Accueil » Réflexions et politique » Nouvel organigramme de l’UMP

Nouvel organigramme de l’UMP


Nouvel organigramme de l’UMP

Un bon choix ou un pari risqué ?

clip_image001 Il incarne le respect des valeurs morales et universelles sans pour autant être du genre ringard

Ce qui peut être un bon choix : A Laurent Wauquiez, le poste de secrétaire général du parti, au contact direct avec les militants, avec les fédérations et les responsables locaux.  Il s’efforcera de séduire un électorat droitier, tenté par le FN.

Ce qui est risqué et risque d’incommoder bon nombre de sympathisants :

clip_image003 Elle privilégie sa carrière avant toute autre chose

Nathalie Kosciusko-Morizet Icône des bobos, elle ouvre l’électorat de Nicolas Sarkozy au centre mais pas que– à Paris elle a fait alliance avec l’UDI mais aussi avec le MoDem -, voire à la gauche, aux écologistes, à la société civile. Elle peut espérer récupérer une part des 30% de voix de Bruno Le Maire sur le créneau de la rénovation. Elle sera peut-être utile sans pour autant être sur, pour tenter d’amener à Nicolas Sarkozy des électeurs qui sont souvent éloignés de l’UMP, mais qui en ont marre de la gauche.
La volonté de Nicolas Sarkozy consiste donc à associer dans le trio de tête du parti deux représentants de lignes très différentes, voire opposées.  Il essai ainsi de couvrir un spectre très large, lui-même s’installant dans un rôle de fédérateur, de seul rassembleur. Toutefois, il risque d’être difficile de faire marcher d’un même pas ces deux caractères contradictoires qui, qui plus est, sont de la même génération et partagent une solide ambition. NKM revendique une totale liberté de parole. On a vu qu’elle savait en faire usage au détriment de Nicolas Sarkozy et contre Sarkozy lorsqu’elle s’est démarquée de lui et a critiqué ses propos sur l’abrogation du mariage pour tous, que Laurent Wauquiez défend mordicus. Les risques de couacs et de bagarres sont nombreux dans un parti fragile. (NKM qui était partisane de l’UNION civile a fait marche arrière et est depuis contre l’abrogation de la loi Taubira, se satisfaisant du travail fait par la gauche avec le mariage gay)

Le risque est énorme et le pari est très risqué, car si les partis politiques proposent, ce sont les électeurs qui disposent, et nombreux sont ceux qui risquent de ne pas suivre notamment si la réforme de la loi Taubira et l’abrogation de la dite loi en la remplaçant par une loi plus moderne instaurant un droit d’union civile et un droit d’association civile pour tous sans aucune distinction d’appartenance (tous deux déclarés) avec les même droits et devoirs pour tous (c’est cela avancer de façon raisonnable, raisonnée et intelligente) au lieu de sombrer dans la facilité et de partir du principe que « les autres ont fait le sale boulot, on ne revient pas dessus » Dans ce cas le risque est énorme de perdre plusieurs millions d’électeurs qui se sentiront une nouvelle fois trahis ouvrant en grand les portes au FN et à Marine Le Pen (il ne faut pas oublier que NKM est prête à manger dans tous les râteliers pourvu qu’elle atteigne son but) ce n’est pas du Gaullisme (le Général en son temps dénonçait en son temps les carriéristes qui ne pensent qu’à eux et leur carrière) le problème avec les politiques actuels, c’est qu’il ne se servent du Gaullisme que comme un marche pied pour les propulser dans leur carrière.

CBV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s