Accueil » Les News » Aveu d’impuissance au FN !

Aveu d’impuissance au FN !


Aveu d’impuissance du FN ou par prudence?

« Avant 2022, le FN ne sera pas prêt »

Naturellement, au siège du parti, le son de cloche est différent : « On ne les connaît pas parce que la télé appelle toujours les mêmes, tonne Louis Aliot. Marine dispose de vingt bonshommes déterminés et compétents. On tiendra la comparaison par rapport aux équipes précédentes. » Et Aliot de mettre en avant quelques-uns des nouveaux députés européens, notamment Aymeric Chauprade, un géostratège soi-disant éminent. Sauf que la présidente du FN a déjà dû le recadrer, ce Chauprade ayant prôné « l’élimination » des djihadistes français ! A côté, le maire d’Hayange fait figure de modéré…

Marine ne compte pas gagner en 2017. Faire un très bon score, oui, mais pas gagner. Pour elle, le vrai rendez-vous, c’est 2022. Avant, le FN ne sera pas prêt, et les conditions de sa victoire ne seront pas réunies : la décomposition de la droite après celle de la gauche. »

Ce dernier aveu d’un autre ami de la présidente a le mérite de la clarté : de la cave au grenier, la maison FN est dépassée par son succès.

Du temps de Mégret, il y avait davantage de cerveaux »

« Une course contre la montre » : c’est ainsi qu’un haut cadre qualifie le challenge auquel fait face aujourd’hui le FN. Ses gains électoraux en font un parti national, mais l’intendance est loin de suivre. Ce cadre en est à prier que le gouvernement repousse les élections départementales à la fin 2015, comme envisagé. Sinon, le FN aura bien du mal à désigner en temps voulu les milliers de candidats nécessaires. Même la préparation des régionales s’annonce difficile : bien qu’a priori réticente, Marine le Pen devra peut-être se porter candidate dans le Nord-Pas-de-Calais, agrandi ou pas, faute d’un(e) candidat(e) de substitution convaincante.

Cette pénurie de cadres ne touche pas seulement le niveau territorial. « C’est pire au niveau national », suggère en off un vieux pote de Marine, qui ajoute : « Honnêtement, du temps de Bruno Mégret, il y avait davantage de cerveaux. Si elle était élue présidente, Marine serait bien en peine de former un gouvernement. Qui a le niveau, mis à part les vice-présidents, Florian Philippot et Louis Alliot Les autres, on ne les connaît même pas. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s