Accueil » Conquêtes, Religions et vassalisation » Islam modéré et islam Laïc contre un islam intégriste et fondamental

Islam modéré et islam Laïc contre un islam intégriste et fondamental


Islam modéré et islam Laïc contre un islam intégriste et fondamental (pur et dur) 
Comment interpréter l’islam? Il existe autant d’interprétation de la foi musulmane qu’il y a de courants religieux en islam et d’imams (ou est la vérité?) Doit-on s’abstenir de critiquer une religion qui n’est que critiques de la part de certains savants musulmans concernant la Sainte bible et surtout les critiques sur la légende qui entoure la naissance de Jésus et de sa mère Marie. (les écrits de la bible seraient truffés de mensonges, seul, selon les savants musulmans le coran dirait la vérité !!! (n’y a-t-il pas là une sorte d’appel à la haine de l’autre?)
Certes, autrefois tout n’a pas été que paix et amour dans la foi chrétienne surtout du coté de l’église Romaine il en vat de-même pour le Judaïsme (cependant pour délivrer la terre judéo-chrétienne de l’envahisseur Arabe les croisades étaient justifiées.) il en va de-même de la reconquête chrétienne en Espagne et en France.   
http://www.islamhouse.comhttp://www.sourceislam.comhttp://www.fatawaislam.comhttp://www.teleislam.com
99 hadiths du Prophète Muhammad
(que la paix et le salut d’Allah soient sur lui)
Compilé par
Khâlid Abû Sâlih
Traduction et recherche des sources des hadiths Par
Abu Hamza Al-Germâny
Éditions
Madar Al-Watan
Publié par
Le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)
Exclusivité :
http://www.islamhouse.com
Nous tenons à remercier notre frère Mahmoud et notre frère Gilles Kervenn pour leur généreuse participation…
Au nom d’Allah, l’infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Avant-propos
La louange est à Allah et que le salut et la bénédiction soient sur son serviteur, l’élu et le Prophète choisi qu’Il a choisi…
Ceci est un recueil de paroles du Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui). Elles traitent de plusieurs sujets du quotidien. Ces paroles choisies démontrent l’universalité de l’islam qui convient en toute période, en tout lieu et pour toute personne. C’est la seule religion qui assouvit les besoins vitaux humains, qu’ils soient psychologiques, psychiques, matériels ou spirituels. Amis lecteurs, vous serez sans doute étonnés de savoir, que les hadiths que nous allons citer, ne sont qu’une quantité infime à l’égard de tous les hadiths rapportés du Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui). Les rapporteurs de confiance ont, en effet, rassemblé des dizaines de milliers de hadiths authentiques qui ont pour sujet la croyance, les adorations, les relations sociales, le comportement, la politique, les pactes, les accords de paix, la guerre, le commandement, l’administration, la médecine, le monde invisible, etc.
Le Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) n’est mort qu’après nous avoir informés des choses qui se sont déroulées et des choses qui se dérouleront jusqu’au jour de la résurrection. C’est pour cette raison que nous aimons ce Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui), le suivons, l’honorons et croyons en sa sincérité. Nous n’accepterons jamais qu’on touche à sa personne, mais malgré cela, nous ne l’adorons pas et nous ne l’élevons pas à un degré autre que celui de la prophétie. Effectivement, le Prophète nous l’a interdit et nous a mis en garde contre ce comportement. Voici donc quelques hadiths du Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) :
La foi
1) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « La foi est de croire en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour dernier et au destin qu’il soit en ta faveur ou non. » Rapporté par Mouslim.
2) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « La foi se décompose en soixante-dix branches et quelques. La meilleure branche est de dire « il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah » et la dernière branche est de ramasser tout ce qui peut faire obstacle sur un chemin ; et la pudeur est une des branches de la foi. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
3) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Quiconque dit : j’accepte Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Muhammad comme prophète, le paradis lui sera obligatoirement attribué. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
L’Islam
4) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « L’islam consiste à témoigner qu’il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah, d’accomplir la prière, de verser l’aumône, de jeûner ramadan et d’effectuer le pèlerinage à la maison sacrée si on en a la possibilité. » Rapporté par Mouslim.
5) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le musulman est celui qui ne porte pas atteinte aux musulmans avec sa langue et sa main. Le croyant est celui auquel les gens font confiance à l’égard de leurs personnes et leurs biens. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
Le destin
6) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Œuvrez ! Car on facilitera à chacun la voie pour laquelle il a été créé. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
7) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « La recherche de la subsistance alors qu’elle est lui déjà prédestinée occupe plus la personne que la recherche d’une bonne vie (en appliquant les bonnes œuvres). » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
8) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Autant il est impossible de cueillir du raisin d’une plante épineuse, autant les pervers n’accéderont pas aux demeures des vertueux dans l’au-delà. Empruntez le chemin que vous désirez, mais (sachez que) n’importe quel chemin emprunté vous mènera chez ceux que vous avez suivis ». Rapporté par ibn ‘Assâkir et authentifié par Albâny.
9) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Peu s’en faut que les gens s’interrogent entre eux jusqu’à ce que l’un d’eux s’écrie : Allah a créé les créatures, mais qui a créé Allah ? S’ils disent cela, dites donc : Allah est unique, il est le seul à être imploré pour ce que nous désirons, il n’a jamais engendré, ni n’a été engendré et nul ne lui est égal. Puis, qu’il crachouille trois fois à sa gauche et qu’il demande protection contre le diable. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
La prophétie
10) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Les prophètes sont frères d’un même père, leurs mères sont différentes, mais leur religion est une. » Rapporté par Boukhâry.
11) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Nous les prophètes, nos yeux s’endorment, mais pas nos cœurs. » Rapporté par Ibn Saad et authentifié par Albâny.
La science
12) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens. » Rapporté par Mouslim.
13) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui emprunte un chemin menant à l’apprentissage d’une science, Allah lui facilite l’accès au paradis. » Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.
14) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise. » Rapporté par Al-Hâkim et authentifié par Albâny.
15) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « La supériorité entre le savant et le dévot, est comme celle de la pleine lune sur le reste des astres. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
La pratique
16) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le savant qui enseigne le bien aux gens et ne le met pas en pratique, est semblable à la torche qui éclaire en se brûlant. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
17) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah aime, lorsqu’une personne effectue une chose, qu’elle le fasse avec soin. » Rapporté par ‘Alâ’ et considéré comme bon par Albâny.
La nature humaine
18) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Il y a des gens qui ouvrent les portes du bien et ferment l’accès au mal, et il y en a qui ouvrent les portes du mal et ferment l’accès au bien. Bonheur à celui à qui Allah donna les clefs des portes du bien et malheur à celui à qui il donna les clefs des portes du mal. » Rapporté par Ibn Mâjah et considéré comme bon par Albâny.
19) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Souhaitez-vous savoir qui d’entre vous est le meilleur et qui est le pire ? Le meilleur d’entre vous est celui en qui nous espérons le bien et de qui nous ne redoutons pas le mal et le pire d’entre vous est celui en qui nous n’espérons pas le bien et de qui nous redoutons le mal. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
L’équité et l’égalité
20) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne regarde pas votre aspect, mais il regarde ce que renferme votre cœur et ce que vous accomplissez. » Rapporté par Mouslim.
21) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui dont les œuvres ne sont pas complètes ne pourra pas faire appel à la noblesse de sa famille pour les compléter. » Rapporté par Mouslim.
22) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Ô vous les gens ! Votre Seigneur est unique et votre père est unique ; vous descendez tous d’Adam et Adam provient de la terre. Assurément, le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux, et l’arabe n’a pas plus de mérite que le non-arabe sauf s’il se distingue par la piété. » Authentifié par Albâny dans At-targhîb wa At-tarhîb.
23) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Ceux d’antan ont péri, car ils renonçaient à punir le noble lorsqu’il volait, tandis qu’ils s’empressaient de sanctionner le misérable, s’il volait. Je jure par celui qui détient l’âme de Muhammad entre ses mains, si Fatima, fille de Muhammad, s’avérait être une voleuse, je lui couperais moi-même sa main ! » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
Le respect des pactes et des accords
24) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui tue une personne qui a conclu un pacte avec les musulmans (Mou’âhad) ne sentira pas l’odeur du paradis, alors que son odeur est sentie d’une distance équivalente à quarante années. » Rapporté par Boukhâry.
25) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Nul n’aura vraiment la foi s’il n’est pas digne de confiance, et nul n’aura vraiment la religion s’il ne respecte pas les pactes. » Rapporté par Bayhaqy et authentifié par Boukhâry.
26) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Les signes révélateurs de l’hypocrite sont au nombre de trois : il ment lorsqu’il parle, ne respecte pas sa promesse lorsqu’il la donne et trahit lorsqu’on lui fait confiance. Ceci, même s’il accomplit la prière, verse l’aumône et prétend être musulman. » Rapporté par Mouslim.
27) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Que n’importe quelle personne qui promet la protection à une autre personne puis la tue, sache que je la désavoue, même si la victime est mécréant. » Rapporté par Ibn Mâjah et Ibn Hibbân et authentifié par Albâny.
28) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Je plaiderai moi-même le jour de la résurrection contre celui qui opprime une personne qui a conclue un pacte (avec les musulmans), le dénigre, le contraint à faire ce qui est au-delà de ses capacités ou lui prend une chose sans son accord. » Rapporté par Abou Dawoud et authentifié par Albany.
Les relations amicales et de voisinage
29) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Il n’est pas deux hommes qui s’aiment en vue d’Allah, sans qu’Allah U n’aime plus celui dont l’amour envers son compagnon est plus intense. » Rapporté par At-Tabarâny et authentifié par Albâny.
30) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Les meilleurs amis auprès d’Allah sont ceux qui se comportent le mieux avec leurs amis, et les meilleurs voisins auprès d’Allah sont ceux qui se comportent le mieux avec leurs voisins. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
31) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « N’aura pas vraiment la foi celui qui s’endort le ventre rassasié alors que près de chez lui son voisin est affamé. » Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny.
32) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Nul d’entre vous ne sera véritablement croyant tant qu’il ne désire pas pour son frère ce qu’il désire pour lui-même. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
33) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « La personne sera (au paradis ou en Enfer) avec ceux qu’elle aime. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
Les actes interdits
34) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Évitez les sept choses qui mènent à la perdition. » Ils dirent : « Ô Messager d’Allah ! Quelles sont-elles ? il répondit : « Donner un associé à Allah, (pratiquer ou approuver) la sorcellerie, tuer illégalement une vie qu’Allah a rendue sacrée, s’accaparer injustement les biens de l’orphelin, déserter le champ de bataille et accuser injustement (de fornication) les croyantes vertueuses insouciantes. » Rapporté par Boukhâry.
35) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui consulte un devin, un voyant ou un sorcier et ajoute foi en ce qu’il dit, aura assurément mécru au message de Muhammad. » Rapporté par Tirmidhy et Abou Dâwoud et authentifié par Albâny.
Le repentir et l’infinie miséricorde d’Allah
36) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Tous les fils d’Adam sont fautifs et les meilleurs des fautifs sont ceux qui se repentent. » Rapporté par Tirmidhy et considéré comme bon par Albâny.
37) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Si vous commettiez des fautes de manière excessive, puis vous demandiez pardon à Allah, Allah vous pardonnerait. » Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.
La prière
38) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « On a rendu la prière agréable à mes yeux. » Rapporté par Tabarâny et Nassâï et authentifié par Albâny.
39) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Nul ne fait de bonnes actions aussi valeureuses que prier, réconcilier les gens et avoir un bon comportement. » Authentifié par Albâny dans As-silssilah As-sahîhah.
40) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « La prière est la première chose sur laquelle la personne sera jugée. Si elle s’avère bonne, la personne a réussi et sera bienheureuse, et si elle s’avère mauvaise, elle a échoué et sera malheureuse. » Rapporté par Tirmidhy et Nassâï et authentifié par Albâny.
L’aumône obligatoire et volontaire
41) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui ne verse pas l’aumône obligatoire (zakât) est en enfer. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
42) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Donnez ne serait-ce qu’une datte en aumône, car elle soulage l’affamé et efface les fautes comme l’eau éteindrait le feu. » Rapporté par Ibn Moubârak et authentifié par Albâny.
43) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Protégez-vous de l’enfer, ne serait-ce qu’avec la moitié d’une datte donnée par charité. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.
Subvenir aux besoins de son épouse et de ses enfants
44) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Commence par t’occuper de tes proches. » Rapporté par Aboû Dawoûd et Tirmidhy et authentifié par Albany. »
45) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « L’homme est récompensé en donnant à boire à sa femme. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
46) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le meilleur argent est celui qui est dépensé par l’homme pour sa famille. » rapporté par Mouslim.
Le jeûne
47) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Je te conseille le jeûne, car il n’y a rien en comparaison. » rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
48) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui dont la vie prend fin durant une journée pendant laquelle il jeûne rentrera au paradis. » Rapporté par Bazzâr et authentifié par Albâny.
Le pèlerinage
49) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui accomplit le pèlerinage à la maison sacrée sans avoir de rapport sexuel (et tout ce qui y mène) et sans tomber dans la perversité, le nombre de ses péchés sera identique au nombre de péchés qu’il avait le jour où sa mère l’a enfanté. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
50) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le pèlerinage pur de tout péché n’a d’autre récompense que le Paradis ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
Le mariage
51) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Ô vous les jeunes ! Que celui qui est en mesure de se marier parmi vous le fasse ! C’est mieux pour le regard et plus chaste pour les parties génitales. Que celui qui ne peut se marier jeûne alors, car le jeûne lui sera un bouclier. ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
52) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Quatre choses contribuent au bonheur : une femme pieuse, un vaste logement, un voisin vertueux et une monture satisfaisante ; et quatre choses participent au malheur : un mauvais voisin, une mauvaise femme, une mauvaise monture et un logement étroit. » Authentifié par Albâny dans Sahîh Aljâmi’.
53) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « On demande la main d’une femme pour quatre raisons : ses biens, sa noblesse, sa beauté et son degré de religion. Choisis celle qui est pieuse, tu seras gagnant ! » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
La relation avec les femmes
54) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec les femmes. » Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny.
55) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Veuillez du bien aux femmes. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
56) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Les femmes sont les consœurs des hommes. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
57) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui a deux femmes et ne fait pas preuve de justice entre elles viendra le jour de la résurrection, son corps penché sur le côté. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
58) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le jour de la résurrection, parmi les personnes dont la situation sera des plus mauvaises auprès d’Allah, il y aura l’homme qui prend plaisir avec sa femme et la femme qui prend plaisir avec lui pour ensuite divulguer leur intimité (aux autres). » Rapporté par Mouslim.
59) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Ne frappez pas les femmes. » Rapporté par Abou Dawoûd et Nassâï et authentifié par Albâny.
Le divorce
60) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le croyant ne doit pas détester sa femme, car si un comportement en elle lui déplaît, un autre lui plaira. » Rapporté par Mouslim.
61) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Veuillez du bien aux femmes. Elles ont été créées d’une côte et la côte la plus tordue est celle de la partie supérieure. Si tu cherchais à la redresser, tu la briserais, mais si tu la laissais ainsi, elle resterait tordue, je vous enjoins donc d’être bons avec les femmes. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim. On trouve dans une autre version rapportée par Hâkim : « Les femmes ont été créées d’une côte, si tu cherchais à la redresser, tu la briserais, conduis-toi bien avec elle et vous pourrez vivre ensemble. » On trouve dans une autre version « divorcer revient à la briser. » Rapporté par Mouslim.
62) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Iblîs dépose son trône sur l’eau, puis envoie ses troupes. Celui qu’il aime le plus est celui dont les œuvres dévastatrices sont les plus importantes. Lorsque l’un d’eux vient à lui et lui dit : j’ai fait ceci et cela. Le diable lui rétorque : tu n’as absolument rien fait. Par contre lorsque vient l’un d’entre eux et lui dit : je n’ai quitté cet homme que lorsqu’il divorça de son épouse. Dès lors, Iblîs le rapproche de lui et lui dit : très bien, tu es un brave homme ! Ensuite il le prend dans ses bras. » Rapporté par Mouslim.
Les bonnes manières de manger et de boire
63) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « La nourriture d’un seul suffit à deux, celle de deux suffit à quatre et celle de quatre suffit à huit personnes. » Rapporté par Mouslim.
64) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « L’humain n’a point rempli un contenant plus mauvais que son ventre. Des petites bouchées de nourriture suffisent à l’homme pour pouvoir survivre. Mais si vous êtes incapables d’agir ainsi, alors réservez un tiers pour la nourriture, un autre pour la boisson et le dernier tiers pour la respiration. Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.
65) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Les rassasiés dans cette vie sont les affamés dans l’au-delà. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny
Le commandement
66) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui à qui on a chargé de commander les affaires des musulmans puis abuse d’eux par la tromperie, est en enfer. Rapporté par Tabarâny et authenfié par Albâny.
67) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui à qui on a donné la charge de commander les gens et qui ensuite ferme sa porte aux pauvres, aux opprimés et à ceux dans le besoin, Allah le Très-Haut lui fermera la porte de sa miséricorde quand il sera dans le besoin et la misère à l’instant (le jour de la résurrection) où il en aura le plus besoin. » Rapporté par Ahmad (Cf. Michkât Almassâbîh)
68) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Maudit soit le corrupteur et le corrompu. » Rapporté par Aboû Dawoûd et Tirmidhy et authentifié par Albâny.
69) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « L’injustice se transformera en ténèbres le jour de la résurrection. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
70) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Dis la vérité quand bien même elle serait amère. » Rapporté par Ahmad et Ibn Hibbâne et authentifié par Albâny.
71) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Assiste ton frère qu’il soit oppresseur ou opprimé ! » Un homme s’exclama : « Je comprends qu’on puisse assister l’opprimé, mais comment s’y prendre avec l’oppresseur ? » Le Prophète répondit r : « Empêche son oppression et de cette façon tu l’assisteras. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
Bien traiter les animaux
72) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Une femme fut châtiée (en enfer) à cause d’une chatte, car elle l’enferma jusqu’à la mort en ne l’ayant point nourrie ni abreuvée et sans l’avoir autorisée à sortir pour qu’elle puisse manger les petites bêtes et autres insectes de la terre. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
73) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Il n’y a point un moineau ou un animal plus gros, que l’homme ne tue sans excuse, sans qu’Allah ne lui demande des comptes le jour de la résurrection au sujet de ce qu’il a tué. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.
74) Le Prophète entra dans le jardin d’un homme où se trouvait un chameau. Ce dernier, après avoir aperçu le Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui), vint à lui. Soudain, il se mit à pleurer. Le Prophète r sécha ses larmes et le chameau cessa de pleurer. Ensuite, le Prophète appela le propriétaire de la bête et lui dit : « Ne crains-tu pas Allah au sujet de cette bête qu’Allah t’a attribuée ?! Cette bête s’est, en effet, plainte de toi, car tu l’affames et tu lui imposes un travail qu’elle ne peut supporter. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
Le comportement pendant la guerre
75) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Partez au nom d’Allah et en vue d’Allah et en suivant la religion du Messager d’Allah. Ne tuez point de faibles vieillards, ni d’enfants, ni de femmes, et ne vous appropriez pas le butin en le dissimulant mais rassemblez-le. Soyez conciliants et bienfaisants, car Allah aime les bienfaisants. » Rapporté par Aboû Dawoûd.
76) Le Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) en passant vit une femme qui fut tuée pendant une bataille. Il se tint debout près d’elle et dit : « Celle-là n’avait pas à être tuée. » Puis, il regarda dans les yeux de ses compagnons et dit à l’un d’eux : « Rejoins Khâlid Ibn Al-Walîd (le commandant de l’armée) et ordonne-lui fermement de ne pas tuer d’enfants, ni de travailleurs et ni de femmes. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
77) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Ne souhaitez pas rencontrer l’ennemi et demandez à Allah le salut, mais si vous le rencontrez, patientez ! » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.
78) Le Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a interdit la torture. Rapporté par Tabarâny d’après Ibn Omar (qu’Allah l’agrée) et Al-Moughîra (qu’Allah l’agrée), et authentifié par Albâny.
Le bon comportement
79) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « J’ai été envoyé pour parachever les bons comportements. » Authentifié par Albâny dans Assilsila assahîha.
80) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « On ne fera pas miséricorde à celui qui n’est pas miséricordieux. » Rapporté par Aboû Dawoud et Tirmidhy et authentifié par Albâny.
81) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui est facile à vivre, calme et doux, Allah lui interdit l’entrée en enfer. » Rapporté par Baihaqy et authentifié par Albâny.
82) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le bon comportement est la meilleure chose qui ait été donnée aux gens. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.
83) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Garantissez-moi six choses de votre part et je vous garantis le paradis : soyez véridiques lorsque vous parlez, ne manquez pas à vos promesses lorsque vous promettez, ne trahissez pas lorsqu’on vous fait confiance, préservez votre sexe de tout rapport interdit, baissez les regards et ne combattez pas (sans ordre préalable). » Rapporté par Ahmad et considéré comme bon par Albâny.
84) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Délaisse ce sur quoi tu as des doutes (quant à son caractère licite ou illicite en Islam) pour ce sur quoi tu n’as pas de doute. » Rapporté par Nassâï et Tirmidhy et authentifié par Albâny.
85) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Doucement Aïcha ! Fais preuve de douceur, évite toute violence, et ne tiens pas de propos déplacés. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
86) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « La prudence provient d’Allah et la précipitation provient du diable. » Rapporté par Aboû Ya’lâ et considéré comme bon par Albâny.
87) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah m’a commandé de vous enjoindre la modestie afin que personne ne se prétende supérieur aux autres ni ne les traite injustement. » Rapporté par Mouslim.
88) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.
89) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah est généreux et aime la générosité, comme il aime l’attitude noble et répugne les vils comportements. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.
90) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Les croyants entre eux sont tels un édifice dont les éléments se consolident les uns les autres. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
91) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le musulman est le frère du musulman ; il ne doit pas le tromper ni le trahir. Tout ce qui appartient au musulman est sacré pour le musulman : son honneur, ses biens et son sang. La crainte d’Allah se trouve ici (il dit ceci en indiquant son cœur). Le seul fait de mépriser son frère musulman suffit pour que la personne sombre dans le mal. » Rapporté par Mouslim.
92) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Prenez garde aux suspicions non fondées, car ce sont les paroles qui induisent le plus en erreur. Ne vous espionnez pas, ne vous épiez pas, ne vous enviez pas, ne vous haïssez pas, ne vous dédaignez pas en vous fuyant, mais soyez plutôt, ô adorateurs d’Allah, tous frères. » Rapporté par Boukhâry.
93) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « La religion, c’est la sincérité » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
94) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Il m’a été interdit d’exhiber ma nudité. » Rapporté par Tayâlissy et authentifié par Albâny.
95) Un homme demanda au prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) : « Donne-moi un conseil. » Il lui répondit : « Ne te mets pas en colère. » L’homme revint à la charge plusieurs fois et le Prophète lui répétait : « Ne te mets pas en colère. » Rapporté par Boukhâry.
La médecine
96) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne fit descendre aucune maladie sans lui assigner son remède. » Rapporté par Boukhâry.
97) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui possède des chameaux malades ne doit pas les mener chez celui dont les chameaux sont en bonne santé. » Rapporté par Boukhâry.
98) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Si on vous informe que la peste a touché une contrée, n’y pénétrez pas. Et si l’épidémie de peste apparaît dans la contrée où vous vous trouvez, ne la quittez pas. »[1] Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
99) Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le meilleur remède avec lequel vous vous soignez est certes la saignée. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.
Fin
Publié par le bureau de prêche de Rabwah (Riyad)
Exclusivité :
http://www.islamhouse.com
Ce Livre est conseillé par les sites suivants :
http://www.islamhouse.com
http://www.sourceislam.com
http://www.fatawaislam.com
http://www.teleislam.com
L’islam à la portée de tous !

La vie et les propos de Mahomet  rapportés par les hadiths
L’islam entre obscurantisme  et barbarie
Note sur ce travail
Les hadiths sont des propos attribués à Mahomet, ou parfois à des observateurs contemporains, qui renseignent sur sa doctrine, sa vie publique comme privée et concernent des sujets d’une très grande variété. Ils se comptent par dizaines de milliers et sont habituellement distingués selon leur degré de fiabilité pour laquelle l’identification de la chaîne de transmetteurs oraux est décisive. La sélection de hadiths proposée ici a été effectuée parmi ceux considérés comme les plus fiables et propose un portrait édifiant des débuts de l’islam qui oscille entre obscurantisme et barbarie. Les compilations de hadiths de Bukhari, Muslim, Dawud et Malik, qui en comportent près de 20 000 et dont ceux-ci sont issus, peuvent être consultés, dans leur traduction en anglais, sur le site de l’Association des Étudiants Musulmans de l’Université de Californie du Sud : http://www.usc.edu/dept/MSA/fundamentals/hadithsunnah/ Que des propos stupides et barbares aient servi de fondement à une nouvelle religion n’est pas une information propre à l’islam. Les religions de tous les peuples en ont souvent proférés de semblables à une période de leur histoire. Cependant, la spécificité de l’islam réside dans sa persistance, aujourd’hui, à ne pas considérer comme périmés certains textes anciens et à refuser leur confrontation avec les valeurs humanistes et les droits humains qui sont, eux, universels. Actuellement, dans de nombreuses dictatures musulmanes comme l’Arabie Saoudite et l’Iran, la barbarie décide du quotidien : on condamne, emprisonne, lapide, pend et décapite en vertu de principes édictés il y a 1400 ans entre Médine et La Mecque. Actuellement, dans de nombreuses démocraties où pourtant l’islam ne règne pas en maître, l’obscurantisme musulman continue à insulter l’intelligence : détermination archaïque du début du ramadan, rejet du darwinisme, invocation de la biologie pour justifier l’infériorité de la femme. Obscurantisme, abrutissement, brutalité et hypocrisie gouvernent les dictatures musulmanes.
Un élément déterminant de cette arriération moderne, une régression qu’on ne saurait qualifier de positive, réside dans la vénération, au 21e siècle, de hadiths qui sont autant de témoins d’une pensée primitive. À ce douloureux constat, les quelques « savants de l’islam » en proie à des scrupules peinent à afficher une unité cohérente : certains optent pour la conceptualisation de la violence, d’autres pour l’interprétation métaphorique de l’imbécillité ou, de façon plus radicale, pour la fausseté de certains hadiths… Pourtant, alléger son boulet ne supprime pas l’entrave. Tout, en fait, repose sur la vénération de Mahomet, adoration de sa personne physique comme du moindre de ses faits et gestes. Les hadiths forment, encore aujourd’hui, la base de la sagesse populaire musulmane où le Prophète demeure le « beau modèle ». Tant de soumission et d’idolâtrie verrouille alors tout questionnement du texte.
Ce travail, unique en langue française, dévoile désormais un pan essentiel de la fondation de l’islam. Il a été effectué par des historiens en poste dans des universités françaises.
Table des matières
1 LE JIHAD ET LES CHÂTIMENTS CORPORELS…………………………………………………………………………….4 1.1LA VIOLENCE QUOTIDIENNE……………………………………………………………………………………………………………………4 1.1.1Le talion………………………………………………………………………………………………………………………………..4 1.1.2La lapidation………………………………………………………………………………………………………………………….5 1.1.3Exhortation au meurtre et autres châtiments………………………………………………………………………………7 1.2LE JIHAD……………………………………………………………………………………………………………………………………….10 2LES ÊTRES INFÉRIEURS………………………………………………………………………………………………………………..16 2.1LES FEMMES……………………………………………………………………………………………………………………………………16 2.2LES JUIFS ET LES CHRÉTIENS………………………………………………………………………………………………………………..19 2.3
LES HÉRÉTIQUES ET LES POLYTHÉISTES……………………………………………………………………………………………………24 3MAHOMET……………………………………………………………………………………………………………………………..26 3.1CULTE DE LA PERSONNALITÉ ET AUTORITARISME………………………………………………………………………………………..26 3.2LE « BEAU MODÈLE »………………………………………………………………………………………………………………………….27 3.3LES ÉPOUSES DE MAHOMET…………………………………………………………………………………………………………………27 4L’ISLAM AU QUOTIDIEN……………………………………………………………………………………………………………….29 4.1URINE, EXCRÉMENTS, PETS………………………………………………………………………………………………………………….29 4.2LA SEXUALITÉ…………………………………………………………………………………………………………………………………31 4.3L’OBSESSION DE LA SOUILLURE…………………………………………………………………………………………………………….33 4.4SOTTISES……………………………………………………………………………………………………………………………………….34 4.5LA SUPERSTITION……………………………………………………………………………………………………………………………..37 4.6LE VIN………………………………………………………………………………………………………………………………………….39 4.7PROPOS DIVERS………………………………………………………………………………………………………………………………..40
1 Le Jihad et les châtiments corporels
1.1 La violence quotidienne
1.1.1 Le talion
       « La main doit être tranchée pour un vol »
“ L’apôtre d’Allah a fait couper les mains d’un homme qui avait volé un bouclier dont le prix était d’un dinar ou dix dihrams. ” (Récit d’Abdullah ibn Abbas, Dawud XXXVIII 4374)
“ Des gens avaient pris les chameaux du Prophète, les avaient montés et avaient apostasié. Ils ont tué le berger de l’apôtre d’Allah qui était un croyant. Il a envoyé des gens à leur poursuite et ils ont été pris. Il leur a fait couper les mains et les pieds et enlever les yeux. C’est à ce moment que le verset concernant le combat contre Allah et le Prophète a été révélé. ” (Récit de Abdullah ibn Umar, Dawud XXXVIII 4356)
“ Une femme de la tribu de Makhzum avait volé. Elle fut amenée devant l’apôtre d’Allah et elle chercha l’intercession d’Umm Salam, l’épouse du Prophète. Alors l’apôtre d’Allah dit : – Par Allah, même si elle avait été Fatima, je lui aurais fait couper sa main. Et sa main fut coupée. ” (Récit de Jaibir, Muslim XVII 4190)
“ Le messager d’Allah a dit : – Que la malédiction d’Allah soit sur le voleur qui a volé un œuf et que sa main soit coupée, ainsi que sur celui qui vole une corde et que sa main soit coupée. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim XVII 4185)
“ Quand l’apôtre d’Allah eut coupé les pieds et les mains de ceux qui avaient volé ses chameaux et qu’il leur eu enlevé les yeux avec des clous chauffés au feu, Allah le gronda et il révéla : la punition de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre et qui les affrontent avec toutes leurs forces pour semer la discorde sur la terre sera l’exécution ou la crucifixion. ” (Récit d’Abu Zinad, Dawud XXXVIII 4357)
“ (Abu Juhaifa) a demandé (à Ali) : – Qu’y a-t-il d’écrit sur ce papier (le Coran) ? Il répondit : – Les règles du prix du sang, de la libération de prisonniers et le jugement selon lequel aucun musulman ne devra être tué pour avoir tué un infidèle. ” (Récit d’Abu Juhaifa, Bukhari LII 283)
“ Il a entendu l’apôtre d’Allah dire : […] – Si quelqu’un regarde secrètement dans votre maison sans votre permission, que vous lui jetez une pierre et que ses yeux sont crevés, il n’y a aucune condamnation de cela. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LXXXIII 26)
“ Le Prophète a dit : – Allah maudit l’homme qui vole un œuf, il aura la main tranchée, et celui qui vole une corde, il aura la main tranchée. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LXXXI 774)
“ Le Prophète a dit : – La main doit être tranchée pour un vol au-dessus du quart d’un dinar. ” (Récit d’Aisha, Bukhari LXXXI 780-791)
“ Sahl b. Sa’d as-Sa’id rapporte que quelqu’un était en train de regarder à travers le trou de la serrure de la porte du messager d’Allah alors que le messager d’Allah avait avec lui un grattoir avec lequel il se grattait la tête. Quand le messager d’Allah le vit, il lui dit : – Si j’avais vu que tu regardais à travers la porte, j’aurais enfoncé ça dans ton œil. Et le messager d’Allah ajouta : – La permission est nécessaire pour se protéger des regards indiscrets. ” (Récit de Sahl ibn Sa’d as Sa’id, Muslim XXV 5366)
“ Le messager d’Allah a dit : – Celui qui regarde dans la maison des gens sans leur consentement, il est permis de l’énucléer. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim XXV 5370)
1.1.2 La lapidation                                                                                       « Le Prophète ordonna qu’il soit lapidé à mort »
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Ô Unais ! Va voir la femme de cet homme et si elle confesse l’adultère, alors lapide-la à mort. ” (récit de Zaid ibn Khalid et Abu Huraira, Bukhari XXXVIII 508)
“ L’envoyé d’Allah a dit : – Quand un homme célibataire commet l’adultère avec une femme célibataire, ils recevront cent coups de fouet et seront bannis un an. Dans le cas où ils sont mariés, il recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort. ” (Récit de Ubada ibn as Samit, Muslim XVII 4191)
“ La lapidation est un devoir envoyé par le livre d’Allah pour les hommes et les femmes mariés qui ont commis l’adultère si la preuve est établie, s’il y a grossesse ou aveu. ” (Récit d’Abdullah ibn Abbas, Muslim XVII 4194)
“ J’ai été un de ceux qui l’ont lapidé. Nous l’avons lapidé à l’endroit de la prière. Quand les pierres l’ont atteint, il s’est enfui. Nous l’avons rattrapé dans le Harra et nous l’avons lapidé. ” (Récit d’Abu Huraira, par Jabir, Muslim XVII 4196)
“ Au temps de la période d’ignorance préislamique, j’ai vu une guenon entourée par un grand nombre de singes. Ils étaient en train de la lapider, parce qu’elle avait commis un acte sexuel illégal. Moi aussi, je l’ai lapidée. ” (Récit d’Amr ibn Maimun, Bukhari LVIII 188)
