Accueil » Réflexions et politique » Volonté du peuple et Démocratie

Volonté du peuple et Démocratie


Volonté du peuple, ou vraie Démocratie

clip_image001

Le droit au respect de la volonté du peuple est inaliénable, (il n’y a pas que la gauche qui foule du pied la volonté du peuple en le privant du droit à la parole et en reniant la volonté du peuple exprimée par référendum.)

La volonté du peuple, en Démocratie s’exprime par les Urnes et doit être respectée par toutes les parties.

Tout comme pour les délibérations Municipales, la contradiction fait partie de toutes concertations dans un régime qui se revendique de la Démocratie, la concertation étant avec tous les partenaires Sociaux concernés (à noter que la concertation est uniquement consultative) cependant les pouvoirs en place doivent en tenir compte.

Il est mesquin et malhonnête de rejeter le choix fait par le peuple, sous le prétexte que, ce n’est pas la politique voulue.

Le non au référendum pour la constitution de l’Europe, avait pour but de sanctionner le premier ministre RAFFARIN et non l’Europe, autre exemple : la victoire Socialiste aux élections Municipales et Cantonales de 2008, avait pour but de sanctionner à la fois le gouvernement et le Président SARKOZY, avec pour thème : « Le gouvernement ne tient pas les promesses en matière de réforme, il faut le sanctionner ! » (Comble de l’hypocrisie ces mêmes Socialistes combattent les réformes en question ou pire les abrogent) car il faut tout faire pour jeter le discrédit sur l’adversaire. (La fonction publique étant le jardin privé des Socialistes) « La réforme pour le privé oui, mais pas touche au public »

Dans un pays qui revendique la Démocratie, toute législature en place qui échoue dans sa mission, est sanctionnée par les Urnes, (c’est le peuple qui est le seul maitre de sa destinée et de sa volonté, il est le seul à décider si tel ou tel programme lui convient ou pas ; les parties perdantes doivent accepter le verdict des Urnes et surtout rechercher les raisons de leur échec, en corrigeant les erreurs et surtout en s’effaçant lorsque l’on a été lourdement sanctionné, pour laisser la place à de nouvelles idées et de nouveaux courants de penser.

C’est une façon Démocratique de respecter les électeurs qui en ont ras le bol de l’alternance, qui ne résout pas forcément les problèmes, mais les déplacent. Au lieu d’avancer cela s’appelle marcher à reculons. Les politiques, n’ont pas compris la leçon en pratiquant le conservatisme, au lieu de proposer enfin du nouveau et d’aller de l’avant, il est désolant que certains qui incarnaient un espoir pour les jeunes, aient retournés leur veste en faisant marche arrière.

En Démocratie, il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir la réalité des choses, il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre raison

Avec un mérite et, une intelligence médiocre, on brille au milieu des sots et des ignorants, même si la fin justifie les moyens, il est un principe d’après lequel le but excuserait les actions coupables qui sont commises pour atteindre ce but. (Dans ce domaine les Socialistes sont passés maitres) mais ils ne sont pas les seuls…Hélas.

Papy CBV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s