Accueil » Réflexions et politique » Liberté de choix des électeurs

Liberté de choix des électeurs


« Liberté de choix des électeurs » cela fait parti des règles de démocratie.

Pas question de favoriser le PS ou le FN, chacun est libre de ses choix, il n’appartient pas à un quelconque parti politique de dicter la conduite des électeurs. Les partis politiques ne sont pas maitres et encore moins propriétaires des voix des électeurs.

Faut-il aller jusqu’à se mettre en grève de l’UMP ou, pire, pratiquer le boycott de l’UMP pour leur faire comprendre qu’il convient d’avoir des couilles et de ne pas se laisser endoctriner par le politiquement correct de la gauche caviar et très libertine, ni se laisser dépasser par l’avidité nauséabonde du FN.

Les électeurs sont les seuls maitres de leurs choix, nul ne peut leur imposer quoi que ce soit dans ce domaine. Faut-il rappeler au politiquement correct qu’il n’est pas plus glorieux de faire alliance avec des factions politiques de gauche voire d’extrême gauche qui ont un passé entaché du sang des victimes d’une idéologie qui a conduit à l’assassinat de millions de personnes (Staline = 20 millions, Mao = 70 millions), et les autres comme Castro, et Lénine qui une fois au pouvoir s’est retourné contre ceux qui l’avaient aidé dans la révolution) en France faut-il rappeler la trahison des communistes au tout début de la seconde guerre mondiale et la désertion de Maurice tores qui se réfugie à Moscou le 8 novembre 1939 et sera gracié plus tard par De Gaulle.

Soyons sérieux, dans la constitution Française, il est écrit « gouvernement du peuple, par le peuple et par le peuple » Par contre il appartient à l’UMP de s’affirmer face aux autres partis et surtout face au PS et au FN, sous peine d’être abandonné par les sympathisants qui en ont plus qu’assez d’être ballotés et réagissent en s’abstenant, ce n’est pas les Juppé, NKM et consorts qui montrent le chemin en se soumettant à l’adversaire qui œuvrent dans le bon sens, bien au contraire ils alimentent la division et le désamour qui risque de se traduire par la désertification de l’UMP

Ne surtout pas oublier le comportement du PS et du FN qui se sont livrés à une campagne de destruction politique de Nicolas Sarkozy. Se soumettre aux désidératas du PS cela revient à se déculotter pour se le faire mettre une nouvelle fois.

CBV (Gaulliste septuagénaire convaincu et comme le Grand Charles un insoumis)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s