“ Maiz ibn Malik vint voir le Prophète et avoua deux fois avoir commis la fornication. Mais il l’éloigna. Il revint et avoua deux fois avoir commis la fornication. Mais il l’éloigna. Il revint et avoua deux fois avoir commis la fornication. Le Prophète dit : – Tu as avoué quatre fois, prenez-le et lapidez-le à mort. ” (Récit d’Abdullah Ibn Abbas, Dawud XXXVIII 4412)
“ Maiz vint voir le Prophète et avoua avoir été adultère quatre fois, alors il ordonna qu’il soit lapidé à mort. ” (Récit de Nu’aym, Dawud XXXVIII 4364) 
“ Deux hommes se disputaient en présence de l’apôtre d’Allah. L’un d’eux dit : […] – Mon fils est un ouvrier au service de cette personne et il a commis un acte sexuel illicite avec sa femme. Les gens ont dit qu’il devait être lapidé mais je l’ai racheté avec cent moutons et une jeune esclave.[…] L’apôtre d’Allah dit : – […] Je vais rendre mon jugement selon les lois d’Allah : les cent moutons et la jeune esclave doivent t’être rendus. Il infligea à l’homme cent coups de fouet et l’exila pour un an. Unais Al-Aslami reçu l’ordre d’aller voir la femme du deuxième homme; elle confessa le crime et fut lapidée à mort. ” (Récit d’Abu Huraira et Zaid bin Khalid, Bukhari LXXVIII 629)
“ Une femme de Juhaina vint voir le Prophète car elle était devenue enceinte à cause d’un adultère. Elle dit : – J’ai fait quelque chose qui mérite un châtiment, donc inflige-le moi. L’apôtre d’Allah appela son maître et dit : – Traite-la bien et amène-la moi quand elle aura accouché. C’est ce qu’il fit. L’apôtre d’Allah prononça ensuite son jugement, ses vêtements furent attachés autour d’elle et il ordonna qu’elle soit lapidée. Il pria ensuite sur son cadavre. ” (Récit d’Imran ibn Husain, Muslim XVII 4207)
“ Si un homme non-marié est pris pendant un acte de sodomie, il sera lapidé à mort. ” (Récit d’Ibn Abbas, Dawud XXXVIII 4448)
“ Abdullah b. ’Umar rapporte qu’un juif et une juive ont été amenés devant le messager d’Allah pour avoir commis l’adultère. Le messager d’Allah vint voir les juifs et leur dit : – Que trouve-t-on dans la Torah pour celui qui commet l’adultère ? Ils dirent : – On noircit leur visages et on les fait monter ensemble sur un âne avec leurs visages tournés dans des directions opposées, et ensuite on les promène dans la ville. Il dit : – Amenez la Torah pour vérifier si vous avez raison. Ils l’ont amenée et l’ont récitée jusqu’au verset qui concerne la lapidation; la personne qui lisait a mis sa main sur ce verset et a lu ce qui n’était pas masqué par sa main. Abdullah b. Salim qui était avec le messager d’Allah dit : – Ordonne-lui d’enlever sa main. Il l’enleva et il y avait à la place le verset relatif à la lapidation. Alors l’envoyé d’Allah prononça son jugement et ordonna que les deux personnes soient lapidées à mort. Abdullah b. ’Umar dit : – J’étais un de ceux qui les ont lapidés et j’ai vu l’homme protéger la femme avec son corps. ” (Récit d’Abdullah ibn Umar, Muslim XVII 4211)
“ Un homme des Banu Aslam vint voir le Prophète alors qu’il était dans la mosquée et dit : – J’ai commis un acte sexuel illicite. Le Prophète détourna sa tête. L’homme se tourna vers son visage et donna quatre témoignages contre lui-même. Le Prophète l’appela et lui dit : – Es-tu fou ? – Es-tu marié ? L’homme dit : – Oui. Alors le Prophète ordonna qu’il soit lapidé à mort sur la place de prière. Quand les pierres l’ont frappé de leurs bords pointus, il s’est enfuit, mais il a été repris à al Harra et tué. ” (Récit de Jabir, Bukhari LXIII 195) 
“ L’apôtre d’Allah a lapidé à mort une personne de la tribu des Banu Aslam, un juif et sa femme. ” (Récit de Jabir Abdullah, Muslim XVII 4216)
“ Quand Ali lapida une dame le vendredi, il dit : – Je l’ai lapidée selon la tradition de l’apôtre d’Allah. ” (Récit de Ash sha’bi, Bukhari LXXXII 803)
“ Le Prophète a fait lapider une femme et une fosse a été creusée pour elle jusqu’aux seins. ” (récit d’Abu Bakr, Dawud XXXVIII 4429)
1.1.3 Exhortation au meurtre et autres châtiments                                                                                       « Celui qui quitte la religion de l’islam, tuez-le »
“ Quand An Nuaman ou son fils fut amené en état d’ébriété, l’apôtre d’Allah ordonna à tous ceux qui étaient présents dans la maison de les battre. J’ai été un de ceux qui les ont battus. Nous l’avons battu avec des chaussures et des tiges de palmier. ” (Récit d’Uqba ibn al Harith, Bukhari XXXVIII 509)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Le sang d’un musulman qui reconnaît que personne ne peut être vénéré à part Allah et que je suis son Prophète ne peut pas être versé, sauf dans trois cas : pour meurtre (Qisas), pour un rapport sexuel illicite dans le cas d’une personne mariée et pour celui qui se détourne de l’islam et quitte les musulmans. ” (Récit d’Abdullah, Bukhari LXXXIII 17)
“ Un juif avait tué une fille pour prendre ses bijoux en argent. Elle fut amenée au messager d’Allah alors qu’elle était encore en vie. Il lui demanda : – Est-ce que untel t’a tuée ? Elle indiqua d’un signe de la tête : – Non. Il lui demanda pour la seconde fois et elle répondit de nouveau par un signe de la tête : – Non. Il demanda une troisième fois et elle dit « Oui » par un signe de la tête et le messager d’Allah ordonna qu’on lui écrase la tête entre deux pierres. ” (Récit de Anas, Muslim XVI 4138)
“ Une personne avait été accusé de fornication avec une jeune esclave du messager d’Allah. Alors le messager d’Allah a dit à Ali : – Va lui casser le cou. Ali y alla et le trouva en train de se rafraîchir dans un puit. Ali lui dit « sort » puis en prenant sa main et en le sortant, il vit que son sexe avait été tranché. Ali ne lui a pas tranché pas le cou. Il vint voir le messager d’Allah et dit : – Messager d’Allah, il n’avait même plus son sexe avec lui. ” (Récit de Anas, Muslim XXXVII 6676)
“ Le verset  » la punition de ceux qui déclarent la guerre à Allah et à son apôtre et qui les affrontent de toutes leurs forces pour semer la discorde sur la terre est l’exécution, la crucifixion, la mutilation d’une main et d’un pied de côtés opposés ou l’exil de cette terre, la punition la plus clémente  » a été révélé au sujet des polythéistes. Si l’un d’entre eux se repent avant sa capture, cela n’empêche pas d’appliquer les peines prescrites qu’il mérite. ” (Récit de Abdullah ibn Abbas, Dawud XXXVIII 4359)
“ On demanda à l’apôtre d’Allah son avis sur le cas d’une jeune esclave, si elle était vierge et si elle avait commis un acte sexuel illicite. Le Prophète dit :
– Si elle a commis un acte sexuel illégal, fouette-la, et si elle l’a refait, refouette-la, et si elle l’a refait une troisième fois, alors revends-la même en échange d’une corde. ” (Récit d’Abu Huraira et Zaid ibn Khalid, Bukhari XXXIV 363)
“ Nous avions l’habitude de frapper les ivrognes avec nos mains, chaussures, vêtements (en les torsadant sous forme de fouets) durant la vie du Prophète. ” (Récit d’as Sai’b ibn Yazid, Bukhari LXXXI 770)
“ Il n’est pas légal de tuer un homme musulman sauf pour trois raisons : incroyance après avoir accepté l’islam, fornication après mariage, meurtre à tort. ” (Récit d’Othman ibn Affan, Dawud XXXIX 4487)
“ Le messager d’Allah a dit : – Celui qui meurt en associant quelque chose à Allah entrera dans le feu (de l’enfer). ” (Récit d’Abdullah ibn Masud, Muslim I 167)
“ Ali brûla des gens et la nouvelle arriva à Ibn Abbas qui dit : – Si j’avais été à ta place, je ne les aurai pas brûlés, parce que le Prophète a dit : « ne punissez personne avec le châtiment divin ». Mais sans aucun doute, je les aurais tués puisque le Prophète a dit : « si quelqu’un (un musulman) s’écarte de sa religion, tuez-le » ”. (Récit d’Ikrima, Bukahri LII 260)
“ Le messager d’Allah a dit : – Il n’est pas permis de prendre la vie d’un musulman qui témoigne qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que je suis le messager d’Allah sauf dans ces trois cas : l’adultère marié, l’homicide, et celui qui quitte l’islam, abandonnant la communauté. ” (récit d’Abdullah, Muslim XVI 4152)
“ Le messager d’Allah a dit : – Gabriel est venu et a dit :  » Celui qui meurt dans la communauté sans associer rien à Allah entrera au paradis.  » […] Le messager d’Allah a ajouté : – Même s’il commet l’adultère et le vol. ” (Récit d’Abu Dharr, Muslim I 171)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Le sang d’un musulman qui atteste qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mahomet est son Prophète ne peut pas être versé légalement sauf pour trois raisons : un homme qui commet la fornication après le mariage, auquel cas il sera lapidé; celui qui combat Allah et son Prophète, auquel cas il sera tué, crucifié ou exilé; celui qui a commis un meurtre, auquel cas il sera tué. ” (Récit de Aisha, Dawud XXXVIII 4339)
“ Le Prophète a dit : – Si des gens boivent du vin, fouettez-les, s’ils boivent encore, fouettez-les. S’ils boivent encore une fois, tuez-les. ” (Récit de Mu’wiyah ibn Abu Sufyan, Dawud XXXVIII 4467)
“ Le Prophète a battu [un ivrogne] avec des palmes de dattier et des chaussures et Abu Bakr [lui] a donné quarante coups de fouet. ” (Récit d’Anas ibn Malik, Muslim XVII 4228)
“ Quand le soir fut venu, Gabriel vint à lui et il [le Prophète] lui dit : – Tu m’avais promis de venir hier soir. Il dit : – Oui mais nous n’entrons pas dans une maison où il y a un chien ou une image. Le lendemain matin, il ordonna qu’on tue les chiens, y compris ceux qui gardent les vergers, mais il fit épargner les chiens qui protègent les grands terrains. ” (Récit de Maimuna, Muslim XXIV 5248)
“ Le Prophète a dit : – Si pendant que vous priez quelqu’un veut passer devant vous, empêchez-le de le faire; s’il insiste, empêchez-le encore et s’il insiste encore battez-vous contre lui parce que une telle personne est comme un démon. ” (récit d’Abu Saïd al Khudri, Bukhari LIV 495)
“ Le Prophète d’Allah ordonna de tuer les chiens et nous avons même tué un chien qu’une femme avait ramené du désert. Après cela, il interdit de les tuer en disant : – Limitez-vous seulement à ceux qui sont noirs. ” (récit de Jabir ibn Abdullah, Dawud XVI 2840)
“ Le messager d’Allah a ordonné de tuer les chiens et il a envoyé des hommes aux quatre coins de Médine pour que les chiens soient tués. ” (Récit d’Ibn Umar, Muslim X 3810)
“ Le Prophète a dit que la salamandre était un animal qui sème la discorde. Je ne l’ai pas entendu ordonner qu’on le tue. Sad ibn Waqqas affirme que le Prophète a ordonné de le tuer. ” (Récit d’Aisha, Bukhari LIV 525) 
“ L’apôtre d’Allah a ordonné que la salamandre soit tuée et il a dit : – Elle a soufflé le feu sur Abraham. ” (Récit d’Um Sharik, Bukhari LV 579)
“ Il entendit le Prophète faire un sermon et dire sur sa chaire : – Tuez les serpents et tuez Dhu-at-Tufyatain (un serpent avec deux lignes blanches sur son dos) ainsi qu’ « albatross » (un serpent avec une queue courte et mutilée) parce qu’ils détruisent la vue et font avorter. […] Mais plus tard, il [le Prophète] interdit de tuer les serpents qui vivent dans les maisons. ” (Récit d’Ibn Umar et Abu Lubaba, Bukhari LIV 518)
“ Le Prophète récitait la sourate Najm à La Mecque, se prosternait pendant la récitation, et ceux qui étaient avec lui faisaient la même chose sauf un vieil homme qui prit une poignée de petites pierres ou de la terre, les monta à son front et dit : – Cela suffit pour moi. Plus tard, je l’ai vu être tué comme infidèle. ” (Récit d’Abdullah ibn Masud, Bukhari XIX 173 et 176)
“ Un homme regardait dans la chambre du Prophète. Le Prophète se leva, tenant une pointe de flèche. C’est comme si je le regardais, essayant de poignarder l’homme. ” (Récit d’Anas ibn Malik, Bukhari LXXIV 259) “ Des Zanadiqa (athées) avaient été amenés à Ali et il les avait brûlés. La nouvelle de cet événement atteignit Ibn Abbas qui dit : – Si j’avais été à sa place, je ne les aurais pas brûlés, parce que l’apôtre d’Allah l’a interdit en disant « Ne punissez personne avec la punition d’Allah (le feu) ». Je les aurais tués selon l’ordre de l’apôtre d’Allah « Celui qui quitte la religion de l’islam, tuez-le ». ” (Récit d’Ikrima, Bukhari LXXXIV 57)
“ J’ai bien entendu l’apôtre d’Allah dire : – Les derniers jours, il apparaîtra de jeunes fous qui diront de belles paroles mais dont la foi n’ira pas au-delà de leur gorge et qui quitteront leur religion comme la flèche sort du jeu. Alors, où que vous en trouviez, tuez-les car celui qui en tuera aura sa récompense le jour de la résurrection. ” (Récit d’Ali, Bukhari LXXXIV 64)
“ Quand le Prophète a vu le refus des gens d’accepter l’islam, il a dit : – Ô Allah, envoie sur eux sept ans de famine comme les sept ans du Prophète Joseph. ” (Récit de Masruq, Bukhari XVII 121)
“ Le messager d’Allah a dit : – Celui qui tue quelqu’un [dans une bataille] et qui peut le prouver, a le droit de le déshabiller de ses effets personnels. ” (Récit de Yahya, Muwatta XXI 18)
“ Quand le Prophète se rendit compte que les Quraysh étaient lents à se convertir à l’islam, il dit : – Ô Allah, protège-moi du mal qu’ils représentent en leur infligeant sept années de famine comme les sept années du Prophète Joseph. Alors ils furent frappés par une année de famine qui détruisit tout jusqu’à ce qu’ils n’aient plus que des os à manger. ” (Récit d’Abdullah ibn Masud, Bukhari LX 215)
“ Le messager d’Allah a dit : – Le jeune homme que Khadir a tué était incroyant par nature et s’il avait survécu il aurait entraîné ses parents dans l’incroyance. ” (Récit d’Ubayy ibn Ka’b, Muslim XXXIII 6434)
“ Un aveugle avait pour femme une esclave, enceinte, qui insultait et dénigrait le Prophète. Il le lui avait interdit mais elle ne cessait pas. Il la réprimandait mais elle n’abandonnait pas cette habitude. Une nuit, elle commença à calomnier et injurier le Prophète. Alors il prit un poignard, le plaça sur son ventre, appuya et la tua. Un enfant qui sortit d’entre ses jambes fut sali par le sang qui était là. Quand vint le matin, le Prophète apprit cela. […] Le Prophète dit : – Ô sois mon témoin, il n’y aura pas de représailles pour le sang de cette femme. ” (Récit d’Ibn Abbas, Dawud XXXVIII 4348)
“ Le messager d’Allah a dit : – Un incroyant et un croyant qui l’a tué ne seront jamais réunis ensemble en enfer. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim XX 4661)
“ Le Prophète a dit : […] – Allah m’a ordonné de brûler les Quraish. ” (Récit d’Iyad ibn Him-ar, Muslim XL 6853)
“ J’ai rencontré mon oncle qui portait un étendard. Je lui ai demandé : – Où vas-tu ? Il a dit : – L’envoyé d’Allah m’envoie chez un homme qui a épousé la femme de son père. Il m’a ordonné de lui couper la tête et de prendre ses biens. ” (Récit d’Al Bara ibn Azib, Dawud XXXVIII 4442)
1.2 Le Jihad                  « Le paradis est à l’ombre des épées »
“ On a demandé au Prophète : – Quelle est la meilleure action ? Il répondit : – Croire en Allah et son apôtre. On lui a demandé ensuite : – Quelle est la meilleure action suivante ? Il dit : – Participer au Jihad pour la cause d’Allah. On lui a demandé ensuite : – Quelle est la meilleure action suivante ? Il répondit : – Faire le pèlerinage. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari XXVI 594)
“ Le Prophète a dit : – L’exemple du combattant dans la cause d’Allah – et Allah sait mieux que quiconque qui combat vraiment pour sa cause – est comme une personne qui jeûne et prie continuellement. Allah garantit qu’il admettra au paradis le combattant pour sa cause s’il est tué; autrement alors Il le renverra chez lui en sécurité avec des récompenses et un butin de guerre. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LII 46)
“ Un homme avec un masque de fer sur le visage vint voir le Prophète et demanda : – Ô apôtre d’Allah, dois-je combattre ou me convertir à l’islam d’abord ? Le Prophète a dit : – Convertis-toi d’abord et ensuite combats. Il se convertit alors et mourut en martyr. L’apôtre d’Allah dit : – Une petite action mais une grande récompense. ” (Récit d’al Bara, Bukhari LII 63)
“ Quelqu’un vint voir le Prophète et demanda : – Un homme combat pour le butin, un autre pour la gloire, un troisième pour épater les autres. Lequel combat pour la cause d’Allah ? Le Prophète a dit : – Celui qui combat pour la parole d’Allah doit être supérieur, il combat pour la cause d’Allah. ” (Récit d’Abu Musa, Bukhari LII 65)
“ Le Prophète a dit : – Une seule tentative (de combat) pour la cause d’Allah le matin ou l’après-midi est meilleure que le monde entier et ce qu’il contient. ” (Récit d’Anas ibn Malik, Bukhari LII 50)
“ (Le Prophète a dit) : – Rien ne peut être honoré à part Allah; il est l’unique et n’a pas d’associé. Tous les royaumes sont pour lui, toutes les louanges sont pour lui, et il est omnipotent. […] Il a rempli sa promesse, a rendu ses esclaves victorieux et lui seul a vaincu tous les clans des infidèles. ” (Récit d’Abdullah ibn Umar, Bukhari XXVII 23)
“ Le verset : « Vous (les musulmans) êtes le meilleur des peuples jamais créés dans l’humanité. » signifie le meilleur des peuples pour les gens puisque vous les avez amenés enchaînés par le cou jusqu’à ce qu’ils se convertissent à l’islam. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LX 80)
“ Le Prophète a dit : -Je jure par Allah, je combattrai contre les Quraysh; je jure par Allah, je combattrai contre les Quraysh; je jure par Allah, je combattrai contre les Quraysh. Puis il dit : – Si Allah le veut. ” (Récit de Ikrimah ibn Abu Jahl, Dawud XXI 3279)
“ Le messager d’Allah a dit : – J’ai été désigné pour combattre contre les hommes aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y a de dieu qu’Allah. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim I 29)
“ Quand l’envoyé de Dieu partait en expédition, il disait : – Ô Allah, tu es mon aide et mon soutien; par toi je me déplace, par toi j’attaque, par toi je combats ” (Récit d’Anas ibn Malik, Dawud XIV 2626)
“ Al-Miqdad est venu voir le Prophète alors que celui-ci était en train d’exhorter les musulmans à combattre les païens. Al Miqdad a dit : – Nous ne dirons pas comme le peuple de Moïse :  » va avec ton seigneur et luttez tous les deux  » (Coran 5,27). Mais nous combattrons à ta droite, à ta gauche, devant toi et derrière toi.
