Mes vœux à François Hollande Président de la République

Mes vœux à François Hollande Président de la République mais pas mon président

En préambule :

Oser se glorifier d’un échec, il n’y a que Hollande, les socialistes et consorts pour le faire, mais cependant ils sont bien les dignes héritiers de feu François Mitterrand (le premier monarque républicain de l’Union Européenne) qui bien avant Hollande nous avait déjà fait ce coup tordu et plus tard Lionel Jospin.

Mais comment respecter ces clowns de la politique (responsables mais pas coupables) Le paradoxe antidémocratique : (tu seras élu avec moins d’un quart des électeurs dans ce pays, mais tu seras élu ! Tu mentiras à ton peuple couvert par des médias très peu regardants et surtout partisans qui de toute façon ne pratiquent plus leur métier comme cela se doit car ils sont devenus des propagandistes.

clip_image002

Monsieur François Hollande, pendant la campagne présidentielle de 2012 dont vous-vous êtes retrouvé candidat de substitution suite à la déconvenue de DSK (ce qui a arrangé vos affaires sans quoi vous ne seriez pas ou vous êtes actuellement) Vous dont le programme qui vous a été imposé, car en réalité vous n’en aviez pas un vous-même. Vous-vous-êtes fait fort de redresser la France laissée selon vous, « dans un triste état » par votre prédécesseur Nicolas Sarkozy et toujours d’après vos affirmations dès la fin de 2012, puis à la fin 2013 et finalement ce ne serait pas avant 2015 en oubliant au passage vos promesses pour fin 2014 d’un retour à la situation de 2008, juste avant la crise mondiale dont votre prédécesseur n’est en rien responsable mais que cependant avec vos complices vous-vous êtes empressés de charge Nicolas Sarkozy.

A cette époque, en pleine campagne et faisant allusion à Allain Juppé, vous avez affirmé que vous ne vous entoureriez pas de gens ayant eu affaire avec la justice et ayant été condamnés… Belle intention que voilà ! Oui mais au vu des nombreuses casseroles que trainent derrière eux certains de vos collaborateurs devenus ministres que vous avez nommé, à moins que comme votre pseudo programme ces collaborateurs ne vous aient finalement étés imposés ? A commencer par votre premier Ministre que vous avez confirmé dans ses fonctions (il ne serait pas aussi blanc que la neige immaculée et que dire des Fabius, Taubira, votre grand-ami Cahuzac et consorts qui ont trempés de prés ou de loin dans des affaires plus ou moins louches ! Et que dire de votre trésorier de campagne (au service du PS depuis Mitterrand) avec ses deux sociétés offshores aux Îles Caïman ? Mais mon petit doigt ma laisse entendre qu’il ne serait pas le seul !

Dans le fond, ces sociétés-là rendent bien des services lorsque l’on désire faire circuler des sommes importantes d’argent au nez et à la barbe du fisc via une société cliente créée pour cela. Les sociétés écrans dans les paradis fiscaux sont bien utiles (non seulement pour les particuliers mais peut-être aussi pour certains partis politiques) et pas besoin d’aller bien loin, à quelques encablures de la France il y a cela qui nous tend la main (l’île de Jersey) toute proche, également il y a l’Île Maurice très attrayante, le Maroc ou le parti socialiste avait des affinités avant la chute de DSK, ou vous, socialistes avec quelques uns de vos amis avaient passé du bon temps dans des parties fines. Monaco, Chypre, Malte et quelques autres paradis ou il est facile de planquer sa fortune. Dame me direz-vous, il faut bien que ces petits pays là vivent de quelque chose. Faut-il aller jusqu’à penser qu’après tout il n’y aurait pas que les riches multimillionnaires ou milliardaires à être tentés mais également certains partis politiques avec l’aide de ces pseudo sociétés clientes ? C’est si facile et en plus il n’y a rien d’illégal ! Enfin presque… Ces complices très complaisants que sont les sociétés écrans, véritables « Coffres forts » que nul ne contrôle, même pas l’Etat Français (rassurez-vous je ne suis pas l’un des clients de ces sociétés car avec la maigre retraite que je reçois je serais plutôt comme les blés « fauché » avec juste de quoi vivoter.

