se dit pays des droits de l’homme et ne manque pas de le rappeler aux Pays Tiers, est elle vraiment un modèle de référence, et surtout sans reproches ?

Non, pas vraiment ; nombreux sont les accrocs et les entorses aux règlements Internationaux, ou locaux, même si selon la constitution Française de 1958 il est écrit que les traités et les accords Internationaux sont supérieurs à la loi.

La France aurait tendance à faire partie des mauvais élèves, surtout son administration.

Alors à quoi ça sert les droits de l’homme tel qu’ils sont énoncés dans la charte des Nations-Unies ?

Ce sont en réalités des résolutions qui servent à se donner une conscience vis-à-vis des peuples et en théorie seulement ou le plus souvent.

Dis moi, te souvient-tu des propos d’un certain Nicolas SARKOZY, dans son livre « Témoignage » ?

Effectivement, on peut lire entre-autre « la justice doit être réelle et non formelle »

Egalement, j’aime agir, résoudre les problèmes, je crois que tout se mérite est qu’au final l’effort est toujours payant.

Tous les politiques quel qu’ils soient sont tous capables de dire de telles choses, la réalité est toute autre, seul un certain Pierre Mauroy ancien premier ministre a été franc en disant que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

Pour en revenir aux principes des droits de l’homme, si je comprends bien, c’est juste pour faire bien, c’est en quelque sorte un trompe l’œil et pour faire bonne figure ?

Tu commence à comprendre !

C’est un peu comme une femme avec tout son tralala, qui ne s’est pas lavée depuis 15 jours, et qui met sa belle robe du dimanche par-dessus des sous-vêtements pas très propres et qui se parfume pour masquer les mauvaises odeurs, juste pour faire chic !

Hé bien nous y voila tu as tout compris ; en ce qui concerne les droits de l’homme, en réalité, ce n’est que de la théorie.

Quand à la justice, si tu es fauché, n’y pense même pas, passe ton chemin, c’est juste pour ceux qui ont les moyens si tu vois ce que je veux dire.

Souveraineté des Peuples, reconnue Universellement :

La souveraineté du Peuple est le fondement de l’autorité des Pouvoir Publics et non son contraire

Renier le choix fait majoritairement par le Peuple, et le non respect de ce choix est une violation de l’article 3 de la Constitution Française ainsi que de l’article 21 de la Charte des Nations Unies (Déclaration Universelle des Droits de l’homme)

Hors depuis pas mal, de temps nous assistons à la violation de ces principes fondamentaux par les Partis Politiques d’opposition, tout simplement parce que la politique menée par le ou les Gouvernements en place n’est pas la politique choisie par l’opposition, les citoyens sont des idiots ils se sont trompés en votant !

De toute façon c’est eux, l’opposition, qui ont la bonne solution aux problèmes des citoyens et pas le Gouvernement en place ; belle hypocrisie que de tenir de tels propos, alors que les opposants en question n’ont pas été capable de résoudre les problèmes les plus récurrents (chômage, logement, violence dans certaines Banlieues, dette Publique colossale etc.)

Une opposition qui lorsque elle est en campagne prône qu’il faut oublier le passé, ils ont changés ! (il est vrai que le passé n’est pas toujours à prendre en exemple, bien au contraire) depuis l’Indochine jusqu’à nos jours)

Une opposition qui use et abuse de la naïveté et surtout de la crédulité des jeunes des Banlieues en faisant croire qu’ils détiennent la solution miracle (Hypocrisie et mensonges) une opposition qui ce fait forte de changer la conjoncture Mondiale

Une opposition qui abuse de la fragilité des jeunes et de leur naïveté, en leur faisant avaler des couleuvres

Selon un vieux principe qui n’est pas une spécificité Française, qui donc prendra une gifle sur la joue droite ne se vengera pas mais au contraire tendra la joue gauche ce qui en politique est le principe même de l’alternance.

Les électeurs ne sont pas content de la droite, ils vont voir à gauche, et comme au bout du compte ils ne sont pas content de la gauche, ils reviennent à droite et ainsi de suite ; cela s’appelle tourner en rond, alors que l’alternative serait peut être plus salutaire, (histoire d’un paysan qui a dans un pré, un âne et un mulet, dans un autre pré il possède un cheval, pour faire de menu travaux, le paysan en question prend en premier l’âne et comme c’est bien connu l’âne en question n’en fait qu’a sa tête, le paysan renonce et prend le mulet, mais le problème c’est que le mulet a hérité du caractère de son père et lui aussi n’en fait qu’a sa tête, le paysan décontenancé revient vers l’âne et ainsi de suite, résultat les choses n’avancent pas alors que si le paysan avait pris le cheval il aurait peut être pu faire ce qu’il avait besoin de faire) de toute façon en politique nul ne peut prétendre avoir la solution miracle à moins de mensonges et d’hypocrisie en profitant de la naïveté et surtout de la crédulité des petites gens, seule la conjoncture mondiale mène la danse, bien malin celui qui prétend aller contre

A l’heure actuelle la toute puissance occidentale est mise à mal par des pays que nous avons sous estimés, ces pays en question nous mènent par le bout du nez, leur arme c’est le pétrole, et le gaz.

Démocratie= Démocratie Populaire, régime politique dans lequel le Peuple exerce (en théorie) sa souveraineté lui-même par un vote Populaire, sans intermédiaire d’un organe représentatif

Malheureusement même dans les pays soit disant à régime SOCIAL-DÉMOCRATE, la souveraineté des Peuples est trop souvent ignorée et même piétinée (que ce soit en France ou ailleurs) il n’y a pas d’exception

Social-démocratie, Politique de diverses doctrines : Economiques, sociales et politiques reliées par une commune condamnation de la propriété privée, des moyens de production et d’échange

Socialiste (Parti Socialiste) qui se réclame du socialisme.

Egalement, ensemble des organisations et des hommes politiques qui se rattachent au Socialisme parlementaire et réformiste

Actuellement les Socialistes ne cessent de critiquer et de combattre les réformes, quelles soit justifiées et nécessaires ou pas 

En France le P.S. (1971) succède à la S.F.I.O. (ou plutôt la SFIO devient P.S)

Socialiser, action de:

Déposséder les personnes propriétaires de certains moyens de production au bénéfice d’une collectivité (résultat = appauvrissement)

Socialisme révolutionnaire

Doctrine tendant à la collectivisation des moyens de production, à la suppression des classes sociales (interdiction de devenir propriétaire, ou travailleur indépendant) tous les biens appartiennent à la société (collectivité) 

Parti Communiste Français (P.C.F.) organisation politique Française fondée en 1920 à la suite de la scission du Parti Socialiste au congrès de Tours (scission = division)

Le droit au respect de la volonté du peuple est inaliénable,

La volonté du peuple, en Démocratie s’exprime par les Urnes et doit être respectée par les parties d’oppositions.

Tout comme pour les délibérations Municipales, la contradiction fait partie de toutes concertations dans un régime qui se revendique de la Démocratie, la concertation étant avec tous les partenaires Sociaux concernés (à noter que la concertation est uniquement consultative) cependant les pouvoirs en place doivent en tenir compte.

Pour l’opposition il est mesquin et malhonnête de rejeter le choix fait majoritairement par le peuple, sous le prétexte que, ce n’est pas la politique voulue par l’opposition.

Dois-je rappeler que depuis 2002 l’opposition fait tout pour saboter le travail des ministres en place, un exemple : le non au référendum pour la constitution de l’Europe, avait pour but de sanctionner le premier ministre RAFFARIN et non l’Europe, autre exemple : la victoire Socialiste aux élections Municipales et Cantonales de 2008, avait pour but de sanctionner à la fois le gouvernement et le Président SARKOZY, avec pour thème : « Le gouvernement ne tient pas les promesses en matière de réforme, il faut le sanctionner ! » (Comble de l’hypocrisie ces mêmes Socialistes en campagnes combattent les réformes en question) car il faut tout faire pour quelles ne passent, pas et surtout jeter le discrédit sur le gouvernement en place. (La fonction publique étant le jardin privé des Socialistes) « La réforme pour le privé oui, mais pas touche au public »

Le problème est que les opposants n’acceptent pas la sanction des Urnes, et part du principe que les électeurs sont naïfs et crédules, qu’il est facile de leur faire gober tout, pour combattre et saboter le travail du gouvernement en place, et surtout de faire oublier que les électeurs ont votés majoritairement pour le programme présenté par le candidat SARKOZY et son équipe.

Dans un pays qui revendique la Démocratie, toute législature en place qui échoue dans sa mission, est sanctionnée par les Urnes, (c’est le peuple qui est le seul maitre de sa destinée et de sa volonté, il est le seul à décider si tel ou tel programme lui convient ou pas ; les parties perdantes doivent accepter le verdict des Urnes et surtout rechercher les raisons de leur échec, en corrigeant les erreurs et surtout en s’effaçant lorsque l’on a été lourdement sanctionné comme en 2002, pour laisser la place à de nouvelles idées et de nouveaux courants de penser.

C’est une façon Démocratique de respecter les électeurs qui en ont ras le bol de l’alternance, qui ne résout pas forcément les problèmes, mais les déplacent. Au lieu d’avancer cela s’appelle marcher à reculons. Martine AUBRY, et toute sa clique de conservateurs, n’ont pas compris la leçon de 2002 en pratiquant le conservatisme, au lieu de proposer enfin du nouveau et d’aller de l’avant, il est désolant que certains qui incarnaient un espoir pour les jeunes, aient retournés leur veste en faisant marche arrière et en rendant responsable Ségolène ROYAL de l’échec de la Présidentielle, alors que c’est eux-mêmes qui en sont les artisans « Nous sommes témoins de la façon dont les Socialistes ont remerciés Ségolène ROYAL pour sa campagne qui a conduits à la victoire pour les élections locales (Communales et cantonales»

En Démocratie, il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir la réalité des choses, il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre raison

Avec un mérite et, une intelligence médiocre, on brille au milieu des sots et des ignorants, même si la fin justifie les moyens, il est un principe d’après lequel le but excuserait les actions coupables qui sont commises pour atteindre ce but. (Dans ce domaine les Socialistes sont passés maitres)

Crise politique

La crise politique qui en réalité existe depuis 2002, est le fait d’une opposition qui refuse le verdict des Urnes, et prétend donner des leçons en matière de Démocratie.

La première des règles c’est de respecter la volonté du peuple qui s’exprime par les Urnes, à l’occasion d’élections Locales ou Nationales. « Ce qui n’autorise pas pour autant le gouvernement actuel à faire n’importe quoi » les électeurs ont accordés leur confiance à l’UMP, ils on dit oui sur le fond d’un programme, mais pas forcément sur la forme et encore moins sur la tournure

En matière de concertation et de dialogue, il s’agit plutôt d’un dialogue de sourd, les syndicats opposants un refus catégorique à toutes réformes du service public, de ce fait la concertation devient impossible face au blocage syndical et de la gauche en général qui confond Démocratie et Autocratie ce dernier point de vue étant le leur, en prônant l’immobilisme (tout va très bien, on ne touche pas à nos habitudes et notre confort) L’immobilisme en matière de réforme des retraites ou Elisabeth GUIGOU a jetée l’éponge, est un exemple parmi tant d’autre auquel on peut ajouter l’incapacité à enrailler le chômage (entre 3 et 4 000000 de chômeurs en 2002) la crise du logement, sans compter les incivilités dans les banlieues.

On ne touche pas aux habitudes et aux privilèges des salariés du public, pour l’opposition cela reviendrait à mettre du désherbant dans leur jardin secret que représente la fonction publique.

Bilan de la gauche, depuis leur déroute et celle de Jospin en 2002, (Jospin étant qualifié de grand premier ministre par Ségolène Royal) ils n’on rien appris de leur passé et surtout ils n’ont rien fait pour corriger leurs erreurs en continuant comme si de rien était, en méprisant les désirs des électeurs et en favorisant le conservatisme au bilan désastreux. (Exemple avoir porté à la tète du « P S » une équipe conservatrice) ce qui va à l’encontre des espoirs de la jeunesse qui attendait autre chose, les Aubry, Fabius et consorts privilégiant leur confort au détriment des espoirs de la jeunesse.

Faire un amalgame en utilisant la crise financière et la peur du lendemain avec le refus catégorique à toutes réformes du service public revient à instaurer un climat malsain qui risque de se retourner contre leurs auteurs, les médias ayant une grande part de responsabilités en entretenant et en attisant ce climat

Analyse :

Comme l’a si bien dit un certain Pierre Mauroy en son temps où il était premier ministre, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent

Pour rappel à Nicolas Sarkozy ; à trop promettre en sachant qu’il sera difficile de tenir peut se retourner contre l’auteur des promesses avec la conjoncture actuelle le Président de la République et le Gouvernement n’ont pas d’autre choix, ils doivent réussir dans leur entreprise sinon la chute risque d’être amère et faire très mal « un vieux dicton, la parole ou (les propos) valent l’homme, si l’homme renie sa parole, l’homme ne vaut pas grand-chose » j’espère très fortement que Nicolas Sarkozy est à la hauteur de ses propos et de sa parole.

Doctrine du Socialisme (Socialiste révolutionnaire, et en général)

Socialisme modéré. Socialisme révolutionnaire et prolétarien

Socialisme intégriste et dictature prolétaire « Communiste intégriste »

« Prolétarisation = Action de réduire à l’état de prolétaire les travailleurs indépendants au profit de la collectivité » (les biens et profits appartiennent à la collectivité)

Profil : l’hypocrisie, le mensonge et la focalisation sont d’actualité en prônant l’oublie du passé, ils ont changé ! « En théorie mais pas dans la pratique » (il est vrai que le passé n’est pas toujours beau à revoir, la guerre en Indochine, en Algérie, et surtout la soumission à l’envahisseur de la France avec la collaboration « guerre contre l’Allemagne  1940/1945, seconde guerre mondiale, » etc.

Comme le disait Napoléon 1er à propos des Bourbons, « ils n’ont rien oublié ni appris ».

Le Socialisme en France n’a rien oublié de ses méthodes, (SFIO ou PS, Mitterrand n’a changé que le nom en 1971) le socialisme n’a rien appris de ses défaites, le pire il n’a rien fait pour corriger ses erreurs « les socialistes n’ont rien à faire des citoyens électeurs, » ils font leur propre cuisine en interne, au détriment des veux du peuple qui n’a pas droit à la parole, sauf pour les élections.

En politique il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ; le parti-pris, ferme l’esprit à tout éclaircissement, à toute avancée.

C’est à ses actes que l’on connaît la valeur d’un homme et à fortiori la valeur d’un parti politique, selon un vieux dicton, en politique celui qui sème le vent récoltera la tempête, et celui qui provoque le désordre en subira tôt ou tard les conséquences, selon un autre dicton, « Rira bien celui qui rira le dernier » celui qui triomphe grâce au mensonge sera tôt ou tard puni

Avec un mérite et, une intelligence médiocre, on brille au milieu des sots et des ignorants, même si la fin justifie les moyens, il est un principe d’après lequel le but excuserait les actions coupables qui sont commises pour atteindre ce but.

Les grands diseurs ou conseilleurs, ne sont pas les grands faiseurs ; ceux qui se vantent le plus, ou critiquent le plus, sont souvent ceux qui font le moins (les y à qu’à sont légion) « c’est au pied du mur que l’on voit le maçon » chaque fois que les socialistes on eu le pouvoir, ils ont brillé par leur incompétence et surtout par leur impuissance, incapable de résoudre les problèmes du chômage, en ne créant que des emploies précaires avec les emploies jeunes d’un an renouvelable, incapables de résoudre les problèmes de logement et l’insécurité, incapable de réduire de façon durable et significative l’énorme dette publique dont ils on fait cadeau à Raffarin en 2002 et accusant le gouvernement nouvellement en place d’en être le responsable.

Qui se souvient que le produit de la vente des vignettes automobiles était au départ prévu pour les vieux dans la nécessitée, qui se souvient que les socialistes en 1984, ont décidés que ces mêmes vieux pouvaient s’en passer ? En attribuant l’argent des vignettes aux départements et non aux vieux dans le besoin ? (L’Etat Français était fauché !) avec en prime 3 dévaluations du Franc et une inflation record (1983, (7%) le double en 1984) Comble de l’ironie le gouvernement Jospin a supprimé la dite vignette au lieu d’en réattribuer le produit de la vente à ceux qui en ont besoin (personnes atteintes de dépendance). Les départements se plaignant que l’APA coute cher !

Suggestion : le prochain nom du parti politique socialiste devrait être : (UPP) « Union politique des Pinocchio » (à ne pas confondre avec « Union démocrate populaire » hors partis politiques)

Autre suggestion ils devraient participer au championnat des menteurs (Montcrabot), ils sont assurés de remporter la palme.

Fauteuil de n°1 du PS

En avant toute ! Pour la conquête du pouvoir et le fauteuil de premier secrétaire du PS

Ce qui est une mode, depuis Feu Mitterrand jusqu’à nos jours, pour les fonctionnaires de l’éducation Nationale, et autres fonctionnaires, faire carrière en politique, est un plus non négligeable question salaire

A gauche, accéder au pouvoir, c’est pour eux, gagner X, fois plus d’argent que le Français moyen, également s’éloigner des réalités de tous les jours donc s’éloigner des français de la France d’en bas, en les négligeant , à force de querelles intestines la gauche Socialiste, perd toute crédibilité aux yeux des Français, après la double défaite de 2002 et 2007 ils n’ont pas compris qu’ils devaient laisser la place à de nouvelles idées donc à de nouvelles figures, pour être plus crédibles il faut des idées nouvelles et ne pas passer son temps à critiquer l’actuel gouvernement , à tort et travers, ce n’est pas de cette façon que l’on construit l’avenir et le devenir du socialisme en France.

Benoit Hamon assure que quelque chose se passe à l’intérieur du PS ! S’il est capable de dire de telles choses c’est qu’il est comme les autres (il faut oublier le passé ; ils ont changés !)

Cette gauche indifférente au sort des hommes et des femmes de ce pays, cette gauche si préoccupée de son propre nombril et non pas le devenir des Français et de la France, (à croire que ces gens là font de la politique uniquement pour l’argent.

Résultat, à force de querelles, je crains fort la scission du parti socialiste, chacun allant de son coté, comme en 1920 (les vieux et leur politique, que les électeurs ont rejeté par deux fois, refusant de laisser la place à de nouvelles idées, de nouveaux courants de penser qui ne peut venir que des jeunes).

Quand à l’extrême gauche, le socialisme révolutionnaire, n’en parlons pas, ils en sont encore à l’époque de la « révolution Bolchévique » et les millions de gens massacrés par la folie meurtrière des révolutionnaires, tant en Russie qu’en Chine ou ailleurs, ou règne la dictature du communisme totalitaire (Staline a bien mérité son surnom de boucher) Besancenot ne défendant que son gagne pain et rien d’autre, dans le fond on ne peut pas le lui reprocher, c’est bien la preuve, qu’il est bien plus intelligent que ceux qui votent pour lui

A droite le pouvoir de l’argent attire également beaucoup de monde (si cela était moins payé je peux vous assurer qu’il y aurait beaucoup moins de monde à frapper à la porte)

Que ce soit à gauche ou à droite, à vouloir trop, prendre les Français pour des billes et surtout imposer, le retour de bâton peut faire très mal. En 2012 en cas d’échec de l’UMP ce n’est pas forcément les Socialistes, (compte tenu de leur passé) qui reprendrons le flambeau, les français en ayant ras le bol d’être promenés et de l’alternance, le changement pourrait être radical et venir de là ou on ne l’attend pas.

Crise Mondiale et crise politique

Faire un amalgame et un mélange des genres est absurde et contre productif

Pour la crise financière, il est complètement fou de croire que Sarkozy, ou le Gouvernement vont à eux seul relancer la conjoncture mondiale, ils n’en ont pas les moyens ni le pouvoir, ce n’est pas eux qui détiennent les clefs des coffres des banques, quelles soit mondiales ou locales.

Nos gouvernants, que ce soit en France ou dans n’importe quel pays en sont réduits au rôle de spectateurs malgré toutes leurs bonnes volontés.

La seule solution ne pouvant venir que de ceux par qui le mal est venu, les Banques doivent changer de politique et inspirer confiance aux épargnants.

Tant qu’un climat malsain de peur règnera, l’économie mondiale sera toujours dans le marasme, c’est ceux par qui la crise est venue qui doivent faire en sorte que la confiance revienne.

A vouloir trop en spéculant, fini par se retourner contre leurs auteurs, entrainant avec eux ceux qui naïvement leur ont fait confiance malgré les risques qui sont énormes, à vouloir trop jouer avec le feu on fini par se bruler. Prétendre avoir la solution miracle, de la part de l’opposition relève de l’hypocrisie et du mensonge, en oubliant que par le passé ils ont brillés par leur impuissance et surtout leur incompétence, une opposition qui brille au milieu des sots et des ignorants.

Bien malin celui qui prétend aller contre la conjoncture mondiale, à moins d’être un sinistre plaisantin, nul particulier, nul parti politique, nul gouvernement ne détient à lui seul la solution miracle. Sortir de la crise ne peut se faire sans le concours et la volonté de tous, et surtout en changeant de mentalité, et en instaurant des garde-fous, face à la spéculation à outrance.

Se replier sur soi-même ne mène à rien de productif.

APRES LES EUROPEENNES, RETABLISSEMENT DE LA VIGNETTE AUTOMOBILE ?
La décision ne devait être rendue publique qu’après les élections européennes, afin de ne pas fragiliser les listes de l’UMP, mais c’était compter sans les indiscrétions en provenance de l’administration fiscale.
Depuis plusieurs mois, Christine Lagarde, mieux placée que quiconque pour connaître la situation réelle du pays, insistait pour que l’on instaure de nouvelles recettes. Refus systématique de Sarko, soutenu par Eric Woerth, ministre du Budget et grand trésorier de l’UMP, le chef de l’Etat ayant même confié, selon des propos rapportés par le « Canard enchaîné» : Cette c … n’a décidément aucun sens politique! Un nouvel impôt? Et pourquoi ne pas taxer les portes et fenêtres tant qu’elle y est 
Finalement, c’est lors d’une réunion qui a eu lieu à l’Elysée le lundi 5 mars 2009 au soir, en présence du premier ministre et des ministres concernés, que Nicolas Sarkozy a donné son feu vert à Christine Lagarde. A deux conditions; qu’il ne s’agisse pas d’un nouvel impôt mais du rétablissement d’«une taxe supprimée de façon inconsidérée par la gauche» (tel sera l’axe de communication); et qu’elle ne soit bien sûr rétablie que «pour une durée limitée» (l’air est connu), le temps que la France absorbe la crise mondiale.
Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, qui était présent, a obtenu que les « véhicules propres » en soient exemptés, sous réserve, et c’était une demande de Luc Châtel, le secrétaire d’Etat à l’Industrie, soucieux de ne pas affaiblir un peu plus un secteur automobile déjà très fragilisé, qu’ils aient été acquis à compter du 1er juin 2009.
La nouvelle vignette automobile entrera donc en vigueur au 1er janvier prochain, et le texte devrait (ou plutôt devait) être promulgué par décret au cours de la deuxième quinzaine de juin, une fois les européennes passées et juste avant les départs en vacances, période assez peu propice aux manifestations.
La seule bonne nouvelle est que la proposition de supprimer les départements a été définitivement enterrée par l’Elysée: la nouvelle vignette, qui sera disponible chez les débitants de tabac le 1er septembre, est départementalisée en fonction du lieu de résidence du propriétaire du véhicule, et chaque conseil général pourra décider du monument qui figurera sur le pare-brise. Mais c’est tout, les recettes fiscales, elles, iront à l’Etat.
Et l’automobiliste continuera d’être une vache à lait.

