Accueil » Réflexions et politique » Perspectives économiques en France

Perspectives économiques en France


 

Perspectives économiques, analyses et projections

Analyse économique Le 29 novembre 2013

http://www.gbm.scotiabank.com/English/bns_econ/fore_fr.pdf (clic sur le lien)

Au troisième trimestre, en Irlande, l’emploi a progressé plus rapidement que jamais depuis 2007, affichant une avance de 3,2 % a/a, soit un gain net de 58 000 travailleurs. L’économie irlandaise repassant en croissance positive, les autorités prévoient se dégager du programme de sauvetage mis en place lors de la crise financière et bancaire de la Grande récession. Au Mexique, la production a augmenté plus rapidement que prévu, soit de 1,3 % a/a au troisième trimestre et près de 144 000 travailleurs ont été embauchés en octobre. Le PIB réel de la Chine est en hausse de 7,8 % a/a sur la période de juillet à septembre, en légère accélération par rapport aux 7,5 % a/a du trimestre précédent.

Prévision pour le PIB réel de la France : Période 2000 / 2012 = 1,3 %. Période 2013 = 0,2 % période 2014 = 0,6 %. Période 2015 = 1,1 % (l’inversion de la courbe du chômage en France ce n’est pas pour demain.) Le retour au niveau de 2008 ce n’est pas pour 2015 comme le promettaient Hollande et ses marionnettes.

Prévisions économiques en France selon l’OCDE

(octobre 2013)

La croissance devrait être de 1,3 % en 2014 en moyenne annuelle, rythme trop faible pour envisager une amélioration du marché du travail.

Le taux de chômage en France métropolitaine augmenterait légèrement pour s’établir à 10,9 % fin 2014. Il s’élèverait à 11,4 % pour la France entière.

La contrepartie à l’allègement de la rigueur est un déficit public plus élevé que celui qui avait été initialement programmé. Il devrait s’établir à 3,5 % du PIB en 2014 après avoir atteint 4,1 % en 2013.

(novembre 2013)

Après le point bas atteint par le PIB réel au premier trimestre de 2013, la croissance économique devrait repartir progressivement à la hausse pour s’établir à environ 1,5% en 2015, dans un contexte de ralentissement de l’assainissement budgétaire et d’amélioration des perspectives économiques dans la zone Euro. Le taux de chômage national devrait se stabiliser à un peu plus de 11 % en 2014… Etc. … À l’avenir, les efforts budgétaires devraient viser en priorité la restriction des dépenses publiques, notamment par la suppression des postes budgétaires inefficients ou non prioritaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s