Accueil » Les News » L’UMP à vau-l’eau Sarkozy et la politique nouvelle

L’UMP à vau-l’eau Sarkozy et la politique nouvelle


L’UMP à vau-l’eau

L’UMP et le comportement indigne de certains de ses dirigeants qui ne pensent qu’à eux à leur carrière et leur compte en banque.

Dans son élocution après les législatives de mars 1967, le Général disait au sujet de ceux qui s’en fichent et surtout de ceux qui ne pensent qu’à leur carrière : «Que puis-je faire quand tant de gens s’en fichent ! Et quand ceux qui ne s’en fichent pas tout à fait pensent avant tout à eux, à leur carrière, à leurs intérêts personnels, à leur compte en banque ? Quand il n’y a que des gens comme ça un pays est fichu !

Le Général avait mille fois raison et c’est exactement ce qui se passe au sein de l’UMP, c’est du chacun pour soi et surtout c’est leur carrière ainsi que leur compte en banque qui sont privilégiés au détriment du bien être des Français.

Sarkozy: la question du « retour » prime sur « la revanche »

clip_image001

C’est là sa nouvelle façon de faire de la politique

« La question du retour » est « une question beaucoup plus importante que celle de la revanche », affirme Nicolas Sarkozy au détour d’une longue interview à Paris Match jeudi, consacrée à la littérature.

« La question du retour, de la renaissance, est une question pour moi beaucoup plus importante que celle de la revanche. Pourquoi? Parce que je ne crois pas à la revanche », dit l’ancien chef de l’État, battu en 2012, qui réfléchit à un éventuel retour. « Je ne crois pas à la revanche, mais je peux croire à la renaissance, au renouveau, au retour. Ca ne veut pas dire que je croie au mien », ajoute-t-il, en réponse à une question de l’académicien Jean-Marie Rouart sur « La semaine sainte » d’Aragon, roman historique sur la reconquête du pouvoir par Napoléon.

« Au fond, le rythme des saisons, qu’est-ce que c’est, sinon le renouveau, le retour », ajoute-t-il. Interrogé sur le fait de savoir si sa « passion pour la France était loin d’être éteinte », il a répondu: « Une passion vous consume à jamais (…) La question n’est pas de savoir si cette passion vous quitte, mais comment vous la vivez. C’est toute la question de l’âge. Accepter son âge, c’est accepter d’être moins bon dans certains domaines et de s’améliorer dans d’autres. La passion, c’est la même chose. Elle ne vous quitte pas, mais il faut pouvoir la vivre d’une autre façon. »

Il est fort probable que Nicolas Sarkozy nous dise au début de septembre qu’il souhaite vivre et faire de la politique d’une autre façon en se faisant l’avocat de tous les Français…C’est très certainement cela qu’il nous dira.

Papy CBV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s