En fait la vignette a été abandonnée provisoirement au profit d’une fiscalité verte.

Taxe Carbone ! Une de plus !!!

J’ai vraiment du mal à comprendre comment nos gouvernants en sont arrivés à la conclusion qu’il revenait au consommateur final de payer la facture

Le réchauffement climatique d’origine anthropique est loin d’être prouvé (sauf par les modèles informatiques du GIEC). Pourquoi se précipiter pour taxer les consommateurs après avoir déjà taxé les industriels (avec les conséquences que l’on sait en matière de délocalisation) et les automobilistes possesseurs de moyennes ou grosses voitures ainsi que tous les véhicules utilitaires.

Maintenant s’il s’agit d’un dogme, qu’on le dise, les électeurs sauront en tirer les conséquences.

Je suis assez inquiet personnellement. Je sens que Rocard et d’autres tentent de faire passer cette taxe comme une taxe « classique et justifiée« . Alors qu’il s’agit de tout autre chose.

Comment nos gouvernants en sont arrivés à faire preuve de si peu d’intelligence face au lobi de ceux qui occultent la véritable cause du réchauffement climatique qui de toute façon va se poursuivre en suivant le cycle de vie du soleil et les turbulences des plaques tectoniques et de l’activité volcanique.

Si l’intention de faire profiter une partie du peuple du fruit de cette taxe n’est pas condamnable, la manière elle est tout à fait fallacieuse et risque d’être détournée comme cela à été le cas pour la vignette automobile en 1884 vouloir écarter les industries les plus coupables en faisant payer les consommateurs est discriminatoire avec une vision obsolète, la solution la plus intelligente consiste à obliger les industries utilisatrices d’énergie faucille à installer des filtres spécifiques pour limiter au maximum les émissions de CO2, pour les véhicules automobiles c’est la même chose.

Instaurer une taxe ne résoudra pas le problème des émissions de gaz à effet de serre bien au contraire, dénoncer la véritable source de l’augmentation de la température depuis les années 90 interfère dans la vision voulue par le (GIEC)

To found a tax will not quite to the contrary solve the problem of the gas emissions with greenhouse effect, to denounce the true source of the increase in the temperature since the Nineties interferes in the vision wanted by (GIEC)

Elections Européennes en France

C’est la principale surprise de cette élection : Europe Ecologie, le parti de Daniel Cohn-Bendit, a atteint un chiffre historique de 16,28% des suffrages (contre 7,4% en 2004), à quelques milliers de voix seulement du PS ! Avec des têtes de liste aussi hétéroclites que le leader paysan José Bové, l’ancienne magistrate Eva Joly ou l’ex-leader de Greenpeace Yannick Jadot, Europe Ecologie s’impose désormais comme le troisième parti de France (selon les médias) c’est oublier les 60% d’abstention, il est vrai que les absents ont toujours tort.

Les chiffres en France, sur environ 44.000000 d’électeurs inscrits, seuls 17.512000 électeurs environ ont votés. Les scores des-un et des-autres sont à prendre en compte en tenant compte de l’abstention massive soit environ 26.488000 électeurs qui n’ont pas votés.

Avant de crier victoire, il convient tout d’abord d’analyser et de rechercher le pourquoi de cette abstention.

Ce n’est pas la crise financière qui en est la cause, mais plutôt la façon dont les citoyens Européens sont traités.

L’Europe est par définition une entité Démocratique, mais seulement sur le papier, dans la réalité il en est autrement, dans une Démocratie il convient de tenir compte de l’opinion des citoyens et ne pas fouler aux pieds leurs droits d’existence et d’expression. Le devenir de l’Europe et l’avenir des Nations qui composent l’Union Européenne n’est pas la propriété des seuls partis politiques cet avenir appartient à l’ensemble de la société Européenne, nos dirigeants ne doivent surtout pas l’oublier et faire comme si les abstentionnistes n’avaient pas droit à la parole.

Il est désolant de constater qu’une fois de plus l’opinion publique est bafouée, les politiques agissent comme s’il n’y avait qu’eux sur terre

Quand à la victoire annoncée de Europe Ecologie, je ne vois pas ou ce trouve la victoire en dehors du fait qu’ils talonnent le PS avec environ 2.850000 suffrages en leur faveur, c’est vraiment minuscule en regard des 44.000000 d’électeurs inscrits, je ne vois pas pourquoi le Président de la République et le Gouvernement agissent en confondant vitesse est précipitation, ou en voulant faire plaisir aux écolos. Il y a plus urgent de savoir pourquoi tant d’abstention et ne pas faire comme si l’opinion des abstenus ne comptait pas, dans un pays comme la France c’est très grave d’ignorer ce problème, ce n’est pas une action démocratique.

Ecologie et Climat.

Et si le Gulf Stream s’arrêtait ?

Pour l’homme de la rue, freiner voire tout simplement arrêter le Gulf Stream relève de la science-fiction. Ce vaste courant océanique de surface de l’Atlantique en provenance de la zone intertropicale et qui baigne les côtes européennes (ce qui nous assure des hivers doux et des étés tempérés) ne peut tout simplement pas “tomber en panne”. Pourtant, une diminution de son intensité, voire même son arrêt complet ne sont pas impossibles. L’histoire climatique de la planète le prouve.

Le Gulf Stream a déjà connu de sérieuses perturbations dans son “écoulement”

Des chercheurs canadiens, américains et britanniques, dont les travaux ont en partie été soutenus par le 5e programme-cadre de recherche de l’Union européenne, estiment que le réchauffement global de notre planète entraîne depuis 10 ans une modification de la salinité des océans, ce qui pourrait perturber la circulation des courants marins (circulation thermo haline).

Une question de salinité

C’est l’évaporation plus importante des eaux de surface dans la région intertropicale, générant un surplus important de vapeur d’eau dans l’atmosphère et des précipitations d’eau douce plus intenses aux plus hautes latitudes, qui serait responsable de cette modification de la salinité dans l’Atlantique nord.

Des eaux moins chargées en sel s’enfoncent plus difficilement vers les profondeurs marines. Or c’est précisément ce qui se produit avec le Gulf Stream au nord de l’Islande. C’est là que le fameux courant plonge vers les fonds océaniques pour retourner vers les Tropiques puis, plus loin encore, vers l’océan Antarctique. Ce courant océanique profond est en quelque sorte le courant “retour” du Gulf Stream de surface.

L’apport d’eau douce supplémentaire, suite à des précipitations plus intenses, empêcherait le Gulf Stream de plonger en Arctique vers les fonds océaniques et donc enrayerai la vaste machine climatique mondiale. Ce qui à terme interfère, voire bloque en surface le Gulf Stream.

Conséquences : avec un Gulf Stream connaissant des ratés, l’Europe, privée de ses effets, plonge à son tour dans une nouvelle période froide. En clair, les hivers à Lisbonne risquent ainsi de devenir aussi rigoureux que ceux de New York. Utopie ? L’histoire climatique de notre planète montre que de tels phénomènes dus à un apport considérable d’eau douce dans les eaux de l’Atlantique nord (suite au déchargement massif des glaces de l’inlandsis américain) ont déjà enrayé la mécanique du Gulf Stream.

Energie Solaire.

L’énergie solaire est en train de faire un pas de géant et c’est dans les Landes (40) que cela se passe.

A Losse plus précisément, sur l’axe Marmande, Mont de Marsan.

Si l’intention de fabriquer de l’électricité avec l’énergie solaire est bonne, la forme l’est beaucoup moins. En effet cette énergie ne peut être utilisée que de façon complémentaire et non permanente, autre chose, et non des moindres, ce n’est pas moins de 300 hectares de terrain, voire plus qui vont être recouvert de panneaux photovoltaïques. Question : que vat devenir le biotope naturel de cette parcelle sacrifiée ? De nombreuses espèces végétales et animales vont être condamnées. Pourquoi cette solution? Alors qu’il existe une façon intelligente d’utiliser l’énergie solaire sans porter gravement atteinte à l’environnement et à la biodiversité locale.

L’énergie solaire ne pouvant être utilisée que de façon intermittente (à la lumière du jour) la seule façon utile et intelligente c’est le photovoltaïque sur le toit des immeubles, cette énergie étant utilisée en complément de l’énergie nucléaire ou hydroélectrique, cette solution ne porte pas atteinte à la biodiversité contrairement au projet irréfléchi des Landes.

Si EDF est associée au projet ce n’est pas par hasard ni de façon désintéressée, en effet le voltaïque sur le toit des immeubles n’intéresse pas cet établissement public, pour la bonne raison qu’il est obligée d’acheter cette énergie au particulier au prix fort, donc cela signifie un manque à gagner certain.

Il existe un autre moyen de faire de l’électricité sans polluer, ou de façon moindre. En utilisant l’hydrogène comme combustible dans les microcentrales ou les centrales d’appoints équipées à l’origine de générateurs thermiques et les centrales au charbon.

Autre raisonnement ; les cellules photovoltaïques ne sont pas éternelles et ont une durée de vie limitée dans le temps, de plus elles ne sont pas innocentes en matière de pollution, car elles contiennent du silicium (métaux lourds) difficile à recycler donc polluant.

Je ne comprends pas très bien la position des technocrates et des élus, concernant ce projet qui pour moi est irréfléchi. On ne peut vouloir préserver l’environnement d’une part et en même temps sacrifier un espace considérable (plus de 300 hectares) en mettant en danger le biotope naturel et pire en le sacrifiant. Tout cela au nom du Développement durable et dont EDF en serait un des bénéficiaires, alors que si c’est le particulier qui fournit lui-même son électricité d’appoint, EDF en devient le perdant.

Il est vraiment curieux que chez les Ecolos et autres défenseurs de la nature on reste sans voix, devant un « projet débile en la forme » avec les conséquences néfastes, et acceptent qu’un espace non négligeable soit détruit durablement au nom du développement durable, en mettant en avant les retombées économiques possibles.

Ou est le raisonnable dans ce projet ? (Le photovoltaïque sur le toit des immeubles fournissant lui aussi du travail à l’industrie du bâtiment) et n’a pas d’autre conséquence que le coté visuel, est-ce vraiment un problème ?

Quand aux éoliennes elles ne fonctionnent que lorsqu’il il a du vent et à la condition qu’il soit suffisant en force

La seule solution durable et pouvant fonctionner 24 heures sur 24 en alternance par tranches et en énergie d’appoint ou localement, c’est la centrale fonctionnant à l’hydrogène, ou à moins d’aller chercher la chaleur profondément dans la terre (eau très chaude) pour faire tourner les turbines. (Énergie géothermique utilisable en chauffage).

Le typhon Ket sana fait des dizaines de morts au Vietnam et au Cambodge

Question : qui est responsable de ces catastrophes ? L’homme ou les séismes, conséquence de la mouvance tectonique, Chacune de ces catastrophes étant associées à un séisme proche.

Le typhon Ket sana qui a ravagé la capitale des Philippines Manille, a poursuivi sa course meurtrière en Asie du Sud-est, tuant au moins 55 personnes au Vietnam et 11 autres au Cambodge.

Mardi, le plus haut responsable climat de l’ONU, Yvo de Boer avait rappelé à Bangkok que la lutte contre le changement climatique était vitale pour la région Asie-Pacifique.

La tempête tropicale est « le dernier exemple le plus tragique » du changement climatique affectant la région, a-t-il souligné, à l’occasion de négociations sur le climat à Bangkok.

(Avec un tel raisonnement, Mr Yvo de Boer fait preuve d’un manque de lucidité)

Une nouvelle fois c’est le réchauffement climatique qui est mis en cause tout en occultant la véritable cause du réchauffement du climat et des catastrophes qui font suite à des séismes dans la région Pacifique, et ou l’Atlantique « tout bon observateur aura comme moi remarqué que cette année et antérieurement, les cyclones sont associés à des séismes » c’est la mouvance des plaques tectoniques qui est source de toutes ces catastrophes. Ces phénomènes s’ajoutant aux effets désastreux des incendies de forêts

La terrible catastrophe de 1920 (cyclone) en Guadeloupe, a été associée à un puissant séisme.

Il serait peut être temps d’arrêter de céder à certains lobby (lobbies) et de revenir les pieds sur terre, c’est-à-dire de raisonner plus sainement et de façon responsable.

Que ce soit aux Philippines, au Vietnam, en Indonésie ou les deux cyclones qui sont passés au large des Antilles, à chaque fois c’est suivi ou précédé par un séisme dans la région ou proche de la région. Le réchauffement des océans trouve sa source dans la mouvance des plaques tectoniques, ce qui n’est pas sans conséquence, les océans maintenant un climat chaud ou tempéré tout au long des cotes, ces courants d’eau chaude étant véhiculé prés de nos cotes, ce pourquoi la France n’a pas le même climat que le Québec et le Nord-est des USA en hiver, bien qu’étant sur la même latitude

Les Algues vertes ne sont pas toutes nocives, il en est de-même des Algues Bleues.

C’est en partie grâce à ces algues que la vie existe sur terre et dans l’eau, et que la Terre est entourée d’une Atmosphère respirable qui entretient la vie.

L’atmosphère terrestre est l’enveloppe gazeuse entourant la Terre solide. L’air sec se compose de 78,08 % d’azote, 20,95 % d’oxygène, 0,93 % d’argon, 0,038 % de dioxyde de carbone et des traces d’autres gaz. L’atmosphère protège la vie sur Terre en absorbant le rayonnement solaire ultraviolet, en réchauffant la surface, en retenant la chaleur (effet de serre) et en réduisant les écarts de température entre le jour et la nuit.

Algues Bleues

Les cyanobactéries (Cyanobacteria), aussi appelées cyanophycées (Cyanophyceae), sont une sous-classe de bactéries (procaryotes). Elles étaient autrefois appelées « algues bleues ». Il en existe au moins 2 000 espèces, réparties dans plus de 150 genres.

Elles réalisent la photosynthèse oxygénique et peuvent donc transformer l’énergie lumineuse en énergie chimique utilisable par la cellule en fixant le dioxyde de carbone (CO2) et en libérant du dioxygène (O2). Certaines d’entre elles peuvent dans certaines conditions fixer le di azote.

Apparues il y a environ 3,8 milliards d’années, elles ont contribué à l’expansion de la vie sur Terre par leur production d’oxygène par photosynthèse

Pullulation avec apparition de taches bleues correspondant aux pigments bleus libérés par des bactéries mortes

Les cyanobactéries comptent parmi les formes les plus anciennes de vies en colonies capables de construire des récifs. Les stromatolithes construits par certaines espèces existaient il y a plus de 3,5 milliards d’années. On en trouve encore quelques formations, dans l’ouest de l’Australie, dans le parc national de Yalgorup

Algues vertes

Les algues vertes désignent un ensemble d’algues dont les pigments photosynthétiques principaux sont les chlorophylles « a et b ». Comme leur nom l’indique, les algues vertes sont de couleur verte.

Elles regroupent des organismes variés dont les tailles peuvent aller de quelques microns à plus d’un mètre et dont les aspects peuvent être très divers. Certaines algues vertes, les Streptophyta, sont à l’origine des plantes terrestres. Cette hypothèse serait confirmée par la présence de chlorophylle a et b dans les 2 cas, ainsi qu’une ressemblance des différentes partie de la plante et de l’algue et des études phylogénétiques.

Tous les végétaux aquatiques de couleur verte ne sont cependant pas obligatoirement des algues vertes. Certaines espèces appartenant à d’autres groupes d’algues peuvent occasionnellement laisser transparaître une couleur verte dominante

Certaines algues vertes sont défavorablement célèbres comme indicateurs des dérèglements de l’environnement causés par l’homme, les élevages porcin et bovin ne sont pas les seuls en cause, il convient d’ajouter les rejets de nos très chères stations d’épurations qui ne sont pas innocentes dans le processus de pollution des eaux, et cela malgré un processus de décantation des eaux usées qui est loin d’être parfait : Ce sont par exemple les ulves impliquées dans l’extension des marées vertes ou la Caulerpa taxifolia, espèce tropicale qui envahit les fonds méditerranéens. Mais la plupart des espèces ne témoignent que de l’adaptation spécifique à certaines conditions naturelles, couvrant des types de milieux très diversifiés

Les bienfaits de la nature

Sans les trésors que la nature nous offre pas de vie possible, usons-en, profitons-en mais n’en abusons pas.

Tout ce que la nature nous offre, est fait pour être utilisé, pour notre bien-être à tous, sachons nous en servir avec parcimonie et à bon escient, tout gaspillage est inutile, nous ne sommes pas seul au monde à vouloir et à pouvoir en profiter.

Dans ma jeunesse j’ai appris qu’il ne fallait pas gaspiller la nourriture, et pour cause je suis né en pleine guerre. Les générations d’aujourd’hui ne sont pas regardante du tout, il suffit de regarder dans les poubelles ou les restes de pain abondent, ainsi que des restes de repas, et pourtant il y a de part le monde des gens qui souffrent de manque de nourriture (certains vont vous dire : chacun sa merde, ce n’est pas mon problème) belle mentalité !

Au jour d’aujourd’hui tout est fait et pensé pour pousser les gens à la surconsommation, plus les gens consomment plus cela rapporte. Est-il besoin d’avoir les yeux plus grand que le ventre ?

Pourquoi avoir une voiture de 200 cv et plus alors que une plus petite ferait parfaitement l’affaire, est-il besoin d’avoir un 4X4 pour rouler sur des routes en bitume ? Cela ne servant qu’à la frime et rien d’autre, (la réponse étant : nous faisons ce que nous voulons du moment que nous payons !)

Cependant que chacun n’oubli pas que les bienfaits ne sont pas éternel un jour viendra ou toutes les richesses seront épuisées, de quoi vivrons-nous ? Actuellement la planète compte plus de 6 milliard d’individus, en un demi siècle la population a doublée ; un jour viendra ou la terre ne Pourrat plus nourrir son monde, les ressources seront insuffisantes, cependant ce n’est pas une raison pour faire payer très cher ce que la nature nous offre, notamment l’énergie dont nous avons besoin, que ce soit le pétrole, le gaz, ou tout autre chose, ceux qui possèdent en abondance, un jour viendra ou ils imploreront, car ils n’auront plus rien à vendre, donc plus d’argent pour acheter de quoi ce nourrir et surtout ils n’auront plus les moyens de vivre comme des Pachas

Moralité : consommons juste ce dont nous avons besoin, sans gaspillage aucun et aussi longtemps que cela sera possible, la vie de la terre, et sur terre n’est pas éternelle.

Contentons-nous d’une douche tous les deux jours au lieu d’un bain par jour, et par personne, l’eau est un trésor et un bienfait de la nature qui est indispensable à la vie, prenons-en bien soin et ne gaspillons pas la nourriture. (N’oubliez pas que ceux qui nous tiennent aujourd’hui par le ventre et le porte-monnaie, un jour viendra ou ils imploreront à leur tour).

L’instauration de la taxe carbone

Notre Président, Nicolas Sarkozy, crie haut et fort à tous ceux qui veulent bien l’entendre que tant qu’il sera Président il n’y aura pas d’augmentation d’impôts, mais se garde bien de dire qu’il ne garanti pas l’instauration de nouvelles fiscalités telle que la taxe carbone.

Qui va payer la taxe carbone ?

Tous ceux qui consomment des énergies fossiles (Particuliers, entreprises et administrations. Seules les grandes entreprises, qui sont soumises au système européen de quotas, seront exonérées pour éviter la double taxation, et certains secteurs (pêche, agriculture, transports routier, (temporairement)) ils se verront appliquer cette taxe de manière progressive.

Les importations par transports internationaux (par bateau, avion, ou par camion) ne seront pas pour l’instant soumise à la taxe carbone.

En application de la loi de finances pour 2010, les particuliers devront payer dès janvier une nouvelle taxe forfaitaire qui sera compensée par un crédit d’impôt. Seules les énergies fossiles, qui dégagent des gaz à effet de serre, seront taxées (il s’agit de l’essence, du gazole, du GPL, du fioul agricole, industriel et domestique, du charbon de bois et du gaz naturel). L’électricité sera exonérée.

Autre types d’énergies totalement exonérées : le bois, l’éolien, le photovoltaïque et le géothermique, le kérosène, utilisé par les avions des grandes compagnies aériennes.

L’impact financier pour les particuliers :

La commission Rocard préconisait de fixer la taxe à 32 €/tonne de CO2, le gouvernement a préféré retenir le chiffre de 17€/tonne (hors taxe), soit 20,33€/tonne (TTC) vous ne rêvez pas les taxes sont elles mêmes taxées. (Cela s’appelle pratique la double taxation) Faut-il rappeler que les carburants à la pompe sont déjà taxé au titre de la pollution (Gouvernement Jospin) Cela est du passé, les Français ont oublié.

Qui aura droit au crédit d’impôt et quel sera son montant ? (pas tout le monde, il va y avoir des déceptions).

Pour que cette nouvelle fiscalité écologique ne grève pas trop durement le budget des ménages en temps de crise économique, l’Etat a décidé, pour 2010, de leur redistribuer intégralement le produit TTC de cette taxe.

Les foyers fiscaux domiciliés en France bénéficieront d’un crédit d’impôt, qui viendra réduire leur impôt sur le revenu ou qui leur sera versé sous la forme d’un « chèque vert » s’ils ne sont pas imposables.

Ce crédit d’impôt dépendra de la taille de la famille et de son lieu d’habitation. 46€ par personne, pour les habitants desservis par des transports collectifs et de 61 € pour ceux qui résident dans les autres zones, rurales. Il sera majoré de 10€ par personne à charge.

Ceux qui émettent peu ou pas de gaz à effet de serre, (chauffage électrique) verront même leur facture fiscale s’alléger grâce au crédit d’impôt !

Juste un petit détail et entendu de la bouche même de Christine Lagarde, (elle ne s’interdisait rien sur une utilisation autre que le reversement aux particuliers) en clair cette taxe risque de subir le même sort que le produit de la vignette automobile qui , autrefois été destiné aux vieux dans la nécessité et qui a été détourné au profit des départements par les socialistes en 1984.

En projet : Le bonus-malus écologique sera durci dès le 1er janvier 2010. Les seuils d’émissions de CO2 déclenchant le bonus-malus pour l’achat d’un véhicule neuf sont abaissés de 5 gr/km par rapport à 2009. Le bonus doit par ailleurs être revu à la baisse par décret dès janvier pour les véhicules moyennement polluants émettant de 96 à 125 gr de CO2/km.

Bien entendu, cela n’empêchera pas nos dirigeants nationaux de rouler avec des grosses cylindrées en guise d’exemple ! (faites ce que l’on vous dit mais ne faites pas ce que nous faisons) telle est la doctrine de nos chers gouvernants.

Seuls les crédules et les ignorants sont capable de penser que cette taxe va résoudre le problème du réchauffement climatique, alors qu’il n’en est rien et n’en sera rien. A l’usage. On vous fait payer tout simplement le droit de continuer à polluer

Les bonnes dispositions de Nicolas Sarkozy

Vrais ou fausses ?

Ou, n’est-ce que de la poudre aux yeux, et juste pour se donner bonne conscience.

Selon Nicolas Sarkozy, la politique a sur toute autre forme d’action et d’engagement cet avantage immense, cet intérêt unique et tellement exigeant, de se faire avec le peuple, pas contre, ni sans lui. (Et pourtant nous connaissons la suite avec l’Europe et sa constitution ou le peuple a été écarté par peur d’un nouveau refus.)

