Accueil » Les News » Les pistes de la Banque mondiale pour décarboniser l’économie d’ici 2100 !

Les pistes de la Banque mondiale pour décarboniser l’économie d’ici 2100 !


Les pistes de la Banque mondiale pour décarboniser l’économie d’ici 2100 !

clip_image002

Ils vont imposer des filtres sur les volcans ??? (Il y a surtout un marché colossal derrière la prétendue lutte contre le réchauffement climatique) c’est pour cela qu’ils se démènent…

Trois étapes pour ramener les émissions de gaz à effets de serre (GES) au niveau zéro d’ici 2100, c’est à dire faire en sorte que les activités de l’homme soient neutres en carbone. Dans un rapport dévoilé ce mardi, la Banque mondiale appelle les gouvernements à anticiper l’avenir. « La neutralité en carbone ne signifie pas qu’il n’y aura aucune émission mais que celles émises par certains pays ou secteurs peuvent être compensées par d’autres », précise l’organisation.

Investir, encourager

Pour parvenir à cet objectif ambitieux, mais aussi inévitable aux yeux de la Banque mondiale, la première étape consiste à « planifier l’avenir en investissant dès aujourd’hui dans la recherche et les technologies qui seront nécessaires dans quelques décennies », écrivent les auteurs. Il convient également d’éviter de maintenir les modèles de croissance existants émettant de fortes émissions de GES. La deuxième étape repose sur la fixation de prix justes pour inciter à la décarbonisation de l’économie. La Banque mondiale insiste ici sur le fait qu’il est important de bien communiquer sur la fiscalité verte et la mise en place de la taxe carbone. Elle devra s’accompagner d’autres mesures comme « des remises pour les véhicules qui consomment peu, une baisse des droits de douane sur les technologies sobres en carbone » ou encore « des normes d’efficacité énergétique ». Attention toutefois à ce que les normes ne soient pas trop contraignantes. La Banque mondiale prend l’exemple de la France : la réglementation trop stricte n’a pas permis au marché des panneaux solaires de se développer correctement.

Redistribuer

Enfin, la dernière étape consiste à « promouvoir le changement en protégeant les ménages pauvres des effets de la hausse des prix et en aidant les entreprises à se réinventer pour un monde plus propre ». Avec la tarification du carbone et la réforme des subventions pour une économie verte, les revenus générés pourraient facilement être redistribués. « Les données de 22 pays en développement montrent que si l’on remplaçait les subventions aux combustibles fossiles par des transferts monétaires universels, cette réforme profiterait aux 60 % les plus pauvres », fait ainsi valoir Stéphane Hallegatte, économiste à la Banque mondiale.

http://www.msn.com/fr-fr/finance/articles-principaux/les-pistes-de-la-banque-mondiale-pour-d%C3%A9carboniser-l%C3%A9conomie-dici-2100/ar-BBjEh5E?srcref=rss

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s