J’ai vu le visage du Prophète briller de joie parce que ce qui avait été dit lui plaisait beaucoup. ” (Récit d’Ibn Masud, Bukhari LIX 288)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Allah accueille deux hommes avec le sourire; l’un a tué l’autre et les deux entrent au paradis. L’un combat pour la cause d’Allah et est tué. Plus tard, l’autre est pardonné par Allah parce qu’il est mort en martyr pour la cause d’Allah. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LII 80) 
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Sache que le paradis est à l’ombre des épées. ” (Récit d’Abdullah ibn Abi Aufa, Bukhari LII 73)
“ [Le Prophète a dit] : – Ne sont pas égaux ceux des croyants qui s’assoient et ceux qui combattent pour la cause d’Allah. ” (Zaid ibn Thabit, Bukhari LX 116)
“ [Le Prophète a dit] : – Quiconque dépense une paire de quelque chose pour la cause d’Allah sera appelé aux portes du paradis. Ô esclave d’Allah ! C’est bien ! Celui qui est de ceux qui prient sera appelé à la porte de la prière et celui qui est du peuple du jihad sera appelé à la porte du jihad. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LVII 18)
“ Le Prophète envoya une armée sous le commandement d’Usama bin Zaid. Comme des gens critiquaient ce commandement, le Prophète a dit : – Si vous critiquez le commandement d’Usama, vous critiquiez celui de son père avant. Par Allah ! Il était digne du commandement et il était une des personnes les plus chères pour moi, et maintenant, Usama est l’un des plus chers pour moi après lui. ” (Récit d’Abdullah ibn Umar, Bukhari LVII 77)
“ On demanda au Prophète : – Quelle est la meilleure action ? Il répondit : – Croire en Allah et son apôtre. On lui demanda ensuite : – Quelle est la seconde ? Il répondit : – Participer au jihad pour la cause d’Allah. On lui demanda encore : – Ensuite ? Il répondit : – Faire le pèlerinage. ” (Récit de Abu Huraira, Bukhari II 25)
“ – Messager d’Allah, quels actes rapprochent le plus du paradis ? Il répondit : – La prière à l’heure juste […] la bonté envers les parents […] le jihad pour la cause d’Allah. ” (Récit d’Abdullah ibn Masud, Muslim I 152)
“ Le messager d’Allah a dit : – Celui qui meurt sans avoir combattu sur le chemin d’Allah et n’a pas exprimé le désir de combattre pour le jihad meurt de la mort d’un hypocrite. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim XX 4696)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – J’ai été désigné pour combattre les gens jusqu’à ce qu’ils disent : personne ne peut être adoré sinon Allah. Et s’ils disent cela, qu’ils prient comme nous prions, se mettent en face de notre Qibla, sacrifientce que nous sacrifions, alors leur sang et leurs biens seront sacrés pour nous. ” (Récit d’Anas bin Malik, Bukhari VIII 387)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Un moment viendra parmi le peuple où un groupe engagera une guerre sainte et on leur dira : « y a-t-il parmi vous quelqu’un qui a accompagné le Prophète ? » Ils diront « oui », et la victoire leur sera accordée. ” (Récit d’Abu Saïd al Khudri, Bukhari LVII 1) 
“ Le messager d’Allah a dit : – Allah a entrepris de s’occuper des affaires de celui qui combat sur son chemin en croyant en lui et en affirmant la vérité de ses apôtres. Il est remis à ses soins pour que soit il entre au paradis, soit Il le ramène chez lui où il pourra disposer d’une récompense ou d’une part du butin. […] Si quelqu’un est blessé sur le chemin d’Allah, il arrivera au jour du Jugement avec sa blessure dans le même état qu’au moment où elle a été infligée; sa couleur sera la couleur du sang, mais son odeur sera le parfum du musc. […] Je ne serai jamais à la traîne d’une expédition qui ira combattre sur le chemin d’Allah. […] J’aime combattre sur le chemin d’Allah et être tué, combattre et être encore tué et combattre encore et être tué une nouvelle fois. ” (Récit de Abu Huraira, Muslim XX 4626)
“ Le Prophète a dit : – Celui qui participe à la guerre sainte pour la cause d’Allah et si rien ne l’y oblige à part la croyance en Allah et en ses apôtres, sera récompensé par Allah par une récompense, un butin ou par l’entrée au paradis. […] J’aurais aimé mourir en martyr au jihad pour la cause d’Allah puis retrouver la vie, puis à nouveau mourir en martyr et retrouver la vie puis mourir encore en martyr pour Sa cause. ” (Récit de Abu Huraira, Bukhari II 35)
“ Le messager d’Allah a dit : – Il y a une autre action qui élève la position d’un homme au paradis à un niveau cent fois plus haut, l’espace entre deux niveaux étant la distance entre le paradis et la terre. Il (Abu Saïd) dit : – Quelle est cette action ? Il répondit : – Le jihad sur le chemin d’Allah ! Le jihad sur le chemin d’Allah. ” (Récit d’Abu Saïd Khudri, Muslim XX 4645)
“ J’ai lu (dans une lettre) que l’apôtre d’Allah, dans une de ses expéditions contre les ennemis, attendait que le soleil ait décliné pour dire ensuite à son peuple : – Ô peuple ! Ne souhaitez pas rencontrer l’ennemi, remettez votre sécurité en Allah mais quand vous êtes en face de l’ennemi, soyez patient et souvenez-vous que le Paradis est à l’ombre des sabres. Il dit ensuite : – Ô Allah, celui qui a révélé le livre saint, qui déplace les nuages et vainc les clans, apporte-leur la défaite et assure-nous la victoire sur eux. ” (Récit de Salim Abu an Nadr, Bukhari LII 266l)
“ Un homme se leva et dit : – Messager d’Allah, penses-tu que si je suis tué sur le chemin d’Allah mes péchés seront effacés ? Le messager d’Allah dit : – Oui, au cas où tu es tué sur le chemin d’Allah et que tu es patient, sincère et que tu as toujours combattu face à l’ennemi, ne lui tournant jamais le dos, […] sauf les dettes. Gabriel me l’a dit. ” (Récit de Abu Qatada, Muslim XX 4646)
“ Un homme vint voir le Saint Prophète et dit : – Qui est le meilleur des hommes ? Il répondit :
– Celui qui combat sur le chemin d’Allah épuisant sa santé et risquant sa vie. ” (Récit d’Abu Saïd Khudri, Muslim XX 4652)
“ Le Prophète a dit : – J’ai reçu l’ordre de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils attestent qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mahomet est son serviteur et son Prophète, qu’ils se tournent vers notre Qibla, qu’ils mangent ce que nous sacrifions et qu’ils prient comme nous. ” (Récit d’Anas ibn Malik, Dawud XIV 2635)   “ Le messager d’Allah a dit : – La guerre est une ruse ” (Récit de Jabir, Muslim XIX 4311)
“ Le messager d’Allah a dit : – Ne désirez pas la rencontre avec l’ennemi; priez Allah pour qu’il vous accorde la sécurité; mais quand vous le rencontrez, soyez patients car vous devez savoir que le Paradis est à l’ombre des épées. ” (Récit d’Abu Nadr, Muslim XIX 4314)
“ Quand le Prophète voulait partir en expédition, il prétendait toujours partir ailleurs et il disait : – La guerre est tromperie. ” (Récit de Kab ibn Malik, Dawud XIV 2631)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Le butin est devenu légal pour moi. ” (Récit de Jabir ibn Abdullah, Bukhari LIII 351) 
“ Quand l’apôtre d’Allah avait l’intention de conduire une Ghazwa (expédition), il employait une formule équivoque pour faire croire qu’il allait dans une autre direction. ” (Récit de Ka’b ibn Malik, Bukhari LII 197)
“ Quand le messager d’Allah envoyait un de ses compagnons en mission, il lui disait : – Donne des informations, ne crée pas d’aversion envers la religion dans leur esprit, témoigne-leur de la douceur et ne soit pas dur avec eux. ” (Récit d’Abu Masa, Muslim XIX 4297)
“ Ibn Abbas a dit que l’apôtre d’Allah a combattu […] pendant le ramadan. ” (Récit d’Ubaidullah ibn Abdullah ibn Utba, Bukhari LIX 573)
“ Le Prophète a dit : – Tuez les vieux hommes qui sont polythéistes, mais épargnez leurs enfants. ” (Récit de Samurah ibn Jundub, Dawud XIV 2664)
“ Le Prophète passa devant des gens de la tribu d’Aslam qui s’entraînaient à l’arc. L’apôtre d’Allah a dit : – Ô descendance d’Ismaël ! Entraînez-vous à l’arc, parce que votre père était un grand archer. ” (Récit de Salama ibn al Akwa, Bukhari LV 592)
“ Le Prophète a dit en nous envoyant en mission : – Si vous trouvez untel et untel, brûlez-les. Quand nous étions sur le départ, l’apôtre d’Allah a dit : – Je vous ai dit de brûler untel et untel mais seul Allah peut punir par le feu. Donc si vous les trouvez, tuez-les. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LII 259)
“ Hudhaifa a dit : – Le verset « Et dépensez votre richesse pour la cause d’Allah et ne vous détruisez pas vous-même » a été révélé pour les dépenses en faveur de la cause d’Allah (le jihad). (Coran 2, 195)  » ” (Récit d’Abu Wail, Bukhari LX 41)
“ Un espion infidèle vint vers le Prophète qui était en voyage. L’espion s’assit avec les compagnons du Prophète, il commença à parler et s’en alla. Le Prophète dit : – Poursuivez-le et tuez-le. ” (récit de Salama ibn al Akwa, Bukhari LII 286)
“ Dans nos saintes batailles, nous consommions du miel et du raisin comme butin de guerre qu’on ne pouvait pas conserver. ” (Récit d’Ibn Umar, Bukhari LIII 382)
“ Quand le Prophète faisait la conquête d’un peuple, il séjournait trois jours chez eux. ” (Récit d’Abu Talha, Bukhari LII 300)
“ Le Prophète d’Allah, quand on lui demandait si les femmes et les enfants des polythéistes pouvaient être tués pendant les raids nocturnes, dit : – Ils en sont. ” (Récit de Sab ibn Jathlama, Muslim XIX 4321)
“ Le messager d’Allah a dit lors d’un sermon prononcé en chaire : – Préparez-vous à les rencontrer avec toute la force que vous avez. Faites attention : la force est dans les arcs et les flèches. Faites attention : la force est dans les arcs et les flèches. Faites attention : la force est dans les arcs et les flèches. ” (Récit d’Ibn Amir, Muslim XX 4711)
2 Les êtres inférieurs
2.1 Les femmes           « S’il y a un signe maléfique quelque part, c’est dans la femme »
“ Aisha dit : – Ô apôtre d’Allah ! Nous considérons le jihad comme la meilleure action. Le Prophète dit : – Le meilleur jihad pour les femmes est le pèlerinage. ” (Récit d’Aisha, Bukhari XXVI 595)
“ Le Prophète a maudit la femme qui fait des tatouages et qui est tatouée. ” (Récit d’Abu Juhaifa, Bukhari LXIII 259)
“ Une femme vint voir le Prophète et se présenta à lui (pour se marier). Il dit : – Je ne suis pas en manque de femmes ces temps-ci. Alors un homme dit : – Marie-la avec moi. Le Prophète lui demanda : – Que possèdes-tu ? Il répondit : – Je n’ai rien. Le Prophète dit : – Donne-lui quelque chose, même une bague en fer. Il dit : – Je n’ai rien. Le Prophète lui demanda : – Quelle proportion du Coran connais-tu ? Il dit : – Beaucoup. Le Prophète dit : – Je la marie avec toi à cause de ce que tu connais du Coran. ” (Récit de Sahl, Bukhari LXII 72)
“ Le messager d’Allah a dit : – Il n’est pas licite pour une femme qui croit en Allah et dans le dernier Jour de voyager plus d’un jour et une nuit sans un homme qui soit son tuteur. ” (Récit de Malik, Muwatta LIV 37)
“ Le messager d’Allah a dit : – Je ne serre pas la main des femmes. Ma parole vaut pour cent femmes comme pour une femme. ” (Récit de Malik, Muwatta LV 2)
“ Le Prophète a dit : – Une femme ne doit pas regarder ou toucher une autre femme pour la décrire à son époux comme s’il la regardait réellement. ” (Récit d’Abdullah ibn Masud, Bukhari LXII 167)
“ Le Prophète a dit : – J’ai regardé le paradis et j’ai trouvé que les pauvres gens formaient la majorité des habitants; j’ai regardé en enfer et j’ai vu que la majorité des habitants étaient des femmes. ” (Récit d’Imran ibn Husain, Bukhari LIV 464)
“ Aisha disait : – Quand le verset « Elles tireront leurs voiles sur leurs cous et leurs poitrines » a été révélé, elles ont coupé leurs vêtements et ont couvert leurs visages avec les morceaux découpés. ” (Récit de Safiya ibn Shaiba, Bukhari LX 282)
“ Le Prophète a dit : – Une nation qui se donne comme chef une femme ne connaîtra jamais la réussite. ” (Récit d’Abu Bakr, Bukhari LXXXVIII 219)
“ Ibn Umar rapporte qu’il avait divorcé de sa femme alors qu’elle avait ses règles. Umar en parla à l’apôtre d’Allah et il dit : – Reprends-là puis divorce quand elle sera pure ou enceinte. ” (Récit de ibn Umar, Muslim IX 3479)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – S’il y a un signe maléfique quelque part, c’est dans la femme, le cheval ou la maison. ” (Récit de Sahl ibn Sad Saidi, Bukhari LII 111)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Le mariage d’une femme qui se marie sans le consentement de ses tuteurs est nul. ” (Récit d’Aisha, Dawud XI 2078)
“ Un homme est venu voir le Prophète et dit : – J’ai trouvé une femme belle et de haut rang, mais elle ne donne pas naissance à des enfants. Dois-je me marier avec elle ? Il dit : – Non. Il revint le voir mais il le lui interdit à nouveau. Il vint une troisième fois et le Prophète dit : – Épouse des femmes qui sont aimantes et prolifiques, que je puisse submerger les autres peuples grâce à vous. ” (Récit de Ma’qil ibn Yasar, Dawud XI 2045)
“ Le Prophète a interdit qu’un homme marche entre deux femmes. ” (Récit d’Abdullah ibn Umar, Dawud XLI 5253)
“ Une fille ansari s’était mariée, elle était devenue malade, ses cheveux étaient tombés et elle avait l’intention de se mettre des faux cheveux. Ils ont demandé au Prophète, qui a dit : – Allah a maudit la femme qui allonge artificiellement les cheveux et celle dont les cheveux sont allongés. ” (Récit d’Aisha, Bukhari LXXII 817)
“ Le messager d’Allah a dit : – Allah a maudit la femme qui met des faux cheveux et la femme qui demande à en avoir. ” (Récit d’Asma, fille d’Abu Bakr, Muslim XXIV 5295)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Nombreux sont les hommes à avoir atteint la perfection mais aucune femme n’a atteint ce degré à part Asia, femme de Pharaon, et Marie, fille d’Imran. Et sans aucun doute, la supériorité d’Aisha sur les autres femmes est comparable à celle du tharid sur les autres plats cuisinés. ” (Récit d’Abu Musa, Bukhari LV 623 et 643; le tharid est un plat composé de pain et de viande)
“ J’ai demandé au Prophète : – Ô apôtre d’Allah, est-ce qu’on doit demander à la femme son consentement pour son mariage ? Il a dit : – Oui. J’ai dit : – Une vierge, si on le lui demande, reste timide et garde le silence. Il a dit : – Son silence marque son consentement. ” (Récit d’Aisha, Bukhari LXXXV 79)
“ Le messager d’Allah a dit : – Je me suis installé devant la porte du feu de l’enfer et la majorité de ceux qui entraient étaient des femmes. ” (Récit d’Usama ibn Zaid, Muslim XXXVI 6596)
“ Le messager d’Allah a dit : – Parmi les habitants du paradis, les femmes formeront une minorité. ” (Récit d’Imran ibn Husain, Muslim XXXVI 6600)
“ Le Prophète a dit : […] – Une vierge ne doit pas être donnée en mariage sans sa permission. Les gens ont demandé : – Ô apôtre d’Allah ! Comment peut-on savoir si elle a donné sa permission ? Il dit : – Par son silence. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LXII 67)