Les bonnes décisions viennent du terrain ! Dés mon arrivée (l’Intérieur) j’imprimais sur mon cabinet et sur l’administration ma conviction absolue qu’il fallait en permanence être au contact du terrain et des Français. Lire les dossiers, prendre les bonnes décisions, veiller à l’application de nos politiques par l’administration. Aucun dossier, aussi soigneusement préparé soit-il, ne remplace l’expérience de terrain. Aucune note administrative ne rend compte de la réalité d’une situation vécue.

(Lire les dossiers, c’est indispensable mais encore faut-il que les décisions soient associées à un suivit de bonne exécution. Dans ce domaine, que ce soit la Présidence de la République ou les Ministres, le suivit du bon déroulement fait défaut, voire il est inexistant, chacun renvoyant la bale à l’autre ou se déchargeant sur les exécutants.)

Beaucoup de loi ne servent à rien, beaucoup de déclarations d’intention n’ont jamais aucune suite visible parce que les responsables que nous sommes ne veillent pas suffisamment à leur application effective sur le terrain.

(Dans ce domaine Nicolas Sarkozy, a raison et pourtant rien ne change, c’est la continuité qui perdure, le pire c’est que bon nombre de lois obsolètes, inutiles ou inadaptées sont conservées, de-même les bonnes résolutions ne sont pas toujours suivies d’effet, ou sont oubliées.)

On dit que l’administration est inefficace, éloignée des réalités de terrain, embourbée dans des contraintes administratives multiples, que les hauts fonctionnaires ne respectent pas la volonté des ministres et se neutralisent entre eux.

(Là aussi Nicolas Sarkozy a raison, certains Hauts Fonctionnaires et nous pouvons ajouter également les personnes investies d’une mission publique ont une fâcheuse tendance de n’en faire qu’à leur tête en ignorant superbement les arrêtés Ministériels.)

Ce qui manque le plus aux administrations, c’est d’être dirigées. Qu’on leur fixe des objectifs. Qu’on les évalue sur des résultats. Et qu’on en tire des conséquences sur leurs moyens et sur la carrière de leurs directeurs.

Je considère également, et pour les mêmes raisons, qu’il faut laisser aux ministres le soin de choisir leurs directeurs d’administration centrale.

C’est une extravagance française que cette règle qui confie au président de la République la nomination de soixante-dix mille fonctionnaires !

J’ai toujours pensé que ce qui compte dans un cabinet ministériel, ce n’est pas le nombre de conseillers, c’est leur qualité et leur courage.

Autres points concernant un certain vouloir de Nicolas Sarkozy : Quand on veut vraiment aboutir, on n’a pas besoin de trois mois !

J’aime construire, agir, résoudre les problèmes. J’ai la faiblesse de penser qu’il y a toujours une solution, une possibilité, une marge de manœuvre. Je crois en la volonté et en la détermination. Je ne me résigne pas devant l’échec. J’aime la ténacité. Je renonce rarement, pour tout dire jamais ou presque. Je crois que tout ce mérite et qu’au final l’effort est toujours payant. Voilà mes valeurs. Voilà comment je suis fait.

Je travaille dur car, contrairement peut être à l’idée que l’on se fait de moi, je doute beaucoup.

(Si Nicolas Sarkozy doute beaucoup, j’en connais un autre qui doute beaucoup sur les bonnes paroles, les bonnes intentions et le soi-disant charisme de notre Sarkozy National « aurait-il une mauvaise mémoire ?» j’aime résoudre les problèmes ! Là aussi il existe un problème qui n’a jamais été résolu malgrè plusieurs requêtes lui étant adressées, pourquoi ? Est-ce un manque de volonté ou un déni ? La France n’a-t-elle pas l’obligation de protéger ses ressortissants ? Et cela même lorsqu’ils sont victimes de discrimination de la part de hauts fonctionnaires et ou de personnes en charges d’une mission publique. Le président de la République n’a-t-il pas pour devoir de veiller au bon fonctionnement des pouvoirs public ? Selon Nicolas Sarkozy, la justice doit être réelle et non formelle !)

Question posée à Nicolas Sarkozy : C’est quoi être Français ? Ou l’identité Nationale.

Peu importe les origines, (blanc, noir, jaune, rouge ou métis) être Français n’est-il pas avant tout être respecté par chacun d’entre-nous et de respecter chacun d’entre nous. Etre Français n’est-il pas avant tout, en plus d’avoir des droits, (déclaration Française des droits de l’homme et du citoyen 1789) avoir également des devoirs ? (Déclaration de 1795)

Etre Français, n’est il pas avoir le droit au respect de la dignité de l’être humain ? Y compris par la toute puissante administration ? Qui n’est pas toujours un modèle d’exemple (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme « Nations-Unies »)

Etre Français, n’est-il pas d’avoir entre autre, le devoir et l’obligation de respecter toutes les valeurs universellement reconnues au lieu de se livrer à leur destruction au non d’une sacro-sainte liberté et d’égalité prônée par certains anarchistes de tous bords?

Etre Français, comporte d’avoir des droits, mais pas seulement. Etre Français c’est d’avoir des devoirs de réserve par parole et par action.

Etre Français, c’est également oublier que nos ancêtres ne furent pas forcément des Gaulois, compte tenu des innombrables invasions que la France a subie au cours des siècles, du flux migratoire, et de l’immigration.

Mais ou va la France ?

Nos ancêtres les Gaulois, dont le territoire couvrait autrefois une vaste étendue allant des Pyrénées jusqu’aux Pays-Bas en empruntant une bonne moitié de l’Italie actuelle, englobant au passage l’actuelle Suisse, toute la partie Ouest de l’Allemagne, le Duché du Luxembourg et la Belgique. Le nom de Gaulois est une appellation purement Romaine, le vrai nom étant (Francie) ou (Francia)

Une France vilipendée, une France raciste selon certaines affirmations. Et pourtant une France pays d’asile qui accueille beaucoup de gens qui fuient leur Pays en proie à la guerre civile, suivant en cela les recommandations des Nations-Unies. (Il ne faut pas oublier qu’il existe des règles qui régissent le droit à l’immigration, donc le droit d’asile)

Une France qui est en train de perdre toute son identité historique, si par malheur vous revendiquez un droit quelconque au respect de votre identité historique et fondamentale vous êtes immédiatement taxés de racisme alors que le véritable racisme est ailleurs.

Pas besoin de passer par l’ENA ou d’avoir fais Saint Cyr, pour comprendre qu’à l’heure actuelle, le seul fait de revendiquer son appartenance bien Française est un crime. « Peu importe la couleur de peau. » Clamer haut et fort que vous êtes Français, si part malheur vous avez la peau claire vous êtes aussitôt taxé de sale raciste. La haine du blanc est devenue une culture défendue et prônée par une certaine extrême gauche en mal de clientélisme, et par certaines associations devenues très conciliantes. Même en France le Français n’a plus droit à la moindre revendication territoriale, dans les cités des grandes villes il doit se plier à la loi de la Jungle instaurée par les bandes mafieuses, les forces de l’ordre sont priées d’allez voir ailleurs, en clair le Français n’est plus chez lui.

Personnellement je suis issue d’une immigration multiple, dans mes ascendants on trouve des origines Polonaises, Anglaise, Italienne, Espagnole, et même peut être Arabo-Moresque, cela ne m’empêche pas de revendiquer mon appartenance bien Française avec un mode de vie bien Français, (j’ai fais mon devoir de citoyen Français lorsque cela m’a été demandé) en clair parfaitement intégré à la vie Française. Personne ne pouvant revendiquer à l’heure actuelle d’être 100% de race Française, même pas Le Pen, et encore moins sa fille, c’est vous dire à quel point les origines des Français actuels sont multiples, compte tenue des invasions que la France a subie au cours des siècles

Je suis partisan d’une planète sans frontière et du mélange des races, afin de pouvoir vivre en harmonie dans l’amour de son prochain, oui mais voilà ? Cela ne se réalisera jamais faute de volonté et chacun revendiquant son territoire personnel et séparatiste, en alimentant une certaine haine de l’autre.

Faire carrière en politique

.Une vocation ? Ou plutôt pour gagner de l’argent ? Avec l’hypocrisie en prime

Certes certains le font par vocation et de façon désintéressé, c’est-à-dire pour le bien être de chacun, le problème et bien qu’ils s’en défendent, beaucoup le font pour l’argent.

Pour la question de cumul ou de non cumul des mandats c’est selon ; certains vont vous dire que s’ils ont plusieurs mandats, c’est pour être plus prés des Citoyens !

A mon avis cela est fallacieux et relève de l’hypocrisie pure, plus ils ont de mandats, plus ils engrangent dans leur porte monnaie, de cette façon ils détiennent tous les pouvoirs, à savoir, Maire, Conseillé Général et ou Régional, Député ou Sénateur,

D’autres fonctions peuvent s’ajouter, Président de syndicat Communal ou Inter Communal etc. (les indemnités versées au titre de leurs fonctions mises bout a bout cela revient à avoir un bon salaire de PDG)

Dans le cas ou vous avez besoin d’un service de la part d’un parlementaire, vous devez vous rendre à la Mairie ou siège le parlementaire en question, et parfois vous devez faire une vingtaine de kilomètres

Question ? Ou est la notion de proximité prônée ou mise en avant par certains parlementaires pour défendre le cumul de mandats, il me semble que si les parlementaires en question tenaient une permanence dans les communes qu’ils administrent la notion de proximité serait défendable, hors ce n’est pas le cas, loin s’en faut. (Les parlementaires bénéficiant d’une enveloppe pour leur frais de fonctionnement) ou étant pris en charge par le secrétariat de l’assemblée Nationale

Autre point, concernant l’utilité ou non de certains organes de l’Etat, des Régions ou tout simplement des départements (Conseillés Généraux) ainsi que des Communautés de Communes

Avons-nous réellement besoin de tout cela dans la forme actuelle?

En ce qui concerne le Sénat, j’en suis désolé mais ils ne représentent pas la volonté du Peuple, les Sénateurs ne représentent que les administrations Communales.

Les Régions et Départements, (Administration) avons-nous besoin de tout cela ? N’est-il pas possible de les fusionner sans faire disparaître les Départements en tant que entités géographique, la gestion étant l’affaire d’une seule Institution (certains vont vous dire oui pour des raisons de proximité avec les Administrés !) faux et fallacieux. (Les Conseillés Régionaux pouvant administrer l’ensemble, Départements et Régions) La gestion devenant l’affaire d’une seule institution (moins de désordre) quand à la notion de proximité avec les citoyens c’est l’affaire des élus, à eux de ce mettre à la disposition des citoyens et non le contraire, qu’ils fassent ce pourquoi ils ont été élus

Les Communautés de communes ; pourquoi avoir divisé en plusieurs communautés les cantons ? Alors que, il aurait été préférable de créer une communauté Cantonale

Dans le cas contraire les Cantons n’ont pas lieu d’existence (encore une fois je pense très sérieusement que c’est une question personnelle des élus locaux et des partis politiques qui n’a rien à voir avec la réalité des besoins)

Difficile de faire croire que une communauté qui comporte cinq ou six communes en son sein dispose d’autant de moyen qu’une communauté qui a une vingtaine de communes associées (à mon point de vue la gestion des communautés devant être le fait du choix des citoyens élus, (délégués) et non gérée par les maires des communes) à chacun son rôle

Que ce soit au Parlement, au Sénat, aux Département, aux Régions, dans les communes et communautés, les Parlementaires assoient leur pouvoir de contrôle en cumulant les mandats

Dans le même temps ils engrangent de la monnaie, c’est leur première préoccupation

La réalité est que, ce faire une place chez les Parlementaires, cela rapporte pas mal et même beaucoup dans certains cas, c’est pour cela que les parlementaires vous en mettent plein la tête, vous font toute les promesses que vous voulez entendre, dès lors qu’ils sont en campagne (dame c’est leur gagne pain qu’ils défendent) une fois élus vous n’avez plus droit à la bise ! Les électeurs ne sont bons qu’à mettre leur bulletin dans la corbeille de la mariée

Certaines personnalités vont jusqu’à se ranger du coté des délinquants et des anarchistes, cela rapporte beaucoup plus en voix que de réconforter et de soutenir les victimes, de toute façon elles n’ont rien d’autre à proposer de vraiment concret (le plus triste c’est que cela fonctionne)

Moralité, si vous voulez gagner de l’argent, faite de la politique, devenez parlementaire et de préférence engrangez les mandats (plus on en a, plus on gagne)

En réalité si c’était moins payé je peux vous assurer qu’il y aurait beaucoup moins de monde à solliciter vos suffrages

Beaucoup ont crié à l’indécence lors de l’augmentation du salaire du président de la République (il est vrai qu’il n’y avait pas urgence) cependant ces mêmes personnes ne ce sont pas offusquées lorsque le gouvernement Jospin a aligné ses indemnités sur celles des Anglais, il est vrai que c’était la gauche qui était au pouvoir donc c’était normal

Autre façon de saboter la volonté du peuple qui a manifesté un choix qui va à l’encontre de l’opposition, en plus d’une certaine propagande fallacieuse en faveur des citoyens qui prônent le non droit il suffit de se servir des sondages, chacun sait que c’est une machine faite pour influencer l’opinion Publique, et qui n’est que le reflet d’une minorité et de ceux qui les ont commandés.

Emprunt d’ETAT

SONDAGEs falacieux et manipulateurs

La majorité des Français hostile à l’emprunt national (cela reste à prouver)

Une très large majorité de Français, 82%, assure ne pas avoir l’intention de souscrire à un éventuel emprunt national lancé par l’Etat pour financer les priorités gouvernementales.
Un précédent sondage donnait 56% d’opinions défavorables à un tel emprunt. Pourtant, Xavier Bertrand se dit « certain » de la réussite de cette mesure.
Rejet chez les sympathisants de droite

Selon le sondage du Journal du Dimanche et de M6, 61% des personnes interrogées disent n’avoir « pas du tout » l’intention de souscrire à un tel emprunt et 21% « plutôt pas », contre 12% ayant « plutôt » l’intention de le faire et 5% « tout à fait » l’intention d’y souscrire.

Mon opinion sur la véracité des sondages qui ne sont que le reflet d’un millier de personnes interrogées et ne représente en rien la majorité des 44000000 de Français adultes.

Les sondages ne sont faits que dans le but d’influencer et de focaliser l’opinion publique, ce dont les politiques, les syndicats et les médiats usent et abusent.

Exemples de démentis des sondages : La déculotté de Jospin pour la Présidentielle de 2002, (troisième place seulement) les sondages n’avaient pas prévu que l’extrême droite serait aux portes de la victoire

Autre démenti sur les sondages qui n’avaient pas prévu l’ampleur de la déroute des socialistes talonnés de quelques voix seulement par une association écolo pour les Européennes. Les pourcentages donnés pour chaque groupe politique ne tenant pas compte de l’abstention pour les européennes (60% en France)

En réalité les sondages ne servent qu’à manipuler l’opinion publique

Quand au projet d’emprunt de l’Etat, ce n’est pas la première fois que l’Etat Français emprunte que je sache (l’emprunt PINAY) a rapporté pas mal à ceux qui ont su se montrer patient, il y a également l’emprunt Balladur entre autre, jusqu’à présent personne n’a été lésé que je sache, et ce n’est pas réservé qu’aux riches, avec quelque centaine d’euros on doit pouvoir souscrire, c’est une épargne comme une autre.

Les confessions de Jacques Chirac

Devenu Socialiste de fait sous le règne de Mitterrand

Les confessions d’un faux Gaulliste, entièrement soumis à la cause Mitterrandienne.

Jacques Chirac se lâche enfin. Tout au long des 500 pages de Chaque pas doit être un but, premier tome de ses mémoires à paraître jeudi, l’ancien président de la République, que l’on connaissait corseté et économe de ses jugements, révèle une plume offensive, et n’hésite pas à égratigner ceux qui furent ses partenaires ou adversaires tout au long de sa carrière politique.

Concernant sa relation avec Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac évoque une « communication toujours difficile »

Edouard Balladur, que Chirac qualifie de « calculateur froid au raffinement acéré »

Question : pourquoi avoir favorisé la nomination de Balladur comme Premier Ministre en 1993 ?

Nicolas Sarkozy ?

François Mitterrand a droit à un hommage appuyé de Jacques Chirac etc.

Commentaires :

Jacques Chirac ne manque pas d’à-propos ni de culot lui qui a trahi le gaullisme en favorisant l’élection de Giscard au détriment d’un Gaulliste Historique.

Que veut dire l’hommage à Mitterrand ? Sinon la preuve de la soumission entière au Mitterrandisme et par-là-même un changement de cap, c’est-à-dire de la droite vers le socialisme à la rose. Exactement le contraire du parcours de Mitterrand qui lui va de la droite en passant par l’extrême droite pour finir à gauche en créant le Parti à la Rose (PS) alors même qu’il existait déjà un parti Socialiste

Après avoir favorisé l’élection de Giscard en 1974, en 1981 pour lui barrer la route, lui et ses amis, sournoisement favorisent l’élection de Mitterrand.

Moralité, ne faite pas aux autres ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasse.

Chirac accuse Balladur d’être froid et calculateur « c’est exactement ce qu’il a été lui-même »

Chirac rend un hommage appuyé à Mitterrand, ce qui est une nouvelle preuve de trahison au Gaullisme dont il revendique son appartenance.

Nicolas Sarkozy a été accusé de trahison lors de la campagne Présidentielle 2006/2007 par les Chiraquiens alors que Chirac a trahi deux fois en favorisant les élections de Giscard et Mitterrand. Comble de l’hypocrisie, ces mêmes Chiraquiens, par peur de ne pas être réélu ont rejoints le clan Sarkozy lors de la campagne pour les élections à la chambre des Députés.

Mensonge International sur le réchauffement climatique

Lan Plimer, professeur de géologie minière à l’Université d’Adélaïde, a récemment publié (Heaven And Earth,) un ouvrage consacré au changement climatique. «L’hypothèse selon laquelle l’activité humaine pourrait créer un réchauffement global est extraordinaire parce qu’elle est contraire à tout ce que nous enseignent la physique du soleil, l’astronomie, l’histoire, l’archéologie et la géologie».

Et l’universitaire de poursuivre : «Je suis géologue. Nous autres géologues avons toujours admis que le climat change au cours du temps. Nous sommes différents de ces gens qui soutiennent le réchauffement climatique anthropocentrique par notre compréhension des échelles. Ils ne s’intéressent qu’aux 150 dernières années Notre cadre est de 4.567 millions d’années. Ce qu’ils essayent de faire équivaut à essayer de comprendre l’intrigue de Casablanca (célèbre film des années quarante, avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman.) à partir d’une courte séquence de la scène d’amour. Vous ne pouvez pas. Ça ne marche pas.» Le professeur fait également remarquer, par exemple à propos d’un sujet dont on nous rebat les oreilles, que la glace des pôles n’a été présente sur terre que pendant 20% du temps géologique; que les extinctions d’espèces sont banales; que les changements climatiques sont cycliques et normaux ; que le CO2 dans l’atmosphère – auquel l’activité humaine contribue pour une fraction infime – ne représente que 0,001% du CO2 contenu dans les océans, les roches de surface, les terres et les espèces vivantes; que le CO2 n’est pas un polluant mais une nourriture pour les végétaux ; que les périodes les plus chaudes de la Terre – comme lorsque les Romains faisaient pousser des vignes et des citronniers jusqu’au nord du Mur d’Hadrien en Angleterre – étaient des époques de richesse et d’abondance, autant d’exemples négligés par la plupart des journaux de notre pays et qui ne figurent que sur certains sites internet. Tous sont des faits scientifiques avérés – plus scientifiques que les modèles informatiques dégorgeant leur flot de scénarios de fin du monde avec des températures inexorablement croissantes, des îles submergées et des banquises qui s’effondrent pour reprendre les propres termes du géologue dans son ouvrage, Lan Plimer n’accorde en effet aucune confiance à ces modèles parce qu’ils semblent n’avoir peu ou pas de prise avec la réalité observée.

«Je suis un scientifique de terrain. Je suis dehors chaque jour, enfoncé dans la merde Jusqu’au cou, à récolter des données brutes. Et c’est pourquoi je suis si sceptique quant à ces modèles, qui n’ont rien à voir avec la science ou l’empirisme mais se contentent de torturer les données jusqu’à ce qu’elles se confessent. Aucun d’entre eux n’a prévu la période de refroidissement global dans laquelle nous nous trouvons. Il n’y a pas de problème de réchauffement climatique. Il a cessé en 1998. Les deux dernières années de refroidissement ont effacé presque trente ans d’augmentation de température.»

L’histoire de notre planète est gravée dans les restes fossilisés que l’on trouve disséminé ça et là dans la nature. Que ce soit dans la roche, dans les couches sédimentaires de la terre et pas seulement, on trouve également des preuves dans les fonds marin, l’histoire du climat se trouve également dans les couches successives de glace dont l’épaisseur varie en fonction des perturbations, et également ont trouve l’histoire plus ressente du climat, dans les cernes des arbres. Certains arbres comme les (ifs) dont certains deviennent millénaire, également certains de nos grands chênes peuvent atteindre 500 ans, il en existe un spécimen chez moi qui doit avoir plus de 400ans, dans tous ces grands arbres, est écrite une page de l’histoire de notre planète.

Pour être plus précis la nature est une véritable banque de donnée que les spécialistes du GIEC ignorent superbement, parce que cela interfère dans leurs travaux et leurs affirmations. Les Paléontologues, les géologues qui fouillent sans relâche le moindre recoin de notre planète associés aux astrologues et autres chercheurs sont bien plus crédibles que les soi-disant climatologues et météorologues du GIEC dont ce n’est pas leur mission première

Le véritable problème réside dans le fait que tous ceux qui affirment des choses contraires aux travaux du GIEC sont priés de la mettre en sourdine.

Dans le Nouvel OBS (observateur) associé à Science et avenir, vous ne trouverai rien sur la reconstitution des glaces en Arctique durant l’hiver 2008/2009, rien sur le recul du Gulf Stream observé par la NAZA, les travaux étant arrêtés à l’année 2007 pour l’ensemble des acteurs et pour cause ! Les grosses chaleurs de l’été 2009 (août et tout début septembre) sont le fait des incendies de forets, en Espagne, en France, au Portugal et en Grèce. Avec une forte concentration de chaleur dans la vallée du Rhône et le Bassin Aquitain, due à l’aggravation de l’effet de serre causé par ces incendies.

Focalisation sur le réchauffement climatique

Et le syndrome de l’apocalypse

2009, les Séismes dans la Région du Pacifique et l’Indonésie se succèdent et son suivi de Tsunamis ou de Tempêtes Tropicales plus ou moins violentes. (Exemple Sumatra) et le Tsunami de 2004

Les tremblements de terre (Séismes) en Indonésie et dans toute la région son le fait provenant du choc des plaques Tectoniques de l’Australie et Asiatique. Les catastrophes climatiques dans cette région et ailleurs n’ont rien à voir avec la main de l’homme.

Le professeur Vincent Courtillot, de l’académie des sciences, n’est pas climatologue, mais géologue physicien, doté d’un CV académique très étoffé. Il a été amené à s’intéresser presque incidemment aux données du climat, car géologie et paléoclimatologie se rejoignent parfois. Sa qualité scientifique lui a permis de se mettre assez rapidement à niveau ! Dans la vidéo ci dessous, avec une clarté pédagogique et une brillance orale qui n’exclut pas la rigueur scientifique, il étrille littéralement la « science » contenue dans les rapports du GIEC.