Monsieur François Hollande, malgré tout le respect qui normalement vous est dû, Il est une réalité qui vous concerne, à vous et le pseudo social que vous êtes censé représenter. La vraie philosophie du social n’est pas de votre fait ni votre apanage, ni celui de votre parti, car vous êtes très loin de ce qu’à accompli en matière de social le Général de Gaulle entre 1944 jusqu’en 1967: Le vote pour les femmes, la sécurité sociale avec la retraite par répartition pour tous, l’assurance chômage, la généralisation de la retraite complémentaire pour tous, la participation aux bénéfices des Entreprises, etc. …. Le vrai social j’en suis désolé n’est pas votre, mais c’est la triste réalité et est un constat amer, car vous n’appartenez pas à la classe des pauvres ni à la classe laborieuse, vous et beaucoup de vos amis vous avez toujours vécu dans l’opulence et la facilité, vous êtes en fait des carriéristes.

Dernier point vous, qui prétendez faire du social et êtes partisan de l’égalité des chances (en théorie seulement)… Je vous rappelle qu’en 2008 vous et votre ami Fabius vous m’avez abandonné à mon triste sort alors que je faisais appel à vous (dirigeant du PS de l’époque) vous n’avez même pas daigné répondre à ma requête alors que la loi me donne raison, vous m’avez abandonné lâchement.

Sachez Monsieur Hollande, Gaulliste je suis devenu un jour (j’étais jeune écolier) Gaulliste je resterai et rien d’autre. Tout le reste n’est qu’opportunité. Seule la philosophie du Général de Gaulle est méritante (pas la votre, qui n’a rien de social en ayant la preuve de par votre désintéressement à ma requête que vous avez jeté à la corbeille)

Pour info : Ce n’est pas à la fonction de Président de la République que je respecte par-dessus tout, que cela s’adresse, mais à un individu qui s’est fourvoyé dans le mensonge et la manipulation, avec l’aide des médias très partisans ayant eu des comptes à régler avec votre prédécesseur.

Je ne vous salue pas…

Christian-Papy CBV (Christian- Bernard Vidal) un citoyen doué de conscience et de raison.

Les vœux du président Hollande dévoilés

« Qui s’en souvient ? » (Le changement c’est maintenant !!)

Et quel changement …

N’oubliez pas les sacro-saints principes de la démocratie vue par les socialistes « Cause toujours » !!! Associé à une certaine dictature qui va avec « Ferme ta gueule et paye tes impôts » !!!

clip_image002 Les vœux du président Hollande

Soyez réalistes, le plus important est que je vous promette tout ce que vous désirez ou souhaitez, ce qui n’engage que vous-même.

Je vous fais toutes les promesses que vous voulez entendre, mais cela ne m’engage nullement à les tenir. Cependant je m’engage formellement à tenir s’il le faut les promesses que j’ai combattues venant de mon adversaire Sarkozy.

N’oubliez pas ! « La volonté du peuple est sans limites », on peut tout demander sans aucune retenue, mais quand à tout obtenir cela n’est pas si sur, et n’oubliez pas que la gauche peut faire tout ce qui ne serait pas accepté, venant de la droite par les syndicats et les travailleurs, pas plus que par nous-mêmes entre autre.

Contrairement à une idée reçue, « Gouverner pour le peuple, par le peuple,» !!!

Mais en réalité ce n’est pas le bon peuple trop naïf qui gouverne, ce sont les élus qui, fondés sur leur légitimité, « imposent » au peuple qui est soumis et crédule à souhait.

Moralité et réalité, depuis les dernières élections, la vie n’est pas « rose » et serait même plutôt « morose » avec des lendemains qui déchantent.

Vous ne savez pas quoi ? Faites donc suivre en partageant, peut-être que cela réveillera ceux qui se sont laissé endormir par les beaux discours du genre « Le changement c’est maintenant ! » et « vous allez voir ce que vous allez voir ! Moi président, je….»

La prière du fonctionnaire à Saint François Hollande

Prière adressée au Président de la République

par les fonctionnaires pour la nouvelle année

destin-francois-hollande

Notre père qui est à l’Elysée.

Que notre travail soit léger.

Que les ministres partent en vacances.

Que notre volonté soit faite.

Donne-nous chaque année un jour de congé supplémentaire

Une semaine de récupération et un mois de réflexion

Pardonne-nous nos absences répétées comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous font travailler.

Ne nous soumet pas aux observations, aux baisses de salaire, à l’augmentation des impôts et à la suppression des primes.

