Avant 2017 et la Présidentielle, il y a les Régionales

Avant 2017 et la Présidentielle, il y a les Régionales

N’allons pas trop vite en besogne et chaque chose en son temps…

Avant il y a les Régionales, mais … Sarkozy en 2017 ??? Il est inutile de vouloir extrapoler sur la prochaine Présidentielle et dont les médias en sont déjà au second tour. Avant il y aura peut-être une primaire chez les Républicains, tout en ne perdant pas de vue que, le MODEM et l’UDI présenteront de leur coté un candidat face à tous les autres candidats pour la Présidentielle (donc une primaire ouverte à tous les sympathisants Républicains …) OK… mais que chacun reste chez lui en ne se mêlant pas des affaires des autres pour ne pas brouiller la donne comme le souhaite peut-être Juppé en pratiquant le chantage.

Il y a un certain temps que je le pense et qu’il laissera la place à un poulain qui, pour le moment reste tapi dans l’ombre attendant le feu vert de Nicolas Sarkozy, et c’est seulement à ce moment là que tous ceux qui l’ont dénigré et continuent à le faire, se rendront compte qu’ils ont dépensés toute leur énergie en pure perte. (Le PS, Hollande et les guignols qui le soutiennent ont du mouron à se faire d’ici là)

clip_image002

Cependant il ne faut pas oublier qu’il y a un « Après mariage gay » ou pas gai du tout…La prochaine étape de la gauche n’est rien d’autre que la légalisation des droits pédophiles et incestueux, ce dont ils ont tenté de légaliser dès le premier mandat de François Mitterrand, lequel s’y été opposé.

CBV

Publicités

Cérémonie militaire et femme voilées à Brest…

clip_image002

Hollande trahirait-il la Patrie ?

Des niqabées à une cérémonie militaire à Brest : Haute Cour pour tous ! Par Jean-François Cerisier

Un parcours sur le site du télégramme de BREST, journée du 19 juin 2015, http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/niqab-une-ceremonie-et-des-questions-19-06-2015-10673613.php