Une personne de bonne foi ne peut pas ne pas être absolument convaincue que les conclusions du GIEC, induisant une relation majeure de cause à effet entre CO2 et températures terrestres, sont très fortement entachées d’erreurs graves

Le Hadley Center, centre météorologique britannique qui alimente le GIEC en mesures de températures globales « traitées », à toujours refuser de livrer aux équipes de M. Courtillot ses données brutes de mesure. Gênant, tout de même, pour la crédibilité du Hadley Center…

Courtillot est donc allée à la pêche station par station. Or, les données au jour le jour des stations européennes et américaines qu’elle a collectées donnent des courbes de températures réellement mesurées totalement différentes de celles du GIEC.

Pierre Humbert, a recours à l’invective lorsqu’il répond à des gens qui s’en prennent aux dogmes du GIEC. Il est vrai que son esprit scientifique semble pollué par un « écologisme environnementalisme » assez fanatique. Mais surtout, bien qu’il se dise climatologue, Pierre Humbert a quelques problèmes de compréhension de concepts physiques élémentaires, ce qui est embêtant, car le climat est aussi affaire de physique.

AES : Académie d’éducation et d’études sociales : quel réchauffement climatique

Le journal le Monde, après la publication, dans son édition du 20 décembre 2007, d’un article intitulé « Une étude « climato-sceptique » soulève des soupçons de fraude ».

L’étude du climat antérieur, c’est aussi une affaire de Géologues, les variations climatiques sont parfaitement visible aussi bien au cœur des végétaux que dans les couches successives de la terre ainsi que dans les couches profondes de la glace ou au fond des Océans

Les études menées par des scientifiques indépendants Russes, Japonais, Américains ou autres sont à prendre en compte, quand au GIEC ce n’est pas un organisme de recherche, de plus il n’est pas indépendant, ses membres sont à la solde des gouvernements membres du GIEC

Nul ne peut prétendre être sur de quoi que ce-soit en la matière. Le GIEC est-il en mesure de répondre à la question de savoir pourquoi le Groenland à bénéficié de températures clémentes avant le début du (16ème siècle début d’une nouvelle glaciation), en deçà de 1850 le GIEC est incapable de répondre valablement

Les météorologues sont incapables de prédire le temps valablement à plus de 3 jours donc prétendre quel temps il fera dans cent ans relève de la démagogie et du mensonge, il est vrai que la météorologie n’est pas une science exacte.

Feux de forêts et pollution atmosphérique, (effet de serre)

Ce qui est une des causes de l’effet de serre et non des moindres, (sinon la plus importante) la pollution automobile étant minime par rapport à ce qui suit :

Il est très facile de dénoncer la hausse des températures, et de porter des accusations sans donner la moindre preuve tangible sur ce qui est annoncé, sans donner des chiffres réels et contrôlables, sur la part de responsabilité de chaque élément. Si l’automne 2005 a été le plus chaud, il ne faut pas chercher ailleurs la véritable source, c’est le gigantesque incendie de foret au Portugal qui a rejeté dans l’atmosphère d’énormes quantité de (GES) Les incendies de résineux et d’eucalyptus sont les plus polluants au monde et les plus meurtriers. Ces incendies ayant été allumés volontairement (voir plus loin l’explication)

Causes : Causes inconnues 30%. Causes naturelles : la foudre. Ceci représente en zone méditerranéenne environ 2% des initiations de feux. Par contre, cette proportion est beaucoup plus élevée dans d’autres pays où la forêt recouvre un grand territoire. Par exemple, elle atteint 30% au Québec et y brûle les plus grandes surfaces.

Causes humaines involontaires : il peut à la fois s’agir d’imprudences ou bien d’accidents du type circulation sauvage en forêt ou en périphérie (auto/moto), lignes électriques, dépôts d’ordures, brûlage de rémanents,…43%.

Causes humaines volontaires : il peut s’agir de pyromanie, de vengeance ou de stratégie politique ou administrative 25% (exemple l’incendie prés de Marseille)

La surface brûlée chaque année est environ : (NB : 1 km² = 100 ha) :

Israël : 35 km², soit 0,17% du territoire. États-Unis : 17 400 km², soit 0,18% du territoire. France : 300 km², soit 0,05 % du territoire et 0,16 % de la forêt. Grèce : 271 km², soit 0,20% du territoire total. Espagne : 1 570 km², soit 0,31% du territoire 2005 : plus de 1 300 km²
onze pompiers sont morts le 17 juillet, dans un vaste incendie dans la province de Guadalajara, dans le centre de l’Espagne. Le feu, sans doute du à la négligence de plusieurs jeunes qui auraient mal éteint leur barbecue, a ravagé plus de 120 km² de forêt. Été 2006 : 175 486 hectares détruits en Galice.

Portugal : 426 km², soit 0,46% du territoire (étude menée sur la période 1956-1996 par la FAO). 1991 : 1 820 km², soit 2 % du territoire, 2003 : 4 249 km², soit 4,6 % du territoire ; 20 morts ; 2004 : 1 205,3 km², soit 1,3 % du territoire, Juillet 2005 : 300 km² de végétation sont déjà partis en fumée. Six pompiers sont morts plus de 130 ont été blessés. 416 pyromanes présumés ont été arrêtés depuis le début de l’été.

Indonésie : De septembre à novembre 1997, de grands incendies ravagent pendant deux mois les forêts indonésiennes, rejetant suffisamment de fumée dans l’atmosphère pour recouvrir toutes les régions d’un brouillard qui a atteint le sud de la Thaïlande et les Philippines au nord, la Malaisie et Singapour étant particulièrement touchés. Une superficie équivalente à celle du Costa Rica (51 100 km²) a été entièrement rasée. « Les experts s’accordent à reconnaître que les grands incendies de forêt de 1997/1998 en Indonésie ont été une catastrophe écologique mondiale. » (La courbe de température cette année là ayant été la plus forte observée, avoisinant les +0,5°c)

Italie : D’après un rapport de la FAO, l’Italie a 8 300 feux par an en moyenne (1962–1996) qui brûlent une surface moyenne de 940 km². 1993 : 2 300 km², soit 0,76% du territoire

Maroc : D’après les statistiques du service des incendies de forêts une moyenne de 3 035 ha sont incendiés annuellement.

A tous ces incendies s’ajoutent d’autres incendies gigantesques dans des régions ou pays tel que le Canada, l’Australie, la Chine, l’immense Empire Russe, et les territoires d’Afrique, partout ou il y a des forets ou d’immenses Savanes

Pollution de l’air : Les satellites montrent les panaches d’aérosols denses qui causent une pollution ponctuelle ou chronique jusqu’à plusieurs centaines de km de leur origine. Les analyses détectent dans les fumées des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et des composés organiques volatils (COV), des goudrons et des suies cancérigènes.

Après les largages d’eau de mer par des canadairs), le chlore issus du sel contribue à produire des organochlorés toxiques tels que dioxines et furanes.

Gaz à effet de serre : Les incendies de forêt rejettent de grandes quantités de (gaz carbonique), puissant gaz à effet de serre. De plus, l’incendie favorise le lessivage de la matière organique des sols qui étaient une partie du puits de carbone forestier. Cependant, si la combustion a été lente (en zone humide et pluvieuse), les charbons de bois, incorporés au sol contribueront provisoirement à adsorber et stabiliser certains toxiques.

Il convient d’ajouter l’effet dévastateur de l’incendie des 700 puits de pétrole au Koweït 1991.

Au lieu de taxer l’ensemble des Français il serait plus intelligent d’imposer l’installation de filtres spécifiques dans les cheminées des industries utilisatrices d’énergie fossile, et de faire en sorte que les incendiaires ne puissent plus nuire.

Quelques fois les incendies ne sont pas innocents, surtout à proximité de grandes Citées, c’est par la suite que l’on voit apparaitre de nouveaux immeubles !!! Dans les zones incendiées. Il ne faut pas chercher ailleurs les causes d’un mois d’août très chaud ainsi que la première semaine de septembre.

Installation obligatoire de filtres, (oui.) Une taxe qui pénalise des gens qui ne sont pas forcément coupable, (non.) ou alors c’est donner la preuve d’un manque d’intelligence, (une tête vide) et de n’avoir rien d’autre à proposer que des taxes qui ne résoudrons jamais le problème. (À moins que cela ne cache autre chose ?) N’est-il pas prévu d’augmenter progressivement la Taxe ?

N’oubliez pas que les végétaux absorbent du CO2 la journée pour se nourrir et rejettent de l’oxygène, à l’inverse la nuit les végétaux en l’absence de clarté rejettent du CO2 (nos forets rejettent du gaz carbonique la nuit) essayez de descendre dans un puits avec des fougères à l’entrée, sans aucune précaution vous êtes un homme mort. (Étant bien placé pour l’affirmer puisque je suis descendu maintes fois dans des puits pour effectuer des réparations)

Madame Lagarde veut redistribuer le produit de la taxe carbone aux ménages

Si l’intention semble bonne, la manière elle relève de l’hypocrisie, en clair cela veut dire. Je vous donne avec la main gauche (main du cœur) ce que je vous prends avec la main droite.

La taxe Carbonne ne concerne pas que l’énergie fossile, gaz, essence, gazole, charbon. Cela concerne également l’électricité qui est fournie en grande partie et majoritairement par le Nucléaire, dans le seul but d’inciter les gens à économiser l’énergie. Juste un petit rappel, le carburant à la pompe est déjà taxé dans ce domaine et est l’œuvre du gouvernement Jospin ! Donc en raisonnant, le carburant à la pompe va être surtaxé. Il existe également une taxe pour les véhicules les plus polluants.

Une chose est sure, cela n’aura aucun effet sur l’économie espérée, ce qui est certain c’est que les consommateurs sont pris en otage, ils sont culpabilisés alors qu’ils ne font qu’utiliser des produits autorisés pour leur besoins quotidiens. Il me semble que dans le gaspillage d’énergie, le gouvernement devrait commencer par lui-même, à commencer par utiliser une seule voiture pour les déplacements et non deux ou trois, et comble de l’hypocrisie des voitures tous ce qu’il y a de plus gros et de plus cher en France.

L’hypothèse d’une CCE d’environ 15 euros par tonne de CO2 émise rapporterait environ quatre milliards d’euros, a-t-elle indiqué, précisant que sur cette base, cela représenterait une augmentation de trois centimes sur le litre de super.

J’aimerai bien que Mme Lagarde soit un peu plus explicite sur le sujet et donne des chiffres plus clairs et plus compréhensibles pour le commun des mortels, Il est vrai que moins nous en savons mieux c’est pour nos dirigeants le sujet étant tabou.

Dans tous les cas cela augmente l’assistanat dénoncé par certaines associations et certains politiques de gauche et de droite

Greenpeace dit-elle la vérité ou est elle une organisation mafieuse ?

A en croire cette organisation, ce serait l’homme qui serait responsable des cataclysmes qui sévissent actuellement dans la région Pacifique et mer de chine.

Les typhons et séismes qui ravagent chaque année ou presque des pays tout entier comme le Viêtnam, les Philippines, le Cambodge, les Iles Santa Cruz, la région de Vanuatu, le Golfe du Mexique, une partie des Antilles et bien d’autres encore, serait le fait de la main de l’homme !

Diantre ; l’homme serait-il doté d’un pouvoir surnaturel ? D’autant plus que Greenpeace passe sous silence les conséquences directes de la mouvance des plaques tectoniques sur les quelles nous-nous trouvons. Un exemple et la preuve que l’homme n’a rien à voir dans les catastrophes actuelles dans la région de l’archipel du Vanuatu, un séisme dont l’épicentre se trouve au niveau de l’Ile Ambrym, magnitude de 5.0, environs de l’Ile de Santa Cruz, séisme de magnitude 5.3, séisme de m, 5.4, séisme de m, 5.2, séisme de m, 5.3, séisme de m, 5.6, séisme de m, 6.2, Vanuatu, séisme de m, 5.3, séisme de m5.5, tous ces séismes au nord des Nouvelles Hébrides. Tous les séismes se sont produits le long d’une faille très profonde entre l’Ile Linaua au Sud et l’Ile volcanique Solomon au Nord, également l’Ile de Sumatra entre la mer de Java et la mer d’Andaman à nouveau durement touché. Les Iles de Java et Sumatra étant en bordure d’une énorme faille ou les plaque tectoniques se chevauches, cette faille allant de la Papouasie Nouvelle Guinée, au Sri Lanka et continuant sa course jusqu’ au Sud du Territoire Britannique de l’Océan Indien (Diégo Garcia) tous ces séisme étant associé aux Typhons et autres Tempêtes Tropicales qui sévissent dans cette région. Greenpeace ignorerait-elle le pouvoir des couloirs d’eaux chaudes qui parcourent nos Mers et Océans, dont le Gulf-Stream dans l’Océan Atlantique va lécher la calotte glacière de l’Océan Arctique.

Greenpeace ignore-t-elle que jusqu’aux années 60 le charbon était utilisé par l’ensemble des ménages en France et pas seulement, ajouté aux cheminées d’usines cela faisait du monde à polluer. Greenpeace ignore-t-elle que normalement et à moins d’un revirement catastrophique, nous allons enregistrer en 2009 une baisse de 3% de teneur en CO2 à l’échelle planétaire, ce qui s’ajoute aux baisses observées depuis 2007

Depuis 1850 jusqu’en 1976 les températures étaient majoritairement en dessous de la normale, avec un point-bas en 1911(-0,5°) et en 1976 (-0,25°) entrecoupé par des températures supérieures pendant la seconde guerre mondiale, ainsi qu’en 1973 ou le Bengladesh a été dévasté par un puissant cyclone due aux séismes et non à la main de l’homme

Le Professeur Lan Plimer (Géologie minière de l’université d’Adélaïde) dénonce ce qui peut être un mensonge International sur le réchauffement Climatique et « il n’a pas tort, » trop de gens vivent de la crédulité d’une certaine couche de population, c’est également un moyen comme un autre d’instaurer des taxes tout en sachant que cela ne résoudra pas le problème du réchauffement naturel climatique qui poursuivra son petit bonhomme de chemin, comptant en cela sur la continuité de la mouvance des plaques tectoniques et du cycle de vie du soleil donc de notre planète Terre.

De toutes façons la focalisation des peuples cela fait partie du lobbying de Greenpeace et de bien d’autres.

Sources diverses, et dont pour les séismes : NOAA, U.S. Navy et Europe Technologies

N’oublions pas nous somme assis sur ce qui pourrait être la plus gigantesque Bombe à cœur d’Hydrogène Nucléaire. Dans moins de 2 milliards d’années combien d’êtres vivant restera-t-il sur Terre ? Et si la vie existe encore, c’est moins sur.

Grenelle de l’environnement, (Texte issue de Grenelle de pigeons)

Notre Nicolas Hulot national était aux anges hier soir et Jean-Louis Borloo semblait avoir gagné une grande victoire : le texte de loi suivant le Grenelle de l’environnement est passé et a même été voté par les socialos.

Je ne sais pas s’ils ont arrosé l’événement comme il se doit. Moi pas.

Je rappelle que je suis contre ce machin même s’il contient probablement de bonnes orientations.

Petit 1 : le volet financier est à mourir de rire… Je veux bien que l’on construise des milliers de kilomètres de TGV ou de tram, mais sans oseille, ça va être compliqué.

Petit 2 : le texte est encore une fois orienté pour culpabiliser les braves gens sans trop emmerder les industriels. Je rappelle que si j’utilise des rasoirs jetables c’est parce que des groupes industriels gagnent du pognon avec.

Petit 3 : j’ai toujours été contre, et je le reste, la fiscalité verte. Alors qu’on croit apporter un peu de justice en taxant les pollueurs, on les autorise tout simplement à polluer et à détruire la planète. Par exemple, si les véhicules individuels de plus 2,5 sont inutiles en ville et néfaste à l’environnement, faire payer les proprios déjà riches quelques centaines ou même milliers d’euros ne changera pas la donne : les véhicules resteront inutiles et néfastes.

Pour moi, l’essentiel de ce texte consiste à se dédouaner et à légiférer sur la destruction de la planète.

La face cachée de la lutte contre le réchauffement climatique

A qui cela profite ? Les retombées financières pouvant en découler n’étant pas négligeables

Vous posez-vous la question de savoir pourquoi tant de bruit autour du changement climatique ?

En fait de changement ou de réchauffement, il s’agit plutôt de variations climatique due à la fois aux saisons, à l’activité solaire, et à l’activité volcanique (volcans terrestre, sous marin et les failles des plaques tectoniques qui sont en constant mouvement) les failles et volcans sous marin étant le point de départ et la continuité des courants d’eau chaude qui parcourent nos océans, ce qui fait que les bandes de terre se trouvant à proximité de ces courants bénéficient d’un climat plus doux en hiver que d’autre, (exemple, le nord des USA et le Québec ont un climat très froid en hiver et la France au contraire bénéficie d’un climat plus doux) cette différence venant du fait que le Gulf-Stream longe nos cotes, et va buter contre la calotte glacière

Sans ce courant d’eau chaude nous aurions des hivers aussi rigoureux qu’en Amérique du Nord (Québec et Nord Est USA) puisque étant sur la même latitude

L’effet de serre étant un phénomène naturel et nécessaire à toute vie sur la Planète terre, qui de surcroit existe depuis la création de la terre (sans effet de serre, la terre serait un véritable glaçon sans vie aucune) (avec une température moyenne de -19°c)

Tout le bruit fait sur le réchauffement climatique a un but, « tout le bruit fait autour du climat actuellement n’est que spécieux » il faut regarder du coté des entreprises et autres fondations qui gravitent autour de la climatologie et des retombées économiques et financières « réelles ou espérées en découlant ».

Pour les énergies dites propres  ou écolos, elles ne sont pas aussi innocentes que ce que l’on veut nous faire croire. Si l’énergie du soleil ne pollue pas à priori, les matériels utilisés pour capter cette énergie, il en va autrement, les cellules photovoltaïques utilisées pour fabriquer de l’électricité font partie des composants ou « composés » électroniques bourrés de silicium ou de germanium (métaux lourds) difficilement recyclables comme tout ce qui est électronique, la durée de vie est limitée (sans oublier les batteries d’accumulateur pour stocker l’énergie électrique avant transformation pour être utilisée)

Les éoliennes ont-elles aussi un impact sur l’environnement, de même que tout ce qui sert à fabriquer l’énergie électrique dont nous avons besoin, que ce soit les barrages sur les rivières ou les centrales électriques en tous genres, rien n’est totalement innocent

Depuis 2006 nous sommes en phase descendante c’est-à-dire que la température baisse après un sommet en 2005, pour exemple : mis à part avril 2007, ou il y a eu deux ou trois jours très chauds, l’été qui a suivi a été pourri « froid » de même pour 2008 avec un printemps froid et humide et pas mieux pour l’été, un hiver précoce et très neigeux avec des températures flirtant avec les – 17°c en France etc. … Cela va continuer jusqu’à la remontée du prochain cycle, « la nature étant ainsi faite » quoi que fasse l’homme, il ne réussira pas à dompter la nature, c’est impossible. »

La seule chose qu’il puisse faire c’est de limiter l’impact de pollution au nivaux de la Troposphère

(Qualité sanitaire de l’air ambiant) (Ozone troposphérique) qui est un polluant due à l’activité volcanique, aux incendies de forêts, et à la pollution due aux chlorofluorocarbures, pour le reste l’homme étant réduit au simple rôle de spectateur impuissant

Les Feux de forêt en période de vacances, juin, juillet, août. C’es feux ne sont pas tous innocents, ils sont pour la plupart l’œuvre de criminels ou de gens imprudents, (barbecues, incinération de broussailles, et la pire des bêtises, l’écobuage en plein été sans aucunes précautions et surtout sans autorisation).

La plupart des incendies ont des origines humaines, feux allumés volontairement par vengeance ou par défis de la société, feux allumés par imprudence en minimisant les risques de propagation, (exemple un mégot de cigarette jeté par la portière de la voiture) ou tout simplement en brulant les broussailles du jardin, août étant le moment le plus propice ou monsieur tout le monde profite des congés pour faire le grand nettoyage du jardin

Les incendies allumés par les impacts d’orage ne représentent qu’une infime minorité, il y a aussi les incendies involontaires causés par les engins des forestiers (plutôt rares) auquel s’ajoute les randonnées sauvages en motos ou cyclomoteurs et les quads, la liste des imprudences est longue

LA PALEONTOLOGIE

Ou la vraie histoire de vie de notre planète

L’histoire fossilisée de la Terre est une source d’information beaucoup plus fiable que les simulations sur le climat faites avec l’aide d’ordinateurs et qui ne reflètent que la vision un peu simpliste et phobiques, dont les soi-disant preuves sont sujettes à caution

Demandez aux représentants du GIEC de vous expliquer pourquoi autrefois l’Afrique était une Terre fertile sans désert, ils sont incapables de vous répondre

Demandez-leur pourquoi l’incendie gigantesque de 700 puits de pétrole au Koweït dont la durée a été de 9 mois, est occulté ! C’est un sujet tabou qui interfère avec les données du GIEC

Il est admit que l’éruption du Pinatubo en 1991 est responsable du refroidissement global de la température (les cendres du volcan ne sont pas les seules responsable) Les mêmes responsables en climatologie sont curieusement muet sur les conséquences désastreuses et catastrophiques du gigantesque incendie au Koweït.

La vérité sur le climat changeant et la vie sur terre sont inscrits dans les restes fossiles parsemés et décimés sur Terre et dans les Océans. Nulle part ailleurs.

L’histoire de la Terre est inscrite dans les roches. La multitude de créatures qui se sont succédé sur la planète y ont laissé des traces de leur existence passée. La paléontologie est la recherche et l’interprétation de ces traces, l’étude de ces formes de vie aujourd’hui disparues qui ont chacune à leur manière contribué au monde dans lequel nous vivons actuellement.

A l’instar de l’archéologue, le paléontologue reconstitue l’histoire de la Terre à partir des vestiges du passé. Mais la quantité et la qualité des informations diffèrent beaucoup dans ces deux disciplines. L’archéologue dispose de tout ce que les hommes ont laissé derrière eux : monuments, inscriptions, sculptures, peintures, poteries… Pour le paléontologue, les traces moins nombreuses : seuls les restes des créatures anciennes ont pu, dans quelques rares circonstances, être conservés.

Pourtant, ce qu’il sait déduire de ces restes est absolument remarquable. Il peut connaître grâce à eux beaucoup de choses, comme le mode de vie de ces créatures, de quoi elles se nourrissaient, comment elles se reproduisaient, sous quels climats et dans quels milieux elles évoluaient.

Conjointement à la paléontologie, d’autres disciplines contribuent à la reconstitution des mondes anciens. La paléogéographie étudie la disposition des continents, mers et océans au cours de l’histoire de la Terre, grâce à la théorie de la Dérive des Continents. La paléoclimatologie tente quand à elle de retrouver les climats des différentes régions du globe au cours des temps. A titre d’exemple, la France était sous l’équateur il y a environ 300 Millions d’années. Ces différentes disciplines ont donc pour but commun de nous faire découvrir les mondes disparus, inconnus et merveilleux  qui se sont succédé durant des millions d’années sur Terre.

Ce sont ces mondes, mers étranges et forêts disparues que l’amateur de fossiles parcourt lorsqu’il songe que la vie a déjà animé la créature dont il contemple les restes fossiles.