Aux embargos et aux heures supplémentaires, mais délivre nous de cet enfer, car c’est à toi qu’appartient le pouvoir d’augmenter notre salaire et nos jours de congé.

Tout en diminuant encore plus notre travail quotidien.

Amen !!

Le social en faveur de la droite et de De Gaulle

clip_image002

Qui a été le plus socialiste ? Le GPRF en 1944 /1945 et les gouvernements de droite de 1959 à 1967 avec de Gaulle ou la SFIO (parti ouvrier Français) ?

clip_image003

Les Français , ou ce qui en reste, ont tendance à l’amnésie et se conduisent comme des enfants gâtés qui confondent « social le vrai et le faux socialisme » (parti socialiste) 

19 octobre 1945. Le Général de Gaulle institue la Sécurité sociale par ordonnance.

1944 : (le 21 avril) droit de vote accordé aux femmes. Retour des élections au suffrage universel pour l’ensemble de la population après la seconde Guerre mondiale. Le droit de vote est aussi alors accordé aux colonies françaises lors de la conférence de Brazzaville où sont réunis le Général de Gaulle et les gouverneurs des colonies. La France combattante à Alger accorde le droit de vote aux femmes, près d’un siècle après l’adoption du suffrage universel masculin. Elle est l’un des derniers pays d’Europe à avoir accordé le droit de vote et d’éligibilité aux femmes, juste avant l’Italie, la Belgique, la Grèce et la Suisse. Les femmes useront de ce droit pour la première fois aux élections municipales du 29 avril 1945.

1945 (le 17 août) un peu plus d’un an après les femmes, les militaires de carrière sont les derniers citoyens français (à l’exception des personnes sans domicile fixe) à obtenir le droit de vote. Jusque-là, les militaires étaient exclus du suffrage universel sous prétexte qu’ils ne devaient pas prendre parti dans les luttes politiques. L’armée ne sera donc plus surnommée la « Grande Muette » (même si encore aujourd’hui ses membres sont soumis à un devoir de réserve, comme l’ensemble des fonctionnaires).

7 janvier 1959. Le Général de Gaulle instaure, par ordonnance, les Assurances chômages

8 décembre 1961. Généralisation des régimes de retraites complémentaires.

28 octobre 1962. Adoption par 62% des suffrages exprimés du projet de loi constitutionnelle sur l’élection du Président de la République au suffrage universel proposé par le Général de Gaulle.

15 juin 1964. L’armée française achève l’évacuation de l’Algérie. Seuls dix mille hommes resteront à Mers El-Kébir, grand port militaire près d’Oran, et au Sahara jusqu’en 1967.

4 février 1965. Conférence de Presse du Général de Gaulle (clic)- Le système monétaire international

18 août 1967. Il rend obligatoire la participation des salariés aux bénéfices de l’entreprise.

Le parti ouvrier (SFIO) Socialiste de l’époque n’a rien fait de tout cela et les socialistes de Mitterrand et suivant ne peuvent pas dire “ça c’est nous ! “

De Gaulle n’était ni de gauche ni réellement de droite, en fait il était un modéré. A la fin de la seconde guerre mondiale, De Gaulle a su réunir toutes les tendances pour relever la France. Le Gaullisme n’est pas une doctrine, c’est avant tout une philosophie qui a toujours sa place au 21ème siècle, ce-dont même la droite aurait tendance à l’oublier.

Les gens de gauche disait Charles de Gaulle, ont rarement de grand projet, ils font de la démagogie et se servent des mouvements d’opinion. La gauche tire le haut de la société vers le bas par idéal d’égalitarisme, c’est comme cela que l’on a fini dans l’abime en 1940… Les socialistes sont d’éternels utopistes, des déphasés, des apatrides mentaux … Ils gaspillent toujours la plus grande partie des crédits. Je n’aime pas les socialistes car ils ne sont pas socialistes… Parce qu’ils sont incapables, ils sont dangereux.

Pour tout savoir : http://www.gaullisme.fr/degaulle3.htm

Chômage et manipulation en hausse

Chômage : net rebond en novembre

Par Guillaume de Calignon | 26/12 | 18:00 | mis à jour à 19:29 |

Source clip_image002http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203210071196-chomage-l-inversion-se-confirmera-t-elle-639518.php

Le changement dans les faits se traduit par la manipulation des chiffres

Après une baisse de 20.500 en octobre, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a augmenté de 17.800 en novembre. Le gouvernement met en avant une tendance de long terme à la baisse.