“ Les choses qui annulent les prières ont été mentionnées devant moi. Ils disent : – La prière est annulée par les chiens, l’âne et la femme (s’ils passent devant les personnes en prière). Je dis : – Vous nous considérez comme des chiens. J’ai vu le Prophète prier alors que je me trouvais dans mon lit entre lui et la Qibla. Chaque fois que j’avais besoin de quelque chose, je m’esquivais, parce que je ne voulais pas lui faire face. ” (Récit d’Aisha, Bukhari IX 490)
“ Aucun d’entre vous ne devra fouetter sa femme comme il fouette un esclave et ensuite avoir des rapports sexuels avec elle dans le reste de la journée. ” (Récit d’Abdullah ibn Zamra, Bukhari LXII 132)
“ Le Prophète a interdit que l’homme fasse ses ablutions avec l’eau laissée par une femme. ” (Récit de Hakam ibn Amr, Dawud I 82)
“ Le Prophète a dit : – Après moi, je n’ai pas laissé de calamité plus douloureuse pour les hommes que les femmes. ” (Récit d’Usama ibn Zaid, Bukhari LXII 33)
“ Le Prophète a dit : – Une femme doit se marier pour quatre raisons : sa santé, le rang de sa famille, sa beauté et sa religion. Donc épousez une femme pieuse, sinon, vous serez perdant. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LXII 27)
“ Quand je me suis marié, l’apôtre d’Allah est venu me voir et m’a dit : – Avec quelle genre de femme t’es-tu marié ? J’ai répondu : – Avec une matrone (une femme déjà un peu âgée et non vierge). Il a dit : – Pourquoi ? Tu n’as pas de goût pour les vierges et pour les caresses ? Jabir continue :
L’apôtre d’Allah a dit : – Pourquoi ne t’es-tu pas marié avec une jeune fille pour que tu puisses jouer avec elle et elle avec toi ? ” (Récit de Jabir ibn Abdullah, Bukhari LXII 17)
“ Un jour, l’apôtre d’Allah est allé à Musalla pour la prière d’Al Fitr. Il est passé devant des femmes et a dit : – Femmes ! Faites l’aumône parce que j’ai vu que la majorité des occupants du feu de l’enfer sont des femmes. Elles demandèrent : – Pourquoi en est-il ainsi, ô apôtre d’Allah ? Il répondit : – Vous jurez fréquemment et vous êtes injustes envers vos maris. Je n’ai jamais rien vu de plus déficient en intelligence et en religion que vous. Un homme sensible et sensé pourrait être égaré par quelques-unes d’entre vous. Les femmes demandèrent : – Ô apôtre d’Allah ! Qu’y a t-il de déficient dans notre intelligence et notre religion ? Il dit : – La preuve apportée par deux femmes n’est-elle pas équivalente à celle d’un seul homme ? Elles répondirent par l’affirmative. Il dit : – C’est là qu’est le manque d’intelligence. N’est-il pas vrai qu’une femme ne peut ni prier ni jeûner pendant ses règles ? Les femmes répondirent par l’affirmative. Il dit : – Ceci est l’insuffisance en matière de religion. ” (Récit d’Abu Saïd al Khudri, Bukhari VI 301)
“ [Le Prophète a dit] : – Alors j’ai vu le feu (de l’enfer), je n’ai jamais rien vu de plus laid que ce que j’ai vu aujourd’hui, et j’ai vu que la plupart de ses habitants étaient des femmes. Ils dirent : – Mais pourquoi, ô Messager d’Allah ? Il dit : – À cause de leur ingratitude. Quelqu’un dit : – Sont-elles ingrates envers Allah ? Il dit : – Elles sont ingrates envers leurs époux et elles sont ingrates en ne montrant pas de bons comportements. Même si vous vous comportez bien avec l’une d’entre elles pendant toute votre vie et qu’à un moment elle vous voit faire quelque chose qui lui déplait, elle dira qu’elle n’a jamais rien vu de bon chez vous. ” (Récit de Yahya, Muwatta XII 2)
2.2 Les juifs et les chrétiens           « Qu’Allah maudisse les juifs et les chrétiens »
“ Les Bani An-Nadir et les Bani Quraiza se sont battus entre eux; le Prophète exila donc les Bani AnNadir et permit aux Bani Quraiza de rester sur place (à Médine) ne leur prenant rien jusqu’à ce qu’ils s’attaquent au Prophète de nouveau. Il tua alors leurs hommes et distribua leurs femmes, enfants et leurs biens parmi les musulmans mais certains vinrent voir le Prophète qui leur accorda la sécurité et ils se convertirent à l’islam. Il exila tous les juifs de Médine. C’était les juifs des Banû Qainuqa, la tribu d’Abdallah ibn Salam, les juifs des Banû Haritha et les autres juifs de Médine. ” (récit d’Ibn Umar, Bukhari LIX 362)
“ Il y avait un homme enchaîné à côté d’Abu Muisa. Mu’adh demanda : – Qui est-ce ? Abu Muisa dit : – C’est un juif qui est devenu musulman et qui est retourné au judaïsme. Abu Muisa demanda ensuite à Mu’adh de s’asseoir à côté mais Mu’adh dit : – Je ne vais pas m’asseoir avant qu’il soit tué. C’est la loi d’Allah et de son Apôtre et il le répéta trois fois. Alors Abu Musa ordonna qu’il soit tué et il fut tué ” (récit d’Abu Burda, Bukhari LXXXIV 58)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Quand les juifs vous saluent, ils disent souvent « que la mort soit sur vous ». Alors vous devez leur répondre : « La même chose pour vous ». ” (Récit d’Abdullah ibn Umar, Bukhari LXXIV 274)
“ Asma’ bint Abu Bakr raconte [à propos de son fils] : C’était le premier enfant né à l’époque musulmane et les musulmans étaient très heureux de cette naissance parce qu’on leur avait dit que les juifs leur avaient jeté un sort et qu’ils n’auraient pas de descendance. ” (Récit d’Asma bint Abu Bakr, Bukhari LXVI 378)
“ Alors que nous étions à la mosquée, le Prophète vint et dit : – Allons voir les juifs. Nous sommes sortis et nous sommes allés à Bait ul Midras. Il leur dit : – Si vous vous convertissez à l’islam, vous serez saufs. Vous devez savoir que la Terre appartient à Allah et à son apôtre et je veux vous expulser de cette terre. Donc, si quelqu’un parmi vous possède des biens, il a le droit de les vendre, sinon, vous devez savoir que la Terre appartient à Allah et à son apôtre. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LIII 392 et LXXXV 77)
“ Le messager d’Allah a dit : – Les juifs et les chrétiens ne teignent pas leurs cheveux, alors différenciez-vous d’eux. ” (Récit d’Abu Horaira, Muslim XXIV 5245)
“ Le Prophète gardait les cheveux libres, sans attache, alors que les païens séparaient leurs cheveux. Le peuple des Écritures gardait les cheveux libres sans attache et le Prophète aimait suivre le peuple des Écritures là où il n’avait pas reçu d’instruction particulière mais plus tard le Prophète commença à séparer ses cheveux. ” (Récit d’Abdullah ibn Abbas, Bukhari LVIII 280)
“ Un groupe de juifs a croisé le Prophète et lui a dit : – Que la mort soit sur toi (“ As-samu-aleikum ”, parodie de la salutation traditionnelle). J’ai compris et j’ai dit : – Que la mort et la malédiction d’Allah soient sur vous. L’apôtre d’Allah a dit : – Du calme, Aisha ! Allah aime que l’on soit aimable et doux en toute chose. J’ai dit : – Ô apôtre d’Allah, tu n’as pas entendu ce qu’ils ont dit ? L’apôtre d’Allah a dit : – Je leur ai déjà dit : « et sur vous aussi. » ” (Récit d’Aisha, Bukhari LXXIII 53)
“ Une fois, le Prophète sortit après la tombée de la nuit, entendit une voix atroce et dit : – Les juifs sont en train d’être punis dans leurs tombes. ” (Récit d’Abi Aiyub, Bukhari XXIII 457)
“ Le messager d’Allah a dit : – Ne saluez pas les juifs et les chrétiens avant qu’ils ne vous saluent et quand vous les rencontrez sur les routes, forcez-les à passer sur la partie la plus étroite. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim XXVI 5389)
“ Le messager d’Allah a dit : – Un groupe des Banû Israël était perdu. Je ne sais pas ce qui leur est arrivé, mais je pense qu’ils se sont transformés en rats. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim XLII 7135 et Bukhari LIV 524)
“ Quand l’apôtre d’Allah est parvenu au crépuscule de sa vie, il a mis son « Khamisa » sur son visage et quand il a eu chaud et la respiration difficile, il a dit : – Qu’Allah maudisse les juifs et les chrétiens parce qu’ils ont construit des lieux de culte sur les tombes de leurs Prophètes. ” (Récit d’Aisha et Abdullah ibn Abbas, Bukhari VIII 427)
“ Le messager d’Allah est sorti après le coucher du soleil, il a entendu un bruit et a dit : – Ce sont les juifs qui sont tourmentés dans leurs tombes. ” (Récit d’Abu Ayyub, Muslim XL 6861)
“ Le messager d’Allah a dit : – Que les juifs et les chrétiens soient maudits pour avoir utilisé les tombes de leurs prophètes comme des lieux de culte. ” (Récit d’Aisha et Abdullah, Muslim IV 1082)
“ Le Prophète a dit : – S’il n’y avait pas eu les Bani Israel, la viande ne pourrirait pas; et s’il n’y avait pas eu Ève, aucune femme ne trahirait son époux. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LV 611) 
“ L’apôtre d’Allah a dit : – On avait dit aux Bani Israel, « entrez par la porte de la ville avec humilité, et en disant “ repentance ” », mais ils ont changé le mot et sont entrés dans la ville en rampant sur leurs fesses et en disant « un grain de blé dans les cheveux » ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LV 615)
“ Umm Habiba et Umm Salama ont parlé d’une église vue en Éthiopie qui contenait des images. Après l’avoir dit au Prophète, celui-ci dit : – Si un homme religieux meurt chez ces gens-là, ils construiront un lieu de culte sur sa tombe et y placeront ces images. Ils seront les pires créatures aux yeux d’Allah le jour de la résurrection. ” (Récit d’Aisha, Bukhari VIII 419)
“ Jabir a dit : – Un homme ansari avait fait de son esclave un mudabbar et il n’avait aucun autre bien à part lui. Quand le Prophète l’apprit, il dit : – Qui veut l’acheter pour moi ? Nu’aim ibn an Nahham l’acheta pour huit cent dirhams. J’ai entendu Jabir dire : – C’était un esclave copte qui est mort la même année. ” (Récit d’Amr, Bukhari LXXIX 707)
“ Le messager d’Allah a dit : -Quand arrivera le jour de la résurrection, Allah fournira à chaque musulman un juif ou un chrétien et dira : « c’est ton remplaçant dans le feu de l’enfer. » ” (Récit d’Abu Musa, Muslim XXXVII 6665)
“ Le messager d’Allah a dit : – Aucun nouveau-né n’est né hors de la Fitra. Ce sont ses parents qui en font un juif, un chrétien ou un polythéiste. Quelqu’un a dit : – Messager d’Allah, quel est ton avis s’ils meurent avant (l’âge de raison) ? Il dit :
– Allah seul sait ce qu’ils seraient devenus. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim XXXIII 6426)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Chaque enfant est né dans la vraie foi mais ses parents l’ont converti au judaïsme, au christianisme ou au mazdéisme, comme un animal donne naissance à un animal parfait. ” (Récit d’Ibn Shihab, Bukhari XXIII 440)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Par celui qui tient mon âme entre ses mains, le fils de Marie (Jésus) descendra bientôt parmi vous (les musulmans) comme un chef juste et il brisera la croix, tuera le cochon et abolira la jizya. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari XXXIV 425)
“ Abdullah a dit : – Il (Gabriel), parmi les anges, est l’ennemi des juifs […] Les juifs sont des menteurs. ” (Récit d’Anas, Bukhari LV 546)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Aucun musulman ne mourra sans qu’Allah n’admette à sa place un juif ou un chrétien dans le feu de l’enfer. ” (Récit d’Abu Burda, Muslim XXXVII 6666)
“ Un jour, des juifs sont venus voir le Prophète et lui ont dit : – Que la mort soit sur toi. Alors je les ai maudits. Le Prophète a dit : – Que se passe t-il ? J’ai dit : – Tu n’as pas entendu ce qu’ils ont dit ? Le Prophète a dit : – Tu n’as pas entendu ce que j’ai répondu ? (J’ai dit : la même chose pour vous) ” (récit d’Aisha, Bukhari LII 186)
“ Le messager d’Allah a dit : – Vous suivrez pas à pas le même chemin que celui pris par ceux qui étaient avant vous de telle façon que quand ils entreront dans le trou d’un lézard, vous les suivrez de même. Nous avons dit : – Veux-tu parler des juifs et des chrétiens ? Il dit : – Qui d’autre ? ” (Récit de Abu Sa’id al Khudri, Muslim XXXIV 6448 et variante par Bukhari LVI 662)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Qu’Allah maudisse les juifs, parce qu’Allah a rendu la graisse illicite pour eux mais ils l’ont vendue et en ont tiré bénéfice. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari XXXIV 427)
“ Le Prophète a dit : – Si seulement dix juifs avaient cru en moi, tous les juifs auraient cru en moi. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LVIII 277)
“ Le messager d’Allah a dit : – Il viendra des gens parmi les musulmans le jour de la résurrection avec des péchés aussi lourds qu’une montagne, Allah les pardonnera et il mettra à leur place les juifs et les chrétiens. ” (Récit d’Abu Burda, Muslim XXXVII 6668)
“ Le Prophète a dit : – On a dit aux enfants d’Israël « entrez par la porte de la ville, prosternez-vous et dites Hittatun (repentance) ! Ô Allah, oublie nos péchés. » Mais ils sont rentrés dans la ville en se traînant sur leurs fesses, c’est-à-dire quelque chose de différent de ce qu’on leur avait ordonné, ils dit « Hittatun » et ont ajouté « un grain dans les cheveux ». ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LX 6)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Les juifs et les chrétiens ne se teignent pas, alors faites l’opposé de ce qu’ils font. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LVI 668)
“ Le peuple des Écritures récite la Torah en hébreu et ils l’expliquent en arabe aux musulmans. Alors l’apôtre d’Allah a dit : – Ne croyez pas le peuple des Écritures et dîtes « Nous croyons en Allah et en ce qui nous a été révélé ». (Coran 2,136) ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LX 12)
“ Un enfant juif était au service du Prophète et est tombé malade. Le Prophète est venu le voir et lui a dit : – Convertis-toi à l’islam. Et il s’est converti à l’islam. ” (Récit d’Anas, Bukhari LXX 561)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – La peste est un moyen de torture qui a été envoyé à un groupe de juifs. ” (Récit d’Usama ibn Zaid, Bukhari LVI 679)
“ Le Prophète a dit : – Qu’Allah maudisse les juifs parce que, bien que cela soit interdit, ils ont liquéfié la graisse et l’ont vendue. ” (Récit d’Ibn Abbas, Bukhari LVI 666)
“ Abdullah dit : – Il est, parmi les anges, celui qui est l’ennemi des juifs. Alors, le Prophète a récité le verset : « Celui qui est l’ennemi de Gabriel, (qu’il meure) parce qu’il a apporté (le Coran) dans ton cœur avec la permission d’Allah. » (Coran 2, 97) ” (Récit d’Anas, Bukhari LX 7)
“ Une juive insultait et dénigrait le Prophète. Un homme l’étrangla jusqu’à ce qu’elle meure. L’apôtre d’Allah déclara qu’il n’y avait pas de prix à payer pour son sang. ” (Récit d’Ali ibn Abu Talib, Dawud XXXVIII 4349)
“ Un homme dit : – Apôtre d’Allah, j’ai une jeune esclave et je retire mon pénis d’elle parce que je ne veux pas qu’elle soit enceinte […] Les juifs disent que retirer son pénis est comme enterrer des filles vivantes. Le Prophète dit : – Les juifs ont dit un mensonge. Si Allah a l’intention de créer, tu ne peux pas y échapper. ” (Récit d’Abu Saïd al Khudri, Dawud XI 2166)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Les juifs vous combattront et vous aurez la victoire sur eux de telle façon qu’une pierre dira : « Ô musulman ! Il y a un juif derrière moi; tue-le ! » ” (Récit d’Abdullah ibn Umar, Bukhari LVI 791)
“ Le Prophète a dit : – Le jour de la résurrection, on annoncera « laissez chaque peuple suivre ce qu’ils adorent. »[…] Les juifs seront appelés et on leur dira : – À qui rendez-vous un culte ?