L’ère cénozoïque, qui signifie l’ère de la vie récente, à démarré à la fin du Crétacé il y a 65 Millions d’années, et dure encore. C’est l’ère la plus courte de toutes.

L’analyse de roches de tous âges indique que le climat est presque toujours resté suffisamment clément pour que des océans d’eau liquide demeurent à la surface. Pourtant, le soleil était autrefois moins chaud qu’aujourd’hui.

Avec un soleil 25 % moins lumineux qu’aujourd’hui, la terre aurait du être complètement gelée.

L’atmosphère contenait du CO2 et du méthane en quantités suffisantes pour que l’effet de serre contrebalance la faiblesse du jeune soleil. Tout c’est passé comme si la Terre avait adapté son atmosphère à l’évolution du soleil pour maintenir un climat propice à la vie.

La découverte d’indices, comme des traces de glaciers à l’Equateur, suggèrent que la Terre s’est complètement englacée momentanément, il y a 2,2 et 0,7 milliards d’années. Comment s’en est-elle sortie ? Le CO2 éjecté régulièrement par les volcans, n’a alors plus été absorbé par les océans gelés. Il s’est accumulé et a amplifié l’effet de serre jusqu’à faire fondre toutes les glaces. Se transformant en véritable thermostat !

Conclusion moins il y a de glace sur la surface maritime et terrestre, plus la capacité d’absorption du CO2 et forte. Mr le Vice Président du GIEC, apportez-moi la preuve du contraire ! Et dite moi pourquoi la Guerre du Golf de 1991 et ses conséquences, cela n’est pas cité dans les rapports du GIEC ??

Pourquoi le Soleil était-il autrefois moins chaud qu’aujourd’hui ?

Le Soleil tire son énergie des réactions thermonucléaires qui transforment, en son cœur, l’hydrogène en hélium. Au fur et à mesure que la proportion d’hélium augmente, le cœur se densifie et se contracte car l’hélium est plus dense que l’hydrogène. La production d’énergie augmente avec la densité. Le Soleil a donc vu sa luminosité augmenter de plus en plus vite, de 27% environ depuis 4,5 milliards d’années, dont 5% au cours des six cents derniers millions d’années. En pratique, c’est surtout la taille du Soleil qui varie plus que sa température de surface. La luminosité continuera à augmenter dans le futur, à peu près au même rythme, et il est probable que la Terre connaîtra le destin de Vénus dans quelques milliards d’années. (Peut être moins de 2 milliards d’années.)

Peut-on vraiment affirmer que la Terre a adapté son atmosphère à l’évolution du Soleil pour maintenir un climat propice à la vie ?

Il existe réellement des mécanismes géophysiques qui contrôlent le climat en le ramenant vers un régime propice à l’eau liquide et donc à la vie telle que nous la connaissons. Ainsi, le cycle des carbonates-silicates semble capable de réguler la concentration de gaz carbonique dans l’atmosphère afin d’assurer en permanence un effet de serre suffisant pour maintenir l’eau à l’état liquide :

Le dioxyde de carbone de l’atmosphère se dissout (sous forme d’acide carbonique 1. HCO3-) dans l’eau douce des pluies qui lessivent les continents, et dissout aussi les silicates et les ions calciums (Ca2+) ou magnésium (Mg2+) des sols.

Transportés dans les océans, les ions se combinent pour former des carbonates 2. (CaCO3) qui se dépose au fond des océans. De nos jours, cette réaction est presque entièrement effectuée par les êtres microscopiques du plancton qui utilisent les carbonates pour fabriquer leurs coquilles…

A terme, les mouvements tectoniques entraînent le plancher océanique dans le manteau par « subduction », où une partie des carbonates est dissociée à haute température avant d’être recyclée dans l’atmosphère via les volcans.

A l’échelle géologique, ce cycle contrôle la quantité de CO2 présent dans l’atmosphère et son effet de serre. En effet, le taux de “consommation” du CO2 atmosphérique dépend directement de l’intensité des précipitations et du cycle de l’eau, lui-même d’autant plus fort que les températures sont élevées. En d’autres termes, plus il fait chaud, plus le système consomme du CO2. L’effet de serre diminue.

Si, il fait froid, les précipitations et le lessivage sont fortement réduits. Le CO2 émis par les volcans s’accumule dans l’atmosphère et intensifie l’effet de serre. Une telle régulation a pu stabiliser le climat terrestre par le passé.

Source : Climat Eau Vie (Institut de Jussieu)

Commentaire :

En suivant la logique des derniers paragraphes, le froid et à fortiori la glace sont un écran à l’absorption du CO2

Autre logique ce n’est pas l’homme qui est responsable de la désertification de certaines contrées Africaines ou d’Asie et ailleurs, mais le manque de pluies suffisamment abondantes, la désertification étant un processus naturel qui existe depuis très longtemps. En contre partie l’exploitation forestière sauvage et abusive est néfaste de-même que l’assèchement des marécages pour gagner des terres cultivables, dans le but de nourrir la population et les animaux domestiques.

Il y a un autre problème qui peut être source de danger pour la continuité de la vie sur Terre, c’est la démographie galopante, avec un besoin de plus en plus fort de ressource et d’espace pour survivre. (Comme expliqué tout en haut plus la luminosité du soleil augmente, en même temps que son volume, plus il fait chaud.) Instaurer une fiscalité climatique, est une utopie qui prouve que nos soi-disant spécialistes n’ont rien d’autre à proposer et ce qui de toute façon ne résoudra pas le problème, et surtout n’arrêtera pas le processus du cycle de vie du soleil. La seule solution intelligente c’est l’installation de filtres partout ou cela est nécessaire, ainsi que le contrôle de la démographie galopante.

Depuis les années 80 la montée des températures qui s’est accentuée très fortement et de façon brutale dans les années 90 jusqu’à nos jours trouvent sa source fondamentale dans les incendies de forêts d’origine humaine auxquels s’ajoute l’incendie criminel des puits de pétroles au Koweït.

Avant l’arrivée du gaz naturel (années 50/60) dans nos foyers l’utilisation du charbon dans nos cuisinières pour la cuisine et également pour le chauffage était généralisée, ajouté aux cheminées d’usines cela faisait du monde à rejeter du CO2 et autres GES et pourtant les températures étaient plutôt stables ou en dessous des moyennes normales. (Exemple -0,3°c en dessous de la moyenne normale en 1962/63, au contraire en 1998 : +0,5°c (le record))

Ce qui est anormal l’été n’étant pas fini, depuis plusieurs jours, nous avons des températures matinale en aquitaine digne d’un mois de février quand aux après-midi c’est guerre mieux avec des températures de l’ordre de 17 à 18°c, nous sommes toujours en été jusqu’au 23 septembre. Nous ne pouvons pas dire qu’il s’agit là de réchauffement climatique.

N’oublions pas que l’hiver 2008/2009 a été l’un des plus froid. (Le froid est bien plus meurtrier que la chaleur)

Il y a une question qui se pose, et dont la réponse devient urgente : Comment nourrir de plus en plus d’êtres humains avec une terre de plus en plus exploitée ? Les ressources s’amenuisent petit à petit. Que faut-il faire ? Créer une taxe spécifique parce que les gens mangent trop? Ce qui ne résoudra pas le problème de la famine. Ou bien lancer une campagne de stérilisation de l’être humain pour l’empêcher d’avoir plus de deux enfants, c’est-à-dire juste ce qu’il faut pour la continuité de l’espèce. N’oublions pas que la France a vu sa population augmenter de 50% depuis la fin de la dernière guerre, elle est passée à plus de 60 millions. D’après certains spécialistes, c’est encore 20 millions d’habitants de plus d’ici 2050 qui peupleront la France. Il va bien falloir trouver à les loger et surtout à les nourrir (on ne pourra pas compter uniquement sur le Bio) et ce sera autant de sources en plus de CO2 (l’homme dans son processus de respiration rejette du CO2) va-t-il falloir lui imposer un filtre sur le visage, ou le taxer parce qu’il pollue en respirant ? Pire va-t-on devoir faire comme au Japon ou à une certaine époque ils supprimaient les vieux devenu inutiles ?

Allons messieurs soyez sérieux, et faite des propositions crédibles qui tiennent la route, pas du n’importe quoi.

Si les eaux de mer deviennent de plus en plus acides la faute en revient aux incendiaires criminels, après une végétation complètement brulée, la terre à nu, la pluie lessive le sol et le tout se retrouve à la mer via les rivières, ce sont les végétaux sur terre qui captent en premier le CO2 et s’en nourrissent, en contrepartie ces mêmes végétaux nous fournissent de l’oxygène, qui ne vient pas que de la mer, c’est là leur utilité et notre protection. .

En résumé, il convient de faire en sorte que les criminels incendiaires ne puissent plus nuire et ne puissent plus détruire nos forêts, il convient de contrôler également l’exploitation forestière, ce sont les végétaux qui jouent le rôle de nettoyeur de l’atmosphère et de régulateur, ne l’oublions pas. Chaque fois qu’il y a des incendies en forêt avec plusieurs milliers d’hectares brulés, c’est autant d’espace qui n’assure plus son rôle de purificateur et de régulateur de l’atmosphère et cela pour très longtemps.

Henri Guaino ou l’autre premier Ministre, à moins qu’il ne soit Vice-président ?

Le conseiller spécial du président est en pleine offensive dans les médias. Henri Guaino par-ci, Henri Guaino par-là ! Enfin Henri Guaino partout. Conseiller de Nicolas Sarkozy

Pendant la campagne à l’élection présidentielle de 2007, il est le rédacteur des principaux discours de la campagne de Nicolas Sarkozy

Après l’élection de Nicolas Sarkozy en mai 2007, il est nommé conseiller spécial du président de la République par Nicolas Sarkozy en mai 2007 et occupe à l’Élysée l’ancien bureau de Valéry Giscard d’Estaing. À nouveau, il assume les idées exprimées dans un certain nombre de discours présidentiels dont il ne nie pas avoir été soit l’inspirateur, soit le rédacteur. Ainsi, après le discours de Dakar prononcé par le président le 26 juillet 2007 et vivement contesté tant en France qu’en Afrique, et la polémique qui s’en était suivie avec Bernard-Henri Lévy qui avait mis en cause ses fondements philosophiques maurrassiens et racistes, il est amené à défendre le discours :

Quand vous aurez lu la biographie d’Henri Guaino et son parcours vous comprendrez peut être qui est responsable des erreurs de Nicolas Sarkozy durant ses deux premières années comme Président de la République, vous comprendrez peut être qui ce trouve en réalité derrière les beaux discours plains de charisme et de promesses de Nicolas Sarkozy. Désormais ce n’est pas le Président de la République qu’il faudra vilipender après une erreur, mais « Guaino » à chaque fois qu’une proposition émanant du Président de la République marchera c’est « Guaino qu’il faudra féliciter.

Puisque « Guaino » est le conseiller de Nicolas Sarkozy (je n’ai absolument rien contre bien au contraire) (en clair son Major ou son Ordonnance) en plus du charisme manifesté envers certaines personnes ayant eus maille à partir avec la Justice de certains pays d’Afrique ou d’Amérique Latine, il convient de ne pas laisser tomber certains Français honnêtes qui n’ont rien d’autre à se reprocher que le fait d’être handicapé et qui sont victime de phobie discriminatoire d’une certaine Administration de l’Etat « Henri Guaino » devrait faire en quelque sorte la morale à notre cher Président en lui faisant comprendre que ce n’est pas bien d’abandonner un citoyen honnête qui lui a demandé de l’aide.

Historique du chômage en France

Les Français auraient-ils oubliés ?1983 et 1984, le chômage progresse à la vitesse grand V, trois dévaluations du Franc, une inflation de 7% en 1983, le double en 1984, les caisses de l’Etat étant vide, pour donner de l’argent aux Conseils Généraux, les Socialistes attribuent le fruit de la vente des vignettes automobile aux Départements, les vieux dans le besoin n’en avaient pas besoin.

1991/1992 années de récession, comme en 83/84 entre 1997 et 2002 le gouvernement « Jospin » a été totalement impuissant pour enrayer le chômage et le faire baisser durablement les 35 heures et les autres demi-mesures, telles que les contrats jeunes d’un an renouvelable dans la fonction publique, étaient en réalité des emplois précaires, en fin de contrat, beaucoup ce sont retrouvé au chômage.

Pas d’embauche dans le privé, au contraire, faute de commandes l’heure était plutôt à la débauche En 1994, avec une vingtaine d’autres collègues, je suis passé volontairement en contrat à mi-temps (pour une durée de deux ans) afin de permettre à une dizaine de jeunes de conserver leur emploi, avec la venue de la droite au pouvoir le travail a repris en 1995, au bout du compte j’ai pu retrouver mon poste à plein temps, et pourtant la conjoncture n’était pas euphorique, mais on a fait avec.

Il est vrai que tout cela c’est du passé, et pourtant au début des années 80 j’ai vu de pauvres diables tout déguenillés, ayant perdus leur emploi et réduis à mendier en vendant des cacahuètes dans les rues de Bordeaux, l’âge d’or des années 60, ou on pouvait se permettre d’envoyer balader son patron et trouver un nouvel emploi dès le lendemain et surtout le droit de négocier son salaire avant toutes nouvelles embauches, c’était il y a longtemps, avant Mitterrand et consorts, avec sa manie de nationaliser les grandes entreprises pour faire plaisir aux Communistes.

Résultat les caisses de L’Etat n’ont pas résistées, la suite « nous les vieux, » nous la connaissons

L’argent des vignettes destiné aux vieux nécessiteux dans le besoin, « supprimé ! » au bénéfice des Départements

Moralité quand je regarde derrière moi et que je vois le résultat de la gestion des partis de gauche, je me demande comment je ne me suis pas retrouvé à la rue en train de mendier, je pense que je n’aurai pas pu le supporter, je me serai flingué

Il y a une chose qui me réconforte actuellement, c’est la réflexion de Jacques Delors qui a répondu à une question sur la crise actuelle, en disant que même avec la Gauche au pouvoir la situation serait la même.

La gauche dite socialiste, a un besoin évident depuis pas mal de temps d’idées et de cohérence pour s’assurer une crédibilité politique, ce n’est pas avec des conservateurs à sa tête que cela se produira, mis à part des critiques, les socialistes n’ont rien de constructible à proposer pour l’avenir et surtout faire oublier, 1983/84, 1993 et l’épopée désastreuse 97/2002.

Homophobie.

C’est quoi au juste ? Qu’est ce que cela désigne ?

Le terme, phobie en lui-même désigne Aversion ou peur instinctive. Et homo (homme) Le mot homophobie désigne une aversion contre les homosexuels, ce terme n’est pas défini clairement et n’est pas cité dans la charte des Nations-Unie (DUDH) ni la CEDH. Convention Européenne de sauvegarde des droits de l’homme.

Avant tout il convient de définir clairement la place qu’occupent les homosexuels et les autres termes qui y sont associés à tort.

Il convient de définir de façon claire chaque terme, et ne pas mélanger les genres, à savoir : Les sentiments et la sexualité entre-autre

Homosexuel, qui éprouve une attirance sexuelle pour les personnes de même sexe. Si les rapports sexuels ou considérés comme tel (pénétration anale), sont possibles chez les hommes, il n’en va pas de-même pour les femmes, morphologiquement cela est impossible, ici il ne faut pas confondre avec les sentiments qui fonts que deux personnes de même sexe peuvent très bien éprouver des sentiments fraternels très profonds, (ce n’est pas interdit)

Transsexuel, « transsexualisme » Conviction délirante d’appartenir à l’autre sexe et désir de changer anatomiquement de sexe. (Ce qui ne les empêche pas d’avoir des rapports sexuels normaux avec des partenaires de sexe opposés)

Dans la pratique toutes différences de traitements basée sur une appartenance sexuelle (mâle, femelle) devrait être interdite sans pour autant aller au-delà du raisonnable, c’est-à-dire dans le respect des convictions religieuse et de la morale reconnu universellement ce qui est une obligation pour tout un chacun.

Les droits et libertés sont clairement définis par la DUDH Charte des Nations-Unies, nul individu, nul groupement, nul Etat n’a le droit de se livrer à la destruction des principes fondamentaux. Depuis quelques années certains pays ce sont livrés à la destruction de certains de ces principes sans pour autant encourir les foudres des Nations-Unies (ce qui n’est pas normal) à moins que l’empire du sexe n’ait jeté une chape de plomb sur les Nations-Unies.

Certains, et non des moindres tentent de faire valoir une sexualité perverse et malsaine qui est la base fondamentale de bon nombre d’IST et MST (VIH etc.) tout cela au nom de la liberté sexuelle en reniant les effets dévastateurs de tels comportements qui sont à éradiquer, le Professeur « Luc MONTAGNIER » ayant donné pour conseil en 2005 de ne pas pratiquer la pénétration anale, ce n’est pas sans raison, il me semble qu’il mieux qualifié que quiconque pour donner un avis éclairé (le préservatif étant une protection aléatoire et ne devant servir valablement que pour des rapports entre homme et femme) forts risques d’enroulements du préservatif pour les pénétrations anale (homosexuels et hétérosexuels) qui pratiquent cette forme de sexualité malsaine

Mon opinion sur l’immigration clandestine

(Bien qu’étant partisan d’une planète sans frontières) et du mélange des races

Ayant des origines diverses je ne partage pas certains points de vu sur l’immigration clandestine et notamment la réalité sur certaines associations caritatives qui sous le couvert d’humanitaire ce livrent à des actes répréhensibles (trafic d’enfants et d’adultes) ce trafic pouvant se révéler juteux

Étant issue d’origines diverses je sais ce dont je parle, les dangers qu’il y a à quitter un pays d’origine en étant attiré par la perspective de faire fortune dans un autre pays que le sien

Trop souvent la réalité est amère, seul un tout petit nombre réussit, bon nombre d’immigrés finissent dans les rangs des clochards alors que dans le fond dans leur pays d’origine ils n’étaient pas si malheureux que cela (pour preuve les milliers d’euros qu’ils donnent aux passeurs) ce qui dans la plupart des cas représente plusieurs années de salaires et d’économies)

Difficile de faire croire que l’on meurt de faim dans son propre pays quand on dispose de telles sommes qui n’enrichissent en réalité que les trafiquants d’humains en tous genres, des trafiquants qui fonts miroiter le paradis qui peut ce transformer en véritable enfer

Des trafiquants qui ont pignon sur rue dans les pays traversés et les pays hébergeurs (il suffit d’avoir une ou plusieurs connaissances ou complicités dans les dits pays)

Le droit d’asile est inaliénable, à tout étranger persécuté en raison de son action en faveur de la liberté ou qui sollicite une protection pour un autre motif, pour tous ceux qui fuient leurs pays en conflit armé (danger de mort,(conflit politique) pour cause de guère civile ou guère tout court) ce droit d’asile (droit d’asile politique) est en principe temporaire, dès que les choses vont mieux les exilés sont tenu de rejoindre leurs pays en ayant le libre choix de pouvoir rester dans le pays d’accueil sous couvert d’avoir un emploie ou un moyen légal de subsistance afin d’assurer le lendemain en ayant également le droit de demander la naturalisation (ceci fait partie de la Charte des Nations Unie (tout citoyen a le droit de quitter librement son pays et d’y revenir ou d’établir son domicile dans un autre pays que le sien))

Difficile d’obtenir un droit d’asile politique quand on immigre dans le seul but de faire fortune après s’être fait avoir par un marchand de bonheur, car lui seul s’enrichi au détriment de ses victimes

Il n’est pas interdit de rêver de fortune et de vouloir faire fortune cependant beaucoup se nourrissent d’illusions et la réalité est amère (même en Amérique beaucoup finissent comme des clochards ou dans la drogue) malheureusement ils sont exploités, car acceptant de travailler pour des salaires de misère, se logeant dans des ghettos (et la plupart du temps travaillant au noir) sans aucune couverture sociale, et même dans certains cas exploités par leurs proches (il parait que l’Europe a besoin de cette manne)

A mon point de vu il y a trop d’associations incontrôlées de part le monde, toutes ces associations devraient être regroupées au sein des Nations Unies, et contrôlées par cet organisme

En France et dans l’union Européenne il y a plusieurs million de gens qui vivent dans un état d’extrême pauvreté il me semble que l’on doit s’occuper d’eux en priorité avant d’aller voir ailleurs, et surtout de ne pas abuser de la manne migrante en l’exploitant sous prétexte de mains d’œuvre bon marché acceptant tout

Quand aux citoyens du tiers monde quitte à les former en Europe, le meilleur moyen de les aider c’est encore de les aider à ce prendre en charge eux même dans leurs pays et à ce libérer du joug de certains dirigeants corrompus qui dilapident les aides Internationales et s’enrichissent avec

Pour moi le principe de partage passe par l’aide aux pays sous développés ou en voie de développement à s’émanciper (devenir adulte) en passant par l’industrialisation la mondialisation, l’économie de marché, certains pays asiatiques ont très bien compris la leçon

Déclaration sur les droits de l’homme des personnes qui ne possèdent pas la nationalité du pays dans lequel elles vivent

Adoptée par l’assemblée générale dans sa résolution 47/144 du 13 décembre 1985

Article premier

Aux fins de la présente déclaration, le terme ‘’ étranger ’’ s’applique, compte dûment tenu des précisions apportées dans les articles suivants, à tout individu qui ne possède pas la nationalité de l’Etat dans lequel il se trouve.

Article 2

1. Rien dans la présente Déclaration ne doit s’entendre comme légitimant l’entrée et la présence illégales d’un étranger dans un Etat ou comme restreignant le droit de tout Etat d’édicter des lois et règlements concernant l’entrée des Etrangers ainsi que les termes et les conditions de leur séjour ou d’établir des distinctions entre ressortissants et les étrangers. Ces lois et règlements ne doivent toutefois pas être incompatibles avec les obligations juridiques internationales de l’Etat concerné, y compris celles relatives aux droits de l’homme.

2. La présente déclaration ne porte pas atteinte aux droits accordés par le droit interne ni aux droits qu’un Etat est obligé d’accorder aux étrangers en vertu du droit international, même lorsque la présente Déclaration ne reconnaît pas ces droits ou les reconnaît dans une moindre mesure.

L’arrêt de la cour européenne des Droits de l’Homme qui flingue la réforme Sarkozy

Juste un détail que la cours européenne néglige, le passage par le procureur pour le dépôt d’une plainte est obligatoire en France, à moins de le court-circuiter et de saisir le Doyen des Juges

La cour de Strasbourg a décidé que les procureurs, en France, ne représentent aucunement l’ « autorité judiciaire » alors que Nicolas Sarkozy veut leur donner tous les pouvoirs…

Tout démarre avec le cargo Le Winner, battant pavillon cambodgien. Apprenant au printemps 2002 que le navire est susceptible de transporter de grosses quantités de drogue, les autorités maritimes françaises l’ont intercepté au large des Canaries et rapatrié à Brest. C’est le parquet de Brest qui dirige les premières mesures. Une information judiciaire est ensuite ouverte et l’enquête se déroule normalement. Au finish, plusieurs membres de l’équipage seront condamnés par une cour d’assises. Le capitaine grec Georgios Boreas prendra 20 ans de réclusion, le chef-mécanicien chypriote Siméon Theophanous, 17 ans et un marin, 12 ans de réclusion pour trafic de stupéfiants en bande organisée.

