Accueil » Réflexions et politique » Nicolas Sarkozy élu président de l’UMP

Nicolas Sarkozy élu président de l’UMP


Nicolas Sarkozy président de l’UMP
Mauvaise nouvelle, non pas pour le parti qui a besoin d’un bon nettoyage pour le remettre sur les rails, mais pour les détracteurs, les frondeurs et ceux qui ont conduits le parti là ou il est actuellement.
Tout comme pour toute élection il y a des déçus et des mécontents, il faut savoir accepter la défaite et pour les vainqueurs savoir se montrer humble.
Parmi les gens de mauvaise foi, le clan des perdants qui pourtant oublient qu’en 2007, ils ont tous sautés dans le même wagon tiré par la locomotive « Sarkozy » les Le Maire, Juppé, Fillon, Xavier Bertrand, Franck Riester, Hervé Mariton et les autres, tous ceux qui étalent au grand jour leurs griefs à l’encontre de Nicolas Sarkozy laissent apparaitre leur mauvaise foi et se sont maintenus dans leur fonction au lieu de donner leur démission puisque selon eux ils n’étaient pas d’accord. En plus de la mauvaise foi ils y ajoutent une bonne couche d’hypocrisie. Hypocrite également leur message de félicitation après la victoire de Sarkozy, en serrant les dents il faut bien le dire.
Au risque de passer pour des ingrats, certains n’hésitent plus à dire ouvertement du mal de l’ancien chef. Répliquant à une attaque de son ancien leader, son ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand lâche froidement : « Qui est-ce qu’il aime, à part lui ? » C’est un fait, Nicolas Sarkozy ne fait plus peur ?
Selon Jean Petaux, Nicolas Sarkozy doit comprendre qu’il n’est plus le patron incontesté et que s’il tombe dans la dérive d’un pouvoir fort, ça ne passera pas auprès des autres ténors de l’UMP.
Hervé Mariton et Bruno Le Maire ont tous deux axé leur campagne sur cet argument. Selon eux, Nicolas Sarkozy ne peut pas être un bon président de parti en étant focalisé sur 2017. Difficile effectivement de développer un nouveau projet pour la France tout en s’occupant de la refondation du parti.
[Mais au fait qui a dit que Sarkozy sera candidat à la primaire de 2016 ? En tout cas ce n’est pas Sarkozy, car il a beaucoup à faire pour remettre l’UMP sur les rails quitte à se séparer des politiques de mauvaise foi issue et soutient de la Chiraquie qui n’ont de haine que contre Sarkozy pour qui il est un traitre, la guerre Chirac-Balladur en 1995 restent dans les mémoires des Chiraquiens.]
Il ne sera pas concentré sur le parti ??? Hervé Mariton et Bruno Le Maire ont tous deux axé leur campagne sur cet argument. Selon eux, Nicolas Sarkozy ne peut pas être un bon président de parti en étant focalisé sur 2017. Difficile effectivement de développer un nouveau projet pour la France tout en s’occupant de la refondation du parti « On va se retrouver avec un président de l’UMP ancien président de la République et candidat à la primaire, donc avec une gestion de l’opposition assez difficile », s’inquiète le député juppéiste Benoist Apparu. Concentré sur les primaires de 2016, Nicolas Sarkozy risque de peiner à remettre les mains dans le cambouis de la politique de parti. Pour beaucoup, la défaite de 2012 n’est pas encore digérée. « J’entends beaucoup dire qu’il reste une bête politique, qu’il est incontestable, mais je rappelle qu’on a perdu sur fond d’antisarkozysme en 2012 », taclait le député UMP Thierry Lazaro au moment du retour de l’ancien président.
Il pourrait faire perdre la droite ! Et si c’était eux, les frondeurs qui feront perdre la droite en 2017, il y a fort à parier que oui qu’ils, « les frondeurs » qui acceptent mal la défaite, qui seront les artisans de la non participation de l’UMP au second tour de la présidentielle de 2017 et s’en sera fini pour ce parti.

10313814_250951278424608_1136891558238695433_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s