Accueil » Les News » Polémique sur une interview-mise en scène de TF1

Polémique sur une interview-mise en scène de TF1


Polémique sur une interview-mise en scène de TF1

(Pratique courante chez les médias de tous bords.Faire plus vrai que vrai…)

Nous pouvons nous en rendre compte tous les jours à la Télé.

clip_image001

Interview et mise en scène : Mélenchon s’insurge, TF1 se défend !

De toute façon c’est une pratique courante chez les médias et également chez les politiques de tous bords. (Donc pas de quoi en faire tout un plat)

TF1 s’explique. « Lorsqu’un président de parti parle pour une interview télé en duplex, il est tout naturel que des supporters se massent derrière », a fait valoir un porte-parole de TF1 auprès de l’AFP. « Personne de nos équipes n’a demandé une chose pareille ».

Une « diversion grotesque » pour Mélenchon. De son côté, Jean-Luc Mélenchon a posté plusieurs tweets dans lesquels il s’indigne de la polémique. « Aucun montage de TF1 », a-t-il assuré, dénonçant une « diversion grotesque ». « Journalistes, au lieu de régler des comptes, enquêtez », a-t-il également écrit, dans une énième pique lancée aux médias.

Le Front de gauche assume. Lundi, le secrétaire national du Front de gauche avait jugé « logique » d’avoir montré ces militants lors de l’interview de Jean-Luc Mélenchon. « Les images ont une dimension politique, nous le savons bien. Pour présenter une manifestation, on n’allait pas faire l’interview dans une rue déserte », a estimé Alexis Corbière, également conseiller de Paris, interrogé par Le Huffington Post. « Il est donc logique d’avoir voulu donner une dimension militante aux images ».

Pour Mailly, « cela fait un peu rafistolage ». Interrogé mardi sur i>Télé à propos de cette polémique, Jean-Claude Mailly, secrétaire général du syndicat Force ouvrière et habitué des manifestations, a estimé que l’interview de Jean-Luc Mélenchon sur TF1 faisait « un peu rafistolage, c’est le moins qu’on puisse dire ». « J’ai cru comprendre qu’on ne pouvait pas interviewer quelqu’un pendant une manifestation, que c’était un peu compliqué », a-t-il ajouté, faisant référence aux explications de TF1. Pourtant, « on m’a déjà interviewé en manifestation », a-t-il assuré, estimant qu' »il faut mieux jouer clair ».

Ce qui et bien connu concernant les reportages médiatiques et journalistiques, les médias qu’ils soient de gauche ou de droite, ont la manie de faire du trompe l’œil pour faire plus vrai que vrai. Il faut que l’image présentée avec le texte sur les faits attire l’attention des lecteurs. Prétendre le contraire c’est verser dans le mensonge

Quand à Mélenchon, c’est un affabulateur et un rêveur qui pense peut-être déclencher une révolution, voire une guerre civile dans le style de ce qui s’est passé en Espagne et déclenché par la mouvance communiste. Dans ce cas qu’il retourne vers le pays de ses ancêtres Espagnols… Il y sera peut-être mieux qu’en France.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s