Mais ces derniers ne se sont pas laissé intimider par les fiers magistrats français. Ils ont saisi à Strasbourg la Cour européenne des Droits de l’Homme, assurant avoir été victimes d’une privation arbitraire de liberté. Ils soulignent qu’après l’interception du Winner, ils ont été détenus sur le bateau durant treize jours avant d’être transférés à terre, sous la surveillance des forces militaires françaises et hors du contrôle d’une autorité judiciaire. Ils assurent du coup ne pas avoir été « aussitôt » traduits devant un juge, comme l’exigent les textes.

La décision de la Cour de Strasbourg, datée du 10 juillet 2008, a créé la surprise dans le monde judiciaire. Selon elle, les magistrats du parquet français ne sont pas membres de l’autorité judiciaire. Messieurs Marin, Courroye et autres procureurs doivent se sentir dans leurs petits souliers…

Alors que faire du parquet s’il n’est pas autorité judiciaire ? « Il lui manque en particulier l’indépendance à l’égard du pouvoir exécutif pour pouvoir être ainsi qualifié », dit la Cour des Droits de l’Homme en condamnant la France. Que les procureurs ne soient pas indépendants du pouvoir exécutif, cela n’avait échappé à personne. Mais dans l’organisation judiciaire les membres du parquet sont néanmoins des magistrats à part entière… Bref, la Chancellerie cherche à se débarrasser de cette jurisprudence de la Cour qui s’impose en droit français : elle a fait appel et demandé qu’elle revoie sa copie. La chambre plénière se prononcera in fine. Mais, depuis, l’annonce de Nicolas Sarkozy de supprimer le juge d’instruction pour confier l’enquête aux procureurs rend l’affaire inextricable.

Pour info :

La Cours Européenne des Droits de l’Homme est un organisme du Conseil Européen des Droits de l’Homme, la Convention (CEDH) est une convention de sauvegarde des Droits de L’Homme, et ce doit de respecter les principes fondamentaux de La Déclaration Universelle des Droit de L’Homme (Charte des Nations-Unies « ONU ») Tout comme n’importe quel citoyen et n’importe quel Etat Partie de la Charte des Nations-Unies, la CEDH n’a le droit de se livrer à la destruction des principes fondamentaux des Droits de l’Homme tel qu’ils sont énoncé dans la Charte des Nations-Unies.

Qu’en est-il exactement dans la pratique ?

La CEDH, prenant parfois des arrêts allant à l’encontre de la sauvegarde des valeurs morales et contre tous bons sens

Chaque fois que la CEDH prend une décision, il ne s’agit pas de condamnation mais d’un arrêt, la CEDH n’a pas pour vocation de modifier la Législation des pays membres elle n’en a pas non plus le pouvoir

Bon à savoir, en cas d’arrêt définitif de la CEDH, les recours auprès du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (ONU Genève) sont possibles. « Même sans avoir saisi la CEDH » (OHCHR-UNOG 8-14 Avenue de la Paix 1211 Genève 10, Suisse) Téléphone (41-22) 917-900

Ce qui est regrettable, plus de 90% des requêtes sont rejetées, que ce soit auprès de la CEDH ou du Haut Commissariat des Nations-Unies « Ces deux organismes ne sont pas sans subir des pressions » tout comme le TPI (La justice impartiale ce n’est pas encore pour demain) si vous n’avez pas réussis à vous faire assister par un avocat, (cela existe malheureusement (les avocats subissant des pressions)) vous êtes perdu ! Un individu sans avocat est à la merci de la toute puissante Administration qui vat en profiter pour exploiter la situation. Il est privé du droit de se défendre valablement.

La charité s’il vous plait !

En faveur des délinquants et criminels en tous genres (trafiquants d’enfants et criminels)

Le charisme de Nicolas Sarkozy tant vanté par RAMA YADE c’est quoi au juste ?

Voler au secours des délinquants et criminels en tous genres ou faire preuve de charisme envers les victimes qui réclament que la justice leur soit rendue ?

Etant moi-même une des victimes de la politique menée par Nicolas Sarkozy en matière de charisme faire preuve de charisme envers les criminels en foulant aux pieds la douleur des familles des victimes ? Ce n’est pas RAMA YADE qui fait office de paillasson comme on a pu le voir au lendemain de sa visite en Tunisie, mais bien le peuple qui réclame justice qui sert de paillasson, serait-il plus glorieux de se ranger du coté des délinquants en tous genres ? Alors que la Charte des Nations Unies fait obligation de protéger les victimes contre toutes les actions néfastes

Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Code de conduite pour les responsables de l’application des lois (Nicolas Sarkozy étant leur chef) en France

Les responsables de l’application des lois doivent s’acquitter en tout temps du devoir que leur impose la loi servant la collectivité et en protégeant toutes les personnes contre les actes illégaux, etc. …

« Héberger et protéger des criminels, est-ce faire preuve de charisme envers les victimes des dis criminels ? »

Dans l’accomplissement de leur devoir, les responsables de l’application des lois doivent respecter et protéger la dignité humaine et défendre et protéger les droits fondamentaux de toute personne

«  Commentaire personnel, en protégeant les criminels et autres délinquants, la dignité des victimes et de leurs familles est foulée aux pieds, les droits fondamentaux des victimes sont bel et bien ignorés »

La conjoncture a bon dos ! Le clientélisme électoral de la Gauche Caviar, cela rapporte

Pour combien de temps ?

Quel rapport il y a, avec les exactions de quelques agités qui ne veulent surtout pas travailler et qui pourrissent la vie de celles et ceux qui justement tentent difficilement de joindre les deux bouts à la fin du mois ?
Ce sont toujours les plus défavorisés qui constituent les premières victimes des agissements de ceux qui préfèrent mettre le souk plutôt que d’essayer de s’insérer dans la vie active et de respecter leurs concitoyens….
D’autant que si vous deviez, malheureusement un jour, être l’une des victimes de leurs agissements, je ne doute pas un seul instant, que vous ne vous priveriez pas de dénoncer, à juste titre, le laxisme de l’institution judiciaire à leur égard.
Comprendre ne signifie pas excuser; prévenir ne signifie pas non plus qu’il ne doit pas y avoir de répression.
C’est bel et bien à travers ce genre de propos angéliques de gauche caviar (instrument et issue de la bourgeoisie pour la plupart) que vous vous éloignez chaque jour un peu plus des préoccupations de vos concitoyens, donc du peuple.
Sans vous en rendre compte, vous permettez aux idées racistes et xénophobes de prospérer. Vous défendez les fauteurs de troubles et les casseurs, les dealers et les violeurs, ainsi que les voleurs; au lieu de défendre les victimes !!!

Trois choix sont possibles pour le Peuple:
1-. Soit, le Peuple est stupide en vous suivant dans une telle logique (et donc, il ne mérite pas d’être souverain!)
2-. Soit, le Peuple est sage et dans ce cas, tout va bien, il ferme sa gueule. (Qui ne dit mot consent !!)

3-. Soit le peuple est conscient de la gravité des faits et de vos propos, dans ce cas il réagit sainement et dans le bon sens.

Autre point très important et qui concerne « l’hypocrisie et le mensonge » fait autour de l’immigration clandestine.

Qui sont les immigrés clandestins ? Pour la grande majorité d’entre eux, étaient-ils en péril dans leur pays d’origine ? La réponse est non. En dehors de ceux qui quittent leur pays d’origine parce qu’ils sont en danger pour des causes de guerre civile, ou étant en danger de mort pour des causes de divergences politique, face à un régime totalitaire et dictatorial (ces gens là seront toujours accueillis et aidés) pour les autres, et ils représentent la très grande majorité, ils quittent leur pays dans le seul but de jours meilleurs, dans le but inavoué de gagner un peu plus d’argent que dans leur pays d’origine (c’est leur droit) et en suivant les appels des sirènes qui leurs font miroiter le paradis, alors qu’en réalité ils vont se faire plumer comme de vulgaires poulets tout au long de leur calvaire. Le prix du passage vari en fonction de leur fortune et du continent quitté: entre 3.000 € et jusqu’à 20.000 €, des sommes énormes en regard des salaires pratiqués dans leur pays, et qui enrichissent les passeurs de tous poils et les associations qui gravitent autour, certains d’entre eux et ils sont nombreux, payent au-delà, le prix de leur passage, en étant exploités par leurs propres congénères qui les saignent jusqu’à la dernière goute, quand ils ne sont pas tout simplement rejeté au bout du compte. (C’est le retour honteux dans leur pays d’origine, ou finissant comme des clochards) avec l’amère sensation d’avoir été trompé, à qui la faute ?

Le clientélisme électoral n’a pas de limite ni de bornes, tout est bon, pourvu que cela rapporte.

L’esclavage est aboli depuis la moitié du 19ème siècle « officiellement », par contre la traite des êtres humains continue avec le soutient de certains politiques et de bon nombre d’organisations plus ou moins mafieuses

La culture des manifestations sociales (publiques)

Dès l’école, les éducateurs socialistes enseignent à nos enfants la doctrine du socialisme révolutionnaire et la culture de la grève, de très nombreux élus socialistes viennent de l’enseignement, des fonctionnaires qui ne craignent rien pour leur emploi et poussent l’ensemble du monde du travail, y compris le privé et les retraités, à soutenir leurs revendications (sans oublier les adolescents facilement influençables)
Que des gens qui ont la sécurité de l’emploi et n’ont jamais été confrontés aux problèmes d’une entreprise en difficulté avec la peur au ventre de se retrouver au chômage, dans une conjoncture mondialement très difficile se permettent de critiquer les entrepreneurs, et appellent leurs employés à faire grève alors qu’une journée de travail représente environ 0,5% de la production, est totalement irresponsable. Ce sont les salariés du privé qui malheureusement paieront les pots cassés, en outre-mer plus qu’ailleurs, les petits patrons seront obligé de mettre la clef sous la porte

Il est vrai que les connaissances en économie de tous ces « braves gens » sont tellement nulles, qu’il ne faut pas s’en étonner quand on sait que la « dauphine » présumée d’Arlette, est professeur d’économie à Lyon.
S’il y a une urgence en France, c’est bien celle de la mise à plat de l’enseignement de l’économie afin que celui-ci ne conduise pas à l’endoctrinement de nos enfants et que les Français aient un minimum de connaissances … ne serait-ce que pour ne pas confondre chiffre d’affaires et bénéfice.

Il y a également une autre urgence, c’est que les syndicats des fonctionnaires arrêtent d’haranguer les gens du privé et les adolescents, pour leur prêter main forte, pour rappel après la réforme Balladur en matière de retraite la fonction publique a bel et bien laissé tomber le privé « chacun sa merde »

En ce qui concerne les revendications légitimes des DOM, cela ne date pas de 2009, de tout-temps à jamais ce problème de différence de niveau de vie a existé

Question ? Pourquoi l’opposition qui veut donner des leçons à l’actuelle UMP, n’a rien fait pour corriger ce problème ? Que ce soit avec Mitterrand (14 années de pouvoir) et Jospin 5 années de pouvoir)) en 19 ans il me semble que les socialistes ont eu grandement le temps de faire en sorte qu’il n’y ait plus de différence du niveau de vie entre tous les Français, qu’ils soient en métropole ou dans les DOM. Les Français d’outre-mer savent-ils qu’entre les salariés d’Ile de France (Paris et ses environs) et les salariés de l’aquitaine, les salaires ne sont pas les mêmes ? Dans le privé à qualification égale un Parisien gagne plus qu’un Aquitain, Pourquoi ? La discrimination salariale existe même en métropole

De toutes façon les syndicats de fonctionnaire n’en ont rien à faire, ce n’est pas leur problème, même après 1 mois de grève ils ne risquent pas de perdre leur emploie (combien de Guadeloupéens vont se retrouver sans travail ?) les fonctionnaires étant à l’abri.

Le président de la République française, comme successeur des rois de France, en est chanoine d’honneur. (A noter que Georges Pompidou et François Mitterrand ont refusés la cérémonie d’investiture et de prendre possession de leur stalle, mais, tout en acceptant le titre de chanoine).

Sur la Laïcité en 1905, le peuple Français n’a pas été consulté, la loi a été passée en force au détriment des droits fondamentaux des citoyens de pratiquer librement et publiquement leur religion. (Le principe de Laïcité rejette et va à l’encontre de la libre pratique des religions quelles-quelles soit,) et vise à interdire de façon à peine voilée, l’accès aux hautes fonctions publiques (Députation, Sénatoriale ou Présidentielle) ce qui est une violation caractérisée des droits de l’homme.

Laïcité et religion, selon Nicolas Sarkozy Chanoine de St Jean de Latran

Le 20 décembre 2007, recevant le titre de chanoine honoraire de Saint-Jean-de-Latran, attaché à la fonction présidentielle, il prononce un discours où il fait référence à la récente encyclique « Spé Salvi, » rappelle les liens qui unissent la France et le Saint-Siège et souhaite une laïcité moins rigide selon lui, qu’il appelle « laïcité positive ». Nicolas Sarkozy déclare : « Dieu est dans le cœur de tous les hommes. » Il affirme aussi que « dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur ». Concernant la citoyenneté des catholiques, dans ce discours, il apparaît que Nicolas Sarkozy s’appuie notamment sur l’historien Jean Sevilla[].

Certaines personnalités politiques telles que François Bayrou [ou Corinne Lepage s’en émeuvent, indiquant que ce discours parlant de « laïcité positive » ouvrait la voie au communautarisme. Une autre opposition se fait entendre. En effet, le Grand Orient de France a invité le président en loge pour discuter de ce concept de laïcité positive inacceptable aux yeux des Francs-maçons. Pour d’autres, il représente une fidélité essentielle aux « sources authentiques de la morale laïque ».

La cérémonie d’intronisation de Nicolas Sarkozy est à l’origine d’une très vive polémique sur la laïcité suite à un discours où il affirme les racines chrétiennes de la France et fait un éloge de la foi. Il prononce entre autres la phrase suivante : « Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance. »

Faire l’éloge de la foi qui est la sienne et majoritairement celle des Français en tant que chrétiens, ne porte pas atteinte aux autres religions reconnues universellement et qui sont acceptées, dans le cas contraire sur la polémique qui y fait suite, on peut y ajouter les faits que certaines religions ne respectent pas la liberté du choix de religion, telle que l’Islam, ou on entend trop souvent dire que l’Islam est la seule religion de Dieu. Faire un procès d’intention sur l’appartenance à la foi Chrétienne de Nicolas Sarkozy est plutôt mal venu de la part de leurs hauteurs, d’autant que ce procès ne vise qu’à la destruction personnelle du Président et de la liberté de manifester sa conviction religieuse tant en privé qu’en public (article 18 DUDH) Charte des Nations-Unies.

Le devenir de la Martinique et de la Guadeloupe ?

Entre les mains de la population ou des seuls élus ?

« Le président a déclaré solennellement que la position de nos élus est légitime et qu’il la respectera. »

Tenir de tels propos, cela veut dire que le peuple n’a pas droit à la parole. Le devenir des DOM(s) c’est l’affaire de l’ensemble des populations concernées et non le seul vouloir des élus, qui oublient que ce n’est pas la volonté d’un parti à lui tout seul qui doit être imposé aux peuples, les élus en oublient qu’ils doivent être à l’écoute de leurs administrés et non le contraire.

La démocratie est le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple (principe de souveraineté), sans qu’il y ait de distinctions dues à la naissance, la richesse, la compétence etc. En règle générale, les Démocraties sont indirectes ou représentatives, le pouvoir s’exerçant par l’intermédiaire de représentants désignés lors d’élections au suffrage universel.

La démocratie directe est l’une des formes premières de la démocratie dans laquelle le peuple exerce directement le pouvoir politique, alors que dans une démocratie représentative, il l’exerce de manière indirecte par le biais d’élus. (Les élus oublient très vite qu’ils représentent le peuple et non un quelconque parti)

La démocratie participative désigne l’ensemble des dispositifs et des procédures qui permettent daugmenter l’implication des citoyens dans la vie politique et daccroître leur rôle dans les prises de décision.

La démocratie représentative : ne représente en rien à elle seule, la diversité de la société, (éloignement des élus du terrain et de la réalité quotidienne,)

Sentiment pour les citoyens de ne pas être compris des politiciens, etc.

Prendre des décisions très importantes, comme le devenir de la Martinique et de la Guadeloupe, sans avoir consulté les populations concernées sur le sujet, en imposant les seuls désidératas de certains élus au détriment des administrés, est antidémocratique et relève de la dictature.

En Démocratie la volonté du peuple (des peuples) cela se respecte, que l’on ait des gouvernements de droite ou de gauche, ou des élus de droite ou de gauche, le problème est toujours le même, nous en avons un exemple avec l’Europe ou le projet de constitution est finalement imposé aux peuples qui n’a pas droit à la parole. Avec prés de 60% d’abstention pour désigner les Députés Européens, nos gouvernants n’en tiennent pas compte (les absents on toujours tort !) aucun dirigeants Européens ne cherchent à savoir pourquoi tant d’abstentions, de toutes façons ils ne veulent pas le savoir et cependant ils se font forts de donner des leçons de Démocratie aux pays tiers.

Personnellement je pense que Henry Guaino conseillé de Sarkozy (surnommé l’autre premier ministre) devrait lui faire un peu de morale sur les principes de Démocratie (les gens ont droit au respect de leur dignité en tant qu’être humain) mais cela c’est une autre histoire.

A force d’ignorer le peuple, un jour il finit par ce révolter, et comble de l’hypocrisie ont entend après chaque défaite (on vous a compris !) et à chaque fois c’est à recommencer (les paroles s’envolent). A propos de notre cher Président n’a-t-il pas dit qu’il reconnaissait avoir fait des erreurs !

Les nouveaux maitres à penser pour vous

Ces nouveaux lobbies qui régissent votre vie

Qu’ils soient médias ou associassions

Vie publique, vie privé, vie politique, ils sont partout, rien ne leur échappe, ils s’incrustent partout et vous ne pouvez plus rien faire sans eux.

En politique vous ne pouvez plus leur échapper, ils décident de tout à la place des groupes politiques. A quoi bon organiser des primaires internes pour désigner un candidat ! Les exemples sont nombreux, exemple : chez les socialistes le candidat est déjà désigné d’avance par eux au grand désespoir de ceux qui rêvent d’être la candidate ou le candidat final, ils sont aidé en cela par des Instituts de sondages qui jure grand Dieu, que leurs sondages sont le reflet de la pensé majoritaire des Français, alors qu’en réalité cela ne concerne qu’un petit millier d’individus et parfois moins.

En politique c’est eux qui décident de la conduite à tenir de nos gouvernants

Un exemple avec l’émission « C dans l’air de France 5 »

Quel que soit les médias, vous n’avez plus droit au respect de votre vie privé, munis de caméras miniatures ils ne se gênent pas pour dévoiler votre intérieur, votre image, votre famille et votre façon de vivre (ce qui est malheureusement très courant, avec la complicité de fonctionnaires peux scrupuleux) ou usant d’un prétexte fallacieux, toutes les ruses sont bonnes.

Concernant les Meurs, là aussi ils sont comme le temps, « d’humeur changeante » tantôt respectueux des valeurs Divines et universelles, mais le plus souvent « Laïcs » et athées. Les valeurs Universelles ils ne connaissent pas (jamais entendu parler) ils sont plus prompts à la destruction des valeurs universelles plutôt qu’à leur sauvegarde. En réalité ils sont davantage anarchistes que respectueux de la liberté d’autrui et des valeurs reconnues (seule leur liberté totale compte) peut importe le quand dira-t-on.

Parmi ces nouveaux maitres à penser, en tête il y a l’empire du sexe qui s’incruste partout, que ce soit en politique, chez les médias ou les organisations telles que les Nations-Unies.

Le sexe rapporte beaucoup d’argent, c’est même la première industrie mondiale. L’empire du sexe c’est aussi le principal complice du plus grand « génocide humain », chaque année c’est des millions de gens qui meurent des conséquences des fantasmes pervers et malsains d’une certaine sexualité hors la loi et contre nature, mais pour le politiquement correct nous devons la mettre en sourdine.

L’esprit antidémocratique des fondateurs de la « démocratie » moderne

Se réclamant de la « démocratie » – sans toutefois donner plus de pouvoir au démos –, les représentants de nos systèmes politiques n’ont pas seulement piégé le peuple qu’ils prétendaient servir, c’est la langue elle-même qu’ils ont trahie : comment désormais mettre à jour l’antidémocratisme des discours, des pratiques, des systèmes et des hommes politiques rangés sous l’étiquette de « démocrates » ? Le glissement de sens qu’a connu le mot « démocratie » constitue sans doute le principal coup de maître de la propagande politique moderne.

Liberté. Egalité. Fraternité. (Telles sont les devises de la France)

On devrait y ajouter « Solidarité » la solidarité devant être le fait de tous

En pratique que veulent dire ces mots ?

Que veut dire « Liberté » a-t-on le droit de faire vraiment tout ce que nous avons envie de faire ? La réponse est non et c’est heureux, la liberté de soi-même ne peut être que dans le respect de la liberté de l’autre (liberté d’autrui) dans un pays démocratique.

En droit International la liberté est définie de la façon suivante : L’individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seul le libre et plein développement de sa personnalité est possible.

Dans l’exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n’est soumis qu’aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d’assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d’autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l’ordre public et du bien être général dans une société démocratique.

Liberté d’expression : Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publique et sans considération de frontière. L’exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi et qui constituent des mesures nécessaires, à la sécurité Nationale, à l’intégrité territoriale ou à la sureté publique, à la défense de l’ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d’autrui, pour empêcher la divulgation d’informations confidentielles etc. …

Liberté de pensée, de conscience et de religion :

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, tant en public qu’en privé. (Cela même dans un pays « Laïc » en réalité la France est partiellement laïque.

Egalité et fraternité : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés sans distinction aucune notamment de race, de couleur, de sexe de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune , de naissance ou de toute autre situation

La solidarité : La solidarité ne peut être le fait que d’une certaine couche de la population, la solidarité doit être le fait de l’ensemble de la société, « tous solidaires les uns envers les autres » et cela quel que soit la couleur de peau, ou le rang social. Dans la pratique il en est tout autrement.

Migrations et clandestins

Ce n’est pas les plus pauvres qui immigrent clandestinement

Les candidats au départ doivent disposer de ressources pour emprunter des « filières » très diversement « organisées » Les départs vers les pays occidentaux du Nord, nécessitent le plus souvent un certain capital économique, (le coût du voyage Chine-France de 12.000 à 18.000 euros, voire plus de 20.000 euros). « Le minimum étant de 3.000 euros pour les Africains et autres candidats. Les réseaux établissent leur pouvoir sur des candidats à l’immigration illégale qui arrivent essentiellement aujourd’hui non seulement d’Afrique sub-saharienne mais aussi de Chine, du Sri Lanka, du Pakistan, de l’Est de la Turquie, d’Asie centrale, en fait « un bon plan pour les passeurs » qui maintiennent les migrants illégaux en véritable « servitude » dans le pays d’arrivée jusqu’à remboursement du coût astronomique du voyage.

Autre facteur contribuant à la croissance régulière mais lente des migrations internationales, sans doute n’est-il pas inutile de rappeler que les écrans de télévision colportent le spectacle d’insupportables inégalités Nord /Sud et Est / Ouest de la planète mais aussi présentent une vision déformée et trompeuse de l’ « Occident »

Tout au long de leur calvaire migratoire, les candidats doivent se soumettre à leurs passeurs qui les plument comme de vulgaires poulets que l’on a pris soin d’ébouillanter, pour finir par être exploités par leurs propres congénères, quand ce n’est pas par certaines associations, qui abusent de leur crédulité, jusqu’à ce qu’ils aient payés le prix de leur passage vers l’Eldorado illusoire et avec les intérêts.