C’est « l’objectif premier » de François Hollande. Et il n’est pas encore atteint. L’inversion de la courbe du chômage, promesse emblématique du chef de l’Etat, attendra encore. Le ministère du Travail a indiqué ce jeudi soir que le nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A, c’est à dire n’ayant exercé aucune activité, avait augmenté de 17.800 en novembre. Une très nette hausse. Et une déception après un recul de 20.500 en octobre , le premier depuis avril 2011, hormis celui intervenu en août mais qui avait été affecté par le « bug SFR » .

Cette contre-performance est d’autant plus inquiétante que le chômage des jeunes a remonté en novembre alors qu’il était orienté à la baisse depuis six mois. Le mois dernier, la métropole comptait 3,293 millions de demandeurs d’emplois, dont 537.400 jeunes de moins de 25 ans.

Méthode Coué

Au gouvernement, c’est un peu la méthode Coué qui domine. Le ministre du Travail, Michel Sapin, fidèle du chef de l’Etat, a préféré ce jeudi mettre en avant le fait que le nombre de demandeurs d’emplois en incluant les catégories B et C (ceux qui ont un peu travaillé) a reculé de 6.900 en novembre. Et il a beaucoup insisté sur le fait qu’il fallait mieux s’intéresser aux variations trimestrielles du chômage plutôt qu’aux chiffres mensuels, « plus volatiles ».

Ainsi, « alors que le chômage progressait d’environ +30 000 par mois en moyenne au premier trimestre 2013, il progressait de +18 000 par mois en moyenne au deuxième trimestre, puis de +5 500 au troisième trimestre. Sur les deux premiers mois du quatrième trimestre, l’évolution est à la baisse de – 1 350 en moyenne par mois », avance le ministère. « Il est clair et net que l’inversion de la courbe du chômage est engagée au quatrième trimestre », a martelé Michel Sapin, même s’il avoue qu’elle demande « à être confirmé dans la durée ».

Seniors et longue durée : deux points noirs

Seul point noir que le ministre accepte de mentionner, la situation des chômeurs de plus de 50 ans et celle des demandeurs d’emplois de longue durée. Le chômage des seniors a grimpé de 1,3 % en novembre, soit 9.000 personnes en plus. Et les Français au chômage depuis plus d’un an continue à augmenter et atteint désormais 2,035 millions de personnes. « Il y a des efforts à faire sur le chômage des seniors et les demandeurs d’emplois de longue durée. Il va falloir polariser la politique de l’emploi sur ces catégories-là », a admis le ministre.

Sur le plan politique et économique, le gouvernement va toutefois avoir du mal à convaincre, au moins à court terme, que le chômage va durablement baisser. Il va encore falloir attendre les chiffres du mois de décembre, voire même ceux du premier trimestre 2014. La Commission européenne, l’OCDE et l’Insee doutent ouvertement que la courbe puisse s’inverser l’an prochain. Les dernières prévisions de l’Insee font d’ailleurs état d’un taux de chômage en légère hausse à la mi-2014, à 11 % de la population active, soit une hausse de 0,1 point par rapport à fin octobre 2013. « Sous l’effet du retour de la croissance et du crédit d’impôt compétitivité emploi, la baisse de l’emploi marchand s’atténuerait progressivement d’ici mi-2014 », selon l’Insee. L’emploi du secteur non-marchand continuerait d’augmenter d’ici mi-2014, notamment du fait de la progression du nombre des bénéficiaires de contrats aidés. Entre octobre 21013 et juin 2014, « les créations nettes d’emplois (+76 .000) ne seraient en effet pas suffisantes pour absorber la hausse anticipée de la population active (+113,000) », estime l’institut statistique.

Michel Sapin récuse cette analyse. Pour lui, « compte tenu de l’accélération de l’activité, les créations d’emplois dans le tissus économique prendra le relais des emplois aidés. A partir de mi-2014, la croissance suffira à soutenir l’emploi », veut croire le ministre du travail.

Hollande l’incompétent notoire

 

clip_image002

Un électeur de François Hollande plutôt mécontent ne se gène pas pour le lui dire.

****

Monsieur Hollande avec la crise, savez-vous ou nous allons ?

Hollande répond : Hélas, non monsieur !

Mais alors qu’allons nous devenir si vous ne le savez pas ?

