Accueil » Les News » Mafia politique et FN

Mafia politique et FN


Mafia politique et en bande organisée

clip_image001 « Je vais te tuer ! » : un proche de Marine Le Pen menace Mediapart

Et pourtant ils se disent tous blancs comme neige (tous irréprochables)

Au FN comme au PS ou les Verts il n’y a que du beau monde

Olivier Duguet Ancien trésorier de Jeanne, a été reconnu coupable d’une escroquerie au préjudice de Pôle emploi dont le montant s’élève à 100.000 euros.

Ancien trésorier de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen, Olivier Duguet a été condamné à six mois de prison avec sursis en juin 2012 pour « escroquerie » au préjudice de Pôle emploi, révèle Mediapart. Le montant de l’escroquerie s’élève à 100.748 euros.

Proche de Frédéric Chatillon, ancien leader du GUD et ami de Marine Le Pen, Olivier Duguet est devenu trésorier de Jeanne lors de la création du micro-parti, en novembre 2010. Il l’est resté jusqu’en mars 2012.

D’après les documents consultés par Mediapart, Olivier Duguet a fait de faux certificats de travail, attestations Assedic et reçus pour solde de tout compte lors de la liquidation de Correctif. Cette société dont Olivier Duguet était le comptable s’occupait de l’édition de revues.

Selon Pôle emploi contacté par Mediapart, Olivier Duguet a perçu indumment l’allocation chômage entre juin et décembre 2010. L’affaire n’a pas été révélée plus tôt car Olivier Duguet a été jugé dans le cadre d’une « Comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité’ (Crpc). Ce « plaider coupable » à la française permet d’éviter la publicité des faits au moment de l’audience.

A quoi servent exactement les micros partis ou plus exactement « associations destinées à collecter des fonds pour les campagnes électorales, c’est une façon comme une autre de contourner la loi qui interdit aux entreprises de financer les partis politiques. De la Droite jusqu’à la gauche voire l’extrême gauche et en passant par les partis centristes, ils en ont tous, car faire campagne avec les seules cotisations des adhérents ou sympathisants, cela ne permet pas de dépenser des dizaines de millions comme nous pouvons le voir à chaque fois.

Cerise sur le gâteau c’est le PS avec un certain Emmanuelli qui en sont les parrains et fondateurs.

Une discrète association liée à la patronne du FN profite des failles du financement public de la vie politique. Pour les seules législatives de 2012, le détournement pourrait dépasser 6 millions d’euros. Au printemps dernier, la présidente du Front national était encore très sûre d’elle. Marine Le Pen venait d’apprendre que la justice allait se pencher sur les petits arrangements financiers du FN. Mais elle traitait l’affaire par le mépris et écrivait sur son compte Twitter : Huit mois plus tard, l’information judiciaire qui vise l’argent secret du FN, ouverte initialement pour « escroquerie en bande organisée » et « faux et usage de faux », a pris de l’ampleur. Selon Mediapart, les juges Renaud Van Ruymbeke et Aude Buresi viennent d’élargir leurs investigations aux faits de « blanchiment en bande organisée ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s