nous rapporte ceci : « Une cérémonie et des questions – 19 juin 2015 à 19h29 » « Des femmes entièrement voilées – visage compris – dans l’assistance d’une cérémonie militaire. La scène se déroulait, ce lundi, à Brest, au sein de l’ENSTA-Bretagne, une école d’ingénieurs placée sous la double tutelle de la Direction générale de l’armement et du Ministère de la Défense. Selon la direction de l’école, il s’agissait d’une « cérémonie traditionnelle saoudienne ». Ce qui justifierait, selon elle, cette exception à la loi qui interdit, depuis octobre 2010, de dissimuler son visage dans l’espace public français. » Ce haut fait d’armes a eu lieu lundi dernier 15 mai 2015. Il s’agit probablement de la cérémonie de passage au grade d’officier des cadets des Forces navales du royaume d’Arabie Saoudite de la promotion 2010 SAGEMA. En effet, le site web de l’ENSTA de BREST(1) donne la simple information suivante : Lundi 15 juin, matin : « Cérémonie du passage au grade d’officier : promotion 2010 SAGEMA », et la photo publiée par le Télégramme fait apparaître plusieurs femmes curieusement vêtues de vêtements larges et noirs qui, de toute apparence, couvraient entièrement leur corps de la tête au pieds, du type « jilbab ». La photo ne permettait pas de discerner combien de jeunes femmes saoudiennes faisaient partie de la promotion … La lecture de l’article et le visionnage de la photo du Télégramme, induisent les questions et commentaires suivants : – le directeur de l’École aurait précisé qu’il s’agissait d’une « cérémonie traditionnelle saoudienne » … Très intéressant, depuis quand, des « cérémonies traditionnelles étrangères » peuvent-elles se dérouler sur le territoire national, dans une enceinte publique, qui plus est dédiée aux études dans des domaines de pointe. Et, qui a autorisé une telle cérémonie, sur la base de quel(s) règlement(s) ? – quels que soient les natures précises des vêtements islamiques portés par les femmes présentes, il s’avère que leur port dans les lieux publics est interdit par la loi du 11 octobre 2010. L’ENSTA est bien un établissement public puisque dépendant du Ministère de la Défense. Dans ces conditions, la LOI française devait être appliquée ! Qui a autorisé cette violation d’une LOI de la République Française et sur la base de quel texte légal ou constitutionnel ? – lorsque des femmes se rendent au royaume d’Arabie Saoudite (plusieurs de nos rédactrices à Riposte Laïque pourront le confirmer, et cela a été montré à plusieurs reprises lors d’interviews ou de reportages), il est hors de question, si elles ne veulent pas être arrêtées par la police religieuse (la célèbre muttawa مطاوعة ), plus particulièrement en charge de l’application des codes vestimentaires islamiques, d’exercer une quelconque activité en portant une tenue occidentale. Les éminents participants à la cérémonie, accompagnés de leurs épouses auraient dû appliquer les us et coutumes de la France. Simple courtoisie, simple correction ou savoir-vivre ! En fait, il ne sert à rien de rechercher dans le détail quelles sont les responsabilités de ceux qui ont organisé ou accepté de tels manquements à nos Lois. Les choses sont simples, ce sont tous les acteurs de la ligne de commandement qui, à des degrés divers, individuellement (car la responsabilité collective n’existe pas), par choix délibéré ou ignorance, portent leur part de responsabilité de cet événement intolérable ! Tout d’abord, c’est le Président qui, en vertu de la Constitution de 1958 (Article 5) « …veille au respect de la Constitution… », et qui en vertu de l’article 15 est le « … chef des armées… ». N’oublions pas que lors d’un voyage en Arabie Saoudite, il n’avait pas hésité à se couvrir les épaules du drapeau de ce royaume proclamant : أشهد أن ل إللـهل اول ا وأشهد أن محمدا رسول ا qui peut être traduit « Il n’y a de dieu qu’Allah et Mahomet est son messager. », et qu’il tenait « fièrement » dans sa main droite un sabre ! Ensuite, c’est le Premier ministre qui, en vertu de l’Article 21 de la Constitution est responsable de la Défense nationale. Il est le « patron direct » du ministre de la Défense. A ce titre, il est responsable. De la même manière le ministre de la Défense, a pour subordonné direct le Délégué général à l’Armement, l’un de ses trois principaux assistants, avec le chef d’État-Major des Armées et le Secrétaire général à l’Administration. A ce titre, il est responsable. Enfin, le Directeur de l’ENSTA, sans lequel aucune cérémonie ne pourrait être organisé. Il est aussi responsable ! Cette implication de tous les niveaux de la chaîne de commandement dans l’existence et l’organisation de la cérémonie de passage au grade d’officier des cadets des Forces Navales du royaume d’Arabie Saoudite, marquée par la négation de notre Constitution, des Lois de la République, de nos valeurs doit être sanctionnée à la hauteur des manquements au Devoir. Il ne peut être question de démission(s) ou de retours devant les électeurs, ce serait trop facile ! Seule la Haute Cour (selon l’Article 68 de la Constitution) est à même de fixer les sanctions applicables. Le vieux Soldat que je suis a la nausée et a envie de pleurer ! Comment avoir confiance en ceux qui envoient mes jeunes Camarades au combat, en leur demandant d’accepter le sacrifice suprême ? Nous sommes ces soldats qui grognaient par le monde Mais qui marchaient toujours et n’ont jamais plié… Nous sommes cette église et ce faisceau lié Nous sommes cette race éternelle et profonde… Nos fidélités sont des citadelles (Charles Péguy) Dans cette affaire, les comportements des acteurs de la chaîne de commandement induisent une question essentielle : pour combien de temps encore serons-nous ces Soldats alors que notre Patrie, notre Drapeau sont bafoués ?