Ils répondront : – Nous vénérons Ezra, le fils d’Allah. On leur dira : – Vous êtes des menteurs parce qu’Allah n’a jamais eu de femme ou de fils. Que voulez-vous maintenant ? Ils diront : – Ô notre seigneur, nous avons soif, alors donne-nous à boire. Alors on les emmènera et on leur dira, là où ils seront rassemblés dans le feu qui semblera comme un mirage dont les différents côtés se détruisent : – Boirez-vous ? Puis ils tomberont dans le feu de l’enfer. Ensuite, les chrétiens seront appelés et on leur demandera : – À qui rendez-vous un culte vous ? Ils diront : -Nous vénérons Jésus, le fils d’Allah. On leur dira : – Vous êtes des menteurs parce qu’Allah n’a jamais eu de femme ou de fils. Ensuite, on leur dira : – Que voulez-vous ? Ils diront la même chose que le peuple précédent. Ensuite, il ne restera personne à part ceux qui honorent Allah, qu’ils soient obéissants ou pas. ” (Récit de Abu Saïd al Khudri, Bukhari LX 105)
2.3 Les hérétiques et les polythéistes    « Allah maudit celui qui fait un sacrifice à quelqu’un d’autre qu’Allah »
“ Le Messager d’Allah a dit : – Allah maudit celui qui fait un sacrifice à quelqu’un d’autre qu’Allah, il maudit celui qui tolère un innovateur, celui qui maudit ses parents et celui qui change les limites de son terrain. ” (Récit d’Abu Tufail, Muslim XXII 4877)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Si quelqu’un innove en quoi que ce soit qui ne soit pas en harmonie avec les principes de notre religion, cette chose doit être rejetée. ” (Récit d’Aisha, Bukhari XLIX 861)
“ Le Prophète nous a conduit à la prière de Fajr à Hudaibiya après une nuit pluvieuse. À la fin de la prière, il fit face aux gens et leur dit : – Savez-vous ce que votre seigneur a dit ? Les gens répondirent : – Allah et son Prophète le savent mieux. Il dit : – Allah a dit : « ce matin, certains de mes esclaves sont restés de vrais croyants et d’autres sont devenus des incroyants. Quiconque a dit que la pluie était due à la bénédiction et la miséricorde d’Allah croit en moi et ne croit pas dans les étoiles, et quiconque dit qu’il a plu à cause d’une étoile particulière ne croyait pas en moi mais croit dans les étoiles. » ” (Récit de Zaid ibn Khalid al Juhani, Bukhari XII 807)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Médine est une terre sacrée et quiconque innove ou héberge un innovateur a sur lui la malédiction d’Allah, des anges et de toute l’humanité. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim VII 3166)
“ Le messager d’Allah a dit : – Celui qui innove dans nos affaires alors qu’il n’y a pas de raison commet un péché et ces innovations doivent être rejetées. ” (Récit d’Aisha, Muslim XVIII 4266)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Quiconque s’associe avec un polythéiste et vit avec lui est comme lui. ” (Récit de Samurah ibn Jundub, Dawud XIV 2781)
“ ’Abdullah b. ’Amr b. al-As a dit : Le messager d’Allah m’a vu porter deux vêtements teints avec du safran. Alors il dit : – Ces vêtements sont portés par les infidèles, ne les porte pas. ” (Récit de ’Abdullah ibn Amr al As, Muslim XXIV 5173)
“ Le Prophète a dit à Hassan : – Moque-toi d’eux (les païens) et Gabriel sera avec toi. ” (Récit d’al Bara, Bukhari LIV 435)
“ Le Prophète a dit : – Celui qui jure par une autre religion que l’islam, alors c’est comme si son serment était faux, et celui qui commet un suicide d’une certaine façon sera puni de cette même manière dans le feu de l’enfer, et maudire un croyant est comme un meurtre, et celui qui accuse un croyant d’être un incroyant, c’est comme s’il le tuait. ” (Récit de Thabit ibn ad Dahhak, Bukhari LXXIII 126)
“ Le messager d’Allah a dit : – Le monde est une prison pour le croyant et un paradis pour l’incroyant. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim XLII 7058)
“ Le messager d’Allah a dit : – Faites des satires contre les (incroyants chez les) Quraysh parce que c’est plus douloureux que la blessure d’une flèche. ” (Récit d’Aisha, Muslim XXXI 6081)
“ L’apôtre d’Allah a dit : […] – À propos des infidèles et des hypocrites, les témoins diront : « Ce sont les peuples qui mentent contre leur seigneur. Voyez ! La malédiction d’Allah est sur les malfaiteurs ! » (Coran 11,18) ” (Récit de Safwan ibn Muhriz Almazini, Bukhari XLIII 621)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – La principale source de l’incroyance est à l’Est. Orgueil et arrogance sont les caractéristiques des propriétaires de chevaux et de chameaux, ces bédouins s’occupent de leurs chameaux et ne s’intéressent pas à la religion; alors que la modestie et la douceur sont les caractéristiques des propriétaires de moutons. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LIV 520)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Celui qui meurt en vénérant d’autres dieux en même temps qu’Allah ira précisément en enfer. ” (Récit d’Abdullah, Bukhari XXIII 330)
3 Mahomet
3.1 Culte de la personnalité et autoritarisme                                                                                                              « Celui qui m’obéit obéit à Allah »
“ Le Prophète a dit : – Personne d’entre vous n’aura la foi s’il ne m’aime pas plus que son père, ses enfants et toute l’humanité. ” (Récit d’Anas, Bukhari II 14)
“ Le Prophète a dit : – Celui qui possède ces trois qualités profitera des douceurs de la foi : celui pour qui Allah et son apôtre sont plus chers que tout le reste; celui qui aime une personne en l’aimant seulement par la grâce d’Allah; celui qui déteste la possibilité de retourner à l’incroyance, comme il détesterait être jeté dans le feu. ” (Récit d’Anas, Bukhari II 15)
“ Il pleuvait (à cause de la prière du Prophète pour la pluie) et le Prophète a dit : – Certains de mes esclaves sont devenus incroyants en moi, et d’autres, croyants en moi. ” (Récit de Zaid ibn Khalid, Bukhari XCIII 594)
“ Le Prophète a dit : – Celui qui m’a vu (en rêve), il a vraiment vu la vérité. ” (Récit d’Abu Qatada, Bukhari LXXXVII 125)
“ Le Prophète portait un anneau d’or et les gens le suivirent en portant des anneaux d’or. Puis le Prophète a dit : – Cet anneau a été fait pour moi. Puis il le jeta et dit : – Je ne le mettrai plus. Alors les gens les jetèrent aussi. ” (Récit d’Ibn Umar, Bukhari XCII 401)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Celui qui m’obéit obéit à Allah, et celui qui me désobéit, désobéit à Allah et celui qui obéit au chef que j’ai nommé, m’obéit, et celui qui lui désobéit, me désobéit. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LXXXIX 251)
“ J’ai dit à Abida : – J’ai quelques cheveux du Prophète que je tiens d’Anas ou de sa famille. Abida a répondu : – Sans aucun doute, si j’avais un seul cheveu de lui il serait plus important pour moi que le monde entier et tout ce qui se trouve dedans. ” (Récit d’Ibn Sirrn, Bukhari IV 171)
“ Le Prophète a dit : – Accomplis ton inclinaison et tes prosternations correctement. Par Allah, je te regarde depuis derrière moi (ou derrière mon dos), quand tu te penches ou te prosternes. ” (Récit d’Anas ibn Malik, Bukhari XII 709)
“ Celui qui ne suit pas ma façon de faire en religion, il n’est pas de mes disciples. ” (Récit d’Anas ibn Malik, Bukhari LXII 1)
3.2 Le « beau modèle »     « L’apôtre d’Allah était le plus beau des hommes »
“ L’apôtre d’Allah était le plus beau des hommes et il avait la plus belle allure. Il n’était ni très grand, ni petit. ” (Récit d’al Bara, Bukhari LVI 749)
“ Le Prophète était de taille moyenne avec des épaules larges et des cheveux longs atteignant les lobes des oreilles. Une fois, je l’ai vu en cape rouge et je n’ai jamais vu personne de plus beau. ” (Récit d’al Bara, Bukhari LVI 751)
“ Je n’ai jamais touché une soie plus douce que la paume du Prophète, et je n’ai jamais senti un parfum aussi bon que la sueur du Prophète. ” (Récit d’Anas, Bukhari LVI 762)
“ J’ai demandé à Anas : – Le Prophète se teignait-il les cheveux ? Anas a répondu : – Le Prophète n’avait que quelques cheveux gris. ” (Récit de Muhammad ibn Sirin, Bukhari LXXII 782)
“ Le Prophète avait des grands pieds et des grandes mains, et je n’ai jamais vu quelqu’un comme lui après. ” (Récit d’Abu Huraira après Anas et Jabir, Bukhari LXXII 794)
“ Ses cheveux étaient collés par de la gomme. ” (Récit d’Abdullah ibn Umar, Bukhari LXXII 796)
“ Al Hasan m’a dit : – Je suis un homme poilu. Je lui ai répondu : – Le Prophète était plus poilu que toi. ” (Récit de Abu Ja’far, Bukhari V 256)
“ L’apôtre d’Allah avait l’habitude de commencer à droite pour mettre ses chaussures, se coiffer, se laver et toute autre chose. ” (Récit d’Aisha, Bukhari IV 169)
3.3 Les épouses de Mahomet
« Le messager d’Allah m’a épousée quand j’avais six ans »
“ Le Prophète avait des relations sexuelles avec toutes ses femmes en une nuit et il avait neuf femmes. ” (Récit d’Anas, Bukhari LXII 6)
“ Je peignais l’apôtre d’Allah quand j’avais mes règles. ” (Récit d’Aisha, Bukhari LXXII 808)
“ J’avais l’habitude de jouer avec mes poupées en présence du Prophète, et mes copines jouaient avec moi. Quand l’apôtre d’Allah entrait, elles se cachaient, mais le Prophète nous appelait pour jouer avec lui. ” (Récit d’Aisha, Bukhari LXXIII 151)
“ Anas bin Malik a dit : – Le Prophète avait l’habitude de rendre visite à toutes ses femmes à la suite, jour et nuit et elles étaient au nombre de onze. J’ai demandé à Anas : – Le Prophète avait assez de force ?
Anas a répondu : – Nous disions souvent que le Prophète avait reçu la force de trente hommes Et Sa’id a dit, en se référant à Qatada, qu’Anas ne lui avait parlé que de neuf femmes seulement. ” (Récit de Qatada, Bukhari V 268)
“ Je connais le hijab mieux que tout autre. Ubai ibn Ka’b m’a interrogé à ce sujet. L’apôtre d’Allah était devenu le fiancé de Zainab bint Jahsh avec laquelle il s’est marié à Médine. Après que le soleil soit monté haut dans le ciel, le Prophète a invité les gens à un repas. L’apôtre d’Allah restait assis et quelques personnes restaient assises avec lui après que certains invités soient partis. Alors l’apôtre d’Allah s’est levé et est sorti, et je l’ai suivi jusqu’à la porte de la chambre d’Aisha. […] Quand nous sommes arrivés à la porte de la chambre d’Aisha, il s’est retourné et je me suis retourné avec lui pour voir si les gens étaient partis. Ensuite, le Prophète a accroché un rideau entre lui et moi, et le verset concernant l’ordre de voiler les femmes lui a été révélé. ” (Récit d’Anas, Bukhari LXV 375)
“ L’apôtre d’Allah avait fait le serment qu’il ne rendrait pas visite à ses femmes pendant un mois, et il s’assit dans sa chambre du dessus. Au vingt-neuvième jour, il descendit. On lui dit : – Apôtre d’Allah ! Tu as fait le serment de ne pas visiter tes femmes pendant un mois. Il dit : – Ce mois a vingt-neuf jours. ” (Récit d’Anas, Bukhari LXII 129)
“ Nous considères-tu comme égales aux chiens et aux ânes ? Quand j’étais allongée dans mon lit, le Prophète venait et prier face au lit. Je considérais que ce n’était pas bien d’être en face de lui au moment de ses prières. Alors je m’esquivais lentement et tranquillement depuis le pied du lit jusqu’au moment où s’éteignait ma honte. ” (Récit d’Aisha, Bukhari IX 486)
“ Nous pratiquions le coït interrompu du temps du Prophète quand le Coran a été révélé. ” (Récit de Jabir, Bukhari LXII 136)
“ Le messager d’Allah m’a épousée quand j’avais six ans, et il m’a admis chez lui quand j’avais neuf ans. ” (Récit d’Aisha, Muslim VIII 3310)
“ Khadija est morte trois ans avant que le Prophète parte à Médine. Il y est resté environ deux ans et il se maria ensuite avec Aisha qui était une fillette de six ans; elle était âgée de neuf ans quand il a consommé le mariage. ” (Récit du père de Hisham, Bukhari LVIII 236)
“ Aisha a rapporté que le messager d’Allah l’a épousée quand elle avait sept ans, elle a été emmenée chez lui à neuf ans comme nouvelle mariée, avec ses poupées, et elle avait dix-huit ans quand il est mort. ” (Récit d’Aisha, Muslim VIII 3311)
“ L’apôtre de Dieu s’est assis avec nous et ma cuisse était découverte. Il dit : – Ne sais-tu pas que la cuisse est une partie intime ? ” (Récit de Jarhad, Dawud XXXI 4003)
4 L’islam au quotidien
4.1 Urine, excréments, pets    « Votre ami vous apprend aussi des choses à propos des excréments »
“ Un jour, je me trouvais avec l’apôtre de Dieu. Il voulait uriner. Alors il alla sur un sol meuble au pied d’un mur et urina. Il dit alors : – Si quelqu’un veut uriner, il devra chercher un endroit comme celui-ci pour uriner. ” (Récit d’Abu Musa, Dawud I 5)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – La prière d’une personne qui fait hadath ne doit pas être acceptée jusqu’à ce qu’il refasse ses ablutions. Quelqu’un de Hadaramout demanda à Abu Huraira : – Qu’est ce que hadath ? Abu Huraira répondit : – Hadath est le passage d’un pet par l’anus. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari IV 137)
“ Mon oncle a présenté à l’apôtre d’Allah le cas d’une personne qui pensait avoir lâché un pet durant la prière. L’apôtre d’Allah a répondu : – Il ne doit pas abandonner la prière, à moins qu’il n’entende un bruit ou qu’il sente quelque chose. ” (Récit d’Abbas ibn Tamin, Bukhari IV 139)
“ Le Prophète a dit : – […] Quand vous urinez, ne touchez pas votre pénis avec la main droite. Et quand vous vous lavez après la défécation, n’utilisez pas la main droite. ” (Récit de Abu Qatada, Bukhari LXIX 534)
“ Le messager d’Allah […] était interrogé à propos du nettoyage après la défécation. Il répondit : – Parmi vous, personne n’est capable de trouver trois pierres ? ” (Récit de Yahya, Muwatta II 2.6.28)
“ Le messager d’Allah a dit : – Quand quelqu’un entre dans les latrines, il ne doit pas toucher son pénis de la main droite. ” (Récit d’Abu Qatada, Muslim II 512)
“ On a dit à Salman : – Votre Prophète vous a tout appris, même en ce qui concerne les excréments. Il répondit : – Oui. Il a nous a interdit de faire face à la Qibla au moment de déféquer ou d’uriner et de nous nettoyer avec la main droite, avec moins de trois pierres ou avec du crottin ou un os. ” (Récit de Salman al Farsi, Dawud I 7)
“ Le Prophète a dit : – Aussi longtemps que quelqu’un attend pour la prière, il est considéré comme priant réellement, et les anges disent :  » Ô Allah, sois miséricordieux avec lui ! « , à moins qu’il quitte la salle de prière ou qu’il lâche un pet. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LIV 452)
“ Salman a dit que quelqu’un parmi les polythéistes avait fait la remarque : – Je vois que votre ami vous apprend aussi des choses à propos des excréments.