Dans tous les cas cette manne représente une main d’œuvre docile et travaillant pour un salaire de misère, souvent au noir, sans couverture sociale mais payant malgré tout des impôts locaux

Trafic d’êtres humains et esclavage

Trafic d’enfants, prostitution forcée, tourisme sexuel, immigration clandestine.

Cela rapporte, sauf pour ceux et celles qui en sont les victimes.

Qui dans sa vie n’a pas rêvé du Paradis sur terre ou de l’Eldorado, qui trop souvent se transforme en enfer. Le paradis promis n’étant en réalité qu’un mirage, trop de gens se font avoir par des marchand de bonheur sans scrupules, qui profitent de la naïveté et surtout de la crédulité de leurs victimes, beaucoup sont malheureusement exploitées par leurs propres congénères, qui au lieu du paradis leurs fonts vivre l’enfer.

Force est de constater que l’esclavage existe toujours au 21ème siècle, que ce soit la prostitution forcée ou l’exploitation des clandestins par des employeurs peu scrupuleux, les clandestins étant une manne et une main d’œuvre docile et sous payée, ou non déclarée et donc de se fait sans couvertures sociales. Exploités par leurs semblables et le pire exploités par des gens de leurs propres familles qui les traitent en esclave, ceci devant rembourser le prix de leur calvaire.

Des clandestins qui doivent maudire le jour où ils ont décidés de tenter l’aventure au risques et périls de leur vie, combien sont morts dans la course vers l’Eldorado ? Que l’on ne s’y trompe pas, ce n’est pas les plus démunis qui tentent l’aventure, cela coute trop cher, (3.000 € étant le minimum, certains dépensant jusqu’à 20.000 €). Pour un qui réussit à s’en sortir, combien sombrent dans la misère et le désespoir le plus profond ?

Contrairement à ce que certains et ou certaines associations affirment, la plupart des candidats à l’exil ne meurent pas de fin dans leurs pays d’origines, ils veulent tous simplement gagner un peu plus d’argent que dans leurs propres pays. Le paradoxe c’est que des étrangers comme les Asiatiques s’enrichissent en Afrique, donc moralité, avec de la bonne volonté, il est parfaitement possible de gagner sa vie même en Afrique, il suffit d’avoir un peu de jugeote et surtout beaucoup de volonté.

A l’exception de deux ou trois pays, l’Afrique n’est pas pauvre, même le désert possède des richesses qui ne demandent qu’à être exploitées (connaissant le Sahara pour y avoir vécu pendant 11 mois)

Ne pas mourir idiot, face aux épidémies pandémiques

Les sources d’infection principales, tous les points du corps ouverts sur l’extérieur, la bouche, le nez. Les voies urinaire et intestinale. Une grande quantité de bactéries prolifèrent dans nos intestins.

Pour le SIDA, selon Luc Montagnier, ce pourrait être précisément la première cible d’infection.

Syndrome d’immunodéficience associé à l’âge

Indépendamment des facteurs provoquant de façon anormale une dépression immunitaire, il existe chez l’homme une programmation génétique générale favorisant un déclin du système immunitaire. Ce déclin est d’autant plus précoce que l’homme s’est livré à des excès. Tout en étant chargées de missions spécifiques et variées, nos défenses immunitaires sont sensibles à notre état général, physiologique et psychologique, mais on connaît moins le rôle d’un déséquilibre biochimique majeur, c’est le stress oxydant qui affaiblit le système immunitaire en induisant la mort par apoptose des cellules impliquées dans le système immunitaire.

« Le microbe n’est rien, le terrain est tout ». On a totalement oublié et aspect de la pensée de Pasteur. C’est le contraire : Le microbe est tout. Ils ont oublié le terrain, totalement.

Le concept de vaccin fait appel au terrain : on utilise le microbe pour immuniser mais ce qu’on oublie, c’est qu’en modifiant ainsi le terrain dans un but précis, immédiat, on peut aussi favoriser des effets contraires.

Deux dangers d’égale importance nous font face.

A coté des maladies chroniques principalement liées au vieillissement et plus ou moins associées au stress oxydant, une autre menace aussi sournoise mais plus inquiétante nous guette. Malgré tous les progrès de la médecine, les risques d’épidémies, sont bien réels ; autant qu’autrefois et peut être plus, l’environnement que nous avons façonné n’étant que trop favorable à l’émergence de nouveaux agents viraux ou bactériens.

Les maladies infectieuses sont toujours là, tuant bien plus que les guerres ou les catastrophes naturelles : Selon l’Organisation Mondiale de la Santé 80% des décès sont dus à des infections respiratoires, au SIDA, à la tuberculose, au paludisme et aux maladies diarrhéiques.

Le Sida nous a douloureusement rappelé ce que les progrès de la science nous avaient fait oublier ; nous ne sommes pas à l’abri de virus surgis de l’ombre, et cela de moins en moins.

Selon un rapport prospectif de l’Union européenne publié fin 2006 et établi à partir de centaines de sources internationales, l’émergence de maladies –ou leur réémergence – constituera l’un des dix défis auxquels le monde aura à faire face en 2025.

Face aux risques épidémiques émergents

« Si la civilisation humaine se maintient, si elle continue de s’étendre, les maladies infectieuses augmenteront de nombre dans toutes les régions du globe… Les échanges, les migrations importeront en tous pays les maladies humaines et animales de chaque région.

L’œuvre est déjà très avancée : elle est assurée d’avenir ». (De Charles Nicolle, 1932)

Ce que je pense depuis pas mal de temps, ce n’est pas avec la fin du système solaire et donc de la terre que l’humanité, « donc le monde animal actuel» disparaitra, mais fauché par une épidémie sans précédant. Tout cela à cause du confinement du à la démographie galopante de certaines régions ou continents, ainsi qu’au confinement des élevages d’animaux destinés à l’alimentation humaine, et vecteurs de foyers virulents porteur de mort. (A trop vouloir de la Terre, un jour, ce retournera contre nous)

Livre qu’il est conseillé de lire : Les combats de la vie, par Luc Montagnier

Pentagone du sexe ou mieux, ONU du sexe ? (C’est pour quand ?)

Après l’ONU et l’ONU SIDA déjà fortement imprégnées par le lobbying de l’Empire du sexe.

N’oublions pas que le sexe rapporte gros, c’est la première industrie Mondiale

Politique et Pédophilie. Ou deux poids deux mesures.

Selon que l’on soit simple citoyen ou un Politique de haut rang, la vision des faits n’est pas la même. Un simple citoyen qui aura téléchargé des photos d’enfants nus, simplement pour le voyeurisme, s’il se fait pincer, risque de le payer très cher, il va encourir les foudres de la justice.

Un homme politique de haut rang, qui s’adonne au tourisme sexuel et qui de surcroit se vente d’un certain voyeurisme pervers et selon lui l’excitant en voyant des corps de jeunes garçons nus, lui ne risque absolument rien, il bénéficie d’une certaine immunité et du soutient de ses pairs alors même que de part ses fonctions il est soumis à un devoir de réserve et se doit d’avoir un comportement exemplaire.

Actuellement, au 21ème siècle après Jésus-Christ au lieu de progresser, nous régressons, nous devrions être capable de discerner le bon du mauvais comportement, le raisonnable du déraisonnable, que voit-on ? Tout simplement un retour 4000 ans en arrière ou les rites païens prévalaient et ou les hommes se comportaient comme des bêtes.

Présidentielle, DSK devant Sarkozy en 2012 !!

Il est permis de rêver, mais ???

C’est fou ce que les médias sont prolixes en la matière et font preuve d’imagination débordante qui ne reflète que leurs désirs.

Juste un petit problème DSK est-il candidat ? De part ses engagements au FMI est-il autorisé à faire de la politique ?

Il faudrait que DSK démissionne, afin de préparer sa campagne électorale. En effet il n’a pas le droit de faire de la politique dans sa fonction de président du FMI. Il le savait en acceptant le poste. Aucun président ou chef de gouvernement qu’il se nomme Sarkozy, DSK, Brown, Obama, Merkel, Medvedev, ne peut faire de miracle… seul les ignorants et les hypocrites les traitent d’incompétent.

Outre le fait qu’il a pris des engagements, la raison pour laquelle DSK ne sera pas candidat à la Présidentielle, son salaire et les avantages.

« Revenus du patron du FMI. 420.930 $ par an plus 75.350 $ de dotation, plus tous les frais, nets d’impôts, soit 41.357 $/mois ou environ 30.000 €. Au total une augmentation de + 7,5% sur ce que percevait son prédécesseur. Plus logement luxueux de fonction avec voiture, chauffeur et personnels de maison, toutes dépenses de maison et de représentation payées (jusqu’au coiffeur). Le président Sarkozy a lui 19.508 €, Brown, 22.000 € et Merkel 23.200 €. Ils sont également logés et transportés. »

Même si DSK le pouvait aurait-il les mains libres ? Il serait obligé de traîner toutes les nuls du PS et de leur promettre des postes s’il veut un minimum de soutien en campagne.

Qui se souvient que DSK n’a été nommé au FMI qu’à la condition qu’il aille jusqu’au terme de son mandat, qui se termine à l’automne 2012 ? Il s’est engagé à rester jusqu’au bout pour obtenir ce poste, et ne peut donc être candidat en 2012. A moins qu’il ne trahisse son engagement…

Les sondages ponctuels actuels ne correspondent à rien. A 2 ans de l’échéance réelle, compte tenu de tout ce qu’il peut et ne manquera pas de se produire en événements de toutes natures, il est bien évident que ces supputations relèvent de l’exégèse. Il est vrai qu’il faut bien que les instituts de sondage et les médias vivent.

Laissons Sarkozy continuer les réformes impératives nécessaires pour notre pays ; Les français lui en sauront gré, il faut qu’il poursuive ces réformes ; 10 ans ne seront pas de trop afin de rattraper 30 ans de laxisme qui ont mis notre pays dans la situation actuelle.

Cependant Sarkozy doit tenir compte que s’il a été élu sur un programme cela ne l’autorise pas à ignorer les doléances du peuple ni ne l’autorise à faire n’importe quoi.

Il ne doit pas oublier qu’il a été élu sur le fond (un programme) pas forcément sur la forme et encore moins sur la tournure.

En cas d’échec les urnes se transformeront en véritable couperet.

Quand à savoir qui de Sarkozy, (donc de la droite) et de la gauche a le plus mauvais bilan, il suffit de revenir en arrière dans le temps et de se demander pourquoi 3 dévaluations en 83/84, et une inflation de 7% en 83, le double en 84 avec une montée en flèche du chômage.

Pourquoi en 91/92 la France est entrée en récession ? Et qui gouvernait ? Une chose est sure ce n’est pas la droite, en 93 la droite a reçue en cadeau un tau de chômage de 12% soit plus de 3.000000 de sans emploies sans compter les RMIstes et ceux qui n’avez plus droit à rien, en 2002 le gouvernement Raffarin a eu droit à un cadeau somptueux, soit une dette colossale que les Socialistes se sont empressés d’attribuer au gouvernement nouvellement en place (en matière de mensonges et d’hypocrisies les Socialistes sont passés maitres.)

Racisme, ce mal qui gangrène la société

Tout est prétexte au racisme ou est défini comme tel, il suffit d’avoir une opinion divergente pour être traité de raciste. Qu’un pays limite le flux des immigrés il est accusé immédiatement de racisme et d’atteinte aux droits de l’Homme, (ce droit de limitation fait partie de la Charte des Nations-Unies) Et pourtant les vrais racistes, les plus virulents, ne sont pas forcément ceux que l’on pense, ou ceux qui en sont accusés.

Le racisme le plus dur, est entretenu par des individus qui cultivent une certaine haine de l’homme blanc occidental, qui est le centre de tous leurs malheurs selon eux. Le racisme est entretenu également par certains religieux de tous bords. Bref le racisme est à multiples facettes.

Certaines associations comme SOS racisme, le MRAP ou la Ligue des droits de l’homme, et quelques autres, font preuve d’un certain laxisme, d’une certaine partialité complice, selon que les propos sont tenus par des blancs ou des gens de couleur, des autochtones ou des gens d’origine étrangère ou carrément des étrangers. SOS racisme sera prompt à réagir si un blanc à eu le malheur de dénigrer une personne de couleur, mais feront preuve d’indulgence et d’une très grande partialité dans une situation inverse. (Nous en avons un bel exemple avec les propos du LKP et de Domota) il parait que ses propos sont une spécificité Antillaise et ne sont pas racistes !

Il existe un autre exemple récent de racisme aggravé suite aux élections au Gabon, la France étant accusée d’être intervenu dans les élections en question ! Le seul tort de la France a été de commenter ces élections un peu trop rapidement au lieu de ne rien dire du-tout, ce qu’il eut été préférable.

Agir autrement pour les associations antiracistes et des droits de l’homme, équivaudrait à mettre un désherbant sur du gazon avec les effets dévastateurs que nous connaissons

A propos des Droits de l’Homme, que les associations sont censées faire respecter, de quels Droits de l’Homme s’agit-il ? La Déclaration Universelle des Droits de L’homme ? Que nenni, il s’agit de leurs Droits de L’Homme, avec la vision qui leur est propre, allant jusqu’à renier les principes fondamentaux de respect des valeurs morale et de décence, en prônant une certaine anarchie (leur liberté à eux), et se livrant à la destruction des principes fondamentaux de la Charte des Nations-Unies, (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme) afférant à la sauvegarde de la morale et de la décence. Les Nations-Unies étant comme paralysées et muettes sur le sujet.

Sécu: un budget 2010 en déficit record

Aussi loin que je me souvienne, ce n’est pas un fait nouveau, la sécu a toujours été en déficit Cela même qui critiquent le gouvernement actuel, ont été en manque de résultat positif lorsqu’ils avaient le pouvoir. La seule chose dont ils ont été capable c’est de nous affubler d’une CSG et d’un RDS, y compris pour les toutes petites retraites qui son très insuffisantes pour vivre dignement sans l’aide et surtout le bon-vouloir des enfants qui ne se sentent pas toujours redevables envers leurs parents (c’est vrai c’était avant 2002, donc les Français ont oubliés !)

Le gouvernement a présenté en Conseil des ministres un projet de budget de la Sécurité sociale pour 2010 prévoyant un nouveau déficit record, malgré des efforts demandés aux malades : plus de 30 milliards d’euros l’année prochaine, après 23,5 milliards cette année.

Toutes les mesures présentées jusqu’à présent se sont révélées inefficaces, à commencer par le fait d’être obligé de déclarer un médecin traitant, ce qui en théorie était censé diminuer le déficit

Face à ces chiffres, le discours du gouvernement ne varie pas : la Sécurité sociale (maladie, retraites, famille, accidents du travail) n’a pas soudain vu ses dépenses exploser, mais elle subit de plein fouet la hausse brutale du chômage, qui se traduit par moins de recettes.

Les contrôles sur les arrêts maladie « injustifiés » vont être renforcés.

Côté retraites, ce projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) réforme les compensations accordées aux mères salariées du privé en matière de retraite. Le nouveau dispositif permettra aux pères d’en bénéficier partiellement, tout en continuant à concerner majoritairement les femmes.

C’est tout-à fait normal, lorsqu’un père reste au foyer pour élever son enfant en lieu et place de la mère qui a un revenu plus important que son compagnon, ce père doit bénéficier des mêmes avantages

Des mesures pour « élargir le financement de la protection sociale aux revenus du capital » ont également été présentées.

Là aussi, les inégalités sont flagrantes, en premier la différence de traitement entre (salariés du Public et ceux du Privé) cette différence doit disparaître. Il est anormal que la Fonction Publique soit moins ponctionnée en pourcentage que le Privé, que ce soit pour les retenues de l’assurance maladie ou pour la retraite, pire pour les cotisations retraite les haut fonctionnaires ne cotisent pas et cela depuis le Général de Gaulles, à savoir et selon la volonté du général, c’est tout-à fait normal, les Français le leur doivent.

Le « déficit record de l’assurance maladie » résulte « pour la moitié, d’une dérive importante et non régulée des dépenses », a ainsi estimé la Mutualité française (mutuelles santé), pour qui « il faut également trouver des recettes supplémentaires ».

Pour la CGT, ce PLFSS « ne prend pas à bras le corps la nécessité de recettes nouvelles pour pérenniser et consolider notre système de protection sociale ».

Pour Gérard Bapt (PS), « derrière le rideau de fumée d’une augmentation cosmétique des prélèvements sociaux sur les revenus du capital ne rapportant que 400 millions d’euros, ce sont les patients modestes qui supporteront l’augmentation du forfait hospitalier (ou) des nouveaux déremboursements ».

Belle rhétorique que de tenir de tels propos, dans ce cas pourquoi ne pas l’avoir mis en action lorsque les Socialistes étaient au pouvoir ? Il est vrai et cela n’est pas nouveau, que la critique est facile lorsque l’on est dans l’opposition, cependant la chose est beaucoup moins aisée lorsque l’on est au pouvoir, (ce point n’étant pas une spécificité Franco-françaises)

En ce qui me concerne, je suis tout-à fait pour la taxation des profits scandaleux de la bourse et des banques, qui jouent avec l’argent des clients et en profitent pour s’enrichir outrageusement (je suis pour la taxation des supers profits) quel qu’ils soient, également pour la taxation des indemnités parlementaires qui en sont exonérées

Le problème est qu’il faut le vouloir réellement, il n’y a pas que des épargnants de Droite, à Gauche également on ne se gène pas du moment que cela est permis par la loi. Vous ne me ferez jamais croire que les émoluments que les parlementaires reçoivent en guise de salaire et autre frais de représentations, sont mis en banque sans que cela ne rapporte rien !

Un exemple : en taxant les supers profits des banques et de la bourse, ainsi que les supers salaires, en oubliant pas les supers bénéfices de certaines entreprises Multinationales. Je suis persuadé que l’Etat récupèrera beaucoup plus d’argent qu’avec l’ISF qui est rappelons-le un impôts discriminatoire et interdit par la Charte des Nations-Unies et la CEDH (Droits de l’Homme) le seul faire valoir de cet impôts, est la « solidarité » qui normalement doit être le fait de l’ensemble de la société, et non de ceux qui ont de l’argent et qui pour une grande majorité ne l’ont pas volé à qui que ce soit (En Chine pays Communiste les Milliardaires poussent comme des champignons) Ce pays est en passe de supplanter les Etats-Unis.

Je vous ferais remarquer tout de-même que je n’appartiens pas à la classe des supers riches ni des riches tout court, avec tout juste mille Euros de retraite pour vivre et une vielle maison reçue en héritage qui menace de s’écrouler sur moi faute de moyens pour la faire réparer. (Vous avez bien lu mille Euros pour vivre après pratiquement 42 années de cotisations alors qu’un Parlementaire lui avec seulement un mandat de 5 ans aura droit à une retraite d’environ 1850 Euros) n’y a-t-il pas là matière à discutions et à revendications ?

Ou ce trouve le principe d’égalité de traitements?

Vieillir fait-il peur ?

Lorsque l’heure de la retraite sonne, qui ne se pose pas de questions ? Qui ne pense pas à ce que va devenir la vie ? L’heure de la retraite ayant sonnée ?

Plus bon à rien ! La rage au cœur, nul ne veut vieillir, tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir. Oui mais quel espoir ? Vivre le plus longtemps possible, profiter de tout ce que la vie et la nature nous offrent ? Oui c’est le vœu de chacun d’entre nous, le problème, comment profiter de nos derniers instants et surtout ne pas rabâcher dans notre tête « ô ! Rage, ô ! Désespoir, ô ! Vieillesse ennemie » Surtout ne pas se lamenter sur son sort, après tout nous avons la vie que nous-nous sommes forgé depuis notre plus tendre enfance.

Rien ne sert de se lamenter, sommes-nous vraiment malheureux ? Tant que nous avons la santé autant en profiter, ne pas trembler en pensant au devenir, il me souvient de cette célèbre phrase : Tremble donc carcasse, « si tu savais ce qui t’attend tu tremblerais encore plus. » Surtout ne pas penser mais vivre l’instant présent. Hier, l’époque de notre jeunesse, cela fait partie du passé, de l’histoire, aujourd’hui est l’instant présent, savourons le pleinement, demain nous verrons le moment venu. Lorsque l’heure du dernier instant aura sonné, il ne servira à rien de dire, non pas maintenant, pas moi. Le vœu de chacun d’entre nous est de s’endormir le moment venu et de ne pas se réveiller, s’endormir pour toujours sans s’en apercevoir, oui la mort fait peur, oui nous avons peur de souffrir et d’être impuissant.

Vivre en couple, ou rester célibataire ?

Joie ou vicissitudes et la galère en prime

Exemples :

Homme intelligent + femme intelligente = l’amour pendant 3 mois, les disputes pendant 3 ans, et dormir à l’hôtel du cul tourné, pour finir au bout de trente ans le divorce.

Une femme s’inquiète de son avenir jusqu’à ce qu’elle se trouve un pigeon de mari

Un homme ne se pose jamais de questions sur son avenir, jusqu’à ce qu’il se fasse piéger par une femme

En règle générale ce n’est pas l’homme qui a pris femme, mais la femme qui a trouvée un pigeon à plumer

Dans la vie de couple à chacun son rôle.

L’homme a pour mission de gagner de l’argent, et la femme de le dépenser sans compter

Loi de longévité !

Il n’est pas du tout évidant qu’un homme marié vive plus longtemps qu’un célibataire, à moins qu’il n’ait été ménagé sexuellement par sa femme, dans ce cas il se suicide, ou il va au bordel.

Le secret de longévité pour un homme est, plus il honore les femmes, (plus il fait cric-crac) plus il a de chance de venir vieux, à moins qu’il ne se suicide avant.

Le dernier mot !

Une femme a toujours le dernier mot avec les hommes « contrairement à ce que certains pensent » une femme a toujours le dessus, même en amour, « en effet » au bout de quelques minutes l’homme est épuisé par l’effort, la femme est toujours prête et voudrait bien que cela continu, résultat « la femme devient infidèle »

Comédie !

La femme, est par principe bonne comédienne, elle sait faire couler des larmes de crocodile pour vider le porte monnaie de son compagnon.

Moralité, ce que femme veut, c’est Dieu qui le veut, à moins que cela ne soit le Diable ?

Propension au changement :

Une femme épouse un homme en espérant qu’il changera ! Il change plutôt de femme

De même, un homme épouse une femme en espérant qu’elle ne changera pas ! Elle change d’homme

Discussions !

Le moindre mot que puisse dire un homme, devient le prétexte d’une nouvelle dispute.

Au final les femmes sont comme les grenouilles il n’y a que les cuisses de bonnes

Quel avenir pour Rama Yade ?

Elle est jeune et n’a pas sa langue à la poche. Mais qui est-elle en réalité ?

En fait-elle trop ? Ses coups de gueules dérangent-ils à ce point ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Rama Yade n’est plus en odeur de sainteté dans la majorité. Ses diverses prises de position et ses refus d’obtempérer aux demandes de Nicolas Sarkozy l’ont isolée au sein du gouvernement.
Les observateurs prévoient sa sortie du gouvernement au plus tard au lendemain des élections régionales.
Pour se préserver un avenir politique, Rama Yade devra obtenir l’investiture de l’UMP pour les législatives de 2012 (auxquelles elle pense déjà), et se construire une relation de confiance avec l’opinion. Saura-t-elle passer du statut de coqueluche des médias à celui de femme politique défendant de fortes convictions et s’appuyant sur un vrai corpus de valeurs ? Tout se jouera pour elle dans les prochains mois.