Jean-François Cerisier

Le chômage augmente encore c’est la faute à Pôle Emploi qui a fait son travail..

Le chômage a encore augmenté au mois de mai 2015 (le gouvernement cherche à minimiser et reproche en quelque sort à Pôle Emploi d’avoir activé d’avantage de relance !!!)

clip_image001

La hausse continue. Ce mercredi 24 juin, les chiffres du chômage du mois de mai ont été dévoilés : on compte 16 200 demandeurs d’emploi de catégorie A en plus, soit une hausse de 0,5% du taux de chômage. Sur un an, l’augmentation atteint les 5%.

On évoque pourtant une timide reprise ces derniers temps. Ses effets tardent à se faire sentir et ce n’est pas une surprise. « Il y a traditionnellement un décalage fort entre la reprise de l’activité (…) et la reprise de l’emploi et la baisse du chômage. En général, les délais sont entre six et neuf mois », explique à France 3 Mathieu Plane, économiste.

Plus de relances en mai !!!

Comme souvent, les plus jeunes et les seniors sont particulièrement touchés. Le ministère du Travail relativise tout de même ces chiffres car Pôle emploi a envoyé plus de relances que d’habitude et les demandeurs d’emploi ont ainsi été plus nombreux à réactualiser leur situation. Selon les projections, sans cela, la hausse aurait été comprise entre 7 000 et 10 000 demandeurs supplémentaires.

http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/le-chomage-a-encore-augmente-au-mois-de-mai-2015_967663.html

Citation à l’Ordre de la Légion d’Honneur

La Légion d’honneur (Ordre de…)

clip_image002 Ordre honorifique civil est militaire, qui en principe, est décerné pour conduite civile irréprochable et méritante, ou faits de guerre exceptionnels après enquête officielle.

Bénéficiaires et conditions d’admission.

L’Ordre National de la Légion d’Honneur récompense les « mérites éminents » acquis au service de la Nation

Les membres des assemblées parlementaires ne peuvent être nommés ou promus dans l’Ordre (sauf pour faits de guerre).

Les contrôleurs financiers ne peuvent êtres décorés au titre des ministères qu’ils contrôlent.

Le Code de la Légion d’Honneur ne prévoit pas d’admission dans l’Ordre à titre posthume. Toutefois le Premier Ministre est autorisé, par délégation du Grand Maître, (le Président de la République) à nommer ou à promouvoir, dans un délai d’un mois, les personnes blessées ou tuées dans l’accomplissement de leur devoir et qui sont reconnues dignes de recevoir cette distinction.

En fait cette citation dans l’Ordre est elle réellement attribuée qu’aux personnes vraiment dignes ou n’existe-t-il pas des dérogations ? Le Grand maître (le Président de la République) ayant un pouvoir de latitude large…

Que faut-il penser et n’est-on pas en droit de se poser des questions lorsque nous voyons comme dans le passé, un Magistrat (juge) arborer la Légion d’Honneur lors de ses audiences (quel a été le motif méritant ?)

Espionnage, Hollande, Sarkozy, Chirac écoutés !

2006-2012: Hollande, Sarkozy et Chirac écoutés !

Et qui n’a jamais espionné l’autre ?clip_image001

Les États-Unis ont placé la République Française sur écoute ! Les présidents François Hollande, Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac, ainsi que de nombreux ministres, des hauts fonctionnaires, des parlementaires ou des diplomates, ont été écoutés directement ou par ricochet pendant près d’une décennie par les services secrets américains, selon des documents confidentiels de la National Security Agency (NSA) obtenus par WikiLeaks. D’après des notes de synthèse de la NSA auxquelles Mediapart et Libération ont eu accès, en collaboration avec WikiLeaks, dans le cadre de l’opération Espionnage Élysée, les interceptions se sont étalées de 2006 à 2012 – mais rien ne dit qu’elles n’ont pas commencé plus tôt et ne se sont pas poursuivies depuis. Toutes classifiées « top secret », ces notes détaillent les dessous d’un espionnage obsessionnel de la France par les États-Unis sur des questions diplomatiques, de politique locale ou économiques de tous ordres. Que les États-Unis écoutent les principaux dirigeants d’un pays allié comme la France relève pour certains du secret de polichinelle. L’information est désormais prouvée par des documents issus du cœur de l’appareil d’État américain.