Il répondit : – Oui, il nous a interdit de se laver avec la main droite, ou face à la Qibla. Il a interdit l’utilisation de crottin ou d’os pour cela et il nous a aussi dit de ne pas utiliser moins de trois cailloux. ” (Récit de Salman, Muslim II 0505)
“ Le Prophète a dit : – Apporte-moi des pierres pour laver mes parties intimes et n’apporte pas d’os ou de crottin. Abu Huraira continue de raconter : alors j’ai apporté des pierres […] et j’ai demandé : – Pourquoi pas l’os ou le crottin ? Il dit : – Parce que c’est la nourriture des djinns. Les délégués des djinns de la cité de Nasibin sont venus me voir – comme ils étaient gentils ces djinns – et m’ont demandé des restes de nourriture humaine. J’ai invoqué Allah pour eux afin qu’ils ne passent pas à côté d’ossements ou de crottin sans y trouver de la nourriture dessus. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LVIII 200)
“ Une délégation de djinns vint voir le Prophète et dit : – Ô Mahomet, interdis ta communauté de se nettoyer avec un os, du crottin ou du charbon, parce que c’est ce que Allah nous a donné comme aliments. Alors le Prophète interdit de faire cela. ” (Récit de Abdullah ibn Masud, Dawud I 39)
“ Le messager d’Allah a dit : – Quand vous allez dans le désert, ne vous placez jamais face ou de dos à la Qibla pour faire vos besoins, mais soyez face à l’Est ou à l’Ouest. Abu Ayyub a dit : – Quand nous sommes arrivés en Syrie, nous avons trouvé que les latrines déjà construites étaient orientées vers la Qibla. Nous les avons refusées et avons demandé pardon à notre Seigneur. Il répondit : – Oui ” (récit de Abu Ayyub, Muslim II 507)
“ Abdullah ibn Umar a dit : – Je suis allé sur le toit de ma sœur Hafsa et j’ai vu le messager d’Allah se soulager face à la Syrie, orienté de dos à la Qibla. ” (Récit d’Abdullah ibn Umar, Muslim II 510)
“ Le Prophète d’Allah a dit : – Allah n’accepte pas la prière de quiconque fait hadath (lâche un pet) avant qu’il n’ait refait son ablution. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LXXXVI 86)
“ J’ai entendu le Prophète dire : – Quand deux personnes vont se soulager en découvrant leurs parties intimes et en parlant ensemble, Allah, le grand et majestueux, est furieux de cela. ” (Récit d’Abu Saïd al Khudri, Dawud I 15)
“ J’ai entendu le messager d’Allah dire : – Si vous voulez déféquer, faites-le avant la prière. ” (Récit d’Abdullah ibn al Arqam, Muwatta IX 52)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Ces toilettes sont fréquentées par des djinns et des démons. Si quelqu’un parmi vous y va, il devra dire : « je cherche refuge chez Allah contre les démons mâles et femelles. » ” (Récit de Zayd ibn Arqam, Dawud I 6)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Si quelqu’un parmi lâche un pet durant la prière, il devra s’écarter, refaire ses ablutions et recommencer la prière. ” (Récit d’Ali ibn Talq, Dawud I 205)
“ Le messager d’Allah a dit : – Quand quelqu’un s’essuie avec des pierres, il doit en utiliser un nombre impair, et quand quelqu’un fait ses ablutions, il doit nettoyer son nez avec de l’eau. ” (récit d’Abu Huraira, Muslim II 458)
“ Le premier enfant qui est né en terre musulmane parmi les émigrants a été Abdullah ibn Az Zubair. Ils l’apportèrent au Prophète. Le Prophète prit une datte et après l’avoir mâchée il mit le jus dans sa bouche. Donc, la première chose qui vint dans le ventre de l’enfant fut la salive du Prophète. ” (récit d’Aisha, Bukhari LVIII 249)
4.2 La sexualité  « Personne ne sait ce que ses mains ont fait pendant le sommeil »
“ J’avais souvent des incontinences émotionnelles. Étant le gendre du Prophète, j’ai demandé à quelqu’un de lui en parler. Alors l’homme est allé voir le Prophète. Le Prophète a répondu : – Pratique l’ablution après avoir lavé ton pénis. ” (Récit d’Ali, Bukhari V 269)
“ Um Sulaim, femme d’Abu Talha est venue voir l’apôtre d’Allah et a dit : – Apôtre d’Allah ! En vérité Allah n’est pas honteux de te dire la vérité. Est-il nécessaire pour une femme de prendre un bain après qu’elle ait eu un rêve humide ? L’apôtre d’Allah répondit : – Oui, si elle a remarqué un afflux de sécrétion. ” (Récit d’Um Salama, Bukhari V 280)
“ Un homme a embrassé une femme puis alla le dire à l’apôtre d’Allah et l’inspiration divine lui a été révélée : « et offrez des prières parfaites aux deux extrémités du jour et pendant de la nuit. En vérité, les bonnes actions suppriment les mauvaises actions. C’est un rappel pour celui qui est attentif (Coran 11, 114). » L’homme dit : – Est-ce une instruction pour moi seulement ? Le Prophète dit : – C’est valable pour tous mes disciples qui se trouvent dans la même situation. ” (Récit d’Ibn Masud, Bukhari LX 209)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – […] Celui qui se réveille de son sommeil doit laver ses mains avant de les mettre dans l’eau pour les ablutions, parce que personne ne sait ce que ses mains ont fait pendant le sommeil. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari IV 163)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Si quelqu’un a des relations sexuelles avec sa femme et qu’il a dit au début « Au nom d’Allah ! Protège-nous de Satan et protège aussi de Satan ce que tu nous as accordé’, et s’ils prévoient de faire un enfant, Satan ne pourra jamais faire de mal à cette progéniture. ” (Récit d’Ibn Abbas, Bukhari IV 143)
“ Qutaiba b. Sa’id, Ishaq b. Ibrahim, Ibn Abi ’Aruba, Abu Ma’shar, Abu Bakr b. Abu Shaiba, Mansur et Mughira ont tous transmis d’après Ibrahim, qui l’a lui-même transmis sous l’autorité d’Aisha, le récit relatif à l’enlèvement des traces de sperme sur les vêtements de l’Envoyé d’Allah comme le disait aussi le hadith de Khalid se référant à Abu Ma’shar. ” (Récit de Al Aawad et Hammam, Muslim II 568)
“ Il avait divorcé de sa femme alors qu’elle avait ses règles, du temps de l’apôtre d’Allah. Umar ibn al Khattab a interrogé l’apôtre d’Allah à ce sujet. L’apôtre d’Allah a dit : – Ordonne à ton fils de la reprendre, de la garder jusqu’à ce qu’elle soit propre, d’attendre ses nouvelles règles et qu’elle soit propre de nouveau, et à ce moment, s’il veut, il pourra soit la garder, soit divorcer avant d’avoir eu des rapports sexuels avec elle; c’est le délai fixé par Allah pour divorcer d’une femme. ” (récit d’Abdullah ibn Umar, Bukhari LXIII 178)
“ On interrogea le Prophète à propos d’une personne qui avait trouvé une substance humide (sur son corps ou sur ses vêtements) et qui ne se souviendrait pas de son rêve érotique. Il répondit : – Il devra prendre un bain. On l’interrogea à propos de quelqu’un qui avait le souvenir du rêve érotique, mais qui n’avait pas retrouvé de substance humide. Il répondit : – Le bain n’est pas nécessaire pour lui. Umm Salamah demanda : – Une femme qui voit cela (dans ses rêves) doit-elle se laver ? Il répondit : – Oui, les femmes sont la contrepartie des hommes. ” (récit de Aisha, Dawud I 236 et Yahya, Muwatta II 87)
“ Nous combattions dans les guerres saintes avec le Prophète et nous n’avions pas de femmes avec nous. Alors nous avons demandé : – Ô apôtre d’Allah ! Devons-nous nous castrer ? Le Prophète nous l’a interdit. ” (Récit d’Ibn Masud, Bukhari LXII 9)
“ L’apôtre d’Allah a interdit à Othman ibn Mazun de s’abstenir de se marier (et d’autres plaisirs), et s’il avait autorisé cet abstinence, nous nous serions castrés. ” (Récit de Sad ibn Abu Waqqas, Bukhari LXII 11)
“ Nous participions aux guerres saintes dirigées par le Prophète et nous n’avions pas de femmes avec nous. Alors nous avons dit au Prophète : – Devons-nous nous castrer ? Alors le Prophète nous a interdit de le faire et nous a permis d’épouser (temporairement) une femme en lui donnant un vêtement puis il dit : – Ô vous qui croyez ! Ne rendez pas illicite ce qu’Allah a fait licite pour vous. ” (Récit d’Abdullah, Bukhari LX 139)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Si un époux appelle sa femme dans son lit et qu’elle refuse et l’oblige à dormir en colère, les anges la maudiront jusqu’au matin. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LIV 460)
“ L’apôtre d’Allah a dit : Salomon a dit : – Cette nuit, je coucherai avec quatre-vingt dix femmes qui me donneront autant de cavaliers combattant pour la cause d’Allah. Puis son compagnon lui dit : – Dis : si Allah le veut ! Mais il ne le dit pas. Salomon coucha avec toutes les femmes, mais aucune ne devint enceinte, sauf une, qui donna naissance à une moitié d’homme. Par celui entre les mains duquel est l’âme de Mahomet, si Salomon avait dit « Si Allah le veut’, toutes ces femmes seraient devenues enceintes et les  fils auraient combattu pour la cause d’Allah en tant que cavaliers. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LXXVIII 634)
“ – Messager d’Allah, au cas où une femme voit ce que voit un homme en rêve et qu’elle ressente en rêve ce que ressent un homme (un orgasme) ? Aisha répondit : – O Umm Sulaim, tu humilies les femmes, puisse ta main droite être recouverte de poussière. Le saint Prophète dit à Aisha : – Laisse ta main recouverte de poussière et (à Umm Sulaim) O Umm Sulaim, elle doit prendre un bain si elle voit ça (c’est-à-dire si elle a un orgasme pendant son rêve). ” (Récit de Anas ibn Malik, Muslim III 607)
“ Le Prophète a dit : – […] Si l’homme a des rapports sexuels avec sa femme et qu’il éjacule en premier, l’enfant ressemblera au père, et si c’est la mère qui a l’orgasme en premier c’est à elle que l’enfant ressemblera ” (Récit d’Anas, Bukhari LV 546)
“ Le Prophète nous a dit une fois : – Ô jeunes gens ! Que ceux qui peuvent se marier se marient, et celui qui n’est pas capable, qu’il jeûne, parce que le jeûne diminue sa puissance sexuelle. ” (Récit d’Alqama, Bukhari LXII 3)
“ Le Prophète a dit à propos de quelqu’un qui a des relations sexuelles avec sa femme alors qu’elle a ses règles : – Il devra payer un dinar ou la moitié d’un dinar en aumône. ” (Récit d’Abdullah ibn Abbas, Dawud I 264)
“ Le Prophète a dit : – Celui qui a des relations sexuelles avec sa femme par l’anus est maudit. ” (Récit d’Abu Hurayrah, Dawud XI 2157)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Celui qui garantit (la chasteté de) ce qui est entre ses mâchoires et entre ses jambes (c’est-à-dire la langue et les parties intimes), je lui garantis le paradis. ” (Récit de Sahl ibn Sa’d, Bukhari LXXVI 481)
4.3 L’obsession de la souillure   « Il y a de la souillure sexuelle sous chaque poil »
“ Le Prophète a vu une personne faisant la prière et dont l’arrière du pied n’avait pas été lavé sur une superficie de la taille d’un dihram; l’eau ne l’avait pas atteint. Le Prophète lui ordonna de recommencer l’ablution et la prière. ” (Récit de compagnons du prophète, Dawud I 175)
“ Marwan a dit : Busrah, la fille de Safwan, m’a rapporté qu’elle avait entendu le Prophète dire : – Celui qui touche son pénis devra pratiquer l’ablution. ” (Récit de Busrah fille de Safwan, Dawud I 181)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Il y a de la souillure sexuelle sous chaque poil donc lavez les poils et nettoyez la peau. ” (Récit d’Abu Hurayrah, Dawud I 248)
“ Le Prophète a mangé la viande d’une épaule, puis il est sorti et a fait la prière sans ablution. ” (Récit d’Ibn Abbas, Bukhari LXV 316)
“ L’apôtre d’Allah a dit : -Si un chien boit dans le récipient de l’un d’entre vous, il faut le laver sept fois. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari IV 173)
“ J’ai demandé à Aisha ce que le messager d’Allah faisait en premier quand il rentrait chez lui, et elle répondit : – Il utilisait un cure-dent. ” (Récit de Miqdam ibn Shuraih, Muslim II 488)
“ Le Prophète a dit (à un jeune marié qui rentrait avec lui d’une expédition) : – Attends la tombée de la nuit avant de rentrer chez toi, que la femme dont les cheveux sont en désordre puisse se coiffer et que la femme dont l’époux était parti puisse se raser les poils pubiens. ” (Récit de Jabir ibn Abdullah, Bukhari LXII 174)
“ Le Prophète a dit : – Si l’un d’entre vous se réveille et pratique les ablutions, il devra se laver le nez en y mettant de l’eau et en la soufflant trois fois parce que Satan s’est caché dans la part supérieure du nez toute la nuit. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LIV 516)
“ Le Prophète a dit : – Celui a mangé de l’ail ou de l’oignon, qu’il reste éloigné de nous (ou de la mosquée). ” (Récit de Jabir ibn Abdullah, Bukhari LXV 363)
“ Le messager d’Allah a dit : – Quiconque mange de cette plante ne devra pas s’approcher de nos mosquées. L’odeur de l’ail nous offense. ” (Récit de Yahya, Muwatta I 30)
4.4 Sottises                   « Bailler vient de Satan »
“ L’apôtre d’Allah entra chez un bédouin malade et lui dit : – Ne t’inquiète pas, Tahur (ta maladie est une purification de tes péchés), si Allah le veut. Le bédouin dit : – Une purification ? Non, c’est la fièvre qui brûle dans le corps d’un vieil homme et qui va le conduire à la tombe. Le Prophète dit : – Alors, c’est ainsi. ” (Récit d’Ibn Abbas, Bukhari XCIII 562)
“ Le messager d’Allah a dit : – La cloche est l’instrument de musique de Satan. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim XXIV 5279)
“ J’ai entendu l’apôtre d’Allah dire : – Les gens sont comme les chameaux : sur plus de cent, difficile d’en trouver un que l’on puisse monter. ” (Récit d’Abdullah ibn Umar, Bukhari LXXVI 505)
“ Le Prophète a dit : – Le croyant qui récite le Coran est comme un citron qui est bon au goût et à l’odeur. Le croyant qui ne récite pas le Coran est comme une datte avec un bon goût mais pas d’odeur. L’impie qui récite le Coran est comme ar-Rihana (une plante aromatique) qui sent bon mais est amer au goût. Et l’impie qui ne récite pas le Coran est comme une coloquinte de goût amer et sans odeur. ” (récit d’Abu Musa, Bukhari XCIII 649)
“ Le messager d’Allah a dit : -Si un homme éternue, invoquez une bénédiction sur lui. Si un homme éternue, invoquez une bénédiction sur lui. Si un homme éternue, invoquez une bénédiction sur lui. S’il éternue encore, dites : « Tu es enrhumé ». Abdullah ibn Abu Bakr a dit : – Jje ne sais plus si c’était au bout de la troisième ou quatrième fois. ” (récit de Malik, Muwatta LIV 4)
“ On a parlé de quelqu’un au Prophète et on lui a dit qu’il avait dormi jusqu’au matin et qu’il ne s’était pas réveillé pour la prière. Le Prophète a dit : – Satan a uriné dans ses oreilles. ” (récit d’Abdullah, Bukhari XXI 245)
“ Abu Jahm ibn Hudhayfa a donné un beau vêtement rayé de Syrie au messager d’Allah, qui l’a mis pour prier. Quand il eut fini, il dit : – Rendez-le à Abu Jahm. J’ai regardé les rayures pendant la prière et cela m’a presque perturbé. ” (récit de Yahya par Aisha, Muwatta III 72)
“ L’apôtre d’Allah utilisait un cure-dent quand deux hommes, l’un plus vieux que l’autre, étaient avec lui. Une révélation vint à lui à propos du mérite qu’il y a à utiliser un cure-dent. Il lui a été demandé de faire preuve de respect et de le donner au plus vieux d’entre eux. ” (Récit de Aisha, Dawud I 50)
“ Un homme mangeait trop mais quand il s’est converti à l’islam, il a commencé à moins manger. Le fait a été mentionné au Prophète, qui a dit : – Un croyant mange avec un intestin (il mange peu) et un incroyant avec sept intestins (il mange beaucoup). ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LXV 309)
“ Le messager d’Allah a dit que le non-musulman mange avec sept intestins alors qu’un musulman mange avec un intestin. ” (Récit d’ibn Umar, Muslim XXIII 5113 et Bukhari LXV 305)
“ Le messager d’Allah avait donné l’hospitalité à un infidèle. Le messager d’Allah ordonna qu’on amène une brebis et elle fut traite. Il but son lait. Une autre vint et il but son lait. Une autre encore, jusqu’à ce qu’il ait bu le lait de sept brebis. Le matin il était devenu musulman. Alors le messager d’Allah ordonna d’amener une brebis pour lui. Elle fut traite et il but son lait. Il en demanda une autre pour lui et il ne put finir le lait. Alors le messager d’Allah dit : – Le croyant boit avec un seul intestin, l’infidèle boit avec sept intestins. ” (Récit de Yahya, Muwatta XLIX 10)
“ Le messager d’Allah a dit : – Celui qui souhaite rencontrer Allah, Allah souhaite aussi le rencontrer et celui qui refuse de rencontrer Allah, Allah refuse aussi de le rencontrer. ” (Récit d’Ubida ibn Samit, Muslim XXXV 6486)
“ Le messager d’Allah a dit : – Agissez contre les polythéistes, rasez bien la moustache et laissez pousser la barbe. ” (Récit d’Ibn Umar, Muslim II 500)
“ Le Prophète a dit : – Faites l’inverse des païens. Gardez la barbe, mais coupez court la moustache. ” (récit de Nafi, Bukhari LXXII 780)
“ Le messager d’Allah a dit : – Coupez bien la moustache, laissez pousser la barbe et vous agissez ainsi contre les adorateurs du feu. ” (récit d’Abu Huraira, Muslim II 501)
“ Le Prophète a dit : – Quand tout être humain naît, Satan le touche des deux côtés de son corps avec ses deux doigts, sauf Jésus, fils de Marie, que Satan n’a pas pu toucher parce qu’il a touché le placenta. ” (récit d’Abu Huraira, Bukhari LIV 506)
“ Le Messager d’Allah a dit : – La distance entre les deux épaules d’un incroyant en enfer est celle d’un voyage de trois jours pour un cavalier rapide. ” (récit d’Abu Huraira, Muslim XL 6832)
“ Le Prophète a dit : – J’ai vu Amr bin Amr bin al Khuzai traîner ses intestins dans le feu de l’enfer parce qu’il a été le premier homme à commencer la tradition de libérer les animaux (en l’honneur de faux dieux). ” (récit de Saïd bin al Musaiyab, Bukhari LVI 723)
“ Quelqu’un a demandé : – Messager d’Allah, comment les infidèles feront pour se rassembler le jour de la résurrection en rampant sur leurs visages ? Il répondit : – Celui qui est assez puissant pour les faire marcher sur leurs pieds n’est-il pas assez puissant pour les faire ramper sur leurs visages ? ” (récit d’Anas b. Malik, Muslim XXXIX 6737)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Celui qui mange sept dattes ajwa chaque matin sera hors d’atteinte du poison ou de la magie le jour où il en mange. ” (Récit de Sad, Bukhari LXV 356)
“ L’ange Gabriel dit à Mahomet : – C’est le chien dans ta maison qui m’a empêché d’entrer parce que nous (les anges) n’entrons pas dans une maison où il y a un chien ou une image. ” (Récit d’Aisha, Muslim XXIV 5246)
“ Le Prophète a dit : – Quand l’un d’entre vous mange, il ne doit pas manger en haut du plat, mais il doit manger en bas; parce que la bénédiction vient d’en haut. ” (Récit d’Abdullah ibn Busr, Dawud XXVII 3763)
“ Le Prophète a dit : – Ce cumin noir guérit toutes les maladies, sauf As-Sam. Aisha a demandé : – Qu’est-ce que As-Sam ? Il a répondu : – C’est la mort. ” (Récit de Khalid ibn Sad, Bukhari LXXI 591)
“ Le Prophète a dit : – Allah aime l’éternuement, mais déteste le bâillement; donc, si quelqu’un d’entre vous éternue et ensuite glorifie Allah, chaque musulman qui l’entend doit lui dire tashmit. Mais quant au bâillement, il vient de Satan, donc si l’un d’entre vous baille, il doit faire de son mieux pour s’arrêter parce que si quelqu’un baille, Satan se moquera de lui. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LXXIII 245)
“ Le Prophète a dit : – Bailler vient de Satan et si quelqu’un baille, il doit contrôler le plus possible son bâillement parce que s’il fait « ha » alors Satan se moquera de lui. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LIV 509)
“ Le messager d’Allah a dit : – Le jour du Jugement, il y aura un drapeau accroché derrière les fesses de chaque personne coupable d’un manque de foi. ” (Récit d’Abu Saïd, Muslim XIX 4309)
“ Le Prophète a dit : – Si quelqu’un garde un cheval pour la cause d’Allah grâce à sa foi en Allah et sa croyance en sa promesse, alors il sera récompensé le jour de la résurrection pour ce que le cheval a mangé ou bu et pour son crottin et son urine. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LII 105)
“ Le Prophète a interdit qu’un homme boive alors qu’il est debout. ” (Récit d’Anas ibn Malik, Dawud XXVI 3708)
4.5 La superstition « Les anges n’entrent pas dans une maison où il y a des images »
“ Le Prophète a dit : – La nuit dernière, un démon des djinns est venu à moi pour déranger ma prière, mais Allah m’a donné le pouvoir de le surmonter. J’avais l’intention de l’attacher au pilier de la mosquée, jusqu’au matin pour que vous puissiez le voir […]. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LX 332)
“ Anas a dit que le peuple de La Mecque avait demandé à l’apôtre d’Allah de lui montrer un miracle et il montra alors la lune coupée en deux. ” (Récit d’Anas, Bukhari LVI 831)
“ Aisha raconte qu’elle avait suspendu un rideau avec des images sur un meuble. Le Prophète a déchiré le tissu et elle en a fait deux coussins qui sont restés dans la maison pour que le Prophète puisse s’asseoir dessus. ” (Récit d’al Qasim, Bukhari XLIII 659)
“ J’ai acheté un coussin avec des images dessus. Quand l’apôtre d’Allah l’a vu, il est resté à la porte et n’est pas entré. J’ai remarqué un signe de dégoût sur son visage. […] L’apôtre d’Allah dit : – Les fabricants de ces images seront punis le jour de la résurrection. On leur dira : « mettez la vie dans ce que vous avez peint ». Le Prophète ajouta : – Les anges n’entrent pas dans une maison où il y a des images. ” (Récit d’Aisha, Bukhari XXXIV 318)
“ Le Prophète entra chez moi alors qu’il y avait un rideau avec des images d’animaux. Son visage devint rouge de colère et il s’empara du rideau et le déchira. Le Prophète dit : – Ceux qui peignent ces images recevront le pire des châtiments le jour de la résurrection. ” (Récit d’Aisha, Bukhari LXXIII 130)
“ En période de sécheresse, Umar ibn al Khattab demandait à Allah qu’il pleuve par l’intermédiaire d’al Abbas ibn Abdul Muttalib en disant : – Ô Allah ! Nous avions l’habitude de demander à notre Prophète que Tu nous donnes la pluie et Tu nous la donnais en effet. Maintenant, nous demandons à l’oncle de notre Prophète de te demander la pluie, donc donne-nous la pluie. Et ils reçurent la pluie. ” (Récit d’Anas, Bukhari LVII 59)
“ Aisha a demandé à l’apôtre d’Allah pourquoi il regardait ici et là pendant la prière. Il répondit : – C’est une façon de surveiller que Satan n’emporte pas la prière de quelqu’un. ” (Récit d’Aisha, Bukhari XII 718)
“ Le Prophète est sorti avec les gens pour invoquer Allah afin que la pluie vienne. Il se leva, invoqua Allah pour la pluie, se tourna vers la Qibla, retourna sa cape et il plut. ” (Récit d’Abas ibn Tamim, Bukhari XVII 135)
“ Un chrétien s’était converti à l’islam, il lisait la sourate al Baqara et al Imran et il écrivait (les révélations) pour le Prophète. Plus tard, il est revenu au christianisme et a dit : – Mahomet ne sait rien d’autre que ce que j’ai écrit pour lui. Ensuite, Allah l’a fait mourir et les gens l’ont enterré. Mais le matin, ils virent que la terre avait rejeté son corps. Ils dirent : – C’est l’œuvre de Mahomet et de ses compagnons. Ils ont creusé dans la tombe de notre compagnon et l’ont exhumé parce qu’il les avait quittés. Ils creusèrent à nouveau profondément pour lui, mais le matin, ils virent à nouveau que la terre avait rejeté son corps. Ils dirent : – C’est l’œuvre de Mahomet et de ses compagnons. Ils ont creusé dans la tombe de notre compagnon et l’ont exhumé parce qu’il les avait quittés. Ils creusèrent dans la tombe le plus profondément possible pour lui mais le matin, ils virent à nouveau que la terre avait rejeté son corps. Alors, ils pensèrent que ce qu’il lui était arrivé n’avait pas été causé par des êtres humains et ils durent le laisser sur le sol. ” (Récit d’Anas, Bukhari LVI 814)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – La nuit de mon ascension vers le ciel, j’ai vu Moïse, un être maigre aux cheveux raides, ressemblant à quelqu’un de la tribu de Shanua; et j’ai vu Jésus, qui était de taille moyenne avec un visage rouge comme s’il sortait d’une salle de bain. Et je ressemble au Prophète Abraham plus que tout le reste de sa descendance. On m’a ensuite donné deux coupes, une avec du lait, l’autre avec du vin. Gabriel a dit : « bois celle que tu veux ». J’ai pris le lait et je l’ai bu. Gabriel a dit : « tu as pris ce qui est naturel et si tu avais pris le vin, tes disciples se seraient égarés. » ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LV 607)
“ Le messager d’Allah a dit : – Il n’y a jamais eu de Prophète qui n’ait averti la communauté de l’existence du cyclope menteur; voyez : il n’a qu’un œil mais votre seigneur n’est pas borgne. Sur son front sont écrites les lettres kfr (kafir). ” (Récit de Anas ibn Malik, Muslim XLI 7007, kafir : “ infidèle ”)
“ Le messager d’Allah a dit : – (en enfer) la molaire d’un incroyant ou la canine d’un incroyant sera comme Ubud et l’épaisseur de sa peau sera un voyage de trois nuits. ” (Récit d’Abu Huraira, Muslim XL 6831)
“ Le messager d’Allah a dit : – Il y a des djinns à Médine qui sont devenus musulmans. Si vous en voyez un, dites-lui de partir pendant trois jours. S’il revient après cela, tuez-le, parce c’est un démon. ” (Récit de Malik, Muwatta LIV 33)
“ [L’apôtre d’Allah a dit] : – Un homme sera amené le jour de la résurrection et jeté dans le feu de l’enfer, de telle façon que ses intestins ressortiront et il tournera comme un âne autour d’un moulin. ” (Récit d’Abu Wail, Bukhari LIV 489)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Quand vient le mois de ramadan, les portes du paradis sont ouvertes et les portes de l’enfer sont fermées; et les démons sont enchaînés. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LIV 497)
“ Le Prophète a dit : – Et quand vous entendez le braiment des ânes, cherchez refuge auprès d’Allah et hors de Satan parce que leur braiment indique qu’ils ont vu Satan. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LIV 522)
“ Le messager d’Allah a dit : – Les anges n’accompagnent pas les voyageurs qui ont avec eux un chien et une cloche. ” (récit d’Abu Huraira, Muslim XXIV 5277)
“ Aisha a dit : – La magie a été employée contre l’apôtre d’Allah au point qu’il pensait avoir eu des relations sexuelles avec ses femmes, alors que ce n’était pas vrai. ” (Récit d’Aisha, Bukhari LXXI 660)
“ Um Salama raconte que le Prophète a vu dans sa maison une fille avec un bouton noir sur la figure. Il dit : – Elle est sous l’emprise de l’œil du malin; traitez-la avec une ruqya. ” (Récit d’Um Salama, Bukhari LXXI 635)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – N’enlevez pas les cheveux gris. Si un croyant a des cheveux gris qui poussent dans l’islam, il verra la lumière le jour de la résurrection. ” (Récit de Abdullah ibn Amr ibn al As, Dawud XXXIII 4190)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – L’œil du malin est un fait. Et il a interdit le tatouage. ” (Récit d’Abu Huraira, Bukhari LXXII 827)
“ Aisha a dit : – Je n’ai jamais laissé traîner dans la maison du Prophète quoi que ce soit avec des images ou des croix sans qu’il ne les efface. ” (Récit d’Aisha, Bukhari LXXII 836)
“ Aisha avait un rideau épais (avec des images) et elle a caché une partie de la maison avec. Le Prophète lui a dit : – Écarte-le de ma vue, parce que ses images viennent à mon esprit pendant mes prières. ” (Récit d’Anas, Bukhari LXXII 842)
“ Le Prophète a dit : – Un bon rêve vient d’Allah, et un cauchemar ou un rêve mauvais vient de Satan; si quelqu’un d’entre vous a un mauvais rêve qui lui fait peur, il devra cracher sur le côté gauche et chercher refuge dans Allah contre le mal et de cette façon il ne pourra rien lui arriver de mal. ” (Récit d’Abu Qatada, Bukhari LIV 513)
4.6 Le vin                « L’envoyé d’Allah frappait les buveurs de vin »
“ L’envoyé d’Allah frappait les buveurs de vin quarante fois avec des chaussures et des branches de palmiers. ” (Récit d’Anas, Muslim XVII 4230)
“ ’Uqba bin Al-Harith a dit : – An Numan ou son fils a été amené devant le Prophète accusé d’ivrognerie. Alors le Prophète ordonna à tous les hommes présents dans la maison de le battre. Ils l’ont tous battu et j’ai été un de ceux qui l’ont battu à coups de chaussures. ” (Récit d’Uqba ibn Al Harith, Bukhari LXXXI 765)
“ Le Prophète a dit : – Allah a maudit le vin, celui qui le boit, le sert, le vend, l’achète, le presse et celui pour qui il est pressé, celui qui le transporte et celui pour qui il est transporté. ” (Récit d’Abdullah ibn Umar, Dawud XXVI 3666)
4.7 Propos divers    « Celui qui joue au trictrac désobéit à Allah »
“ Un homme avait affranchi son esclave et il ne possédait rien d’autre. Alors le Prophète annula l’affranchissement. No’aim ibn al Nahham lui acheta l’esclave. ” (Récit de Jabir, Bukhari XLI 598)
`“ Nous avons demandé à Khabbab si l’apôtre d’Allah récitait (le Coran) lors des prières de Zuhr et Asr. Il répondit par l’affirmative. Nous avons demandé : – Comment en es-tu sûr ? Il dit : – Par les mouvements de sa barbe. ” (Récit d’Abu Ma’mar, Bukhari XII 713)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Si un homme croit en Jésus puis croit en moi, il aura une double récompense. Et si un esclave craint son seigneur et obéit à ses maîtres, il aura aussi une double récompense. ” (Récit d’Abu Musa al Ashari, Bukhari LV 655) 
“ Le messager d’Allah a dit : – L’esclave qui fuit de chez son maître commet un acte d’infidélité aussi longtemps qu’il ne rentre pas chez lui. ” (Récit de Jarir, Muslim I 129)
“ J’ai demandé à Anas : – Le Prophète faisait-il sa prière avec ses chaussures ? Il a dit : – Oui. ” (récit de Saïd Abu Maslama, Bukhari LXXII 741)
“ Le Prophète a maudit les hommes efféminés et les femmes qui prennent les allures des hommes. Il a aussi dit : – Jetez-les hors de vos maisons. ” (Récit d’Ibn Abbas, Bukhari LXXXII 820)
“ Le Prophète a maudit les hommes efféminés et les femmes qui prennent les allures des hommes. Il a aussi dit : – Expulsez-les de chez vous. Il expulsa untel et untel; et Omar expulsa untel et untel ” (récit d’Ibn Abbas, Bukhari LXXII 774)
“ L’apôtre d’Allah a maudit ces hommes qui ressemblent aux femmes et ces femmes qui ressemblent aux hommes. ” (Récit d’Ibn Abbas, Bukhari LXXII 773)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Celui qui joue aux échecs est comme celui qui teint sa main avec de la viande et du sang de porc. ” (Récit de Buraida, Muslim XXVIII 5612)
“ L’apôtre d’Allah a dit : – Celui qui joue au trictrac désobéit à Allah et à son Prophète. ” (Récit d’Abu Musa al Ashari, Dawud XLI 4920)
“ Le Prophète a dit : – La meilleure des actions est d’aimer pour la grâce de Dieu et de haïr pour la grâce de Dieu. ” (Récit par Abu Dharr, Dawud XL 4582)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s