Accueil » Réflexions et politique » La vérité sur « la crise financière mondiale »

La vérité sur « la crise financière mondiale »


La vérité sur « la crise financière mondiale » Non Sarkozy n’est pas seul responsable !

Nicolas Sarkozy, a bon dos…l’opposition de l’époque a sautée sur l’occasion pour accuser Sarkozy d’avoir placé la France en situation de crise, alors qu’il n’en est pas réellement responsable. Pire que des veaux, certains Français son de véritables moutons de panurge, mais il est vrai qu’ils sont pour la plupart fâchés avec les chiffres. (C’est aujourd’hui que l’on mesure l’incompétence de ceux qui ont accusés Sarkozy)…Ils attendent un miracle venu du Bon-Dieu. Le seul reproche à faire à l’administration Sarkozy, c’est le manque de clairvoyance alors que la crise menacée déjà et était prévisible en 2007.

clip_image002 « Lehman Brothers la banque responsable de la crise financière de la fin 2008 »

Faillite de Lehman Brothers ou comment la crise financière mondiale (crise des subprimes) a débutée et, dans un mouvement de panique, a placé le monde occidental dans une situation délicate.

Lehman Brothers était une banque d’investissement multinationale proposant des services financiers diversifiés. Le siège social de la firme se trouvait à New York, et elle possédait d’autres sièges régionaux à Londres et Tokyo ainsi que divers bureaux à travers le monde. Elle fit officiellement faillite le 15 septembre 2008 (faute de repreneurs) à la suite de la crise financière mondiale née de la crise des subprimes. Début 2010, un rapport de la justice américaine révèle que depuis 2007, la banque masquait son endettement. Il accuse les anciens dirigeants d’avoir utilisé de façon abusive une technique comptable, le Repo 105, qui a conduit à « présenter un bilan erroné » Lehman Brothers a été un acteur dans les domaines de la banque d’investissement, actions et obligations, études de marché, capital-investissement et banque privée. C’était un acteur majeur du marché des emprunts d’État américains. Ses filiales comprenaient : Lehman Brothers Inc., Neuberger Berman Inc., Aurora Loan Services, Inc., SIB Mortgage Corporation, Lehman Brothers Bank, FSB, BNC Mortgage, Inc. et le Crossroads Group. [

À partir d’août 2007, Lehman Brothers essaie de solder sans succès ses positions sur les crédits immobiliers à risque, suite de la crise des subprimes. Les pertes engendrées par ces positions conduisent la banque à vendre pour six milliards USD d’actifs. Sa capitalisation boursière chute alors de 73 %. Les pertes cumulées de la banque poussent la direction à rechercher un repreneur mais sans résultat.

Autour d’elle, d’autres banques sont aidées par l’État telles Bear Stearns en mars 2008, les sociétés de crédit hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac le 7 septembre 2008 mais aucune aide ne vient à Lehman Brothers. L’abstention de l’État est largement perçue comme la volonté de faire un exemple[]. Néanmoins, Bernanke insiste sur le fait que la Fed n’a jamais été en mesure de faire un choix entre sauver ou non Lehman, cette banque ne pouvant proposer aucune contrepartie à l’octroi de prêt comme cela était requis pour respecter le cadre légal[]. Et le 15 septembre 2008, à New York, à la suite de la crise des subprimes, Lehman Brothers Holdings Inc. se déclare en faillite et se place sous la protection du chapitre 11 du droit fédéral[]. Jusqu’au dernier moment, les marchés ont espéré la reprise de Lehman Brothers par Bank of America (comme JP Morgan Chase avait récupéré Bear Stearns 6 mois plus tôt), mais finalement la grande banque préfèrera sauver Merrill Lynch, elle aussi sur le point de faire faillite le 15 septembre.

Le cours de Bourse de Lehman Brothers était au 5 juin 1994 de 4,53 USD, avec un point le plus haut à 85,80 USD au 4 février 2007. Le 12 septembre 2008 l’action ne valait plus que 3,65 USD. Avant cessation définitive de la cotation, l’action valait 0,13 USD.

Les 16 et 17 septembre 2008, la banque britannique Barclays annonce le rachat des activités de banque d’investissement et de courtage de Lehman Brothers en Amérique du Nord, y compris le siège social sur la 7e avenue de New York et deux centres de traitement de données dans le New Jersey, pour 1,75 milliard USD.

Dans les jours suivants, Nomura, numéro un japonais du courtage, reprend le courtage des actions et la banque d’investissement (conseils) en Europe, ainsi qu’une partie de ses 2 500 employés, et la totalité d’activités dans la zone Asie-Pacifique, Japon et Australie inclus, soit environ 3 000 salariés au total, pour 225 millions de USD.

Les fonds d’investissements Bain Capital et Hellman & Friedman  font une offre de reprise de Neuberger Berman, une des filiales de gestion d’actifs pesant 150 milliards d’USD, pour 2,15 milliards d’USD. Carlyle s’oppose à l’entérinement de cette reprise, finalement la cour de faillite de New York attribuera la reprise à un consortium constitué du management de Neuberger Berman. En Europe également, les activités de gestion quantitative seront reprises par les salariés sous le nom de TOBAM S.A.S[].

La chute de Lehman Brothers entraîne avec elle la bourse américaine, puis quelques semaines plus tard toutes les bourses mondiales. Pour pallier la crise, certains États nationalisent les pertes engendrées par les banques en difficultés, garantissent les épargnes et vont même racheter les actifs toxiques. Parmi les banques en difficulté, AXA, qui n’a annoncé que 300 millions d’euros d’exposition à la dette de Lehman, était le premier actionnaire via des fonds pour compte de tiers.[ [] La banque Lehman Brothers First Trust Inc., code LBC cotée à New York existe encore au 20 octobre 2008 avec à cette date 151 millions de $ de capitaux propres pour 107 millions de $ de dettes totales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s