Comme ses deux prédécesseurs de droite, l’actuel président socialiste François Hollande n’a pas échappé à la curiosité des grandes oreilles de Washington. Un rapport du 22 mai 2012 de la NSA fait ainsi explicitement référence à une conversation tenue quatre jours plus tôt entre le président fraîchement élu et son premier ministre de l’époque, Jean-Marc Ayrault. La conversation porte sur la volonté de François Hollande d’organiser des « consultations secrètes » avec l’opposition allemande, concernant l’éventualité d’une sortie de la Grèce de la zone euro – un sujet toujours d’actualité.

Et si on arrêtait de faire les étonnés ou de s’offusquer…Ce n’est pas nouveau, il y a belle lurette que chacun espionne l’autre, les Américains ne sont pas les seuls. Les Français, les Anglais, les Russes, les Chinois, etc. … se livrent à ce petit jeu, (surtout dans le domaine industriel et de l’armement)

clip_image003

Les Français contre la réforme Pénale

Manuel Valls ne « supporte plus Christiane Taubira et ses sautes d’humeur »

clip_image002

Dans une interview vendredi dernier à BFMTV/RMC, la ministre de la Justice, Christiane Taubira, a menacé de démissionner si la réforme de la justice des mineurs n’avançait pas. Des pressions qui énervent le Premier ministre, selon le Canard Enchainé. « Je ne peux plus la supporter. Elle menace sans arrêt de démissionner. Elle ne reste que pour le confort de son ministère et parce que Hollande la considère comme une caution de gauche », a expliqué Manuel Valls devant des proches.

clip_image004

En difficulté avec les acteurs de la justice le bilan de Christiane Taubira a été récemment terni par l’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy. Bien qu’elle n’ait pas commis de faute professionnelle dans ce dossier, la garde des Sceaux a écorné sa crédibilité en assurant qu’elle n’avait pas été informée de ces écoutes, tout en brandissant devant la presse des documents qui affirment le contraire. S’en est suivi une fronde des avocats qui, combinée à une confiance limitée des juges, a fragilisé sa position vis-à-vis des acteurs du monde de la justice. La polémique autour du procureur général François Faletti n’a rien arrangé: Christiane Taubira est accusée d’avoir exigé la démission du magistrat, considéré comme proche de Nicolas Sarkozy.

Les Français majoritairement contre la réforme Pénale qui, sans être enterrée, est empêtrée dans un casse-tête parlementaire. D’autant que le texte avait provoqué des remous au sein-même du gouvernement, rencontrant l’opposition d’un certain… Manuel Valls.

clip_image006

CBV

Nicolas Sarkozy répond à ses délateurs

Nicolas Sarkozy répond à ses délateurs

clip_image002 Mise au point et réponse de Nicolas Sarkozy aux délations de certains médias et journalistes, qui passent leur temps à déformer les déclarations ou qu’ils pensent avoir entendu dire que ???

« Voici ce à quoi je faisais allusion : « dire que je compare les migrants à une fuite d’eau, c’est grotesque.

La fuite que j’évoquais … C’est la solution préconisée par la Commission Européenne pour répartir les demandeurs d’asile dans les différents pays de l’UNION. Au lieu de traiter la cause, on, traite la conséquence. Ça n’a tout simplement aucun sens. »

N.S

Selon l’organisation Humann Right Watch, ce n’est pas une fuite d’eau mais une inondation. Ces propos ont une toute autre signification que ceux de Sarkozy et curieusement les médias font silence !!!

CBV