Le désaveu de Kouchner

Au lendemain de cette annonce fracassante, Rama Yade est publiquement désavouée par son ministre de tutelle, Bernard Kouchner. Le ministre des Affaires Etrangères révèle ainsi : « Je pense que j’ai eu tort de demander un secrétariat d’Etat aux droits de l’homme. C’était une erreur. » Même en ajoutant que « Rama Yade a fait, avec talent, ce qu’elle a pu », le mal est fait. Avec sa petite phrase assassine, Bernard Kouchner tacle durement sa jeune secrétaire d’Etat.

Qui est Rama Yade en réalité ? De part ses fonctions (Secrétaire d’Etat) elle est tenue d’un devoir de réserve. Lui serait-il interdit d’avoir son opinion et de l’exprimer ? Il est vrai que depuis le départ elle ne bénéficie pas d’une très grande cote auprès de ses pairs surtout lorsqu’elle a été nommée aux droits de l’homme. D’un coté elle est accusée d’aller trop loin avec ses écarts de langages, et de l’autre on l’accuse de rester passive ou de ne servir à rien ou pire d’être gênante comme « Bernard Kouchner ». Pour les médias elle serait la préférée des Français ! « Ce qui reste à prouver ». Ne bénéficie-t-elle pas de l’effet « Obama » ? En a-t-elle l’envergure ? C’est moins sur.

Pour ce construire une relation de confiance avec l’opinion des citoyens, encore faut-il qu’elle fasse ses preuves et qu’elle ait un réel faire valoir à mettre en avant.

En ce qui me concerne, mis à part ses coups de gueules politiques on ne peut pas dire que son action en faveur des droits de l’homme ou pour protéger les citoyens Français de toutes discriminations telles qu’elles sont définies par la charte des Nations-Unies (ce qui est une obligation pour la France) soit une réussite à moins qu’elle en ait été empêchée, ou tenue de la mettre en sourdine, ce qui ne serait pas pour m’étonner vu le silence coupable d’un certain nombre de médias pour une affaire de discrimination dont elle a eu connaissance (discrimination) émanant des services du bureau de la circulation « sécurité Routière », ces médias pourtant prompts à vilipender les actions du Gouvernement actuel ou de Sarkozy. Ces médias en question devenus aussi muets qu’une tombe, serait-ils censurés ? De même Rama Yade lorsqu’elle été aux droits de l’homme a-t-elle été censurée ?

Chronologie :

Qui suis-je qui sommes nous

Actuellement retraité de l’Industrie du bâtiment

Etre jeune et inconscient du danger

Femme que veux-tu ? Qui est tu ?

Devises Universelles

Amitié vrai

Le Christ est mort pour nos péchés

Le droit marital Universel

Le droit au mariage en droit International

Le monde vaste et mystérieux des Religions

Levée de bouclier après l’interdiction des Minarets en Suisse

Lois du céleste

Dis-moi c’est quoi les droits de l’homme

Souveraineté des peuples

Le droit au respect de la volonté du peuple est inaliénable

Crise politique

Doctrine du Socialisme

Fauteuil de n°1 au PS

Crise mondiale et crise politique

Après les Européennes

Taxe carbone (fiscalité)

Elections Européennes en France

Ecologie est climat

Energie solaire

Le Typhon Ket sana

Les algues vertes

Les bienfaits de la nature

L’instauration de la taxe carbone

Les bonnes dispositions de Nicolas Sarkozy

C’est quoi être Français

Mais ou vat la France

Faire carrière en politique

Emprunt d’Etat

Les confessions de Jacques Chirac

Mensonge International sur le réchauffement climatique

Focalisation sur le réchauffement climatique

Feux de forêts et pollution atmosphérique

Madame Lagarde veut redistribuer le produit de la taxe carbone

Greenpeace

Grenelle de l’environnement

La face cachée de la lute contre le réchauffement climatique

La paléontologie

Pourquoi le soleil était-il autrefois moins chaud qu’aujourd’hui

Henri Guaino ou l’autre Premier Ministre

Historique du chômage en France

Homophobie

Mon opinion sur l’immigration clandestine

Déclaration sur les droits de l’homme

Arrêt de la Cour Européenne des droits de l’homme

La charité s’il-vous plait

La conjoncture a bon dos

La culture des manifestations sociales

Laïcité et Religion

Le devenir de la Martinique, de la Guyane et de la Guadeloupe

Les nouveaux maitres à penser pour vous

L’esprit antidémocratique

Liberté, Egalité, Fraternité

Migration et clandestins

Trafic d’Etres humains et esclavage

Ne pas mourir idiot

Pentagone du sexe (ONU)

Présidentielle 2012

Racisme, ce mal qui gangrène

Sécu, un budget 2010 en déficit record

Vieillir fait-il peur

Vivre en couple ou rester célibataire

Loi de longévité

Quel avenir pour Rama Yade

Une façon moderne de faire du journalisme amateur et de pouvoir écrire tout ce que nous avons envie d’écrire.

C’est également une façon comme une autre d’exprimer ses opinions et d’avoir ses coups de gueules

Seule une partie du contenu du blog est rapportée dans ce livre

Christian-Bernard Vidal (lundi 7 décembre 2009)

Publicités

Paléoclimatologie Ou la vraie science du climat et de la Terre

Paléoclimatologie

Ou la vraie science du climat et de la Terre

L’étude des climats passés est la paléoclimatologie. Cette étude en fonction de l’histoire humaine s’appelle climatologie historique.

La paléoclimatologie est la science qui étudie la climatologie des ères passées, sur des milliers ou millions d’années. En fournissant des indicateurs globaux ou locaux du climat passé, la paléoclimatologie alimente le débat sur divers thèmes actuels, tels le réchauffement planétaire.

Le terme « paléoclimat » désigne un climat ancien, par opposition au climat actuel, à l’échelle des temps géologiques. L’étude des flores et des faunes fossiles en tant que paléo formes est à l’origine de la paléoclimatologie. On a par ailleurs tenté d’établir les conditions environnementales générales à une période donnée, notamment en termes de paléo températures. La théorie astronomique des paléoclimats vise à intégrer les informations sédimentologiques avec les déterminants astronomiques (variation de l’insolation) pour reconstituer des paléoclimats cohérents avec les autres données de l’histoire de la Terre (évolution, tectonique des plaques, etc.)

 image La terre à la fin du Crétacé

Climat (Source, Wikipédia)

Les systèmes climatiques sont causés par l’ensemble des interactions entre l’atmosphère, les eaux de surface, la cryosphère, la lithosphère et la biosphère de la Terre, qui sous l’effet du rayonnement solaire, détermine le climat de la planète. L’énergie reçue est absorbée différemment par les diverses composantes. Les océans représentent le principal réservoir de la chaleur capturée et d’humidité. Ils l’échangent principalement avec l’atmosphère. La position des courants marins et leur température déterminent donc une grande partie du climat. D’autre part, les continents et surtout le relief introduisent des barrières physiques à ces échanges qui modifient grandement la distribution des précipitations, de la chaleur et de la végétation.

La climatologie, branche de la géographie physique, est l’étude du climat, c’est-à-dire la succession des conditions météorologiques sur de longues périodes dans le temps. L’étude du temps à court terme est le domaine de la météorologie.

En règle générale, le climat ne varie pas, ou assez peu, en un endroit donné du globe, sur une durée de l’échelle du siècle. Mais sur des temps géologiques, le climat peut changer considérablement. Par exemple, la Scandinavie a connu plusieurs périodes glaciaires dans le dernier million d’années.

La climatologie s’appuie sur des relevés météorologiques historiques, comme sur des mesures relevées par satellite, mais aussi l’épaisseur du manteau neigeux, le recul des glaciers, l’analyse chimique de l’air emprisonné dans la glace, etc.

Le Crétacé est une période géologique qui s’étend de 145,5 ± 4 à 65,5 ± 0,3 Ma[4]. Elle se termine avec la disparition des dinosaures et de nombreuses autres formes de vie. Cette période est la troisième et dernière de l’ère Mésozoïque ; elle précède le Paléogène et suit le Jurassique.

Sa fin est marquée par un stratotype riche en iridium que l’on pense associé à l’impact d’une météorite dans le Yucatan. Cette collision est considérée comme ayant participé fortement à l’extinction massive ayant entraîné entre autres la disparition des dinosaures. Néanmoins, la géologie montre que l’activité volcanique de grande ampleur commune aux cinq grandes extinctions avait déjà commencé avant l’arrivée du bolide[5].

Le Crétacé est nommé d’après le latin crêta, « craie », se référant aux vastes dépôts crayeux marins datant de cette époque et que l’on a retrouvés en grande quantité en Europe, notamment en Grande-Bretagne. Elle est définie par Jean-Baptiste d’Omalius en 1822 d’après des couches stratigraphiques présentes dans le bassin parisien[6].

Au début du Crétacé, la tendance au refroidissement amorcée à la fin du Jurassique se poursuit pendant le Berriasien, les pôles ont peut-être connu des glaciers permanents, ainsi que quelques montagnes élevées aux latitudes moyennes. Ce refroidissement n’est pas typique du Crétacé : à la fin du Berriasien les températures remontent puis restent relativement stables pendant le reste de cette période. Cette tendance est due à l’activité volcanique intense qui produit de larges quantités de dioxyde de carbone. Téthys connecte les océans tropicaux de l’ouest vers l’est permettant d’adoucir le climat global. Des plantes fossiles adaptées à la chaleur peuvent être trouvées aussi au nord que l’Alaska ou le Groenland tandis que des fossiles de dinosaures sont présents sur des territoires alors à une latitude de 15° du pôle Sud.

Le gradient de température équateur-pôle est bien moins élevé que de nos jours, les vents sont donc plus faibles, en conséquence les remontées d’eau des océans sont moins accentuées et les océans plus stagnants, ces océans sont donc moins oxygénés et des évènements anoxiques sont enregistrés dans les dépôts de schiste noir. La température de surface et en profondeur est nettement plus élevée que de nos jours.

Le climat global est donc chaud, les régions polaires n’ont pas de glace permanente.

Selon une étude publiée dans la revue Science, une équipe conduite par l’allemand André Bornemann est parvenue à prouver l’existence de glaciers et à montrer que ces glaciers ont pu atteindre, sur de courtes périodes, jusqu’à 60 % du volume actuel de l’Antarctique, le niveau de la mer chutant de 25 à 40 mètres, alors que la température de l’océan avoisinait 37 °C contre les 28 °C actuels.

à quand l’inversion de la courbe du chômage

Forte hausse du chômage

A dix jours du premier tour des élections régionales, le gouvernement enregistre la troisième plus forte hausse du chômage depuis le début du quinquennat.

clip_image001

Avec une hausse de 42.000 demandeurs d’emplois (+1,2%) au mois d’octobre, le gouvernement ne pouvait pas espérer pire chiffre à dix jours du premier tour des élections régionales. Une hausse que la ministre du Travail, Myriam El Khomri a tenté de nuancer. «La tendance se dirige vers une stabilisation du nombre de chômeurs en fin d’année et on espère que la baisse s’enclenchera en 2016», a-t-elle déclaré dans un communiqué. Il s’agit pourtant de la troisième hausse la plus importante depuis le début du quinquennat alors que le gouvernement annonce régulièrement une reprise économique.

L’opposition ne s’est pas faite prier pour critiquer l’action de l’exécutif. «À combien de vies professionnelles brisées le gouvernement décrétera t-il l’état d’urgence économique?», s’est interrogé sur Twitter le sénateur les Républicains (LR) de l’Yonne, Jean-Baptiste Lemoyne. Tandis que le pays est saisi par les attentats, Edouard Courtial, député LR de l’Oise, a demandé sur le réseau social que «la lutte contre le chômage reste aussi une priorité». Le mois dernier, le gouvernement s’était félicité d’une baisse du chômage, ce qui rend l’ancien ministre du Travail, Eric Woerth, ironique: «Le gouvernement attend patiemment un alignement des astres!» «On ne peut pas aller de fausses embellies en nouvelles catastrophes», a-t-il écrit dans un communiqué. Pour le député, «il faut donc dire la vérité aux Français: la France ne pourra jamais vaincre le chômage de masse à coup d’emplois aidés financés sur de l’argent public».

«La tristement fameuse promesse d’inversion de la courbe»

Au Front national aussi, la critique est vive. Le vice-président du parti, Florian Philippot, parle d’une «hausse dramatique», pointant du doigt, sur Twitter, le «discours mensonger sur la fausse reprise». «Il faut aussi se libérer de l’Union européenne sur l’économie», avance l’eurodéputé. Le secrétaire général du FN, Nicolas Bay, s’interroge: «Quand le gouvernement comprendra-t-il qu’il faut changer de cap?»

Yves Jégo, l’ancien ministre UDI, s’étrangle, lui, devant une «nouvelle hausse spectaculaire du chômage qui nous éloigne encore de la tristement fameuse promesse d’inversion de la courbe». Le député de Seine-et-Marne parle d’un «échec du Parti socialiste» alors que François Hollande a justement fait de ce dossier une condition sine qua non à une nouvelle candidature en 2017. «Heureusement que le gouvernement et les socialistes nous expliquaient le mois dernier que les choses allaient dans le bon sens…», ajoute l’ex-ministre UDI Hervé Morin. «Je ne suis pas sûr que nous ayons eu en France des chiffres aussi terribles du chômage qui se suivent sur un temps aussi long», conclut le sénateur UDI Yves Pozzo di Borgo.

Vite un sondage …

CBV

Attention, programmes gratuits = danger !!!

Vous êtes tentés par les programmes gratuits … OK, Mais ce n’est pas sans risques

Ce n’est pas ce qui manque, les mises à jour qui vous sont proposées (exemple) pour réparer Windows alors que vous disposez de la dernière version avec « Windows 10 » et ses mises à jour automatiques ou vous recherchez un traitement de texte ou de photo « gratuit » etc. …

Vous risquez de chopper un malware (le pire de tous est « EoRezo » qui vous installe des programmes que vous n’avez pas désiré. Votre antivirus vous le détectera et l’éradiquera, mais hélas « EoRezo » a la faculté de se régénérer.

Qu’à cela ne tienne il faut être encore plus têtu et montrer qui est le maitre.

Pour commencer, il faut désinstaller les programmes indésirables avec le programme de désinstallation Windows 10

clip_image002

Si cela ne fonctionne pas il faut désinstaller manuellement

Pour cela saisissez le raccourci clavier en tapant sur les touches « Windows »+ « R » cliquez sur Recherchez et inscrivez le nom du programme à supprimer, lorsque la recherche aboutie il ne reste plus qu’à cliquer sur « supprimer » (clic droit)

clip_image004

Ensuite pour poursuivre la désinstallation il faut supprimer la ou les clefs

Même procédure que pour la recherche, dans la fenêtre cliquez sur « Exécuter »

clip_image005

Vous écrivez « regedit » puis clic sur « OK »

Lorsque la fenêtre de registre s’ouvre, vous cliquez simultanément sur « ctrl » et sur la lettre  « F »

clip_image006

Il ne vous reste qu’à écrire le nom du programme indésirable, puis attendre que la recherche aboutisse (la clef apparait en surbrillance) faites un clic droit sur la clef et « supprimer »

Il est recommandé de redémarrer l’ordinateur bien que non obligatoire…

Papy CBV

Le vrai sens du message adressé par l’Etat islamique aux «Français mécréants»

Interdiction de stigmatisation des musulmans et de l’islam en général. Et pourtant !!!

L’idée de vengeance à l’encontre des Français, mais pas que (les Anglais, les Espagnols aussi)! Pour les croisades et pour avoir chassé les arabes autrefois de France ainsi que pour avoir mis fin à l’occupation de la péninsule ibérique, est toujours à l’ordre du jour.

Si les accusations de colonisation de la part de la veille Europe sont fondées, chacun devrait balayer devant sa porte à commencer par les descendants des Wahhabites

clip_image001

Les wahhabites constituent l’un des groupes qui ont dévié de la tradition prophétique, et par là-même, de l’ensemble des musulmans. En définitive, ce groupe qui se nourrit d’ignorance dans la croyance, d’extrémisme dans le dogme et de violence dans l’action, ne réussit à diffuser sa propagande que grâce aux richesses des pétrodollars. Ces richesses qui coulent à flots dans les circuits financiers internationaux se transforment peu à peu en propagande intolérante et en actions violentes. Les wahhabites de nos jours se réfèrent aux actions de leurs prédécesseurs, c’est-à-dire à leurs guerres, à leurs massacres, à leurs pillages, etc. Nous nous retrouvons donc face à des groupes portant plusieurs noms. Musulman mon frère, préserve-toi des wahhabites et cela en apprenant à les reconnaître.

(Voir l’article ici : http://www.sunna.info/wahhabite/wahhabites/_CadreWah.php )

Le vrai sens du message adressé par l’Etat islamique aux «Français mécréants»

Pour comprendre le sens caché de ces actions de terreur qui viennent de faire à Paris 130 morts et des centaines de blessés il faut s’en référer à la doctrine développée au milieu du XXème siècle par le fameux théoricien des Frères Musulmans, Sayyed Qutb qui a voulu ériger le djihad offensif en sixième pilier de l’islam. Pour Qutb, la société occidentale qu’il a découverte avec horreur lors du séjour qu’il fit aux Etats-Unis en 1948 est totalement décadente. Il s’agit, pour cet idéologue, de revenir aux vraies valeurs, celles de l’islam. Sayyed Qutb qui a influencé tous les mouvements islamiques actuels a proclamé qu’il fallait libérer l’humanité toute entière des dérives auxquelles la civilisation occidentale l’a soumise. Pour lui, il n’y a que deux partis possibles: celui de Dieu (Hizb Allah) et celui de Satan. Un combat est donc a mener, sans merci, contre cette partie de l’humanité constituée des non musulmans (les incroyants) et de tous les «musulmans perdus» (ou encore «traîtres» ), ceci afin d’instaurer un monde complètement soumis à l’islam où régnera la charria. Un monde gouverné par un califat universel.

Pour comprendre le sens caché de ces actions de terreur qui viennent de faire à Paris 130 morts et des centaines de blessés il faut s’en référer à la doctrine développée au milieu du XXème siècle par le fameux théoricien des Frères Musulmans, Sayyed Qutb qui a voulu ériger le djihad offensif en sixième pilier de l’islam. Pour Qutb, la société occidentale qu’il a découverte avec horreur lors du séjour qu’il fit aux Etats-Unis en 1948 est totalement décadente. Il s’agit, pour cet idéologue, de revenir aux vraies valeurs, celles de l’islam. Sayyed Qutb qui a influencé tous les mouvements islamiques actuels a proclamé qu’il fallait libérer l’humanité toute entière des dérives auxquelles la civilisation occidentale l’a soumise. Pour lui, il n’y a que deux partis possibles: celui de Dieu (Hizb Allah) et celui de Satan. Un combat est donc a mener, sans merci, contre cette partie de l’humanité constituée des non musulmans (les incroyants) et de tous les «musulmans perdus» (ou encore «traîtres»), ceci afin d’instaurer un monde complètement soumis à l’islam où régnera la charria. Un monde gouverné par un califat universel.

L’humanité est au bord du précipice, non pas à cause de la menace de destruction qui lui pend au bout du nez, mais à cause de «sa faillite dans l’univers des valeurs».Il qualifie les civilisations non musulmanes entre lesquelles le monde actuel s’articule, dont tout particulièrement la notre, de primitives (jahiliya), et il veut éviter au monde musulman de sombrer dans l’abîme que représente la civilisation occidentale, en abandonnant l’islam. Les musulmans, dit-il, ne peuvent avoir qu’une seule nationalité, l’islam, et il rejette donc toute les notions de nationalité ou de patriotisme: pour les Frères Musulmans il n’existe aucune soumission possible à l’Etat-nation. Les djihadistes qui ont agi le 13 novembre ne sont donc pas, dans leur esprit, des «Français» mais des «musulmans», car selon cette doctrine il n’y a pas d’autre patrie que la Oumma.

C’est d’abord, nous dit le communiqué de Daech, une lutte contre les croisés:

«Allah a conquis par leur main et a jeté la crainte dans le cœur des croisés dans leur propre terre».

Et on lit, plus loin:

«Le bilan de ces attaques est d’au moins 200 croisés tués et encore plus de blessés».L’événement sportif qui devait avoir lieu au stade de France ce jour là est mentionné de la façon suivante: «Lors du match de deux pays croisés, la France et l’Allemagne», un match auquel, rajoute le communiqué, assistait «l’imbécile de France, François Hollande».

Le problème est que les djihadistes fanatisés par la doctrine de Qutb considèrent que vouloir imposer aux musulmans, dans notre société, la laïcité c’est déjà les agresser! Le cœur du raisonnement sur lequel ils justifient leur massacre est le suivant: l’homme ne peut se fixer à lui-même les lois auxquelles il doit obéir, seul Allah est légitime pour le faire, et ces lois ont été révélées à Mahomet dans le saint Coran.

CBV

Attentas de Paris, ils savaient

Des sondages de complaisances en faveur de Hollande et du gouvernement Valls

Les sondeurs manipulateurs, se sont bien garder d’apporter certaines précisions et notamment que les attentats étaient prévisibles en France depuis le début de l’année (ils savaient… mais il faut à tout prix sauver le soldat Hollande) c’est pour cela que les sondeurs et les médias ont fait preuve de clémence.

Marc Trévidic juge antiterroriste : https://youtu.be/Oz0WKTmmTxs

clip_image002

Attentats à Paris : les occasions manquées des renseignements français

Chacun des individus impliqués dans les attentats du 13 novembre avait, à un moment ou à un autre, fait biper les radars des renseignements français. Tous ont cependant été assez libres de leurs mouvements pour aller jusqu’au bout de leur plan macabre. A plusieurs reprises, les services français n’ont pas procédé à des interventions qui auraient pu changer le cours des choses.

Source le JDD.

Les charognards sont à l’œuvre

clip_image002

L’indécence chez certains médias n’a pas de limites. (Quand les journalistes oublient leurs obligations vis-à-vis de la Charte de Munich) (9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste)

Commander des sondages sur la popularité d’un personnage politique (quel qu’il soit, c’est faire de la propagande) c’est se sortir des règles du code de déontologie du journalisme et des médias.

Et si on demandait aux familles des victimes des attentats ce qu’elles en pensent ? À peine 4 jours après les attentats, déjà ODOXA publiait un sondage avec lequel les personnes interrogées faisaient progresser Hollande de 7 points ! Actuellement pour Le Point ce serait de 17 points ??? Et 10 points pour BFM TV (la récupération politique bat son plein) laissant de coté la décence vis-à-vis des victimes et de leurs familles qui sont vite oubliées par les charognards avides de sensationnel

Il est vrai que le premier tour des Régionales c’est pour le 6 décembre, donc il faut bien redorer le blason de Hollande et du gouvernement actuel en manipulant les chiffres et surtout en ignorant la douleur des familles. Le problème c’est que les sondages ne concernent que les attentats du 13 novembre et n’ont rien à voir avec la politique générale et désastreuse de l’actuel gouvernement et du président Hollande

CBV

Charte de Munich (déontologie du journalisme)

Les dix devoirs de la charte

1. Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître

2. Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique

3. Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents

4. Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents

5. S’obliger à respecter la vie privée des personnes

6. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte

7. Garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement

8. S’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information (9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste) ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs

10. Refuser toute pression et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction.