Accueil » Réflexions et politique » Le seul problème de la droite politique c’est la Chiraquie !

Le seul problème de la droite politique c’est la Chiraquie !


Le seul problème de la droite politique c’est la Chiraquie !

Ce qu’est, et ce qu’a été en réalité l’UMP depuis ses origines (un mouvement créé pour servir Jacques Chirac) La droite Française doit se débarrasser de la Chiraquie qui gangrène ce rassemblement et nous mène à la catastrophe

France-UMP-Logo  Pourquoi le mot fin doit être écrit.

L’UMP est née le 17 novembre 2002 de la fusion du Rassemblement pour la République (RPR), de Démocratie libérale et d’Écologie bleue en un seul parti auquel se sont associés le Forum des républicains sociaux (FRS), le Centre national des indépendants et paysans (CNIP) et le Parti radical, qui eux conservèrent leur autonomie au sein du nouveau mouvement. Les deux tiers des députés membres de l’Union pour la démocratie française (UDF) les rejoignirent par la suite.

Au départ il s’agit de l’« Union pour la majorité présidentielle ». Unmouvement qui avait pour ambition, au début des années 2000, de rassembler les tendances gaullistes, centristes, libérales et conservatrices françaises. Son but était de soutenir la candidature du président Jacques Chirac à sa propre succession en 2002.

Issue d’Alternative 2002 (mouvement de soutien à Jacques Chirac qui avait pour ambition de rassembler l’ensemble des forces de droite et du centre), l’UMP est créée le 23 avril 2002 par Jacques Chirac et Alain Juppé, sur le conseil de Jérôme Monod, à la suite du premier tour de l’élection présidentielle et en vue des législatives de la même année, afin d’« unir les forces politiques de toutes les droites ». Elle se nomme d’abord « Union pour la majorité présidentielle » en signe de soutien au président de la République, mais une fois les élections terminées, ce nom perd sa raison d’être et doit donc être changé. Un débat interne a lieu afin de nommer ce nouveau parti. Alain Juppé proposa de nommer ce parti « La Maison Bleue », quand d’autres étaient partisans (les libéraux pour l’essentiel) d’une référence au Parti populaire européen et au Parti populaire espagnol, souvent cité en exemple, et proposèrent de nommer le parti « Union populaire ». Il a été choisi de conserver le sigle alors déjà bien connu des Français, mais de changer la dénomination en « Union pour un mouvement populaire », lors de son congrès fondateur le 17 novembre 2002 au Bourget. Le RPR, DL et Écologie bleue sont fondus à l’intérieur de l’UMP. Seuls deux partis fondateurs subsistent en tant que tels : le Forum des républicains sociaux de Christine Boutin, le Parti radical de Jean-Louis Borloo ayant quitté le parti en 2012 afin de créer l’UDI avec d’autres partis de centre-droit.

Réflexion de Papy CBV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s