Accueil » Réflexions et politique » Cinéma, niches fiscale renforcées

Cinéma, niches fiscale renforcées


clip_image001

Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions

Niches fiscale renforcées (Ce n’est pas du cinéma, c’est vrai…)

Magie du cinéma ou copinage avec les producteurs ? En tout cas, quand il s’agit de biberonner l’industrie du film tricolore, les pouvoirs publics ont souvent tendance à oublier la rigueur. En décembre dernier, l’Assemblée nationale a encore renforcé l’une des nombreuses niches fiscales dédiées au grand écran. A partir de 2016, donc, le taux du crédit d’impôt accordé aux investisseurs passera de 20 à 30% pour tous les films de moins de 7 millions d’euros de budget. Et pour les œuvres d’animation, il sera porté à 25%, et il est toujours possible pour les producteurs de rémunérer discrètement leurs stars via une société étrangère…

Les acteurs qui profitent le plus des aides publiques :

(Cumul des aides du CNC, des subventions régionales et européennes et de 36% du financement des Sofica versés à la production des trois derniers films)

Source : Cinefinances.info

Marion Cotillard

Aides publiques : 1,4 millions d’euros pour ses 3 derniers films (« Deux jours, une nuit », « Blood Ties », « De rouille et d’os »)

Omar Sy

Aides publiques : 3,2 millions d’euros pour ses 3 derniers films (« Samba », « De l’autre côté du périph », « Intouchables »)

Léa Seydoux

Aides publiques : 3,2 millions d’euros pour ses 3 derniers films (« Journal d’une femme de chambre », « La Belle et la Bête », « Grand Central »)

Christian Clavier

Aides publiques : 1,2 millions d’euros pour ses 3 derniers films (« Une heure de tranquilité », « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? », « Les profs »)

Pierre Niney

Aides publiques : 3,1 millions d’euros pour ses 3 derniers films (« Un homme idéal », « Yves Saint Laurent », « 20 ans d’écart »)

Sandrine Kiberlain

Aides publiques : 2,2 millions d’euros pour ses 3 derniers films (« 9 mois ferme », « Elle l’adore », « Violette »)

Dany Boon

Aides publiques : 2,7 millions d’euros pour ses 3 derniers films (« Supercondriaque », « Un plan parfait », « Rien à déclarer »)

Jean Dujardin

Aides publiques : 5,4 millions d’euros pour ses 3 derniers films (« La French », « Möbius », « Les Infidèles »)

Gilles Lellouche

Aides publiques : 6,6 millions d’euros pour ses 3 derniers films (« La French », « L’Enquête », « Les Infidèles »)

Charlotte Gainsbourg

Aides publiques : 4,3 millions d’euros pour ses 3 derniers films (« 3 coeurs », « Jacky au royaume des filles », « Samba »)

Benoît Berthelot

Cette enquête est tirée du magazine Capital actuellement en kiosques

http://www.capital.fr/enquetes/revelations/cinema-les-acteurs-les-plus-arroses-par-les-subventions-1038205

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s