Je ne sais pas monsieur et je n’entrevois pas le bout du tunnel avant longtemps!

Mais alors nous allons vers la faillite monsieur le Président!

De plus en plus monsieur.

Alors vous êtes totalement incompétent monsieur le Président !

Totalement monsieur, je ne vous le fais pas dire.

Ce n’est pas possible ! Vous nous avez menti alors en disant que vous alliez résoudre tous nos problèmes, car vous étiez à vous l’entendre dire, le plus malin, le plus capable, le plus fort et que tout était la faute à Sarkozy.

Effectivement monsieur ! Mais si je vous avez dit que j’étais un incompétent et un idiot, m’auriez-vous choisi ?

Evidemment non, j’aurai voté Sarkozy !

Alors monsieur, pourquoi me posez-vous toutes ces questions stupides et idiotes?

Papy CBV

L’incroyable plaisanterie de François Hollande sur l’Algérie

L’incroyable plaisanterie de François Hollande sur l’Algérie

Hollande : « L’idiot utile » n’en est plus à une bourde prés…

Source : http://www.tsa-algerie.com/actualite/item/3315-l-incroyable-plaisanterie-de-francois-hollande-sur-l-algerie

La phrase était passée inaperçue avant de faire le tour des réseaux sociaux ce vendredi. Lors de son discours, lundi 16 décembre à l’Élysée, à l’occasion du 70ème anniversaire du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France), François Hollande a glissé une plaisanterie au sujet de l’Algérie.

Au début de son discours (disponible sur le site de l’Élysée, ici), le Président s’adresse d’abord à la ministre de la Justice, garde de sceaux puis au ministre de l’Intérieur. Quand son regard se pose sur ce dernier, Hollande affirme que Manuel Valls allait se rendre en Algérie. Le ministre de l’Intérieur lui rappelle qu’il en revenait. Pour rectifier son erreur, Hollande lance une blague : « Il en revient sain et sauf ». Avant d’ajouter : « c’est déjà beaucoup ! », tout en souriant.

La plaisanterie du président français a fait rire son audience mais elle est loin d’être du goût des internautes algériens. Le fait que François Hollande ait prononcé cette phrase devant le Crif, une organisation réputée proche d’Israël, a beaucoup indigné les facebookers et twittos algériens. « Et oui, ils viennent pour investir et prendre l’argent ensuite nous insulter pour les beaux yeux des Juifs ! » réagit Mohamed sur Facebook. « Juste une question Monsieur Hollande. Jean-Marc Ayrault est revenu d’Algérie avec des contrats de plusieurs milliards d’euros pour l’économie française ! On est d’accord ? Le Crif t’apporte quoi à l’économie ? 0%. Au contraire, ils sont venus festoyer à l’Élysée aux frais des contribuables français. Ce que vous gagnez sur le marché algérien en contrats, vous le consommez pour les beaux yeux du Crif. C’est l’équation que je vous demande de revoir », note Far. « Franchement, c’est débile. Il est clair qu’il se moque de Valls, puisque ce dernier en plus d’être raciste sur les bords, a un dévouement total pour la « légitimité d’Israël » et la communauté juive en France, et en Algérie, ce n’est pas le cas, bien au contraire », souligne Quelque Chose. « C’est pour plaire aux sionistes qui le financent et qui paient son chèque de fin de mois », ajoute Romaissa.
Amina a tenu à souligner sur Facebook : « On se sent plus en sécurité à Alger que dans les banlieues françaises ». Amira ajoute sur Twitter : « Arrêtez de véhiculer une fausse image. On est très bien chez nous et on se sent en sécurité ». Ali Ouhachi se demande sur le même réseau social : « Notre Président couve-t-il une maladie contagieuse ? » Amrane s’interroge, quant à lui sur Twitter si Hollande a « fait l’école du rire ou séché les cours de communication ».
Solitaire et Hani vont plus loin dans leurs commentaires et demandent à ce que l’ambassadeur français en Algérie soit convoqué. « Lamamra doit convoquer l’ambassadeur français pour des clarifications. C’est le minimum que doit faire un pays qui se respecte », note Solitaire sur Facebook. « L’Algérie doit convoquer immédiatement l’ambassadeur français. C’est la moindre des choses », ajoute Hani sur le même réseau social. Pour l’heure, Alger n’a toujours pas réagi.

clip_image002